Relashio


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur Relashio
Nous vous souhaitons une bonne visite sur le forum. N'oubliez pas les Top-sites o/
Info: Les Jumeaux sont à limiter.
Info: Les Sang-pur de type "traitre à leur sang" sont désormais limités.
Si vous souhaitez un sang-pur, reportez-vous aux familles ou sur un personnage membre de la PBL.

Partagez | .
 

 [TERMINE] REUNION AWH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Message(ϟϟ) Sujet: [TERMINE] REUNION AWH Dim 29 Sep - 13:53

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Explications et contexte
Ouvert aux membres de l'AWH, quel que soit leur grade.
La plupart des membres sont déjà sur place, ils ont déjà passé la soirée à travailler sur le thème de la première soirée de l'AWH qui sera une soirée mousse.
London profite pour faire tester ses dernières potions.

Règles HRP
Libre à vous de participer, plus on est de fous, plus y'a de sujets d'expérimentation
Il n'y a pas de tour imposé, le premier et le plus inspiré poste.
Pour tout problème ou question, contactez London.

▬ Pardon pardon pardon, marmonna Astrid en se frayant un passage parmi les rares élèves déjà levés.
On était lundi et globalement, il était beaucoup trop tôt. Beaucoup trop tôt pour les étudiants normaux, qui profitaient des dernières heures de sommeil qu’ils pourraient grappiller avant la reprise des cours, et beaucoup trop tôt pour des membres de l’AWH, qui étaient restés éveillés jusqu’à pas d’heure pour planifier les soirées de la rentrée.

▬ Yo, souffla-t-elle en s’affalant sur un des vieux canapés défoncés entre Layla et London. Poussez vos grosses fesses.
Elle agita sa baguette en direction de la table, cherchant à faire apparaître des tasses pour du thé. Les trois tasses apparurent (bien que l’une d’elles ressemble, à son humble avis, plus à un arrosoir miniature qu’à une tasse, mais si on commençait à chipoter sur les détails on n’était pas sorti de la berge qui vole un œuf à dos de bœuf etc. etc.) avant que l’une d’elle, apparemment effrayée par l’apparence de sa voisine, ne roule jusqu’au bord de la table pour se fracasser violemment par terre. Astrid adressa un regard navré à Layla, qu’elle avait traîné là avec la promesse qu’elle pourrait en profiter pour insulter London. Normalement, elle était le seul cobaye des expériences ratées de son cousin – au premier stade du moins – avant qu’il ne les teste sur des palettes expérimentales d’élèves à qui elle en profitait pour glisser un mot sur leurs droits. Cette fois, elle avait réussi à convaincre Layla de l’accompagner, juste au cas où elle se retrouve transformée en myrtille géante et qu’il faille quelqu’un pour la sauver (London se contenterait probablement de glousser en prenant des notes soi-disant scientifiques).

Abandonnant l’idée de se réveiller avec l’aide d’une tasse de thé, Astrid se contenta de s’enfoncer dans le canapé et de pousser un grognement. Elle résistait d’habitude plutôt bien au manque de sommeil, mais elle n’avait pas eu le temps de se nourrir ce matin. Et une Astrid affamée était une Astrid grognon.
▬ Quelqu’un a à manger ? questionna-t-elle en fouillant désespérément dans son sac à la recherche d’un biscuit perdu. Où était Léa quand on avait besoin d’elle ?
▬ Et est-ce que c’est moi ou est-ce que les premières années sont vraiment tout petits ? Tu crois qu’ils ont à manger ?
Cette dernière question s’adressait à Layla. London n’avait jamais rien à manger. Enfin, il avait sûrement un biscuit ensorcelé dans une poche, mais Astrid avait déjà été transformée en canari une fois et l’expérience lui avait suffi, merci. Ses sœurs s’étaient cotisées pour lui acheter une cage et l’avaient rebaptisée Titi en moins de temps qu’il ne fallait pour dire « bombabouse » et le souvenir était encore cuisant.

▬ Est-ce qu’on a le droit de savoir ce qu’on teste ? Questionna Astrid avec une grimace en se penchant sur la potion de son cousin.
L’odeur était assez épouvantable et resterait probablement collée à leur peau toute la journée. Voire toute la semaine. En y réfléchissant un tout petit peu, elle se rendait compte que servir de cobaye à London un lundi matin était quelque chose comme la pire idée du siècle. Quoique depuis l’histoire de la pizza géante, elle ne risquait plus grand-chose, question humiliation.
▬ Parce que j’ai moyennement envie d’aller en retenue si tôt dans l’année.
Sa mère en ferait une crise cardiaque. Et ça, c’était si elle ne débarquait pas ici en personne pour les insulter, elle et London. Sans compter qu’elle préférait prendre une longueur d’avance question bons points avant de se faire mal voir par les professeurs… question d’habitude.


Dernière édition par Astrid T. Ludwill le Mar 8 Avr - 21:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [TERMINE] REUNION AWH Ven 4 Oct - 9:11

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Premier lundi de l'année rimait aussi, pour Layla, avec première nuit blanche. Malgré les poches sous ses yeux et ses décrochages de mâchoire intempestifs, la jeune femme était de très bonne humeur. Elle n'aurait jamais cru être un jour contente de retourner à l'école... Et pourtant, c'était bien le cas. Il fallait dire que faire partie de l'AWH rattrapait largement le déplaisir de devoir subir toute une flopée de cours barbants, l'Alcoholic Witchcraft Hour était même la plus belle découverte qu'elle avait faîte depuis qu'elle avait changé de continent. Si dans son ancienne école elle ne s'était pas privée pour faire la bringue, elle devait avouer que, finalement, les anglais n'étaient pas en reste, contrairement à ses préjugés. La jumelle terrible en avait gravi les échelons à une vitesse surprenante, adorant l'idée de s'impliquer dans une association promouvant des valeurs sociétales on ne peut plus capitales (n'est-ce-pas). Affalée sur le ventre contre le canapé de la salle de l'AWH, elle attendait patiemment qu'Astrid, qui lui avait donné rendez-vous ici (et donc elle n'avait pas jugé utile de retourner à son dortoir, m'voyez, t'es une flemmasse ou tu l'es pas t'as l'esprit pratique ou tu l'as pas), fasse son apparition afin de lui faire la liste de toutes les idées qui lui étaient venues pendant la nuit. Yeux clos, elle se les répétait inlassablement dans la tête pour ne pas en oublier une seule (oui, bon, d'accord, elle piquait aussi légèrement du nez) lorsque, soudain, un poids lui écrasa le dos, lui faisant pousser un petit cri aigu de surprise. Avant même de tourner la tête pour incendier la personne, elle balança :

– PUTAIIIIN LONDOOOON... T'as les os du cul pointus tu le sais ça ? Oui, elle aurait reconnu son royal fessier entre mille (ooookkk, j'avoue tout, elle avait procédé par élimination : un/ Astrid ne pesait pas aussi lourd, deux/ peu de personnes auraient été assez inconscientes pour s'asseoir sur elle pendant qu'elle dormait). Vas-y dégage...

A grand renfort de grognements, elle se tortilla pour s'extirper de sous son Gryffondor préféré, non sans manquer d'essayer le faire tomber du canapé. Avec un haussement de sourcils équivoques, elle s'appuya à l'autre bout du canapé, le défiant du regard. Et alors qu'ils étaient là, à attendre de savoir qui allait cligner des yeux le premier - et probablement que cela aurait été Layla parce qu'avec son manque de sommeil elle avait grave les paupières lourdes - une masse entra dans leur champ de vision, mettant fin à ce duel de titans avec une classe internationale.

– Poussez vos grosses fesses.
– C'est toi la fesse. Répliqua-t-elle tranquillement dans un bâillement tout en s'étirant, l'air de rien.

La Serpentard reporta ensuite son attention sur Astrid qui, manifestement, avait décidé d'être un danger dès le matin. Layla, elle, avait une règle : ne pas utiliser sa baguette avant midi sauf en cas d'extrême nécessité. Elle avait décidé cela consécutivement à une matinée où, en voulant se coiffer d'un simple mouvement de poignet, elle s'était malencontreusement rasé un côté de la tête, mal réveillée qu'elle était... Même si cela avait ensuite lancé une mode (trop de popularité en elle tmtc), la jeune femme en restait passablement traumatisée.

– Quelqu’un a à manger ? Et est-ce que c’est moi ou est-ce que les premières années sont vraiment tout petits ? Tu crois qu’ils ont à manger ?
– EH LES MIOCHES, VOUS AVEZ UN TRUC A GRAILLER ? Ben quoi ? Il suffisait de demander.

Provoquant une émule parmi le groupe de jeunes qui s'étaient mis à chuchoter entre eux tout en regardant dans leur direction, Layla se leva, balança un " 'tendez j'reviens " et reparut deux minutes plus tard, chargée de diverses collations. Elle les laissa tomber sur la table devant le regard un peu alarmé d'Astrid, dont elle n'entendit que la fin de la phrase.

– ...aller en retenue si tôt dans l’année.
– De suite, hein... Je les ai pas racketté, je leur ai promis de les aider à trouver une cavalière pour le Bal ! Ou de leur accorder une danse si je trouvais pas d'âme assez charitable pour accepter de se faire marcher sur les pieds... Je sais, je sais, ma bonté me perdra.

Puis, elle retourna s'affaler dans son coin avant d'étendre les jambes sur Astrid avec un soupir ravi. Menton dans sa paume, elle s'enquit alors dans un froncement de sourcils et un plissement de nez disgracieux :

– C'est moi ou y'a un truc qui pue grave ? London, t'as enlevé tes chaussures ?
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [TERMINE] REUNION AWH Lun 7 Oct - 3:13

UFR1 Double Cursus

avatar
ACCIO PROFIL

17/03/2010 795 ϟ © : Little Suzy

Carte d'identité
ϟ Autres appartenances: Sympathisant AFW et FFA
ϟ Fonctions/options: Batteur titulaire. Sortilèges avancés, Relations internationales magiques, Métamorphose avancée
ϟ Réputation: Est connu pour vendre des objets magiques modifiés dans tout Poudlard

Quand on était un génie (et qu'on aimait bien se lancer des fleurs, comme ça, en début d'année scolaire, de semaine et même de matinée, bref, tout le temps) a fortiori quand on s'appelait London et que bêtement, on avait accepté de mener l'AWH vers de plus verts pâturage, tel le Moïse des gens bourrés, séparant la mer de whisky et de gerbe en deux; le repos, c'était un peu pour les faibles.
Alors forcément, c'est avec un oeil vaguement vitreux mais toujours empli de détermination qu'on fixait un chaudron vaguement bouillonnant et un parchemin raturé dans tous les coins tout en essayant de ne pas lamentablement s'endormir le nez dans hum... ce qui était probablement les restes de la veille.
Le regard embué de Lodon vogua sur les multiples cadavres de paquets de chips jonchant allègrement la table et sur lesquels il avait probablement noté des tas de choses dans sa folie destructrice créatrice nocturne, lui rappelant tout le nettoyage qu'il faudrait faire avant le début des cours et qu'il conviendrait probablement de confier à un bizut de type Lea. Ou à Lizbeth, encore mieux. Ou promettre que Layla montre ses boobs si tout les mioches s'activaient un peu.
L'Irlandais se redressa en râlant sur son bras complètement ankylosé et ses doigts tâchés d'encre et avisa un tas ressemblant vaguement à Layla, affalé sur un sofa. Avalant un reste de café complètement froid (et dégueulasse) qui traînait encore sur la table, il attrapa ses parchemins, ses quarante douze formules et son kit de démarrage du parfait savant fou avant d'aller s'asseoir sur elle avec la grâce d'un cachalot et un regain soudain de dynamisme.
▬ PUTAIIIIN LONDOOOON... T'as les os du cul pointus tu le sais ça ? Meugla le siège mouvant à l'intention de son insigne fessier et de son auguste personne.
▬ Debouuuuut, petite fleeeeuuuuur ! Hurla-t-il en retour aux oreille de Layla en agitant joyeusement ses fesses. Ca va, tu vas pas t'plaindre, je pourrais te faire déborder mon gras dessus ! Ajouta le blond en mimant la fonte par injection d'acide. OoooooooOoOooOooooh nooooOoOOooon, je foooonds ! A peine eut-il le temps de commencer à s'étaler comme du fromage de chèvre au soleil que la Serpentard illustrait fort bien sa maison en se glissant hors de son emprise.
▬ Vas-y dégage...
S'exécutant de bonne grâce, il tenta de se décaler sans complètement passer par dessus-bord et entama un palpitant duel de regards-de-la-mort, interrompu par un cachalot Astrid, pour son plus grand désarroi (il était certain d'avoir une chance gagner donc forcément, c'était la grande déception).
▬ Yo, poussez vos grosses fesses.
▬ C'est toi la fesse.
▬ Tout comme elle dit. La gauche. Ajouta l'Irlandais toujours d'une intelligence particulièrement notable tout en observant sa cousine jouer de la baguette avec un succès tout à fait mitigé. Un air désapprobateur passa sur les traits de London.
▬ T'es vraiment pourrie quand t'as pas mangé. Nota-t-il fort judicieusement en pointant la tasse fracassée au sol. C'est vrai que lui, globalement, il était plutôt doué dès le matin, en témoignaient ses chaussures à rebond pour les chasseurs de dragons et son rappeltout parlant qui avaient parfaitement fonctionné... Bien sûr, les premières lui avaient fait détruire la moitié des armures du troisième étage et le second parlait tout le temps, même en cours et rappelaient même des choses dont on avait pas fraaaanchement envie de se souvenir mais si on s'arrêtait sur des détails...

▬ Quelqu’un a à manger ?
D'un vague mouvement du poignet, London désigna les dessous de meubles de la salle et le sol poussiéreux, crasseux et probablement un peu poisseux de jus de fruit renversé.
▬ Y'a bien une demi-douzaine de curlys que j'ai fait rouler par là hier soir, s'tu veux... Faudrait de demander aux bizuts s'ils en ont pas trouvé des bouts dans la région.
▬ Et est-ce que c’est moi ou est-ce que les premières années sont vraiment tout petits ? London n'écoutait déjà plus, son cerveau s'étant envolé vers d'autres horizons. Oui, il trouvait les Premières Années plutôt tout petit (d'ailleurs il prévoyait de leur créer des échasses portatives pour qu'ils puissent accéder aux paillasses en cours de potions) et non, il n'avait rien à bouffer. Enfin si, il lui restait des biscuit canaris dans son sac mais il craignait que leur ingestion ne fausse le panel de test. Quoi que, l'alliance des deux pourrait bien rendre quelque chose d'intéressant...
Se grattant la tête d'un air songeur, réfléchissant à l'éventuelle possibilité de combiner les deux, histoire de se marrer un bon coup mieux étudier les effets combinés, London fut légèrement interrompu par le beuglement de sa vert et argent préférée qu'il accueillit d'un claquement de langue désapprobateur.
▬ EH LES MIOCHES, VOUS AVEZ UN TRUC A GRAILLER ?
Bah voyons. Et voilà qu'elle était partie racketter des gamins innocents.
▬ Est-ce qu’on a le droit de savoir ce qu’on teste ?  Parce que j’ai moyennement envie d’aller en retenue si tôt dans l’année. London fronça légèrement le nez d'un air faussement contrarié tandis qu'il déposait un récipient encore en pleine ébullition sur un coin de la table, encombrée pas les collations que faisait pleuvoir Layla.
Premièrement, les potions de London ne menaient pas à l'heure de colle. Si on omettait les philtres d'amour, les potions pour faire pousser les cheveux et qui vous transformaient en Rapunzel (voir vous faisaient vous prendre pour Rapunzel) mais encore une fois... des détails.
▬ Vas-y, pas sur la table, j'en ai besoin, tu fais iech ! Grogna-t-il en poussant les douze mille collations apportées par la vert et argent.
▬ C'est moi ou y'a un truc qui pue grave ? London, t'as enlevé tes chaussures ? La phrase vint frapper le Gryffondor en pleine contemplation des bulles s'éclatant à la surface de son chaudron et il se redressa, une ombre vexée froissant brièvement ses traits.
▬ Héééé ! J'pue pas des pieds, déjà. En plus j'ai inventé des chaussettes à la chlorophylle auto-rechargeable. Bon ok, il n'avait pas vraiment inventé la chose, il était juste allé faire un tour à Décathlon dans une ville moldue. Mais quand même.
Pour preuve, il retira ses chaussures et fourra son pied sous le nez de ses deux camarades de club, agitant les orteils sous celui de Layla, à deux doigts (de pied *pan*) de lui fourrer dans les narines. Vas-y, sens ! Tu vois que je sens bon !

Après une légère bataille pour persuader tout le monde qu'il ne puait pas des pieds et une petite course poursuite autour de la table basse, London sortit une louche et plusieurs tubes à essais de son kit de savant fou avant de puiser prudemment dans son breuvage nauséabond et d'en remplir les plusieurs fioles.
▬ Bon, avant toute chose, rappelez-vous d'abord que je ne suis pas responsable en cas de combustion spontanée, explosion intempestive, etc. Bref. Vous vous souvenez de la potion Rapunzel, celle qui faisait les cheveux brillants et qui sentait bon ? Bah c'est une variante sauf qu'elle pue et qu'elle rend pas les cheveux brillants Bon ok, c'est une autre potion que j'ai piqué un peu dans Harry Potter, un peu dans le bouquin de mémé Suzanne, modifiable à loisir, il suffit de rajouter un ingrédient différent selon l'effet désiré. L'Irlandais sortit son éternel calepin, planta un stylo derrière son oreille et alluma un chronomètre. Il se retourna et ajouta quelques ingrédients en toute discrétion, histoire que Layla et sa cousine ne sachent pas (tout de suite) le nombre affolant de n'importe quoi qu'il mettait dans ses potions (comment ça elles savaient déjà ?) avant d'aligner ses tubes à essai façon roulette russe de la potion. Aloooors, que la plus courageuse se lance sinon c'est moi qui choisis. Un indice, la première est faite pour ceux qui veulent tromper l'infirmière, manquer les cours et mater un coup la Fairbank. Ca donne un teint cireux et l'air malade. L'ennui c'est que sais pas combien de temps ça dure... Enfin y'a pas que ça que je sais pas, ça risque aussi de vous faire pousser les lobes des oreilles ou vous faire parler comme une comédienne dramatique, entre autres. Expliqua-t-il pour commencer en désignant le présentoir. Pour les autres, une permet d'imiter un animal, le premier auquel on pense mais je garantis pas que vous n'ayez pas des plumes/poils/écailles qui poussent. Une devrait augmenter provisoirement votre QM. Les autres hum... Je sais plus, j'ai dû écrire les formules et les effets sur des paquets de chips, quelque part par là-bas... Acheva l'Irlandais à bout de souffle en désignant le bazar régnant dans la salle que les bizuts nettoyaient à contrecoeur et à coups de fouets tout à fait bénévolement et avec amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [TERMINE] REUNION AWH Jeu 17 Oct - 22:29

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

▬ C'est toi la fesse.
L’avantage, avec London et Layla, c’est qu’on ne s’ennuyait jamais. L’inconvénient, c’est qu’ils étaient parfois un peu ingérables et qu’il arrivait à la Serdaigle d’être un peu dépassée par leurs inventions. Ou leurs dialogues. Ou leurs tout-ce-qu’ils-faisaient.
▬ T'es vraiment pourrie quand t'as pas mangé, observa fort sagement London, causant à Astrid une forte envie de l’assommer avec un coussin.
Elle l’aurait fait si elle n’avait pas eu peur qu’ils en profitent pour démarrer une bataille de coussins, dont elle ne sortirait sans doute pas vivante – comme l’avait fait remarquer si justement son cousin, elle avait FAIM.
▬ Y'a bien une demi-douzaine de curlys que j'ai fait rouler par là hier soir, s'tu veux... Faudrait de demander aux bizuts s'ils en ont pas trouvé des bouts dans la région.
▬ London, t’es rien qu’un gros dégueu, affirma Astrid d’un ton dépité en lui tournant le dos pour s’intéresser à Layla.
Ladite Layla était partie en croisade pour soutenir son amie. Ou juste traumatiser les bizuths – la chose n’était pas très claire. Astrid la vit gesticuler dans tous les sens. Layla ne revint qu’au moment ou Astrid exprimait de très légères inquiétudes quant aux tests d’aujourd’hui.
▬ De suite, hein... Je les ai pas racketté, je leur ai promis de les aider à trouver une cavalière pour le Bal ! Ou de leur accorder une danse si je trouvais pas d'âme assez charitable pour accepter de se faire marcher sur les pieds... Je sais, je sais, ma bonté me perdra.
▬ Ch’est cha, répondit la Serdaigle, la bouche déjà remplie de snickers. Pardon, de chnickers. Et ch’est qui qui va devoir che les coltiner quand tu leur auras pojé un lapin ?
Sourds à ses protestations, ses amis avaient entamé un concours de « qui pue le plus des pieds » et apparemment, London gagnait. Astrid fut partagée entre la joie de voir sa famille se distinguer et la confusion à l’idée qu’ils doivent accrocher le trophée des pieds les plus puants sur le mur de Grand-Mère Ava.
▬ Ca suffit, râla-t-elle en avalant une bouchée supplémentaire de chocolat. CONCENTRAÇION !

Et sur ces sages paroles, ils passèrent aux choses sérieuses.
▬ Bon, avant toute chose, rappelez-vous d'abord que je ne suis pas responsable en cas de combustion spontanée, explosion intempestive, etc. Bref. Vous vous souvenez de la potion Rapunzel, celle qui faisait les cheveux brillants et qui sentait bon ?
Ca, pour s’en rappeler, elle s’en rappelait. Ses cheveux avaient poussé et avaient senti un peu trop bon, de sorte que la plupart du château avait pu la suivre à l’odeur pendant toute une semaine. Ceci dit, comparée à d’autres inventions de London, celle-ci comptait plutôt pour une réussite.
▬ Mouais.
▬ Bah c'est une variante sauf qu'elle pue et qu'elle rend pas les cheveux brillants.
Astrid échangea un regard évocateur avec Layla. Elles étaient mal barrées. Elle envisagea un instant de prendre la nourriture et de s’enfuir très loin en hurlant (dans les cuisines, par exemple). Mais bon, London finirait toujours par les retrouver.
▬ Bon ok, c'est une autre potion que j'ai piqué un peu dans Harry Potter, un peu dans le bouquin de mémé Suzanne, modifiable à loisir, il suffit de rajouter un ingrédient différent selon l'effet désiré.

Avec une inquiétude croissante, Astrid regarda son cousin aligner les tubes à essais, tous d’une couleur ou d’une consistance apparente assez louche. Elle les regarda s’empiler avec effarement alors que London renchérissait, allant toujours plus loin dans l’expérimentation.
▬ Vas-y, je veux celle du QM, interrompit la Serdaigle. Si on y passe la journée, je vais avoir besoin de neurones en plus.
Elle s’empara du tube à essai, priant pour ne pas se tromper – parler toute la journée comme une comédienne dramatique pourrait être drôle, mais elle n’était pas sûre que ses professeurs et autres amis goûtent vraiment l’expérience.
▬ Alias est jactas, professa-t-elle solennellement. Ou un truc dans le genre, acheva-t-elle avant d’avaler le contenu du tube.
Berk. Cette potion était absolument dégueulasse.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [TERMINE] REUNION AWH Lun 4 Nov - 23:17

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

ROULÉ AU JAMBON !* Ainsi Maelan fit-il son entrée dans la salle de l’AWH, les cheveux en bataille, la batte sur l’épaule et un superbe t-shirt « I am with stupid » complètement froissé. Il s’étira en baillant avant de lacer un regard vers les bizuths qui se tenaient un peu plus loin, à distance respectueuse de trois personnes sur un canapé. Il ne savait pas s’il devait se féliciter du fait qu’ils semblaient respecter la hiérarchie ou s’il devait s’en inquiéter car cela était en réalité du aux fioles qui parsemaient la table basse et qui portaient très nettement le sceau de London. Il manqua de grogner en voyant que se trouvaient avec son complice son allumée de cousine et Layla (Il ne savait pas exactement où ils en étaient depuis qu’il avait, eh bien, largué sa sœur. Ils ne s’étaient pas vus en « privé » et elle avait provoqué un coup de poing dans sa gueule d’ange, alors bon.) Ce n’était pas vraiment ce qui allait le faire reculer. Il traversa la pièce rapidement pour s’échouer sur un fauteuil, non loin de London et en face d’Astrid qui venait de parler pseudo-latin et de s’enfiler une fiole : Salut  la tarée. Milady, glissa-t-il avec un hochement de tête pour Layla avant d’étendre ses longues jambes, calant ses pieds sur la table basse, faisant trembler les fioles : Mec ! On goûte quoi aujourd’hui ? Ca l’intéressait quand même un peu de savoir ce qu’il allait se mettre dans le gosier, ils avaient entraînement ce soir et, après le désastre des poulets-battes au dernier, il valait mieux ne pas se remettre Eden à dos. Et en même temps, songea-t-il avec une moue très gracieuse, quoi qu’il dise et quoi qu’il fasse, il allait quand même en boire une, alors au final … Non, laisse tomber coco, à la guerre comme à la guerre et puis comme ça, au moins, j’aurai la surprise. Il cala soigneusement sa batte contre son fauteuil avant de reposer les pieds par terre. Il ne perdit même pas le temps de décider laquelle prendre avec une comptine stupide du style « trois géants dans un pâturage fleuri plein de moutons » et en prit une au hasard. Le liquide était bleu électrique et il y avait des paillettes en suspension. Une potion de princesse. Parfait. Il en fit sauter le bouchon avec les dents avant de se l’envoyer d’un grand trait.

Ca avait un goût de chiottes, mais il avait l’habitude et ne s’offusqua pas pour si peu. Il expira longuement avant de la jeter par-dessus son épaule en lançant un regard de défi à Astrid, jouant à merveille son rôle de crétin fini qu’il peaufinait en sa présence. Elle allait forcément râler et c’était le but recherché. Il désigna les fioles restant sur le plan de travail improvisé et Layla et London : Allez, à vous, et sachez que la perte d’un membre ou de l’usage de la parole ne seront pas une excuse valable pour ne pas participer à la finalisation des plans pour la soirée. Il repartit en arrière, nouant ses mains dans sa nuque avant de se fendre d’un rot sonore alors qu’un relent infect lui remontait au nez : Mec, putain, faudrait que tu penses à bosser sur le goût, quand même, parfois. Il inspira profondément. Il sentait des espèces de fourmillements un peu partout dans tout son corps. Bien. Il n’avait aucune idée de ce qu’il allait lui tomber dessus, mais au moins, on ne pourrait pas dire que c’était seulement psychosomatique. Et oui, il était un cobaye consciencieux,  que voulez-vous ? Donc, soirée mousse, ok. On n’a toujours pas réglé la question de qui s’occupait de la mousse. London s’était bien évidemment porté volontaire, mais ce n’était pas forcément une excellente idée si on voulait que tout le monde en sorte en vie. D’ailleurs … son estomac commençait à protester gentiment de ce traitement de choc avant même d’avoir avalé le moindre morceau de ce qui pouvait ressembler à un petit déjeuner. Sortant sa baguette, il fit donc léviter la boîte de cookies qui se trouvait juste devant Astrid, avec un sourire absolument énervant pour le faire atterrir sur ses genoux. Il le déchira avec ses dents avant de se saisir d’un énorme cookie au chocolat noir : On pourrait demander aux bizuths de le faire. En n’utilisant que des tubes à bulles moldus. Quoi ? C’était une superbe idée, non ? Qu’il fêta en attaquant son gâteau.

*en français dans le texte.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [TERMINE] REUNION AWH Sam 9 Nov - 22:42

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Parfois, la vision de Maelan lui faisait songer, non sans s'offusquer intérieurement, qu'il était un peu son pendant masculin à elle. Mais en plus débile, et moins sexy. Forcément. C'était la réflexion que Layla se faisait depuis qu'il était entré, détournant son attention des fioles de London qui ne l'inspirait guère, et alors qu'il venait d'étaler ses jambes exactement de la même façon qu'elle (sauf qu'elle, elle les avait mises sur Astrid, mais Maelan ne se serait sûrement pas privé de le faire si il avait eu Astrid à portée, CQFD). Bref. Donc, clairement, l'As de pique l'intéressait plus que les expériences de London, surtout depuis qu'il avait largué Angie pour une raison obscure (ou alors elle avait peut être pas écouté, elle savait plus). Que voulez-vous, lui ne risquait pas de la faire devenir verte de la tête aux pieds ou de lui faire tomber les cheveux... A la limite, la faire devenir toute rouge et s'arracher les cheveux mais bon, rien de bien méchant comparé aux poisons potions que leur comparse et, accessoirement, Leader, leur faisait ingérer. Elle secoua la tête. Et dire qu'ils l'avaient élu... Attendez, ils l'avaient vraiment élu ? Sérieusement ? Pour tout vous dire, elle se souvenait même plus, en vrai. Peut être qu'elle était bourrée ce jour là. Peut être même qu'elle n'avait pas voté pour lui... Ou peut être avait-il inventé une potion qui faisait croire à tout le monde qu'il était le chef, et qu'il leur en faisait boire à chaque réunion/soirée/repas...
Ceci expliquait peut être cela.

Détachant son regard dardé sur le deuxième Gryffondor qui, pour changer, faisait le pitre, Layla reporta sans un mot (chose qui ne lui ressemblait pas) son attention sur les fioles fumantes. Apostrophée par Maelan, Layla eut un demi-sourire provocateur avant de se pencher lentement, de faire Am stram gram sur les fioles, maintenant le suspense... Puis, finalement, perdre le fil en plein milieu et en chopper une au pif, qu'elle avala d'un trait, sans une grimace ni même un rot. Juste un frisson qui la secoua de part en part. Haussant les épaules, elle fixa intensément London, histoire de dire, "fais pas ta fillette", avant de regarder de nouveau Maelan, d'ignorer ce qu'il disait, et de lancer à Astrid, à ses côtés, qu'elle n'avait plus entendu depuis sa prise :

– Ça va ? T'es bien silencieuse. Puis, plisser les yeux en fixant les deux garçons. – Si ça tourne mal, interdiction de nous faire du bouche à bouche. J'suis sûre que c'est contagieux, votre truc, là. Tournant le doigt en l'air en les englobant l'un et l'autre, Layla termina avec dédain. – Votre soit disant "humour". Débilite aiguë, ouais. J'préfère encore crever. Hein Astrid ? Et la regarder l'air de dire "soutiens moi ou t'es privée de Cookie jusqu'au troisième millénaire". – Pourquoi on teste ça, au fait ? C'est une soirée mousse, qu'on organise, pas une soirée "chimiste fou". Ou alors j'ai loupé un épisode. Chose qui, très franchement, ne l'aurait pas étonnée plus que ça. Mémoire sélective quand tu nous tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [TERMINE] REUNION AWH Lun 11 Nov - 13:26

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

La sorcière avait senti une forte démangeaison s’attaquer à ses avant-bras alors que l’âme damnée de London s’étalait avec eux, aussi exaspérant que d’habitude. A chaque fois qu’elle le croisait, Astrid se demandait douloureusement comment il était possible d’être aussi mignon ET aussi insupportable. Une histoire de karma à rééquilibrer ?
▬ Salut  la tarée, déclara-t-il fort subtilement alors qu’elle lui adressait une grimace, résistant à l’envie de tirer la langue.
La bonne nouvelle, c’était que la potion de London fonctionnait. Oooh, oui, elle fonctionnait à merveille. Astrid pouvait presque sentir ses petits neurones s’agiter et la magie fourmiller au bout de ses doigts. La mauvaise nouvelle, c’est qu’avec son nouveau super-QM, elle était en mesure de déterminer quel était l’ingrédient exact qui provoquait la réaction allergique qu’elle éprouvait maintenant.
La sensation affolante s’estompa, laissant la place à la bonne vieille Astrid. Corrigeons : à la bonne vieille Astrid avec des poils violets sur les bras. Avec un air horrifié, elle vit son gentil duvet brun foncer, puis foncer encore jusqu’à prendre une belle teinte mauve.
Elle releva la tête à temps pour voir Maelan et Layla s’enfiler chacun un tube de potion. Elle failli leur hurler un genre de « noooon, ne faites pas ça » très théâtral, mais n’en eut pas le temps. De toute façon, si elle devait se transformer en monstre violet poilu et géant, autant ne pas être la seule – même si, avec sa chance, sa potion serait sans doute la seule ratée.

Astrid regarda à nouveau ses bras. Est-ce qu’elle rêvait, ou est-ce que ses poils avaient poussé ? Par la barbe de Merlin. London allait devoir mourir. Elle darda sur lui un regard féroce et allait ouvrir la bouche pour le traiter de jambon quand elle fut interrompue par un rot sonore. Le summum du bon goût.
▬ Mec, putain, faudrait que tu penses à bosser sur le goût, quand même, parfois.
Maelan eut lui aussi droit au regard-qui-tue (même si, au fond, elle était plutôt d’accord avec lui). A cet instant, elle n’avait qu’une envie, c’était de se rouler en boule en criant à l’injustice avant de frapper London avec sa propre batte jusqu’à ce qu’il répare ses bêtises.

▬ Donc, soirée mousse, ok. On n’a toujours pas réglé la question de qui s’occupait de la mousse. On pourrait demander aux bizuths de le faire. En n’utilisant que des tubes à bulles moldus.
C’était l’idée la plus stupide qui soit (et pas seulement parce que même si elle n’était plus une bizuth depuis peu, elle n’avait aucune envie de se retrouver à souffler des bulles partout). Elle leva les yeux au ciel en poussant un soupir assez bruyant. Les réunions avec les têtes pensantes (ou les têtes tout court) de l’AWH relevait parfois du cirque, surtout quand ils s’alliaient tous les trois. Le pire dans tout ça ? Elle n’avait pas son mot à dire et ne pouvait que se contenter de râler tout ce qu’elle pouvait, ce dont elle ne se privait pas.

▬ Ça va ? T'es bien silencieuse, demanda Layla.
Astrid hocha la tête vigoureusement. Non, ça n’allait pas du tout, parce qu’elle était en train de se transformer en monstre géant, que London n’allait jamais pouvoir la guérir, que plus personne à l’ASM ne comprendrait ce qu’elle racontait et que plus jamais personne ne s’approcherait d’elle. Elle allait mourir seule et mal-aimée et tout ça était la faute de London. Il fallait qu’elle pense à rédiger une lettre d’adieu avant de ne plus pouvoir tenir sa plume. Ô rage, ô désespoir.
▬ Si ça tourne mal, interdiction de nous faire du bouche à bouche. J'suis sûre que c'est contagieux, votre truc, là. Votre soit disant "humour". Débilite aiguë, ouais. J'préfère encore crever. Hein Astrid ?
▬ Hein ? protesta la Serdaigle, distraite de son discours d’adieu mental. Bouche-à-bouche ? Qui faisait du bouche-à-bouche ? Comme dans un mauvais réflexe, son regard se tourna vers Maelan, avant qu’elle ne s’injurie mentalement. Bien sûr qu’elle ne voulait pas qu’ils leur fassent du bouche-à-bouche. London lui étant relié génétiquement, il faudrait les lobotomiser avant qu’ils ne consentent à s’approcher à moins de deux centimètres l’un de l’autre. Et si l’autre crétin s’approchait de sa bouche, elle deviendrait probablement aussi rouge qu’une tomate et il se moquerait d’elle jusqu’à l’an trois mille. Ensuite, elle ne pourrait plus s’en approcher sans avoir envie de mourir et n’aurait plus qu’à déménager jusqu’en Patagonie du Sud-Est où personne ne viendrait jamais la voir. Nope.
▬ Je suis violette, répondit-elle en agitant son avant-bras, toujours aussi mauve, sous le nez de Layla. VIOLETTE.

▬ Pourquoi on teste ça, au fait ? C'est une soirée mousse, qu'on organise, pas une soirée "chimiste fou". Ou alors j'ai loupé un épisode.
▬ London ne vivra pas assez longtemps pour voir la soirée mousse s’il ne répare pas ça tout de suite, siffla Astrid sur un ton grognon. Et on ne peut pas remplir une salle avec des tubes à mousse moldus, répliqua-t-elle en se tournant vers Maelan pour reprendre, d’un air furieux, sa boîte de cookies, et en sortir un.

Elle grignota timidement son biscuit, laissant le goût du chocolat envahir sa bouche et la calmer pendant qu’elle envisageait ses options. Bon, ça n’était pas si grave. Au moins, cette fois, elle n’était pas transformée en canari.
▬ T’as un antidote, là-dedans ? questionna-t-elle en agitant sa baguette en direction des potions. Ou je suis condamnée à rester comme ça jusqu’à la soirée ?
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [TERMINE] REUNION AWH Dim 29 Déc - 4:57

UFR1 Double Cursus

avatar
ACCIO PROFIL

17/03/2010 795 ϟ © : Little Suzy

Carte d'identité
ϟ Autres appartenances: Sympathisant AFW et FFA
ϟ Fonctions/options: Batteur titulaire. Sortilèges avancés, Relations internationales magiques, Métamorphose avancée
ϟ Réputation: Est connu pour vendre des objets magiques modifiés dans tout Poudlard

En expérimentant sur les autres, London se sentait un peu comme Merlin, Yahvé et autres, ce qui n’était certainement pas pour arranger son ego plutôt surdimensionné.
Du coup, forcément, une fois le résultat de sa potion étalé sur les bras d’Astrid en une myriade de petits poils violets, il n’avait pu retenir un léger : Il est vivaaaaaant !!, le tout agrémenté d’un petit rire maniaque. S’il n’avait pas été interrompu par Maelan, il se serait certainement mis à courir partout en levant les bras, meuglant à la gloire de la toute-puissance scientifique.
▬ Mec, putain, faudrait que tu penses à bosser sur le goût, quand même, parfois.
Une petite grimace irritée froissa les traits du blondinet et il adressa à son camarade le regard courroucé du scientifique fou qui n’aime pas être contrarié par de stupides ignorants. Maelan n’avait aucune idée de la difficulté qu’il y avait à donner un goût agréable tout en conservant une potion stable…
▬ J’pourrais… Répliqua-t-il avec un sourire carnassier à l’attention de son comparse, mais tu risquerais d’exploser. Tu préfères boire une bonne potion et mourir après ? Et il exagérait à peine. J’veux dire, mec, le polynectar existe depuis des années et a toujours un goût de vieux jus de chaussette, c’est pas anodin… Conclut-il en s’enfonçant un peu plus dans son fauteuil, les discussions concernant l’organisation de leur première soirée d’ouverture reprenant enfin. Joker depuis peu de temps, il avait plus qu’envie de faire ses preuves et d’organiser une bonne grosse soirée qui déchire.
▬ Donc, soirée mousse, ok. On n’a toujours pas réglé la question de qui s’occupait de la mousse. On pourrait demander aux bizuths de le faire. En n’utilisant que des tubes à bulles moldus.
Bien que l’idée de voir les bizuths souffler dans des tubes toute la soirée l’avait plutôt amusé, l’Irlandais avait tout de même levé le bras mais s’était vite ravisé. Ses camarades n’étaient pas encore suffisamment diminués pour accepter tout et n’importe quoi. Toutefois, cela ne l’empêcha pas de gémir dans son coin contre l’injustice dont il était l’infortunée victime.
▬ Franchement vous êtes pas cool de pas m’laisser faire la mousse… Marmonna le Gryffondor avant de se redresser, armé d’un stéthoscope probablement volé, de son fidèle calepin et d’une mallette pleine d’instruments de torture mesure, ignorant superbement sa cousine poilue pour s’occuper de Maelan et Layla.
▬ Vous sentez d’la fièvre ? Des bouffées de chaleur ? Un truc ? Questionna-t-il en rafale avant de se détourner, presque déçu que personne ne se soit encore mis à vomir ou à enfler de façon totalement incontrôlable. Aucun effet après trente secondes d’ingestion pour les potions de grâce et de fausse grippe (battez-vous pour savoir qui a pris quoi *pan*). London n’attendait que cela pour enfiiiin avoir l’opportunité de proposer sa nouvelle mousse révolutionnaire (et probablement un peu radioactive – oooooh Radiooooactiiiive -)
▬ Si ça tourne mal, interdiction de nous faire du bouche à bouche. J'suis sûre que c'est contagieux, votre truc, là. Votre soit disant "humour". Débilite aiguë, ouais. J'préfère encore crever. London roula des yeux effarés, légèrement vexé qu’encore une fois, son génie ne soit pas du tout reconnu. Il minauda même un petit Gnagnagna grimaçant depuis le fond de son fauteuil.
▬ Hein Astrid ? Oh, tiens, Astrid. Le regard de London se porta enfin sur sa cousine, toute de violet vêtue. L’Irlandais secoua la tête, songeant que cela ressemblait à s’y méprendre au pull en fourrure mauve qu’il avait reçu à Noël dernier, tricoté par grand-mère Ava, dans un accès de folie meurtrière (oui parce que du coup, la mode était un peu morte à cette occasion.). Et qu’une kippah assortie serait du plus bel effet…

▬ Pourquoi on teste ça, au fait ? C'est une soirée mousse, qu'on organise, pas une soirée "chimiste fou". Ou alors j'ai loupé un épisode.
Il n’eut pas vraiment le temps d’éclairer crânement la lanterne de Layla qu’Astrid se rappelait à son bon souvenir.
▬ London ne vivra pas assez longtemps pour voir la soirée mousse s’il ne répare pas ça tout de suite.
Un petit sourire idiot naquit sur les lèvres du Gryffondor tandis qu’il notait avec attention les changements opérés par la potion de QM augmenté.
▬ Dis-moi, la mauvaise humeur, c’est un effet secondaire aussi ou t’étais déjà comme ça Questionna-t-il tout en observant sa cousine dévorer un biscuit.
▬ T’as un antidote, là-dedans ? Ou je suis condamnée à rester comme ça jusqu’à la soirée ?
Bondissant de son fauteuil dans un couinement de souris, London se plaça prudemment entre Astrid et les potions, dardant un regard méfiant sur sa baguette pointée.
▬ Hééééééé, pointe-ça ailleurs, tu veux ? S’indigna le Gryffondor avant de s’approcher prudemment d’Astrid armé d’un décimètre, histoire de lui mesurer les poils, en pleine réflexion. J’ai pas d’antidote puisque ça marche parfaitement ! Ca devrait s’estomper dans une heure ou deux. Ou en tout cas tomber tout seul. Tu crois qu’on pourra les envoyer à grand-mère pour qu’elle te fasse un kilt et une kippa pour moi ? Acheva-t-il en gloussant bêtement.
L’Irlandais se redressa finalement, prêt à enchainer avec l’organisation de la soirée, l’œil toujours fixé sur ses camarades, à l’affût du moindre changement physiques – tiens, les oreilles de Layla n’étaient-elles pas en train de s’allonger ou était-ce une illusion ?-
▬ En faaait, pour te répondre, Layla, je pensais qu’on pouvait faire des alcools piégés pour la soirée, inspirés des effets secondaires stupides qu’on obtient après quelques… petites potions. Quant à la soirée mousse, j’ai bien sûr proposé de faire la mousse mais je suis évidemment coooomplètement incompris, donc on trouvera bien quelqu’un. Astrid avec son gros cerveau et ses poils, peut-être, huhuhu. London s’étira et se jeta à nouveau sur son fauteuil avec la grâce d’un cachalot avant de poursuivre dans sa lancée. ▬ Deuxième point important ! Il nous faut un lieu. Et après ce qui est arrivé à Danae, jpense pas que les toilettes soient le meilleur emplacement. Des idées ?


Dernière édition par London M. Antwerp le Dim 5 Jan - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [TERMINE] REUNION AWH Sam 4 Jan - 15:58

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Et c’était parti pour un grand festival de tout et n’importe quoi. On commençait avec Astrid, le yéti violet de mauvais poil (haha, avouer qu’elle est poilante ! Au poil je dirais !) qui semblait avoir envie de le trucider surtout quand il mangeait ses gâteaux mais pas tellement quand Layla parlait de bouche-à-bouche. Il y avait la susnommée as, qui passait son temps à lui jeter des regards noirs ou d’admiration, allez savoir, de toutes les manières c’était comme ça qu’ils fonctionnaient. Mais il lui devait un pain en pleine figure. Pas de lui, évidemment, c’était un gentleman. Ou presque. Enfin admettons. Et il y avait le scientifique fou qui jouait les divas. Cette fine équipe ! Superbe. Où était donc la gracieuse Livia pour mettre un peu de féminité et de romantisme dans ce tableau ? Elle est peut-être mauvaise pour éviter que tout le monde s’en serve tout le temps. Ça doit être une invention des métamorphomages pour garder le monopole sur « comment embrouiller les gens en changeant de tête » ! Pourquoi pas. En tous cas ça ne changeait pas grand-chose à son problème, même s’il le prenait avec philosophie. Il avalé un truc non identifié et ça n’allait pas tarder à péter. Non, pas lui, merci, et arrêtons-là les détails sales s’il vous plaît. S’étirant paresseusement, Maelan écouta d’une oreille distraite les jérémiades des différents participants. Il ne savait pas si c’était la potion, mais la tête lui tournait légèrement. Pas de façon désagréable et violente, il avait seulement l’impression qu’il venait de se réveiller. Il glissa simplement un : Te faire du bouche-à-bouche ? Layla, enfin, garde tes fantasmes pour toi, il y a des enfants ici, en fixant Astrid qui venait de regarder vers lui à ce moment précis. Oh, allez, c’était drôle ! Sisi.

Et pendant que London jouait les docteurs (non, pas comme ça), il essayait de revenir au point principal : Non, chéri, pas question que tu fasses la mousse, je n’ai pas vraiment envie de ressembler à ça, objecta-t-il avec une adorable et insupportable grimace pour Astrid,autant qu’on se serve de produits ménagers bios ou je ne sais pas quoi histoire de ne pas finir couverts de plaques avec un sortilège pour produire de l’eau et on n’en parle plus. Puisqu’on ne peut pas faire ça avec des bulles moldues, singea-t-il gentiment (singe. C’était le m…d’accord, d’accord, j’arrête !) Un léger hoquet le secoua et il porta la main à sa bouche, dans un geste fort distingué … venait-il de lever le petit doigt ? Fronçant les sourcils et bien décidé à ne pas se laisser distraire, parce qu’il y avait des priorité dans la vie, il poursuivit : Et pour le l… Stop. Quelles étaient ces intonations mielleuses et mélodiques s’échappant de sa bouche ? … pour le lieu j… Ok, là, c’était bizarre, il parlait comme une véritable tata. Relevant de grands yeux vers London, il décida de terminer coûte que coûte : … j’avais pensé à la serre abandonnée. C’était officiel, la potion de London fonctionnait ou commençait tout du moins à détraquer ses cordes vocales. Le temps que ce n’était pas ses cheveux … Il se passa une main dedans, puis sur le visage : London, je ne sais pas ce que c’est, mais j’espère pour toi que je ne vais pas m’exprimer de la sorte toute la journée, j’ai un exposé pour mon cours de méthodes de communication et il serait judicieux que … Sa main avait fini par descendre dans son cou, puis sur son torse où elle venait de rencontrer un obstacle inattendu. … et je crois que je possède dorénavant une forte poitrine. Ce qui était le cas. Le beau blond irradiait plus que jamais de charisme, ses cheveux semblaient plus brillants, ses paroles coulaient comme du miel … et il venait de gagner un bonnet C en quelques secondes. Tout allait bien, rien qu’un jour ordinaire dans sa vie de comparse de London.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [TERMINE] REUNION AWH Dim 5 Jan - 13:21

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    Un grognement peu distingué s'éleva des lèvres de Livia alors qu'elle enfouissait la tête dans son oreiller pour tenter d'échapper aux rayons de soleil qui se reflétaient sur son visage. C'était peine perdue. Elle essaya de se tourner complètement mais sa couette s'était sournoisement enroulée autours de ses jambes, manquant de peu de la faire tomber de son lit. Avec un soupir elle battit des pieds pour les extraire de cette fourbe couverture, ce qui acheva de la réveiller. Et c'était bien dommage vu le peu d'heure qu'elle avait réussi à dormir, elle avait passée une grande partie de la nuit avec les autres membres de l'AWH à organiser leur première soirée de l'année. Le regard dans le vague et les cheveux ébouriffés elle finit par se redresser, autours d'elle ses camarades dormaient encore profondément, ce qui n'était pas anormal vu qu'il était particulièrement tôt, pourtant le lit d'Astrid était vide. Elle fronça les sourcil, essayant de comprendre ce que l'absence de sa meilleure amie à une heure aussi matinale voulait dire. Elle pouvait être dans les cuisines mais Liv n'était pas convaincue par cette explication, elle se doutait qu'Astrid devait avoir ses propres réserves quelque part sous son lit. Elle avait l'impression que quelqu'un avait tenter de la réveiller en la secouant, à peu près une heure plus tôt, mais elle ne s'était pas encore décidée si cela avait été un rêve ou la réalité. Peu à peu les connexions se firent dans son esprit embrumé, l'AWH, la réunion de la veille et le fait qu'Astrid avait voulu la réveillée. Elle se releva brusquement -manquant une nouvelle fois de tomber- en se rendant compte qu'elle avait oublier la nouvelle réunion de l'AWH. Pestant le moins fort possible, elle n'avait pas vraiment envie de s'attirer les foudres de ses camarades de si bonne heure, elle attrapa les premiers vêtements qu'elle trouva dans sa malle -ce n'était pas comme si elle avait eu le temps ou la motivation de la vider- et elle fila dans la salle de bain. Elle en ressortie aussi rapidement qu'elle y était entrée, habillée d'un jean noir et d'un tee-shirt aux couleurs de sa maison, maquillée assez rapidement pour donner l'illusion qu'elle ne venait pas de se réveiller deux minutes plus tôt et les cheveux attachés en une queue de cheval haute. Elle avait fait son maximum et vu les états dans lesquels les membres de l'AWH l'avaient déjà vu -et inversement- ça lui importait peu.

    Elle traversa le château en vitesse, heureuse de connaitre les passages secrets qui lui évitaient de devoir faire face aux escaliers capricieux de Poudlard. Elle s'était trop souvent fait avoir. Les couloirs étaient vides à cette heure là et elle arriva rapidement au premier étage où la salle de l'association se situait. Une fois près de la porte elle pris une seconde pour reprendre son souffle pour faire comme si elle était venue ici tranquillement. Elle passa une main dans ses cheveux et ouvrit la porte pour se planter dans son encadrement. « BAH ALOOOORS! ON ATTEND PAS PATRICK?! » Cria-t-elle à moitié les bras levés au dessus de sa tête, un grand sourire sur les lèvres. Elle était assez fière de son entrée en fanfare mais elle resta sur ses gardes, au cas où l'un de ses chères camarade de l'AWH déciderait de la faire taire en lui lançant un truc sur la tête, comme un poulpe, ou un lama miniature. Pourtant rien ne vint, pas d'acclamations, pas d'insultes variées ni même un petit objet lancé dans sa direction. Juste les regards blasés de ses camarades et ceux un peu plus surpris des bizuts -ils allaient s'y habituer- qui nettoyaient la salle. Elle fini par baisser les bras et s'avancer dans la salle. « Mouais, ça va me regardez pas comme ça, on a pas les même valeurs c'pas de ma faute hein. » Lança-t-elle nonchalamment tout en approchant un fauteuil du petit groupe d'un coup de baguette. Elle avait tendance à oublier que les sorciers n'avaient pas forcément les même références que les nés-moldus, tant pis, elle aura essayé.

    Ce ne fut qu'une fois installée sur son fauteuil, le dos contre un accoudoir et les jambes pendant de l'autre côté qu'elle s'intéressa vraiment à ce qu'il se passait dans la salle. Elle se désintéressa rapidement des bizuts qui nettoyaient les lieux, c'était elle qui en avait recruté un ou deux de ceux présents et ils savaient que pour faire partie de l'AWH ils devaient passer par quelques étapes bien moins plaisantes que faire la fête ou participer à l'organisation des soirées. Sur une table devant elle reposaient des fioles remplies de liquides aux couleurs diverses, certainement les nouvelles expériences de London, ce qui expliquait son air surexcité et la nouvelle pilosité colorée d'Astrid à qui elle lança un regard compréhensif. En face d'elle Layla semblait étonnement détachée compte tenue et de la situation et Maelan... Et bien, Livia dû s'y prendre à deux fois pour comprendre ce qu'il se passait avec le Gryffondor. « Woah Maelan! T'es devenu canon pendant la nuit dis donc! Fais gaffe je vais devenir jalouse! » Elle lui adressa un clin d’œil exagéré. Connaissant London elle ne s'étonnait même plus des effets secondaires que pouvaient avoir ces potions expérimentales, elle espérait simplement pour Maelan que ces effets allaient disparaitre assez vite. Son regard se détourna de la nouvelle poitrine du sorcier pour se poser de nouveau sur la table où elle repéra des éléments qui avaient échappés à sa vigilance. « Oh à manger! » Lâcha-t-elle comme si elle ne changeait pas subitement de sujet. Elle attrapa un cookie sans hésiter, elle doutait que London ait assez de patience et de motivation pour incorporer ses potions étranges dans des recettes de cuisine. Si il lui venait un jour cette idée Liv savait qu'elle ne pourrait plus jamais manger l'esprit tranquille, alors autant en profiter maintenant. En plus elle ne savait pas si la réunion allait se finir assez tôt pour qu'ils puissent assister au petit déjeuner, raison de plus. « Ouais donc la soirée mousse... » Lança-t-elle le plus naturellement du monde en reprenant la conversation qu'elle avait entendue avant d'entrer dans la salle, le tout en grignotant son cookie « La serre abandonnée ça peut le faire, sinon il y a toujours la salle sur demande -plutôt efficace dans son genre- ou un des cachots, pas très glamour mais on saura y faire. » Surtout si Maelan restait dans cet état songea-t-elle. Mais elle ne dit pas à haute voix, elle savait qu'elle ne serait pas la seule à avoir été traversée par cette pensée. La Serdaigle se sentait observée, ça aurait pu lui paraitre normal étant donné qu'elle venait de prendre la parole, mais là c'était différent. Elle sentait qu'on la fixait, qu'on l'observait sans relâche en attendant qu'elle se tourne dans la bonne direction. Après plusieurs minutes de résistance elle fini par lacher un soupir et se tourner dans la direction du regard. « Pas la peine de me fixer comme ça London, y'a pas moyen que tu me fasses avaler une de tes potions. » Oh non, surtout pas après ce qu'il était arrivé à Astrid et Maelan.


(aa):
 
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [TERMINE] REUNION AWH Dim 5 Jan - 21:45

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

▬ Hééééééé, pointe-ça ailleurs, tu veux ?
Astrid, au lieu d’obtempérer, secoua sa baguette d’un air furieux en direction de son cousin. Elle tâchait d’avoir l’air aussi menaçant que sa mère ou sa tante, à qui un regard seul suffisait pour faire taire une salle à manger pleine d’enfants. Mais rien à faire, le London sauvage était lancé au galop, débitant plus d’imbécilités à la minute que jamais.
▬ Tu crois qu’on pourra les envoyer à grand-mère pour qu’elle te fasse un kilt et une kippa pour moi ?
▬ Seulement si elle peut te tricoter une camisole de force dans la foulée.
Elle aurait bien marmonné des menaces en yiddish, mais celles-ci étaient perdues quelque part au fond de son désormais vaste et violet cervelet.
Les effets de la potion commençaient à s’estomper – les effets d’intelligence uniquement, à en juger par la longueur de ses poils. Elle tapa sur les doigts de London qui avait sorti une fichue règle pour s’occuper de ses poils.
▬ En faaait, pour te répondre, Layla, je pensais qu’on pouvait faire des alcools piégés pour la soirée, inspirés des effets secondaires stupides qu’on obtient après quelques… petites potions.
▬ Oooh non, le coupa-t-elle en roulant des yeux effarés dans leurs orbites. Ca n’était pas parce qu’elle ne faisait pas partie du comité directionnel qu’il n’était pas de son devoir de les arrêter quand ils faisaient n’importe quoi. Suite à quoi, elle tira avec moult maturité la langue à son cousin. S’il voulait des idées, il avait plutôt intérêt à la débarrasser de ses poils violets et plus vite que ça.

Astrid fut cependant distraite par un autre évènement, qui l’empêcha d’écouter plus avant les longs discours de London à propos de la soirée. Sous ses yeux, Maelan était en train de se transformer physiquement (ce qu’elle remarquait assez rapidement, étant en quelque sorte une experte en la matière). Elle eut d’abord du mal à situer ce qui n’allait pas, avant que le Gryffondor ne pointe du doigt l’erreur.
▬ … et je crois que je possède dorénavant une forte poitrine.
Astrid ne put s’empêcher de sourire laaargement. Quelque part dans sa tête, un neurone exprima l’idée qu’Alcide prêterait peut-être plus d’attention à son blondinet favori maintenant qu’il avait des seins, alors qu’un autre se demandait comment il se faisait que les cheveux de Maelan n’aient pas poussé. En même temps, la raison la plus basique la forçait à admettre qu’elle était très jalouse du nouveau tour de poitrine du batteur.
Sur ces entrefaites (ohlala, qu’est-ce que c’est chic, comme mot), Livia débarqua telle une jeune fille en fleur. Une jeune fille en fleur légèrement bruyante.
▬ BAH ALOOOORS! ON ATTEND PAS PATRICK?!
Astrid adressa un sourire rayonnant à sa meilleure amie, en espérant secrètement que celle-ci la reconnaîtrait en dépit de sa nouvelle apparence.
▬ Woah Maelan ! T'es devenu canon pendant la nuit dis donc! Fais gaffe je vais devenir jalouse !
▬ Moi, je suis jalouse, observa Astrid d’un ton rêveur, en regardant désespérément Livia voler à son tour un cookie.
Plus personne n’avait aucun respect pour la nourriture, de nos jours. Elle se hâta de prendre deux autres biscuits et croqua dans l’un avant de glisser subrepticement l’autre dans sa poche, au cas où.
▬ Ouais donc la soirée mousse... La serre abandonnée ça peut le faire, sinon il y a toujours la salle sur demande - plutôt efficace dans son genre - ou un des cachots, pas très glamour mais on saura y faire.
▬ La serre abandonnée, c’est plus romaaaantique que mousse, non ? Enfin, je m’y connais pas forcément, mais je pense que les cachots seraient plus faciles à nettoyer.
Non pas qu’elle compte nettoyer. Elle avait passé sa période de bizutage, merci. Pas comme ces pauvres malheureux qui trimaient dans les coins de la salle. Elle leur adressa une pensée compatissante, évitant soigneusement de loucher sur les seins de Maelan. Pendant ce temps, Livia adressait des menaces à London – adresser des menaces à London était en passe de devenir un sport national. Astrid arracha distraitement un de ses poils mauve tout en adressant une grimace à Layla qui grommelait dans son coin.
▬ Vous avez prévu un truc spécial, cette année, pour les invitations ? Est-ce que London aussi va prendre des seins ? Et – elle eut un regard horrifié en y pensant – est-ce que Layla et moi, on va se transformer en homme comme Maelan se change en femme ?
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [TERMINE] REUNION AWH Lun 20 Jan - 0:30

Invité

ACCIO PROFIL


Invité



Ça devait faire un moment qu'Alyanor était là. Ou peut être pas. Peu importe en fait. Le truc c'est qu'elle était totalement à la ramasse et qu'elle était même pratiquement sûre d'avoir loupée les trois quarts de la conversation. Un instant, ils parlaient de la prochaine soirée prévue et la une meuf rentrait dans la salle hurlant un truc incompréhensible. Enfin, techniquement, y avait rien de bien compliqué dans la phrase mais le coup du Patrick elle l'avait pas vraiment compris. Certainement parce qu'elle était encore à moitié dans les vapes. C'était pas son genre de s'endormir de la sorte mais fallait dire que le débat passionnant sur l'odeur que pouvait dégager les pieds de London l'avait légèrement mis hors services. Non pas qu'elle s'en foutait mais renifler la senteur des autres ne faisaient pas partit de son passe temps favoris. D'ailleurs, pour l'une des premières fois, elle était bien contente d'être restée quelque peu en retrait sans se faire remarquer. Tester les nouvelles inventions de jeune homme ne lui disait pas plus que ça et elle était pratiquement sûre que c'était du grand n'importe quoi. ▬ La serre abandonnée, c’est plus romaaaantique que mousse, non ? Enfin, je m’y connais pas forcément, mais je pense que les cachots seraient plus faciles à nettoyer. Voilà que la discussion sur la soirée reprenait. C'était au moins une partie intéressante. La jeune femme se redressa réfléchissant quelque instant à quel endroit pourrait le faire avant de sauter sur l'une des tables. Ou sinon, on vole des lamas, on les lâchent dans le château et on fait une méga course dedans. Genre.. PARTY LAMAAAA ! Et puis là, le silence, la loose total, l'échec tonitruant, l'odeur de la défaite. Après réflexion, l'idée était totalement débile mais, Aly trouvait ça super drôle. Non ? Ok ça sonnait beaucoup mieux dans ma tête mais, faudrait y penser un jour. La brunette se pinça les lèvres et après une révérence gracieuse adressée à ses camarades elle sauta de la table observant tour à tour les personnes présentes. Y avait les actifs en plein milieu et les petits nouveaux dispersés un peu partout dans la pièce l'air légèrement perdu et quelque peu terrorisé. Ouais rien de bien intéressant. Sauf peut être le rouge et or qui venait littéralement de se transformer un femme grâce -ou à cause- des produits de London. Bordel, ta des plus gros boobs que les miens. J'serais presque jalouse. J'peux toucher ? En toute amitié bien sûr. Sans vraiment attendre d'autorisation quelconque, Aly prit à pleine main l'un des seins de Maelan à pleine main avant d'éclater de rire. Et tu sais que tu pourrais presque me déclencher des envies ? Tes foutrement sexy. ▬ Vous avez prévu un truc spécial, cette année, pour les invitations ? Est-ce que London aussi va prendre des seins ? London avec des seins ? Bordel, ça c'était chouette comme vision. Épique même. Incontournable. Si c'était le cas, il fallait absolument qu'elle réussisse à avoir une photos pour l'encadrer dans son dortoir. C'était le genre de truc qui arriverait à coup sûr à la faire rire pendant des semaines. Rien que la vision lui donnait presque l'envie de se pisser dessus même si elle avait assez de tenue pour se retenir. Et puis là, l'éclair d'intelligence. Fallait une idée pour les invitations. Un truc mémorable. Un truc que personne pourrait oublier. Elle avait carrément une idée mais, fallait encore que les autres acceptent. Pourquoi pas une lettre normal mais avec une petite surprise à l'intérieur. Les gens la recevrait une heure avant le début et en sortant le papier ils seraient "arrosés" d'une poudre au vertu hallucinogène. Et hop, une nouvelle révérence. Non mais sans déconner, c'était chouette comme idée, non ? Innovant, complètement déjanté et il était clair que ça, personne ne pourrait l'oublier. Un sourire vint étirer ses lèvres et disparut aussi rapidement qu'il était apparût. Fallait pas non plus croire que la vie était belle, sourire ça lui défonçait la tronche, elle aimait pas ça. Faite pas vos coincés là. Imaginez. Tout le monde arrive complètement défoncé avec l'impression de voir tout et n'importe quoi. C'est juste magistrale comme truc.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [TERMINE] REUNION AWH Mar 11 Fév - 16:43

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Astrid était violette, Maelan était à demi-femme (comme un soleiiiiiil qui brille dans mes nuiiiits), Livia venait d'arriver en hurlant qu'elle s'appelait Patrick, suivie d'Alynor qui semblait décidée à faire un concours de propositions les plus bêtes avec London (mais bon, ça, à la limite, c'était plutôt normal) et Layla, de son côté, commençait à croire que sa potion n'avait aucun effet. D'un côté, TANT MIEUX, quoi. C'était plutôt une bonne nouvelle. Cela dit, vu son goût immonde, elle lui donnait un peu la nausée et elle aurait préféré avoir un truc plus cool. Comme se voir pousser un pénis, par exemple (ou pas). Mais là n'était pas la question. Ils étaient là avant tout pour organiser leur prochaine soirée dont le thème était, actuellement, la mousse, et décider de la logistique, tout ça tout ça. Toutes ces choses dans lesquelles Layla n'excellait absolument pas. Les stars n'avaient pas besoin de savoir organiser leurs concerts. Après tout, elles avaient des managers - et toute une armée d'esclaves - faits pour ça.

Dardant tour à tour son regard un peu morne sur les deux dernières arrivées, Layla n'avait pas réussi à se raccrocher à leurs paroles. Il lui semblait que tout autour d'elle devenait de plus en plus flou, que les choses avaient moins de sens. Elle sourit à Astrid qui se demandait si elles allaient devenir des hommes et elle laissa son esprit vagabonder un instant. Elle s'imagina la future soirée mousse de l'AWH comme l'aurait voulue London. Dans sa tête, ça avait des airs de boîte de nuit futuriste pas très nette où ils croiseraient tantôt des hommes avec des seins, tantôt des filles avec des pénis, tous habillés intégralement de fourrure violette. A cette pensée, un frisson la secoua toute entière et, d'un coup d'un seul, elle se leva avant de se plier en deux pour... Vomir. Droit sur Alyenor. Le mucus qui était sorti de sa bouche avait une teinte bleue fluo et à présent, Aly ressemblait à l'un des Blue Man. Se laissant retomber dans son assise, Layla s'essuya la bouche dans sa manche avant de donner une longue œillade courroucée dans la direction du grand dadet de Gryffondor. Pas le transexuel, l'autre.

– C'est tout la faute à London. "S'excusa" la Serpentard, ne se sentant pas responsable pour un sou de ce qui venait de se produire.

Et puis, de toute façon, c'était jamais sa faute, à elle, un point c'est tout. Avec une moue un peu affligée, elle tendit un pull qui traînait par là - et qu'elle soupçonnait d'être à ce nouveau-venu qui l'avait très lourdement dragué la veille - à Aly pour qu'elle s'essuie avec ou qu'elle le mette, c'était elle qui voyait, espérant que ça ferait l'affaire pour "réparer" les dégâts. Puis, elle soupira, se demandant un bref instant si son caca aussi serait bleu, vu que l'intérieur de ses entrailles semblaient l'être devenu après l'ingurgitation de la fameuse potion... C'était une question légitime, mais, certes, pas vraiment vitale, à laquelle elle répondrait plus tard. Chassant donc ce questionnement pour le moins existentiel de son esprit, elle reporta son attention sur les personnes présentes avant de hausser les épaules pour prononcer sans emphase :

– La drogue, c'est mal. Moi, je propose qu'on fasse une distribution de mousses au chocolat qui, une fois mangées, font s'inscrire le lieu et la date dans la paume de la main. C'est cool non ?

En tout cas c'était dans le thème... Bon après elle avait pas dit qu'elle savait comment faire ça, mais bon, on lui avait demandé des idées, pas la lune, non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [TERMINE] REUNION AWH


ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINE] REUNION AWH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] REUNION AWH
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]
» La reunion des bailleurs de fonds
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Relashio :: Administration :: Les Archives :: Version 1 :: [V1] Archives Hors-Rp :: Ancien :: RP-