► une seule devise : faire ce qui est interdit.

Aller en bas

► une seule devise : faire ce qui est interdit.

Message par Invité le Lun 7 Nov - 19:14


♛ Prologue
I'm finally coming home
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
“every body knows there's a party at the end of the world“
ft. candice accola

ID N° H.5774.F4
Jensen Louise Holynski
17 ans ϟ sixième année ϟ humaine
Infos personnelles
♛ Nom: Holynski
♛ Prénom(s): Jensen, Louise.
♛ Surnom(s): Jen, Blondie, la tarée... il y en a pour tous les goûts.
♛ Date de naissance: 14 juillet 1991
♛ Lieu de naissance: Stuttgart, en Allemagne.
♛ Nationalité: allemano-anglaise.
♛ Qualité du sang: elle est une sang-mêlée.
♛ Race/Don: aucun en particulier. peut être celui de s'attirer des ennuis ?
♛ Quotient magique: 100/250
♛ Appartenances: dame de Pique de l'AWH.
♛ Signe particulier: tous le monde connait Jensen Holynski. Après London, elle est la deuxième fêtarde en chef \o/
♛ Péché: la foi logiquement, mais pourrais-je vous demander si j'ai le droit de changer ? J'ai beau essayer, je ne vois pas Jensen prier /sbaaf/

Informations étudiant
♛ Maison: serpentard /sbaf/ gryffondor, évidemment.
♛ Année/études: sixième année.
♛ Cursus: UFR auror/DFCM
♛ Options choisies: soin aux créatures magiques, astronomie.
♛ Baguette: bois de saule, vingt sept centimètres, crin de licorne.
♛ Patronus: une panthère.
♛ Epouvantard: le néant. l'absence de vie. de rire.



♛ Chapitre 2: Informations
Family portrait & Répartition
Les Holynski sont originaires de Russie. La mère de Jensen est une moldue ; son père, en revanche, est un sorcier, qui travaille au Ministère de la Magie. Ce qui n'empêche pas la jeune femme de les aimer tous les deux. Les Holynski sont assez riches, ils n'ont jamais manqué de rien. Jensen est la dernière d'une fratrie de trois filles. Si la dernière est un vrai garçon manqué, les trois premières sont d'un naturel calme, posé, et ce sont, ben, des filles qui s'intéressent à des trucs de filles. Elle n'a pas particulièrement d'affinités avec elles ; toutes ont finis leurs études ou sont parties habiter avec leur compagnon.
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Formulaire de répartition

Coller le code ici Coller le code ici Coller le code ici Coller le code ici
Coller le code ici
Coller le code ici
Coller le code ici
Hush hush the world is quiet



♛ Conclusion: Muggle zone
Introducing me, myself and I


middle ages

ϟ Prénom/âge Laurine/ 20 ans
ϟ Double-compte ? nop.
ϟ Présence sur le forum; 7/7
ϟ Avatar choisi: candice accola ♥️

Code:
 <b>[color=indianred]▬ </b> Avatar [/color]■ [url=LIEN-VERS-TA-FICHE]Jensen Holynski[/url]

ϟ Réponse au code du règlement:


ϟ Comment avez-vous connu le forum et quel est votre avis ? il y a ... UN AN ! sur Prd ! et je l'aime toujours autant.
ϟ Le mot de la fin ? ---
oui, bon, je pouvais plus voir mon ancienne fiche donc.
Let's play ! ϟ Etat fiche: [Partie réservée au staff]


Dernière édition par Jensen L. Holynski le Sam 12 Nov - 22:47, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ► une seule devise : faire ce qui est interdit.

Message par Invité le Lun 7 Nov - 19:28


♛ Chapitre 1: Chronologie
Story of the impossible
Ici vous avez carte blanche. Un seul but: Nous faire passer l'information. Une seule exigence: Un minimum de 2000 mots. Ici vous pouvez rédiger un rp, faire ce que vous voulez, l'essentiel est de nous présenter la petite vie de votre personnage, avant Poudlard et après, la découverte de ses pouvoirs etc etc... Nous n'attendons pas de roman au style incroyable, juste un texte agréable à lire avec une bonne syntaxe et une orthographe correcte.
Bonne chance !




Allongée sur le dos, sa longue chevelure blonde étendue dans l’herbe, la petite fille, les yeux clos, avait la respiration régulière. Elle semblait dormir profondément. Pourtant, lorsqu’une branche craqua, elle ouvrit les yeux, et, aussi vivace qu’un chat, se leva et détala à toutes jambes sous le soleil printanier d’Allemagne. La chasse commençait. Bondissant comme un lapin, elle ne laissait, à son poursuivant, pas une minute de répit. Le sourire éclatant qu’elle affichait montrait que la situation lui plaisait. Et pour cause, Jensen Louise Holynski avait toujours eu affreusement du mal à faire autre chose que ne pas rester en place plus de dix secondes d’affilées. Ce qui rendait les choses d’autant plus compliqué pour son ami, qui peinait à suivre son rythme effréné, et qui ne tarderait pas, comme à son habitude, à déclarer forfait d’une course qu’il n’avait pas voulue.
Car voilà un étrange spécimen que cette petite fille. Son visage angélique a les traits d’une poupée, ses cheveux blonds lui donnent cet air si cristallin qu’on les jolies petites poupées. Elle est à l’image de la fratrie des Holinski ; blonde, ravissante … et ingérable. Du moins ce dernier trait ne convient qu’à elle, et uniquement à elle. De fait, ses sœurs sont beaucoup plus posées… et ennuyantes, de l’avis de Jensen. De l’avis de Mr et Mme Holynski, eh bien … Jensen est une adorable petite fille, quand elle ne revient pas toute sale, crottée, les cheveux en bataille, un sourire d’excuse sur son visage enfantin. Alors, il a bien fallu qu’elle trouve quelqu’un à sa taille, non ? Quelqu’un qu’elle pourrait trimballer dans les moindres recoins de leur propriété d’Allemagne, quelqu’un avec qui elle pourrait ne pas rester en place. Ledit garnement, n’était qu’un pauvre garçon qui avait fait la connaissance de la petite fille à l’école du coin, et avait eu le malheur (ou le bonheur…?) de tomber amoureuse de la blondinette. Oh, à cet âge, on tombe amoureux comme on tombe d’une chaise, il n’empêche, il la suivait partout. Même s’il avait du mal. Elle ne se souvenait jamais de son prénom, évidemment, même s’il le lui rappelait tout le temps, elle n’arrivait pas à se le mettre dans la tête. Ca devait être un truc vachement compliqué, à l’Allemande, bien sûr. Elle n’a juste jamais pu se le rentrer dans la tête, c’est tout. Et je suis sûre, que si elle le croisait aujourd’hui, elle serait tout juste incapable de le reconnaître… Ah, c’est beau l’amour. Enfin, surtout quand c’est à sens unique. Parce que pour la gamine blonde, ce garçon n’était qu’un simple ami avec qui s’amuser. A cette époque, elle était trop jeune pour imaginer quoique ce soit de malsain. (contrairement à vous, bande de dévergondés.)
Elle traînait donc le pauvre garçon, cette après-midi là, à travers leur terrain de jeu favori, j’ai nommé, le jardin/forêt des Holynski. Finalement, elle stoppa sa course après plusieurs minutes forcées, et se retourna pour attendre le garçon. Qui ne vint pas. Elle leva les yeux au ciel. Le bougre s’était perdu, une fois de plus. Elle rebroussa chemin à contrecœur, et le trouva au milieu d’une clairière, l’air complètement paumé. « Mince, mais c’est pourtant pas dur, tu sais ? » le sermonna-t-elle doucement, les froncis toutefois froncés. Le garçon, l’air visiblement rassuré, haussa les épaules. « j’ai entendu du bruit, alors j’me suis arrêté. » Elle leva un sourcil interrogateur, et le garçon tandis la main vers les buissons, à l’autre bout de la clairière. Elle soupira, glissa un « froussard », et se dirigea vers lesdits buissons, que, d’un seul geste, elle souleva. Deux lapins glapirent et détalèrent en la voyant. Jensen se retourna vers le garçon. « des lapins. On y va, maintenant ? » Il la suivit sans plus rien ajouter de toute la journée.

D’ordinaire, la colère outrepassait rarement Jensen.
Ils avaient déménagé voilà quelques semaines seulement, d’Allemagne en Angleterre, ou leurs parents avaient eu une villa, certes moins grande que celle d’Allemagne, mais tout de même de taille respectable. Jensen connaissait déjà les lieux comme sa poche. Elle n’avait plus de compagnon de jeu, puisque le garçon avec qui elle avait l’habitude de jouer, était resté dans son pays. Alors, elle était partie en quête d’autres enfants avec jouer. La villa voisine de celle des Holynski, abritait justement une petite fille du même âge qu’elle. D’un naturel sociable, Jensen avait passé la tête par-dessus la clôture, et avait fait connaissance de cette petite fille. Au départ, Lena était fort sympathique, et même, comme le pensait alors Jensen, qu’elle pourrait devenir son amie.
Ce ne fut pas le cas. Les enfants peuvent être d’une cruauté terrible. C’est un fait, un fait que la petite Jensen apprit à ses dépends. Comme toute enfant, elle ne cherchait qu’à s’amuser, et lorsque Lena organisa sa fête d’anniversaire, Jensen était de la partie. Très vite, la petite fille blonde fut mise à l’écart, et Lena, en qui elle croyait voir une fille comme elle, se trouva être affreusement la copie de ses sœurs. Pire que ça, quand elle refusa de jouer à la poupée, Lena prit un ton autoritaire, la gifla, avant de la traiter de « garçon ». Les insultes eurent plus d’effet que la gifle, et lorsque Jen se leva, des éclairs de colère brillaient dans ses yeux émeraudes. « T’as dit quoi ? » le ton vibrant aurait dû avertir Lena, de s’en tenir là, mais la fillette se tourna vers Louise, l’air hautain. « que t’étais un.. » Elle ne put pas terminer sa phrase. Je suis sûre que la petite Lena se souviendra à jamais de cet anniversaire. Non seulement, son propre gâteau d’anniversaire finit malencontreusement sa course dans la tête de l’anniversaireuse, mais en plus, les bonbons se transformèrent en vers de terre sous les yeux effrayés des enfants présents, qui, aussitôt que la salle se fut remplie de ces petites bestioles, s’enfuirent sans demander leur reste. Quant à Lena, Jensen la bombarda desdits vers de terre, jusqu’à ce que cette dernière crie si fort qu’elle alerta ses parents. Louise rendit aussitôt les armes, - non sans, au passage, en balancer quelques uns dans la face des adultes, par pur principe - et s’éclipsa. L’affaire fut étouffée par le Ministère de la Magie, et heureusement pour Lena, elle ne se souviens de rien. Mais Jen, elle n’a pas oublié, et si c’était sous le coup de la colère qu’elle a ainsi agit, elle aurait bien aimé retenter ce genre d’expérience à Poudlard. Méfiez-vous, si vous retrouvez des vers de terre dans votre lit, vous savez qui en est la responsable.
Aux yeux du père de Jensen, il devint claire que sa fille, comme ses trois autres, était une sorcière.

Nbre de mots: xxx {Compteur de Relashio}

Let's write the sequel together !


Dernière édition par Jensen L. Holynski le Sam 12 Nov - 23:42, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ► une seule devise : faire ce qui est interdit.

Message par Invité le Lun 7 Nov - 19:42

Hiiiii ma Jensen!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ► une seule devise : faire ce qui est interdit.

Message par London M. Antwerp le Dim 13 Nov - 15:44

Haha, courage pour ta fiche, Jenjen
avatar
London M. Antwerp
UFR1 Double Cursus

17/03/2010 795 ϟ © : Little Suzy
Carte d'identité
ϟ Autres appartenances: Sympathisant AFW et FFA
ϟ Fonctions/options: Batteur titulaire. Sortilèges avancés, Relations internationales magiques, Métamorphose avancée
ϟ Réputation: Est connu pour vendre des objets magiques modifiés dans tout Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ► une seule devise : faire ce qui est interdit.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum