Expérience n°2938: Un sac poubelle peut-il servir de parachute ?

Aller en bas

Expérience n°2938: Un sac poubelle peut-il servir de parachute ?

Message par London M. Antwerp le Mer 2 Oct - 1:40


La mèche blonde flottant au vent tel un drapeau indicateur, London s'affairait autour de son dernier bijou technologique dont il se sentait particulièrement fier (disons qu'il était toujours fier mais que là, peut-être encore un peu plus). L'engin trônait au beau milieu de la pelouse du stade de Quidditch, rutilant et flamboyant, si bien que le jeune Irlandais ne se lassait pas de l'observer et d'ajuster le moindre réglage. Baguette dans une main et tournevis dans l'autre, il contemplait son oeuvre d'un air songeur, hésitant encore à rajouter des options, en enlever voire modifier toute la disposition sur un coup de tête. Dans un claquement de langue appréciateur après un ultime coup de clé, London recula d'un pas et leva les bras, plus pour s'empêcher de toucher à quoi que ce soit d'autre que pour se délasser les muscles. Tout devait être parfait pour l'arrivée de sa testeuse du jour et il doutait qu'un changement de plan de dernière minute soit la meilleur des idées.
Pour expérimenter le dernier balai à siège éjectable intégré, sortilège de coussinage avancé et direction semi-assistée avec détection des cognards automatique, qui de mieux que Lea Maavich ? En sa qualité de (ex) rivale ultra-performante, il ne pouvait que penser à elle quand il s'agissait d'étrenner ses dernières idées foireuses géniales en matière de vol (sur balai, sur tapis, sur chaise ou sur table, peu importait du moment que ça décollait légèrement du sol).
La rentrée à peine passée, London s'était empressé de préparer un nouveau planning de test pour ses cobayes volontaires (ou pas). Entre le fait d'enfin pouvoir expérimenter sur quelqu'un d'autre qu'Astrid et les retrouvailles avec ses camarades, l'Irlandais n'aurait su dire ce qui l'enchantait le plus. Probablement les deux.
Le cerveau tout acquis à sa nouvelle invention, il avait été pris d'une merveilleuse et violente diarrhée verbale à l'heure du déjeuner, inondant sa cousine et son entourage de nouveaux ajouts potentiels pour sa merveilleuse machine, insistant lourdement sur les besoins d'un crash test auprès de Lea, le tout agrémenté de clins d'oeil complices tout sauf subtils, si bien qu'on avait fini par lui demander s'il avait quelque chose aux yeux et failli l'envoyer à l'infirmerie.
L'heure avait été fixée par parchemin interposé, traditionnellement enfoncé dans l'oreille gauche d'Urbain le Malodorant, en dépit des protestations silencieuses de ce dernier.
Si Astrid avait été présente, elle aurait probablement meuglé un tonitruant "Libertéééé pour les statuuuuues", le genre de truc complètement surréaliste, ce à quoi London aurait probablement répliqué en mettant un coup de pied aux fesses à ladite statue.
Les termes du rendez-vous étaient, comme à l'accoutumée, particulièrement brouillon et emplis d'exigences ridicules, signe évident que le jeune homme avait construit sa missive sur le même modèle que son existence. Totalement au hasard, au fil des idées et en oubliant ce qu'il avait écrit avant.

A Lea Maavich
Toute personne n'étant pas Lea doit d'arrêter de lire immédiatement sous peine d'être maudit sur dix-huit générations et d'une poussée excessive des poils de son nez.
Rendez-Vous Terrain de Quidditch, 17h30 pour le crash test de la rentrée. Prends ta batte et un casque.
Prends aussi ton équipement de Quidd, en fait.
London.
Prends un coussin aussi. Et ta baguette. Et une de tes chemises de nuit.
Avec une brosse à dent et un bout de rideau d'un lit au hasard. Prends tout le rideau. Porte du rouge. Et des chaussettes (3 paires)
Ah non, tu peux pas porter du rouge si tu viens en tenue de Quidd de Serdaigle. Prends une tenue chez les Gryffs. La mienne, peut-être, mais elle pue.
PS: N'oublie pas de piquer de la bouffe dans les cuisines. Et un sac poubelle.

Son propre balai en main, London recouvrit son machine infernale d'un voile léger, attrapa sa batte et rangea sa baguette afin de profiter d'un terrain parfaitement vide (qui ne le resterait probablement plus très longtemps avec l'approche des sélections et des match de Quidditch) pour faire quelques tours de vol.
Perché à quelques mètres, le Gryffondor esquissa un sourire crâne en apercevant une silhouette débarquer sur la pelouse et s'empressa de plonger en piquet pour la rejoindre, de crainte qu'elle ne découvre l'invention avant qu'il n'ait pu en faire la présentation grandiloquente qu'il avait préparé depuis... ce matin.
▬ Leeaaaaaa !!! Meugla-t-il en laissant tomber son balai au sol pour se précipiter entre elle et sa précieuse création. Ca va la rentrée ? Bien ? Tranquille ? Astrid t'as pas trop harcelée avec sa nouvelle association de protection des parchemins morts ou je ne sais quoi ? Tu manques à ma batte, tu sais ? Elle s'ennuie de n'avoir plus personne à cogner... Assena le jeune homme avec la délicatesse d'une baleine échouée sur une plage. Sa rivale de Quidditch lui manquait et il allait probablement le lui faire savoir jusqu'à la fin des temps.
Redressant la tête et les épaules, fier comme à sa première bar mitzvah, London pinça un coin du tissu, l'oeil brillant planté dans ceux de sa camarade.
▬ Breeeef ! Je te présente.... Un coup de baguette discret fit naître un roulement de tambour léger, le rouge et or ayant toujours apprécié les mises en scènes totalement démesurées. LE SPARKLING COMET 2000 !!!! Annonça-t-il finalement en tirant le drap, dévoilant un balai piqué quand la réserve agrémenté d'un siège et d'une demi-douzaine d'armatures en cuivre plus ou moins utiles comme s'il s'agissait d'une révolution et priant très fort pour que personne ne le questionne sur ce nom particulièrement Alcide gay qui lui était venu comme ça, en mangeant des céréales.
Système de guidage avancé, amorti des collisions automatique, détection des cognards en angle mort et siège éjectable que j'ai piqué dans la Salle Commune... Ouai, je sais, niveau ergonomie, jsuis pas au top mais c'est pour ça que t'es là ! J'espère que t'es prête à voler ma vieille, parce qu'on va tout déchirer ! T'as apporté le rideau ? C'est pour le parachute ! Fort d'un enthousiasme déjà démesuré, London sortit son traditionnel carnet et attendit patiemment que sa crash testeuse daigne s'envoler.
avatar
London M. Antwerp
UFR1 Double Cursus

17/03/2010 795 ϟ © : Little Suzy
Carte d'identité
ϟ Autres appartenances: Sympathisant AFW et FFA
ϟ Fonctions/options: Batteur titulaire. Sortilèges avancés, Relations internationales magiques, Métamorphose avancée
ϟ Réputation: Est connu pour vendre des objets magiques modifiés dans tout Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience n°2938: Un sac poubelle peut-il servir de parachute ?

Message par Invité le Mer 2 Oct - 15:33

« He Lea, y a un truc pour toi. » La dite Lea en question sortit la tête de son sac – elle cherchait son rappelle-tout, qui, dirait-on été l’objet qu’elle avait oublié aujourd’hui. Elle ralla contre elle-même, regardant dans la direction qu’indiquait un autre élève de la même option qu’elle. Elle tomba sur un morceau de parchemin et elle n’eut pas besoin de chercher la signature pour savoir de qui cela provenait – une écriture aussi illisible ne pouvait venir que de London. Elle remercia la statue pour son rôle de boite aux lettres improvisée et se posa dans un coin du couloir pour lire tranquillement la missive qui lui était adressée. Elle haussa un sourcil sceptique en lisant les éléments que lui demandaient London, mais ne trouva pas cela étrange outre mesure. Encore une expérience folle ? Assurément. Bien, ça avait manqué à Lea, ses vacances avaient été trop calmes à son goût sans un Gryffondor survolté pour pimenter ses après-midi. Il était temps qu’elle reprenne du service. Lea eut un sourire et partit chercher tout ce dont avait besoin London pour peaufiner ses séances de test. Elle arriva plus tard que prévu sur le terrain de quidditch, sans pour autant être en retard. Elle n’était pas repassée par ici depuis l’année passée et l’ambiance familière lui arracha un élan de nostalgie, tandis qu’elle reconnaissant le son d’un balais qui fendait l’air. Elle leva la tête, juste à temps, pour apercevoir un London en pleine forme. Elle fut assaillie par une volée de questions, qu’elle écouta sans ciller et sans prendre la fuite. « Ca va. Bien oui, tranquille aussi. Nan, pas de parchemin mort en vue. Et moi ça me manque de te voir t’affaler à cause d’un cognard dans le bide, on se refera ça, pour te rappeler qui est la meilleure. » Lea lui adressa un clin d’œil joueur. Elle n’était pas sûre de maitriser aussi bien la batte qu’avant, mais qui sait ?

« Je te présente LE SPARKLING COMET 2000 !!!! » Elle se retint de rire au nom, mais ne put s’empêcher un commentaire « oh, very sparkling je vois. » London avait de bonnes idées, même si niveau nom, ce n’était pas tout à fait l’innovation. Lea étudia un instant ce sur quoi elle allait risque un os ou deux, reconnaissant en effet le siège de la salle commune. « Ouai, je sais, niveau ergonomie, jsuis pas au top mais c'est pour ça que t'es là ! » Elle haussa un sourcil, déposant le sac qu’elle avait sur l’épaule. « Toujours un plaisir de risque ma peau pour la science. » Enfin, elle le marmonna plus qu’autre chose, tandis qu’elle sortait le rideau que venait de lui demander London « Il vient de ta chambre, de ton lit plus précisément, tu sais, le hasard – QUEA ? –keuf- Je te demande pardon ? J’ai bien compris parachute ? T’as intérêt à ce qu’il fonctionne, ton parachute, sinon je me rafistole ce que je me casse en moins de deux puis je te jette dans le lac, est-ce clair ? » C’était des menaces en l’air, bien qu’elle notait l’idée de le foutre dans le lac, juste pour le plaisir. Ou histoire que London s’intéresse un minimum aux fonds marins de Poudlard.

Sans se plaindre outre mesure, Lea se saisit de la comète 2000, qui lui inspirait à moitié confiance, mais elle n’était pas là pour jouer la sécurité. Elle était là pour la tester, cette sécurité, même si ça revenait à mettre la sienne en danger. « Prends des notes, Merlin, j’vais t’éblouir avec ta comète. » Elle se saisit du parachute de fortune, priant très très fort pour qu’il fonctionne. Elle vérifia que la tenue de quidditch qu’elle avait piqué emprunté à la joueuse des lions – il était hors de question qu’elle porte celle de London – tenait plus ou moins et elle donna une légère tape du pied, sur le sol, s’envolant paisiblement, un mince sourire sur les lèvres. « Bon, on moins ça vole. » Non, mademoiselle Maavich n’avait n’eut aucun doute là-dessus. Elle monta dans les airs, faisant plusieurs tours, retrouvant la sensation agréable du vent fouettant son visage. Pour le moment, tout semblait nickel, quoiqu’elle ressente à léger déséquilibre sur le côté gauche. Elle redescendit un peu, restant à une distance plus que raisonnable au-dessus du sol. « Vous désirez lâcher les cognards, mon seigneur ? » Eh oui, il fallait bien tester la détection de cognard à angle mort…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience n°2938: Un sac poubelle peut-il servir de parachute ?

Message par London M. Antwerp le Mar 22 Oct - 1:02


▬ Ca va. Bien oui, tranquille aussi. Nan, pas de parchemin mort en vue. Et moi ça me manque de te voir t’affaler à cause d’un cognard dans le bide, on se refera ça, pour te rappeler qui est la meilleure. London rendit joyeusement son clin d'oeil à Lea, il n'attendait que cela depuis qu'elle avait cessé le Quidditch, chaque crash test était donc prétexte à relancer le débat sur la question.
▬ Alors ça, je doute que tu puisses rivaliser, j'ai progressé, ma vieille ! La défia-t-il avec un sourire crâne avant de reporter son attention sur son invention, gonflant la poitrine comme un paon prétentieux.
Sa présentation grandiloquente finalement achevée, il se dandina d'un pied sur l'autre en attendant avec une patience relative que sa bleue et argent favorite (après Astrid mais bon, elle ne compte pas, elle a pas d'âme) ne daigne poser son auguste fessier sur la meilleure invention du siècle en matière de transport volant... Du moins avant la prochaine.
En attendant, il attrapa le rideau que lui tendait Lea, l'observant sous toutes les coutures comme s'il s'agissait du dernier slip porté par Merlin (relique sainte chez les sorciers... au moins autant que le Graal).
▬ Il vient de ta chambre, de ton lit plus précisément, tu sais, le hasard London haussa tranquillement les épaules. Au pire il prendra celui d'Astrid. Qui à son tour volera celui de Maelan. Qui re-volera celui de London... Bref, le cercle vicieux. – QUEA ? –keuf- Je te demande pardon ? J’ai bien compris parachute ? T’as intérêt à ce qu’il fonctionne, ton parachute, sinon je me rafistole ce que je me casse en moins de deux puis je te jette dans le lac, est-ce clair ?
▬ Tu dérangerais les êtres de l'eau pour ça ? T'as pas peur qu'Astrid te colle au train, toi... Répondit-il sans hésiter bien que son aînée l'intime légèrement quand elle s'y mettait sérieusement.
Un sourire mi-ravi mi-gêné dessina sur les lèvres de l'Irlandais qui hésitait entre lui dire que si elle tombait, elle aurait trèèèès probablement du mal à s'en remettre et mentir pour la rassurer, précisant qu'elle ne risquait rien, que tout était parfaitement au point. Comme d'habitude, la franchise l'emporta légèrement et il se contenta de marmonner dans sa non-barbe quelques propos incompréhensibles tout en terminant le montage du parachute associé à un sort anti-chute réducteur de gravité.
▬ Prends des notes, Merlin, j’vais t’éblouir avec ta comète.
Calepin de nouveau de sortie, il observa Lea prendre possession de sa merveilleuse invention, refoulant un sanglot ému, à la manière d'un père qui voit son fils prendre son envol. Essuyant une larmichette emplie d'émotion au coin de son oeil, London laissa son ainée prendre ses marques avec l'engin et retourna préparer les prochains tests.
Bon, meuf, je fouille pas dans ton sac hein, je cherche JUSTE les chaussettes et le coussin ! Meugla-t-il à l'attention de Lea sans grande conviction quant à savoir si elle l'entendrait, plus pour se donner bonne conscience qu'autre chose. Et ta chemise de nui... Ooouuuuuh, c'est à toi ça ? J'espère que c'est pas celle d'Astrid, sinon c'est carrément dégueulasse !
Bref, il aurait pu commenter tout objet trouvé dans le sac mais, conscient que cela lui prendrait plus ou moins un an et demi, temps qu'il pourrait employer à révolutionner le monde avec une machine à pop-corn géante -par exemple-, London laissa tomber (de toute façon il n'y avait personne pour rire à ses blagues pourries) et retourna s'occuper de son rideau-chute -nom nouvellement trouvé pour le parachute improvisé qu'il n'était pas totalement sûr de conserver. Qustion de marketing, m'voyez-.
Une fois plié correctement et consciencieusement, l'Irlandais glissa le tout dans un sac à dos, y attacha les chaussettes en guise de poignées de fortune - peut-être pas l'idée du siècle, certes - et se tourna vers Lea.
▬ Vous désirez lâcher les cognards, mon seigneur ?
▬ Evidemment ! Equipe-toi, d'abord, attrape ! Joignant le geste à la parole, il lui propulsa le sac à dos à la tête d'un coup de baguette. La chaussette de gauche sert à déployer le parachute, le sort anti-gravité s'active automatiquement. Tu devrais pouvoir le régler avec la chaussette de droite...
London posa un pied conquérant sur la caisse en bois encore frémissante d'indignation et d'impatience, glissa sa plume derrière son oreille et s'arma de sa fidèle batte aux couleurs de Gryffondor avant d'interpeler la bleu et bronze.
▬ Brace Yourself, tête de piaf ! Montre-moi que tu sais encore voler ! Comme je suis gentil, tu peux déjà te servir du détecteur. Il suffit d'appuyer sur le bouton jaune... MAIS PAS LE VERT, ça c'est le siège éjectable et... tu ne veux pas encore t'éjecter.
D'un coup de pied bien placé, London libéra les cognards furieux et en tira un en direction de sa camarade, lui criant ses instructions par Sonorus.
▬ Ok, alors essaie de garder la distance ! Le balai est un peu... capricieux, j'y ai implanté un extrait de pensine mais je crois que ça l'a rendu un peu intelligent. Alors s'il t'emmerde, parle-lui ! Acheva-t-il avec un clin d'oeil presque ravi.
avatar
London M. Antwerp
UFR1 Double Cursus

17/03/2010 795 ϟ © : Little Suzy
Carte d'identité
ϟ Autres appartenances: Sympathisant AFW et FFA
ϟ Fonctions/options: Batteur titulaire. Sortilèges avancés, Relations internationales magiques, Métamorphose avancée
ϟ Réputation: Est connu pour vendre des objets magiques modifiés dans tout Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience n°2938: Un sac poubelle peut-il servir de parachute ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum