AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Relashio
Nous vous souhaitons une bonne visite sur le forum. N'oubliez pas les Top-sites o/
Info: Les Jumeaux sont à limiter.
Info: Les Sang-pur de type "traitre à leur sang" sont désormais limités.
Si vous souhaitez un sang-pur, reportez-vous aux familles ou sur un personnage membre de la PBL.

Partagez | .
 

 ▬ Your space is mine - Samaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Message(ϟϟ) Sujet: ▬ Your space is mine - Samaël Lun 30 Déc - 21:22

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    Les cheveux un peu ébouriffés et attachés à la va-vite sur le haut de son crâne, Madeleine White flottant dans son uniforme froissé et un peu poussiéreux vint frapper à la porte du bureau de Samaël Lewis. Pas de réponse; la Serdaigle soupira. Elle venait de passer deux heures à récurer les coupes et médailles exposées dans la Salle des Trophées, tâche particulièrement désagréable et surtout inutile que le co-directeur lui avait donné en guise de retenue. Elle venait maintenant le retrouver à son bureau pour lui signaler qu'elle avait terminé comme il le lui avait demandé mais, à la suprise générale (ahem), il ne s'y trouvait pas. Plutôt de bonne humeur malgré la retenue et vraiment motivée à s'excuser auprès de monsieur Lewis, Madeleine appuya son épaule contre l'encadrement de la porte, croisa les bras et se mit à l'attendre.

    Si la jolie bleue s'était retrouvée en retenue c'est que, elle le reconnaissait maintenant, elle avait peut être un peu abusé. En effet, toujours à la quête d'endroits pour s'isoler, Madeleine était un jour tombé par hasard sur le bureau inoccupé du co-directeur. Après plusieurs repérages, elle avait finit par constater qu'il n'y était jamais et avait donc décidé d'en faire son petit havre de paix. Elle en profitait aussi pour s'imprégner de l'aura de son soi-disant occupant lorsqu'elle faisait un peu de méditation. Bien qu'elle n'ait jamais fouillé dans les tiroirs ni même jeté un coup d'oeil sur les documents présents sur le bureau, elle comprit avec le recul qu'il ait pu avoir le sentiment qu'elle empiétait un peu trop son espace. A sa place, elle aurait même carrément pété une durite. C'est donc sans trop rechigner qu'elle accepta la retenue. Mais elle décida par la même occasion de venir s'excuser et s'expliquer lorsqu'elle aurait terminé. Par ailleurs, Madeleine ne tenait pas à se mettre à dos le seul des trois co-directeurs pour lequel elle éprouvait un peu d'admiration. Elle ne saurait vraiment expliquer pourquoi mais c'était comme ça, Samaël Lewis avait quelque chose de magnétique qui faisait qu'il trouvait grâce aux yeux de la Serdaigle.

    Oui mais voilà, Madeleine avait beau être de bonne humeur, nourrir de nobles intentions et apprécier le co-directeur, cela faisait une demie-heure qu'elle poireautait devant la porte et elle commençait à s'impatienter. Comme souvent, son humeur changeait rapidement et pour pas grand chose. Elle commençait à se vexer car il semblait que Lewis l'avait oubliée. De plus en plus remontée par ce manque de considération au fur et à mesure que les minutes s'écoulaient, elle décida de rentrer dans le bureau pour continuer à l'attendre. Il lui suffit de tourner la poignée pour ouvrir la porte car le professeur de duel, bien que n'aimant pas que l'on squatte son espace personnel, ne prenait aparamment jamais la peine de fermer son bureau. Madeleine prit place sur un fauteuil trônant au coin de la pièce, rassembla ses genoux contre sa poitrine et commença à grogner à voix basse. Ce fut seulement au bout de quarante-cinq longues minutes d'attente que la porte s'ouvrit...
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: ▬ Your space is mine - Samaël Jeu 16 Jan - 12:10

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

►WHO DO YOU THINK ; now who do you think that is there?

Samaël n'avait jamais été le plus conventionnel des hommes. Pour tout vous dire, c'était même plutôt l'inverse. Il était de ces personnes dont on ne s'expliquait pas le charisme, ni le magnétisme, ni la facilité qu'ils avaient à entreprendre un peu tout et n'importe quoi et à toujours sembler ne fournir aucun effort pour le faire. Ses parents n'avaient jamais réellement pu faire de pronostics sur ce qu'allait devenir leur seul fils, contrairement à leurs trois jeunes filles, elles d'une transparence sans égale. Samaël, lui, avait toujours été mystérieux, et étrangement, il avait toujours été leur préféré, même s'ils n'étaient jamais parvenus à tout à fait le comprendre. Il était brillant, mais pas spécialement ambitieux. Il était talentueux dans tout un tas de domaines, mais ne semblait pas avoir de franche préférence pour l'un ou pour l'autre. Par dessus tout, il était terriblement doué avec sa baguette (ahah, hrm), mais il n'était pas réellement passionné par la magie. Il avait choisi Auror comme il aurait pu choisir tout autre chose. Il aimait ce qu'il faisait, oui, mais ce n'était pas une vocation, comme le prouverait son revirement quelques années après ce choix pour devenir chasseur de primes. Il semblait avoir besoin d'être en mouvement constant, de ne jamais être figé... Une autre façon de dire qu'il ne devait simplement pas savoir où se poser, mais quelque part, cela semblait lui convenir, alors, personne ne disait rien et tout le monde se contentait de suivre sa progression d'un regard plus ou moins bienveillant. Et par dessus tout, personne ne s'inquiétait pour lui. Il réussirait toujours à s'en sortir, c'était une certitude.

Personne, pourtant, ne l'aurait imaginé à la tête de Poudlard, et qu'il accepte ce poste de Directeur avait été un vrai coup de théâtre, malgré ses liens étroits avec l'ancien Directeur. C'était un poste à responsabilités et tout le monde l'en savait bien sûr capable, Lewis dégageant une autorité naturelle et ayant toujours eu une âme de leader, mais personne ne le voyait s'enfermer volontairement dans un grand bâtiment de vieilles pierres que seul la magie empêchait de s'écrouler. Personne n'avait compris ce choix si incongru de sa part et, des fois, Sam songeait qu'il ne se l'expliquait pas lui-même. Le fait était qu'il était pourtant parvenu à s'acclimater à cette routine, notamment grâce à un emploi du temps qu'il se constituait lui-même et qui consistait à se trouver le plus loin possible de son bureau et de la salle de réunion. Mais parfois, sa conscience le rappelait à l'ordre et il se montrait. Il accomplissait son devoir. Ainsi, tout le monde était content. Sauf celle qui squattait son bureau impunément, et qui avait donc eu le malheur d'être trouvée en flagrant délit, pas plus tard que quelques jours plus tôt. Bien évidemment, elle était directement passée par la case retenue, quand bien même elle n'avait touché à rien, et cette dernière devait avoir lieu ce soir. Samaël ne se souvenait même plus quelle tâche il lui avait refilé et l'aurait d'ailleurs complètement zappée si, soudain, un éclair de lucidité ne l'avait pas traversé. Oups, comme on dit.

Marchant d'un bon pas jusqu'à la porte de son bureau, il y entra sans préambulle, surpris de ne trouver personne devant. Peut être était-elle retournée dans son dortoir et elle aurait eue raison... Mais, non. Elle était là. Lovée dans l'un des fauteuils qui occupaient la pièce. Il jeta un coup d'oeil au propriétaire avant de jeter un regard sur elle. Avisant un dépôt de poussière sur son bureau, il grimaça très légèrement. Elle aurait pu faire le ménage en attendant qu'il arrive, songea-t-il non sans une pointe d'ironie. Il allait falloir qu'il fasse venir un elfe de maison ici de façon plus régulière sinon, bientôt, cette pièce allait ressembler à un vieux musée... Ça craignait un peu, quand même. Ses yeux se plissèrent quand il les posa finalement sur elle.

« Encore vous ! Attention, si vous continuez à rentrer ici sans ma permission, je vais vous envoyer lustrer les anneaux du terrain avec une brosse à dent. »

Il avait soufflé sa tirade d'un ton calme, quoi qu'un peu moqueur ; il n'était pas cruel au point d'infliger telle tâche à quelqu'un, même s'il aimait bien qu'on le pense... Ce qui lui rappela qu'il lui avait dit de lustrer toutes les récompenses de la Salle des Trophées (dont celles qu'il avait lui-même remportées, forcément)... Donc, il était bien si cruel que ça, en fin de compte. Il sourit pour lui même puis se déplaça avec lenteur derrière son bureau, avant de s'asseoir avec précaution, encadrant son menton de son pouce et de son index pour, finalement, prononcer avec emphase tout en dardant son regard bleu dans le sien :

« Mais asseyez-vous donc, Mademoiselle White, je vous en prie. » Il eut un sourire narquois ; oui, elle était déjà assise, là était tout le but de sa phrase.

Puis, il la regarda avec insistance. Il aurait pu la congédier et lui dire qu'il espérait ne jamais la revoir ici, mais pour une raison inconnue, il attendait. Quelque chose dans sa façon de le regarder le taraudait. Elle semblait bougonne - et n'importe qui l'aurait été après une soirée en retenue -, mais pas que. Non, en réalité, il était intimement persuadé qu'elle avait quelque chose à lui dire, et il était vraiment curieux de l'entendre, c'est pourquoi il se taisait à présent, sans toutefois la quitter des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: ▬ Your space is mine - Samaël Lun 12 Mai - 11:10

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    La salle des Trophées était une des salles légendaires de Poudlard et pourtant personne n'y mettait jamais vraiment les pieds, si ce n'est quelques fou-furieux du Quidditch ou du club des Bavboules et les malchanceux collés par un professeur sadique. Madeleine appartenait à la seconde catégorie. Ces deux heures à nettoyer consciencieusement les trophées et médailles des exploits sportifs d'anciens étudiants avaient semblé interminables. Pourtant, la jeune Serdaigle avait été plutôt agréablement surprise par les quelques anecdotes qu'elle y avait découverte. L'une d'entre elle concernait d'ailleurs son tortionnaire, alias le co-directeur Samaël Lewis ou Sam le fulgurant.

    Dans une des nombreuses vitrines de la salle des Trophées, trônait une photo de l'actuel co-directeur affichant un sourire radieux tandis que Dumbledore se tenait mal en point à sa côté. La légende de la photo racontait rapidement l’événement : Ce jour, l'équipe de Gryffondor remporta le match grâce à Samaël Lewis, dit Sam le Fulgurant et son formidable coup de cognard qui brisa une clavicule à Albus Dumbledore. Maddy avait sourit en lisant cette anecdote et avait même hésité à voler la photo mais, bien que totalement irresponsable, la jeune Serdaigle n'était pas une délinquante. Quoiqu'il en soit, cette découverte avait renforcé un peu plus l'admiration qu'éprouvait Madeleine pour le co-directeur et c'était certainement cela qui l'avait motivé à aller s'excuser de son comportement.

    Mais comme Samaël Lewis semblait être un homme qui se considérait au dessus de tout et de tout le monde, il avait complètement oublié notre jolie brune et sa retenue. Bien décidée à lui faire part de son mécontentement, Madeleine s'était une nouvelle fois introduite dans son bureau pour l'attendre. Enfin, la porte s'ouvrit et le professeur de duel entra dans la pièce. Son regard se posa sur elle et les yeux légèrement plissés il lui dit :

    Encore vous ! Attention, si vous continuez à rentrer ici sans ma permission, je vais vous envoyer lustrer les anneaux du terrain avec une brosse à dent.

    Madeleine ne répondit pas, se contentant de baisser les yeux au sol. Oui, elle était venue dans un premier temps pour s'excuser et dans un second elle avait décidé de lui faire part de son mécontentement mais elle devait bien reconnaître que Monsieur Lewis l'intimidait fortement. Le co-directeur alla s'installer derrière son bureau et s'adressa à nouveau à la Serdaigle :

    Mais asseyez-vous donc, Mademoiselle White, je vous en prie.

    Maddy ne put s'empêcher de relever les yeux vers le professeur et de lui sourire. Elle appréciait l'ironie et avait toujours trouvé que savoir en user démontrait une certaine intelligence. La Serdaigle déplia ses jambes et se redressa puis le regard planté dans celui de Lewis elle dit :

    J'ai terminé ma retenue il y a environ quarante-cinq minutes. Sa voix, contenait un peu plus de reproche qu'elle ne l'aurait souhaité et frisait alors l'insolence. Elle se mordit la lèvre, regrettant le ton employé puis enchaîna d'un ton plus posé. Je ne vais pas vous cacher que c'était ennuyant à mourir mais, j'ai été agréablement surprise par certaines découvertes. Saviez-vous que notre ancien Ministre de la Magie avait été Président du club de Bavboules ?!

    Elle ne savait pas encore si elle voulait lui poser plus de question sur ce qu'elle avait découvert à son propos dans la salle des Trophées. Mais elle espérait secrètement qu'il ne la renverrait pas immédiatement dans son dortoir.


Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: ▬ Your space is mine - Samaël Mar 1 Juil - 12:01

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


La jeune fille n'avait pas l'air plus impressionnée que ça par Samaël malgré qu'il déployait à présent des trésors de persuasion. Rien que sa prestance naturelle aurait dû déjà inspirer à la Serdaigle un minimum de crainte, tout comme le fait qu'il avait dardé son regard si bleu et pénétrant sur sa personne, mais elle restait digne. C'était certainement ce qu'il appréciait chez elle, par ailleurs. Cette espèce d'impertinence qui émanait d'elle. Il trouvait plaisant d'essayer de la dompter, cela avait un petit goût de défi et lui permettait également de tromper son ennui. Surtout que la voir ainsi répondre à la retenue qu'elle venait de faire par une nouvelle intrusion dans son bureau l'amusait plus qu'il ne souhaitait le laisser paraître. Décidément, soit elle avait peu de jugeote, soit son imprudence frisait le génie.

« J'ai terminé ma retenue il y a environ quarante-cinq minutes. » Finit-elle par dire, d'un ton qui ne cachait guère quelques accents agacés, et qui fit sourire Samaël.

Encadrant sa main de son menton pour cacher l'amusement qui grimpait sur ses lèvres, il ne pouvait en revanche nullement cacher les éclats de malice dans son regard. Clairement, la voir essayer de contenir son énervement le faisait sourire, loin de le faire se sentir désolé de l'avoir "oubliée"... Ce sont des choses qui arrivent. C'est donc avec cette même expression qu'il répondit tranquillement :

« Il semblerait, en effet. Pour vous rendre justice, je vous autorise à les déduire de votre prochaine retenue. »

Samaël retint un rictus sarcastique. Non, il ne doutait nullement qu'elle y finirait de nouveau. Il savait reconnaître les éléments qui n'avaient pas froid aux yeux et qui aimait à tester les limites... Malgré son appartenance aux Aigles, Madeleine faisait assurément partie de ceux là et aurait pu sans problème finir chez les Gryffons. La fixant toujours, d'un air plus curieux qu'amusé cette fois, il l'écouta continuer :

« Je ne vais pas vous cacher que c'était ennuyant à mourir mais, j'ai été agréablement surprise par certaines découvertes. Saviez-vous que notre ancien Ministre de la Magie avait été Président du club de Bavboules ?! »
« Je l'ignorais. » Répondit-il dans un petit rire que, cette fois, il n'avait pu retenir, pour répliquer ensuite : « Vous ne mentiez pas en disant que c'était ennuyeux à mourir si ce genre a attiré votre attention. »

Samaël ne boudait pas son plaisir. Il l'avouait sans peine, il aimait quand ses punitions fonctionnaient, comme tout bon professeur un peu sadique et pour que Madeleine en vienne à lui parler de la passion d'un ancien Ministre pour les Bavboules, elle avait vraiment dû en baver - haha, hrm... Pardonnez moi ce jeu de mot bancal.

« Vous en avez d'autres du genre ? La passion inavouable d'un de nos chers professeurs, peut être ? » Finit-il par la relancer, sans perdre un instant le ton de la plaisanterie ; car, non, il ne se passionnait guère pour les Clubs auxquels quelques illustres personnes avaient participé...

En revanche, apprendre quelques faits croustillants sur ses collègues, pourquoi pas. Cela aurait au moins le mérite de le faire rire quelques instants.


HRP - j'espère que ça ira, j'ai mis un peu de temps et ce n'est pas très long, désolée ><
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: ▬ Your space is mine - Samaël


ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

▬ Your space is mine - Samaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La mine de Poitiers : Toujours fermé !
» Nouveau FAQ de GW sur Space marine
» Space wolves VS tyranides
» Space Marines à vendre (pleins d'affaires)
» Chaos Space Marine Roster - Legion of the Damned

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Relashio :: Administration :: Les Archives :: Version 1 :: [V1] Archives RP-