Give Me Some Lovin’

Aller en bas

Give Me Some Lovin’

Message par Invité le Mar 17 Déc - 0:02



    Un endroit de Poudlard ou on pouvait voir sans être vu? Oui oui c’était parfait pour moi ça. En plus jtrouvais le nom de cette terrasse plutôt cool en soi. Bah ouais la Terrasse des poètes maudits… Il leur était arrivé quoi a ces pauvres poètes hein ? Non parce que j’avais entendu par ici ou même par la (j’ai l’oreille partout moi en vrai hein) qu’on l’appelait comme ça pour les gens qui venaient écrire a leurs chères et tendres ici ou même que c’était l’ancien dortoir personnalisé d’une prof de divination (au passage elle devait être bien faite mentalement pour vivre sur une terrasse. Non mais franchement les jours de pluie elle faisait quoi ? Elle priait le Dieu Soleil de revenir en faisant une danse acrobatique ? Non mais jvous jure… Y’avait quelque chose de louche la dessous), mais comme je venais de le penser entre parenthèses (plusieurs niveaux de pensée, si c’est pas la classe ça), ça paraissait vraiment louche. Moi j’imaginais bien l’histoire d’une secte de poètes devant apprendre la salsa pour le soir de prom’ mais n’y arrivant pas, même après de nombreux efforts, parce que bon malgré leur intelligence remarquable, c’était de vrais manches a balais niveau mouvements gracieux, ils décidèrent de se jeter du haut de la terrasse après avoir chacun planté un végétal grimpant (Ouais vu toute la flore de l’endroit c’était pas possible autrement), et un banc en pierre a été érigé en leur mémoire toussah toussah… Bon ok ça paraissait un brin bizarre en soi mais bon moi jtrouvais ça plus classe que l’histoire de mecs transits qui se ramèneraient ici de temps a autres pour versifier sur l’amour fou qu’ils auraient pour une superficielle petite peste gnagnagna…

    D’ailleurs c’était naze de toute façon toutes ces histoires d’amour. (Wouhou la pirouette de la mort qui tue tout sur son passage et laisse un sol noir et disgracieux) Jcomprenais pas cette volonté de se lester comme ça. C’était juste une grosse perte de temps, ça n’apportait rien de concret et très franchement c’était supra mega risqué. Bah ouais les gens savaient comment te toucher après si t’étais trop proche de quelqu’un. C’est pour ça que c’était pas si mal en fait d’être orpheline. Je n’avais pas de vrais amis proches, juste quelques personnes que j’aimais bien, et pas de famille. Et surtout pas d’amour ! Non mais très franchement… Et puis appartenir a quelqu’un en quelque sorte… Etre dépendante… Attendre que quelqu’un dise ou fasse quelque chose en particulier… Très franchement je voyais pas du tout l’avantage.

    Jpense en fait que jsuis en dehors du lot. Et ma position était parfaite la. Je regardais les autres faire leurs danses nuptiales, du haut de la terrasse, mais j’y participais jamais. Jpouvais tout simplement pas me permettre ce genre d’écart, sachant que perso, j’avais personne pour me rattraper derrière au cas ou… Et puis de toute façon, j’étais pas la plus intéressante des filles, jle savais ça. Et ça m’allait très bien hein… Euh… J’avais pas entendu un bruit derrière moi la ? O.o Bon il fallait penser a autre chose déjà (Hm… LES PONICORNES !). Et après je m’éclipserais bien vite. Etre sur ses gardes… Au cas ou, on ne sait jamais… Et on se retourne en faisant semblant de s’en taper de la faim dans le monde et de la pénurie de sashimis en Alabama.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Give Me Some Lovin’

Message par Invité le Sam 21 Déc - 23:08

L’amour … On ne pouvait pas vraiment dire que Maelan soit un expert en la matière, malgré ce que certaines demoiselles s’acharnaient à penser de lui. Cependant, il semblait que le destin ait décidé que ce soit son année Cupidon, un comble quand on pensait qu’il avait brisé le cœur de sa propre petite amie quelques mois auparavant. C’était peut-être le karma. Il devait le prendre comme une compensation due à l’univers. Il n’était pas vraiment aidé dans sa mission sacrée et se trouvait bien embêté par moments. La clef restait sûrement d’être lui-même … ce qui n’était pas forcément la meilleure nouvelle pour les âmes en peine (ou pas en peine, d’ailleurs) auxquelles il voulait venir en aide. La première paire de joyeux lurons n’était composé de nuls autres que son complice de toujours et la pétillante capitaine de son équipe, dont le maître mot n’était pas ceybowlelove, donc il avait sans doute une chance de ce côté-là, au final. Quant à la seconde … Elle n’avait qu’un seul membre, pour l’instant. Et on ne pouvait pas dire qu’il mettait vraiment du cœur à l’ouvrage. Le jeune Carmichael ne l’exprimerait sans doute pas en ces termes, n’ayant eu qu’un grand frère, il n’avait en effet aucun comparatif possible, mais c’était plutôt une envie folle de titiller Lou-Ann à longueur de temps. Et quand il avait vu un des nombreux membres du clan Ludwill, ô combien célèbres pour leur délicatesse quant aux sentiments (coucou Astrid !), tenter de l’embrasser, ça avait été plus fort que lui. Et depuis, il n’avait pas arrêté de la poursuivre en lui proposant tous les jeunes hommes passant à proximité (et les jeunes filles, étant donné qu’il était maintenant officiellement porte-parole des droits des gays à Poudlard). Et il allait recommencer sur-le-champ.

Il l’avait aperçue alors qu’elle se faufilait (tiens, ça fait comme faux-filet, découverte du soir) dans la foule d’élèves sortant de cours et allant s’ébattre un peu plus loin. Il avait voulu se glisser subrepticement derrière elle pour la surprendre, cependant il avait été retenu par une des bizuths de l’AWH qui venait lui rendre ses caleçons qu’elle avait du repriser (et non, vous ne saurez pas comment des trous avaient pu arriver à cet endroit, tout est la faute de London, anyway). Cela laissa donc quelques secondes de répit à la demoiselle qui se préparait à … Mais c’est ma petite louloute ! On faisait plus discret et plus subtil comme entrée, mais on parlait de Maelan, donc oubliez toute idée de finesse. Laissant tomber son sac sur l’un des bancs agrémentant ce lieu, sur lequel il ne parvenait pas à se forger une opinion, il s’étira avant de s’ébouriffer les cheveux dans un superbe sourire colgate. Alors, est-ce que tu as fait des ravages aujourd’hui ? Oui, elle était un peu jeune, mais c’était tellement drôle, justement parce que c’était improbable. Il ne se serait pas permis ça avec Layla, au hasard. Peut-être parce qu’elle aurait fini par le mordre et qu’en plus il risquait de se manger de nouveau une droite de monsieur le jaloux de service. Mais passons. Pas gêné pour deux sous, il vint s’accouder à la balustrade juste à côté d’elle et porta son regard en dessous (et cette superbe rime riche, hein ! Elle n’est pas magnifique ? Feudartifis viens voir la rime !) : Ou alors tu t’es mise là pour surveiller ta nouvelle cible … C’est lequel ?! Son regard scruta la foule. Et c’était reparti pour un tour !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Give Me Some Lovin’

Message par Invité le Jeu 9 Jan - 0:09



    Si la découverte du soir était le faux-filet, je comptais bien le faire. (Se faufiler hein parce que préparer un faux-filet la tout de suite maintenant c’était pas mon idée première. En plus bon y’aurait eu plusieurs petits problèmes comme trouver la viande et la garniture et faire un feu sur une terrasse… Donc autant dire que se faufiler était plus pratique…) Mais bon l’intrus n’était personne d’autre que ce cher Maelan, mon dénicheur de prétendants attitré alors je n’allais pas fuir devant lui. Ouais c’est vrai il était un brin relou avec ses idées de me caser avec n’importe quel gus. Ouais il était pas mon type de personne préféré à la base. Mais bon je m’étais habituée a lui. Et puis il fallait dire qu’il était plutôt amusant dans son style. Et puis c’était bizarre mais je me sentais un peu comme protégée avec lui. Ouais je sais il ne fallait compter que sur sa propre protection mais bon c’était plus fort que moi. C’était un peu le grand frère un peu lourd mais toujours pas très loin. Donc naturellement un sourire en coin apparut sur mes lèvres, parce que oui j’étais plutôt contente que ce soit lui et pas un autre. ¤¤¤ Mais c’est ma petite louloute ! ¤¤¤ Et voilà Maelan dans toute sa splendeur. En plus il se mettait la main dans les cheveux en souriant style Georges Clooney U.U Non mais très franchement. En même temps ça me faisait sourire quand c’était lui, jcommençais a avoir l’habitude de l’engin. ¤¤¤ Tu t’appelles Maelan c’est ça? ¤¤¤ Au passage je t’offre une petite moue de doute genre je t’ai oublié depuis la dernière fois ou tu es venu m’embéter. Et un petit rire pour bien faire comprendre que ce n’était qu’une blague. Bon en vrai le rire n’était pas trop contrôlé mais chuuut all is under control. Et puis de toute façon je ne doutais pas une seule seconde que Maelan ait compris que c’était une blague. Il devait bien savoir que jpouvais pas l’oublier comme ça le chef de meute.

    ¤¤¤ Alors, est-ce que tu as fait des ravages aujourd’hui ? ¤¤¤ Et voila il commençait les hostilités. Et hop les yeux au ciel pour montrer mon exaspération. Tu rigoles moins coco hein ? Non mais de toute façon je m’y attendais a celle-la, il pouvait pas me le cacher le fourbe… ¤¤¤ J’ai du en faire pleurer qu’une dizaine aujourd’hui en leur brisant le coeur, mais t’en fais pas ils devraient s’en remettre… ¤¤¤ De toute façon c’est pas moi qui allais les consoler. Et de toute façon bis, c’était totalement faux alors bon. Mon regard le suivit le poète se mettre a coté de moi. (La rime était impressionnante, je mets un 80 sur 10) ¤¤¤ Ou alors tu t’es mise là pour surveiller ta nouvelle cible … C’est lequel ?! ¤¤¤ >< ¤¤¤ Maelaaaaan ! ¤¤¤ Tiens, pour la peine je te mets une petite tape sur le bras, parce que je suis une folle moi et faut pas m’embéter comme ça hein…

    Bon par réflexe j’avais regardé en bas mais bon de toute façon je guettais en aucun cas des prétendants c’était totalement faux. Il se faisait des idées. Et encore une fois j’étais pas comme les autres. J’étais clairement pas faite pour ce genre de choses un peu stupides. ¤¤¤ Combien de fois je t’ai dit que ça ne m’intéresse pas du tout ? ¤¤¤ Non parce qu’on pouvait parler des haricots a la crème de ce midi. Je les avais trouvés plutôt bons d’ailleurs.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Give Me Some Lovin’

Message par Invité le Sam 11 Jan - 22:13

Si on avait dit à Maelan, dans le temps, qu’il allait avoir une petite sœur, il aurait très certainement râlé comme un pou. Déjà, elle aurait pu avoir une plus belle chevelure que la sienne, Princesse-Raiponce-style, ce qui aurait été vraiment très vexant. Ensuite, il aurait du montrer l’exemple et ça … Comprenez, Jonathan lui avait servi notamment à se faire oublier de leurs parents : qui en avait quoi que ce soit à faire qu’il raconte et fasse n’importe quoi quand il y avait un fils aîné parfait à admirer et à féliciter. Alors que s’il avait eu quelqu’un après lui, il aurait du lui montrer l’exemple. Pouark ! Donc en réalité, ça lui allait plutôt bien, d’en avoir attrapé une qui soit en âge de se débrouiller toute seule, n’ait pas de contact avec ses parents ou de lien direct avec elle. Enfin en même temps, il ne vous l’exposerait sans doute pas comme ça, les liens fraternels étant quelque peu tabous en ce moment pour lui (il risquait de faire la même tête qu’un dauphin unijambiste auquel on aurait demandé de courir un cent dix mètres haies si vous vous aventuriez à lui poser de pareilles questions). Ce qui expliquait, en tous cas, qu’il ne prenait pas la mouche et ne se sentait même pas obligé de jouer le vexé quand elle fit mine de ne plus se souvenir de son existence : ce n’était pas comme avec les autres filles où il aurait fait une blague de dragueur à la manque.

J’ai du en faire pleurer qu’une dizaine aujourd’hui en leur brisant le coeur, mais t’en fais pas ils devraient s’en remettre… Si jeune et déjà si cruelle, soupira-t-il théâtralement, je suis fier de toi, au moins, personne ne te blessera jamais. Enfin en même temps, comme tu ne laisses personne approcher, ça n’est pas vraiment un problème. CQFD et il était à peu de choses près un expert en la matière, étant sorti avec une demoiselle qui n’avait rien demandé avant de finalement rompre avec elle sans prévenir. Mais c’était un autre sujet, pas vraiment joyeux sur lequel il ne s’étendrait pas. Autant se concentrer sur elle et sur ses conquêtes. Maelaaaaan ! Mais heeeeey ! protesta-t-il. Combien de fois je t’ai dit que ça ne m’intéresse pas du tout ? Je ne sais pas, après tout tu viens de réagir comme une jouvencelle offensée, râla-t-il en se massant le bras là où elle l’avait tapé (elle avait une force de mouche, hein, il jouait juste, rappelons au passage qu’il était batteur donc plutôt musclé). Il regarda en bas avec un intérêt non feint. Et comment tu peux dire que ça ne t’intéresse pas alors que tu n’y as pas goûté ? Je ne sais pas, ça peut être sympa. Tu te réveillerais en vraie fille, tu glousserais, aurait des papillons dans le ventre … Il soupira, faussement ému et se tourna vers elle, captant son regard. Il roula des yeux : Ou alors tu trouveras ça nul, mais tu pourras toujours voir ça comme une expérience purement scientifique. Mais au moins, tu auras essayé. Non ? Quoi ? C’était imparable, après tout !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Give Me Some Lovin’

Message par Invité le Sam 25 Jan - 16:09



    En vrai Maelan avait le don de me faire sourire, et comme ça me faisait oublier au moins quelques minutes ce qui tournait sans cesse dans ma tête je n’allais pas le renvoyer bouler. Et puis bon je l’avais déjà fait et il s’accrochait encore et toujours donc bon… D’ailleurs j’avais pas trop l’habitude de l’admettre parce que m’être attachée à quelqu’un c’était vraiment pas une bonne chose. Bah oui de base avoir quelqu’un dans son entourage c’était vraiment trop risqué. Donner un moyen de t’atteindre c’était un peu du suicide non ? Ok y’avait certainement personne qui comptait me torturer en se servant de Maelan (Et puis, en soi il était assez grand pour se défendre le gorille), mais bon on était jamais trop prudent non ? Ouais ouais c’était un peu mon habitude de me défendre de tout et d’imaginer des plans diaboliques contre moi, mais c’était à cause de l’orphelinat et des sombres débiles qui y ‘séjournaient’. Bon bref pour parler d’autre chose tout en revenant sur les moutons (wtf ?), j’avais encore décroché un ptit sourire quand il fit mine de pas faire attention à ma petite pique genre jte connais pas genre jsais même pas ton prénom genre je t’ignore à moitié. Même pas un petit air vexé ? Roooh même pas drôle Maelan !

    Bref pour en revenir à mes aventures amoureuses imaginées par mon grand frère susnommé. ¤¤¤ Si jeune et déjà si cruelle ¤¤¤ Hop petit rire et yeux au ciel. En plus le soupir et tout… Un vrai comédien ce petit Maelan. ¤¤¤ je suis fier de toi, au moins, personne ne te blessera jamais. Enfin en même temps, comme tu ne laisses personne approcher, ça n’est pas vraiment un problème. ¤¤¤ Et hip hop là petit coup derrière les oreilles histoire de… Tu l’as senti LA ou t’en veux un autre ? Non parce qu’il paraissait bien parti. >< (Et oui j’ai le droit de me parler à la troisième personne dans mes pensées. Et si t’es pas content, bah t’as qu’à pas lire et puis c’est tout, NA !) Du coup, je lui lançai mon célèbre regard n°14, aka bah-merci-hein-dis-aussi-que-jsuis-totalement-associable-en-même-temps-c’pas-totalement-faux (Oui ce regard requiert quelque complexité), et comme j’étais quelqu’un de méga cultivée (Non jplaisante j’avais entendu ça à la radio un jour, à l’orphelinat) ¤¤¤ L’enfer c’est les autres… ¤¤¤ Enfin l’enfer c’était plutôt Sartre en vrai, parce que du coup j’avais essayé de lire et c’était aussi accessible que les chansons de Björk… ¤¤¤ Et puis bon toi t’es pas loin non ? ¤¤¤ Bah ouais jlai laissée s’approcher lui non ? Bon ok c’était pas un prétendant mais autant faire l’idiote ça marcherait peut-être.

    ¤¤¤ Je ne sais pas, après tout tu viens de réagir comme une jouvencelle offensée ¤¤¤ BIM BAM BOUM TOUCHDOWN DANS TA FACE ! Ok il avait peut-être pas totalement tort pour le coup mais bon, j’allais pas lui accorder si facilement non plus hein. Si lui n’avait pas fait sa tête de vexé plus tôt c’était à mon tour de la faire, Namého ! ¤¤¤ On va se calmer hein, je n’ai rien d’une ‘jouvencelle offensée’ ! ¤¤¤ J’étais une guerrière moi. Une warrior ! Un orc du mordor ! J’avais rien d’un ptit chat mignon en quête de sa baballe, aka l’amour de sa vie, aka joueur de quidditch portant des teddy dans la rue et mimant de remettre ses cheveux en ordre tout en les décoiffant un peu plus, ok ? ¤¤¤ J’aime pas les teddy ! ¤¤¤ Hm comment ça ‘fallait connaître mes pensées pour comprendre ça ? Bof pas très grave hein !

    Bref monsieur faisait semblant de se masser genre j’ai mal genre moi je lui aurais fait mal alors que genre j’ai à peine effleurer son bras. Et ouais en plus je savais bien qu’il était musclé. Même si bon je savais me battre hein attention ! Mais bon j’avais pas beaucoup de raison de m’en prendre à lui. ¤¤¤ Et comment tu peux dire que ça ne t’intéresse pas alors que tu n’y as pas goûté ? Je ne sais pas, ça peut être sympa. Tu te réveillerais en vraie fille, tu glousserais, aurait des papillons dans le ventre… Ou alors tu trouveras ça nul, mais tu pourras toujours voir ça comme une expérience purement scientifique. Mais au moins, tu auras essayé. Non ? ¤¤¤ Ouais enfin bon moi j’étais plutôt persuadée que ça me boufferait plus mon temps qu’autre chose. Surtout pour une chose aussi stupide. Et puis si c’était pour devenir comme toutes les pimbêches du lot, très peu pour moi hein, jpassais mon tour pour le coup. Et puis bis côté scientifique j’étais pratiquement sure qu’il y avait plein d’expériences plus sympas que ça.

    Ouais là il m’aidait plus dans ma solitude voulue qu’autre chose, mais bon il essayait hein ! Et jdevais pas être des plus faciles à convaincre non plus fallait dire ! ¤¤¤ Jsais pas trop pourquoi mais devenir une fille qui glousse, qui papillonne devant les mecs et qui s’intéresse plus à son maquillage qu’à la personne qui lui parle en face, ça m’attire pas trop hein, t’as pas des arguments plus bétons sinon ? ¤¤¤ Non parce que là j’étais pas persuadée hein !



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Give Me Some Lovin’

Message par Invité le Dim 26 Jan - 19:35

L’enfer c’est les autres… Avouez que parfois, elle était simplement désespérante et vraiment odieuse. Il l’aimait bien, cette gamine, et encore heureux, sinon il se serait sans doute allègrement foutu de sa gueule. En même temps, ils étaient aux antipodes l’un de l’autre à ce niveau-là : Maelan adorait les gens. Et il ne parlait même pas que des filles (pas parce qu’il était gay, hein), juste il adorait qu’il y ait du monde autour de lui, dire bonjour à tout le monde, alors non, il ne parvenait pas à comprendre. Enfin, c’était le point de vue d’un vieux moldu frustré, moche, solitaire et incontinent, aussi, je crois bien donc bon, si tu préfères ses conseils à ceux d’un jeune homme beau et brillant comme moi, je ne peux plus rien pour toi, fit-il remarquer avec un sourire étincelant digne des plus beaux spots publicitaires modus pour la vente de dentifrice. Et puis bon toi t’es pas loin non ? Il roula des yeux avant de la regarder des pieds à la tête : Tu es beaucoup trop jeune pour moi, gamine, tu sais bien que ce n’est pas de ça dont je parlais. Ne te fais pas idiote, les mecs n’aiment pas forcément ça. Enfin, les mecs bien. Il haussa les épaules d’un air désinvolte avant de se replonger dans l’observation du parc.

On va se calmer hein, je n’ai rien d’une ‘jouvencelle offensée’ ! Bah là… J’aime pas les teddy ! Ah, non, je confirme, en fait tu as plutôt tout de quelqu’un qui a pris un coup sur la tête … Bah quoi ? Elle était totalement incohérente et elle allait finir par lui faire mal à la tête, à dire des bêtises dans tous les sens, surtout qu’il n’était là que pour l’encourager à se comporter comme une adolescente normale et pas comme une vieille mamie aigrie. Ce n’était pas gagné, il pouvait vous le dire, ce n’était pas la première fois qu’il essayait et à chaque fois, il se heurtait à un mur de … d’il ne savait pas trop quoi, en fait. Il essayait de comprendre cette drôle de gamine mais il fallait dire qu’il n’était pas un expert en psychologie infantile. Alors ce n’était vraiment pas simple. Il ne voulait que son bien, pourtant et à chaque fois, elle se cabrait et l’envoyait paître.

Jsais pas trop pourquoi mais devenir une fille qui glousse, qui papillonne devant les mecs et qui s’intéresse plus à son maquillage qu’à la personne qui lui parle en face, ça m’attire pas trop hein, t’as pas des arguments plus bétons sinon ? Tout de suite, soupira le beau gosse d’un air désespéré, tout de suite les clichés ! Toutes les filles ne sont pas comme ça et franchement, il y en a plein qui s’intéressent aux garçons. Alors ce n’est pas un argument valable. Je ne te demande pas de te comporter en dinde finie, juste de t’ouvrir un peu aux autres et de tenter un truc nouveau. C’était vrai, quoi. Je te demande de t’intéresser aux garçons, pas au maquillage. Et même pas aux garçons, un seul garçon ça suffirait … Tu ne crois pas que ça pourrait être chouette ? Tu as pourtant un sacré bon exemple devant toi, ne put-il s’empêcher d’ajouter, histoire de mettre une touche un peu plus légère dans son « sermon ».

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Give Me Some Lovin’

Message par Invité le Jeu 30 Jan - 10:53



    ¤¤¤ Enfin, c’était le point de vue d’un vieux moldu frustré, moche, solitaire et incontinent, aussi, je crois bien donc bon, si tu préfères ses conseils à ceux d’un jeune homme beau et brillant comme moi, je ne peux plus rien pour toi ¤¤¤ Ahah il avait pas totalement tort le bougre. Jdevais me rendre à l’évidence il venait de marquer un bon point là. Même si bon j’étais pas du genre à baisser les bras devant la difficulté, du coup j’allais pas m’avouer vaincue comme ça. Ouais bon l’argument Sartre c’était peut-être pas le meilleur mais j’en avais certainement d’autres en poche… Hein ? Allez cerveau travaille et trouve moi autre chose à dire. Non jcrois bien que là il m’avait mouché sévère, il avait raison, un vieux moldu frustré, moche, solitaire et incontinent (sic) était certainement moins calé que lui pour les choses relationnelles. ¤¤¤ Bon ok t’as peut-être pas tort… ¤¤¤ Je m’inclinais mais bon c’était parce que c’était Maelan, parce que bon devant quelqu’un d’autre j’aurais très certainement trouvé un truc à dire, même bidon histoire de partir vainqueur. ¤¤¤ Tu es beaucoup trop jeune pour moi, gamine, tu sais bien que ce n’est pas de ça dont je parlais. Ne te fais pas idiote, les mecs n’aiment pas forcément ça. Enfin, les mecs bien. ¤¤¤ Je le regardai me dévisager des pieds à la tête en souriant avant de mimer une tête triste genre chat potté devant ses paroles. Ouais j’étais bonne comédienne parfois. ¤¤¤ Quoi ? Jsuis pas assez bien pour toi ? Jsuis déçue… ¤¤¤ Ca se voyait là la déception qui m’envahissait toussah toussah ? ¤¤¤ En plus jsuis sure que jpeux grandir vite ! ¤¤¤ Quant au fait de faire l’idiote j’étais un peu passée dessus parce que bon vu que je l’avais fait exprès j’allais pas m’en défendre non plus…

    Bref, passage sur le fait que j’étais une jouvencelle offensée… ¤¤¤ Bah là… ¤¤¤ Comment ça ? J’avais encore réagi comme il le disait là ? U.U Fallait vraiment que je travaille sur ce point alors parce que bon, j’avais pas envie de passer pour ça à longueur de temps hein ! ¤¤¤ Ah, non, je confirme, en fait tu as plutôt tout de quelqu’un qui a pris un coup sur la tête … ¤¤¤ Ahah fallait que je m’y attende en même temps à celle-là parce que bon le fait que j’aime pas les teddy sorti comme ça, sans préface ou introduction c’était peut-être un peu bizarre ! ¤¤¤ Roooh tout de suite ! Jveux dire que jsuis pas attirée par les joueurs de quidditch en teddy comme les jeunes filles ‘normales’ ! ¤¤¤ Unowatimean ? Enfin bon toutes les jouvencelles effarées n’étaient pas forcément adeptes des muscles et tout mais bon c’était juste histoire de dire quoi. Ah mais, c’était un joueur de quidditch oh ! ¤¤¤ Enfin jdis pas ça pour toi hein ! ¤¤¤ O.O Hey mais j’étais pas attirée par lui pour autant hein ! ¤¤¤ Enfin jdis pas que tu me plais non plus hein ! ¤¤¤ Fk voilà j’avais l’air d’avoir un bégaiement naturel dans mes pensées et je passais pour une c**ne finie ! >< Non il ne me plaisait pas ! Ce serait un peu de l’inceste vu que je le considérais comme mon frère ! Et j’étais pas une Lannister moi nom d’une pipe ! (Expression des années 40 très vite remplacée par le fabuleux ‘merde’).

    Bon sinon j’attendais avec impatience les arguments de mon maître en matière de social et quelque chose me disait que j’allais pas être déçue cette fois-ci. ¤¤¤ Tout de suite les clichés ! Toutes les filles ne sont pas comme ça et franchement, il y en a plein qui s’intéressent aux garçons. Alors ce n’est pas un argument valable. Je ne te demande pas de te comporter en dinde finie, juste de t’ouvrir un peu aux autres et de tenter un truc nouveau. ¤¤¤ En vrai toute fille normale s’intéressait aux garçons, et non ça me faisait pas peur du tout de m’ouvrir aux autres namého ! Tais-toi cerveau de mes deux chocogrenouilles ! ! ¤¤¤ Tu m’en demandes beaucoup, ça me demanderait beaucoup d’efforts, jpense que t’es au courant… ¤¤¤ Je fléchissais mais bon je tenais bon la barre (Hissez haut santiano toussah toussah) quand même hein. ¤¤¤ Je te demande de t’intéresser aux garçons, pas au maquillage. Et même pas aux garçons, un seul garçon ça suffirait … Tu ne crois pas que ça pourrait être chouette ? Tu as pourtant un sacré bon exemple devant toi ¤¤¤ Sa dernière phrase m’avait décroché un sourire mais pas très prononcé parce que bon… ¤¤¤ De toute façon, même un seul garçon ne s’intéresserait pas à moi… Y’a certainement beaucoup mieux chez les autres filles. ¤¤¤ Ca faisait un peu mélodramatique à mon goût mais bon c’était Maelan et jpouvais me permettre du coup.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Give Me Some Lovin’

Message par Invité le Mar 11 Fév - 23:06

Bon ok t’as peut-être pas tort… Par la barbe de Merlin, laissa échapper Maelan en regardant la gamine avec des yeux ronds. Elle venait de le reconnaître. Elle l’avait dit. La Terre allait-elle s’arrêter de tourner ? Une pluie de sauterelles allait-elle s’abattre sur eux ? Alcide allait-il débarquer pour lui rouler le patin de sa vie ? Vous le saurez dans le prochain épisode des vingt-six plaies de Poudlard. C’était une victoire, que dis-je, c’était un triomphe ! Et tout un chacun savait bien que le Carmichael n’avait pas le triomphe modeste ou discret. Ce fut donc tout naturellement qu’il prit appui sur ses mains pour monter sur la balustrade, au risque de se briser le cou, qu’il écarta les bras et hurla : JE SUIS LE ROI DU MOOOOOONDE ! Il fallait ce qu’il fallait après un tel progrès, il n’allait certainement pas faire profil bas. La prudence l’emporta cependant rapidement et il descendit, cessant de se pavaner comme un pigeon faisant le fier, au sens propre du terme. Il valait mieux qu’il se préserve, Eden risquait autrement de le tuer si la chute ne faisait que l’handicaper gravement et cela aurait été dommage, tout le monde en conviendrait sans peine.

Et il eut de quoi continuer à faire le malin étant donné que LA continua son jeu de « mais toi ». Bon, c’était toujours bon pour l’ego, même s’il était évident qu’elle plaisantait. Il en fallait peu pour être heureux, après tout. Quoi ? Jsuis pas assez bien pour toi ? Jsuis déçue… Voyons, ma colombe, ce n’est pas la question, glissa-t-il en même temps qu’un doigt sur sa joue en lui lançant un regard compatissant. En plus jsuis sure que jpeux grandir vite ! Navré, je préfère les brunes, tout le monde le sait, enfin, tout le monde pensait savoir qu’il aimait les hommes en ce moment, surtout, mais c’était un autre débat, et je suis partageur, je suis certain que tu feras le bonheur d’un autre ! Et monsieur était magnanime avec ça. N’était-il pas parfait ? On en voudrait en tartines le matin, à tremper dans le café. Tout le monde. Roooh tout de suite ! Jveux dire que jsuis pas attirée par les joueurs de quidditch en teddy comme les jeunes filles ‘normales’ ! Ou presque, visiblement. Mais il n’eut même pas le temps de faire le choqué qu’elle relevait elle-même ce que sa remarque pouvait avoir de blessant. Enfin jdis pas ça pour toi hein ! Et il ouvrait la bouche pour en rajouter une couche qu’elle se mettait à bafouiller. Enfin jdis pas que tu me plais non plus hein ! Ouah ! Dis donc, tu sais que tu viens de ressembler à une adolescente normale ? Je suis siiii fier de toi ! ronronna-t-il avant de la serrer dans ses bras pour un câlin fraternel. Et non, il n’allait pas la taquiner sur le fait que son attitude pouvait laisser à penser qu’elle craquait pour lui. Ça aurait été … sale. Et il y avait assez de London pour dégueulasser les couloirs sans qu’il n’en rajoute (comment ça, « aucun rapport » ?)

Et il valait mieux qu’il se concentre sur de réels prétendants potentiels s’il voulait un jour parvenir à ses fins. Lui faire admettre qu’il avait raison en disant qu’elle devrait avoir une vie sociale n’était que la première étape de son programme qui en comptait encore quelques-unes et elle vint lui servir sur un plateau, même si elle commença évidemment par râler : Tu m’en demandes beaucoup, ça me demanderait beaucoup d’efforts, jpense que t’es au courant… Eh oui, tout le monde ne peut pas être génial et extrêmement à l’aise, contrairement à moi, mais que veux-tu, je t’apprendrai … Reprenant un peu de son sérieux, il haussa les épaules : Ca viendra au fur et à mesure, je ne m’en fais pas plus que ça pour toi. De toute façon, même un seul garçon ne s’intéresserait pas à moi… Y’a certainement beaucoup mieux chez les autres filles. Josh ne semblait pas vraiment de cet avis … Tu te rappelles, ce pauvre garçon à qui tu as retourné une gifle alors qu’il voulait juste un baiser ? C’était une vérité, rien de plus, elle n’avait vraiment pas été sport avec lui. Il s’intéressait à toi. Donc le problème ne vient pas de là. Quoi ? Dur, sans doute, mais rien que du vrai ! Il haussa les épaules : Pourquoi est-ce que tu as fait ça ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Give Me Some Lovin’

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum