Relashio


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur Relashio
Nous vous souhaitons une bonne visite sur le forum. N'oubliez pas les Top-sites o/
Info: Les Jumeaux sont à limiter.
Info: Les Sang-pur de type "traitre à leur sang" sont désormais limités.
Si vous souhaitez un sang-pur, reportez-vous aux familles ou sur un personnage membre de la PBL.

Partagez | .
 

 Dirty Kids | SexyGirl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Message(ϟϟ) Sujet: Dirty Kids | SexyGirl Mar 1 Oct - 18:57

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Rentrée scolaire somme toute pépère ; montagne de devoirs vite expédiée, là où d’autres se stressent inutilement, moi, je glande comme à mon habitude. Cravate dénouée qui pendouille, les trois premiers boutons de la chemise immaculée sont ouverts comme si le type n’en pouvait plus du lourd carcan des convenances. Assis à même le sol dans un des nombreux couloirs de l’école, le gars allonge ses jambes en prenant ses aises. Le type, moi donc, est occupé à regarder passer étudiants et étudiantes se rendant, d’un pas pressé, Merlin seul sait où. Bien entendu, je n’hésite pas à reluquer allègrement les jambes dénudées qui passent à ma portée. Enfin, tenter d’apercevoir à quoi ressemblent des sous-vêtements, j’ai passé l’âge… Et voilà que me vient soudain une idée lumineuse. De quoi passer intelligemment ma soirée. Je suis en train de me congratuler moi-même lorsqu’une nana sans gène s’assoit à mes côté. Dragueur dans l’âme, je ne compte pas bouder l’apparition même si je suis présentement à cent lieux de toutes pensées polissonnes… Et voilà, que la fille m’ordonne presque,

« Tu m’embrasses ! »

Véridique ! Même pas d’interrogation dans son intonation… Je passe rapidement en revue le physique du Tyran roux et vu le gloss dont ses lèvres sont tartiné, j’ai déjà une idée précise des dommages collatéraux. Bon allez, elle a des gros seins, en avant donc. J’approche mon visage du sien et je prends une bonne bouffée de son parfum à la vanille au passage… Ecœurant mais j’ai connu pire. A peine le temps d’effleurer sa joue de mes doigts qu’elle colle déjà sa bouche de mérou sur la mienne… Ca me rappelle mon enfance et les baisers mouillés dont ma mère était friande… Penser à ma mère, là maintenant, n’aide pas vraiment à détendre l’atmosphère… Et puis alors, bonjour les bruits de sucions, elle cherche à me gober ou quoi… Pas douée la fille, vraiment pas,

« Ma copine Jasmine dit que tu fais ça trop bien ! »
« Alors si Jasmine le dit… »

C’est qui Jasmine ? Bref, inutile de s’appesantir sur les détails surtout que la rouquine garde ses bras autour de mon cou en regardant à l’autre bout du couloir. Ca y est, j’ai déjà compris le but de la manœuvre,

« C’est lequel ton copain ? »

Elle rougit violemment et vue son teint de craie, ce n’est pas franchement la couleur qui lui va le mieux. Elle me désigne du menton un type maigrichon qui fait tout sauf regarder dans notre direction. Je sers souvent de faire-valoir aux petites copines délaissées comme elle… Comme si être vu avec moi était le summum de la débauche en quelque sorte. Ce qui n’est pas faux. En théorie du moins. Personnellement, je profite bien obligeamment du système donc, j’empoigne la fille sous les bras, je la soulève sans efforts et là voilà à califourchon sur mes genoux. Autant donner du poids à son acte de pur bravache, non ? Et là, je l’embrasse. Pas à la manière d’une ventouse, tu vois le genre ? Plutôt un truc débridé où mes mains ne restent pas sagement sur sa taille. J’avais raison, sa veste dissimule deux pures merveilles… Elle se crispe sous mon inspection minutieuse mais je la sens rapidement se détendre… Si je suis un mec facile, les filles ne sont pas en reste, croyez-moi ! Je reprends mes effets personnels –ma langue de surcroît- et je m’écarte légèrement. Elle est encore plus rouge que tout à l’heure, limite si elle n’est pas pantelante. C’est ce que j’aime chez elles, lorsque conquise, elle te montre cette espèce de fragilité qui te fait dire que c’est gagné. Et pour moi, c’est toujours l’effet inverse qui se produit… Je me dégonfle tout aussitôt. Désir furieux de renvoyer le colis à son copain avec une mention spéciale : empotée !

« T’as une copine ? Une vraie, je veux dire ? »
« Pourquoi ? Pour qu’elle s’empresse d’aller voir ailleurs au moindre pet de travers ? »

Tiens mange ça et bouge de là ! Je n’ai pas de haines particulières envers elles… Juste un manque d’intérêt flagrant dés qu’il s’agit de passer à la vitesse supérieure !

Et même si je le voulais, mon fantasme serait brun avec des yeux de velours… Mélina, Mélina, vais-je m’en lasser de la même façon que la rouquine m’indispose. Mon inconstance me fera sans doute, un jour, faire la plus grosse connerie de ma vie… En attendant, la fille n’a pas l’air décidé à me lâcher… Elle minaude, pire, elle me tend ses lèvres… Le copain est déjà oublié… En parlant d’inconstance tiens…
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Dirty Kids | SexyGirl Lun 7 Oct - 17:04

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Postée dans un coin du couloir, bras nonchalamment croisés sur sa poitrine et air profondément narquois trônant sur son visage de poupée, la charmante Layla Fleming observe la scène qui se joue dans le couloir du troisième étage avec un intérêt vaguement appuyé. Elle s'ennuie. Ferme. Et tout est bon pour rompre la monotonie de l'instant, même regarder un pseudo-couple faire une soupe de langues un peu répugnante à l'autre bout d'un couloir. Il faut dire que même regarder un troll faire caca aurait eu plus d'intérêt que le programme qui s'annonçait pour elle par cette belle après-midi de rentrée : premier cours d'Histoire de la magie de l'année. Relevant son regard clair vers la file de 7ème année qui se presse de rentrer en cours - file dans laquelle elle aurait dû se trouver - elle baisse de nouveau les yeux vers la silhouette qu'elle détaille depuis quelques minutes... Ou plutôt, les silhouettes, mais vu l'entremêlement de membres et la proximité des deux corps, on pourrait aisément en conclure qu'il ne s'agit que d'une et même personne c'est pourquoi nous ne nous formaliserons pas de cette erreur (même si la fusion de ces deux êtres pourraient être considérées comme un peu vexante pour l'un des deux partis, je vous laisse deviner lequel).

Son regard fait un nouvel aller-retour entre la file qui s'amenuise et la scène manifeste d'attentat à la pudeur non loin tandis qu'une moue indécise se peint sur ses traits fins. Intervenir pour rompre l'instant magique (façon de parler) qui se joue entre ces deux personnes ou suivre ses camarades tel un mouton panurgien... La décision est difficile. Ô rage, ô désespoir, ô doit-elle entrer en classe ou changer le destin de ces deux mortels inconscients ? Cruel dilemme qui est le sien... Un profond soupir et haussement d'épaules plus tard, elle aperçoit du coin de l'oeil la porte de la salle se refermer, mais ne s'en soucie guère. Dans son esprit, commence à mûrir un plan céleste bien plus important que les problèmes conséquences de son premier séchage de cours de l'année (comme le fait qu'Angie va probablement l'engueuler). Une pointe de malice grimpant sur lèvres, elle se décolle soudain du mur pour s'avancer, tranquillement, presque sautillante, vers le petit "groupe" qui n'a pas bougé. A mi-chemin, elle se racle négligemment la gorge pour donner un air faussement désapprobateur à sa douce voix chantante. Puis, sa bouche s'écarte pour former quelques syllabes doucereuses alors qu'elle arrive à leur hauteur, les surplombant de sa superbe :

– Tiens tiens, mais que vois-je... Garrett Woodhart et...?

Layla laisse planer un demi-silence avant de lever un doigt autoritaire, coupant la chique de la jeune fille qui avait commencé à ouvrir la bouche pour répondre. Tout en pinçant les lèvres, elle mime un instant la réflexion avant de reprendre :

– Non, ne dis rien. Tu sais quoi, on va t'appeler Ginger. Peu importe puisque de toute façon, il aura oublié ton nom dans deux minutes... Et moi aussi.

Quand je vous disais qu'elle était charmante... Elle marque l'instant d'un sourire acidulé avant de reprendre aussitôt, concentrant cette fois toute son attention sur le Serdaigle qu'elle connaît bien, le tout d'un ton on ne peut plus sérieux :

– Mais dis moi, mon gros, t'es déjà guéri de ton herpès dragonitien ? Si j'étais vous, je ferais gaffe, quand même, j'ai entendu dire que ça continuait d'être contagieux une à deux semaines après disparition des écailles sur la langue et les parties intimes... Enfin, je peux me tromper, hein.

Il n'en faut pas plus pour faire détaller la rousse qui, quelques secondes plus tard, n'est plus que le vague souvenir d'une apparition fugace dans l'esprit de la brunette qui, alors, se laisse tomber de l'autre côté du brun dans un petit pouffement ravi. Elle lui donne un léger coup de coude :

– Où t'es allée la pêcher, celle là ? Dans le Lac de l'école ? On jurerait qu'elle vient d'une famille de strangulot vu comment elle s'accrochait à toi, surtout lorsque vous... Incapable de mettre un mot sur la chose qui vient de se dérouler ici-même, Layla se contente de coller ses paumes l'une contre l'autre, commentant sombrement : Enfin t'as compris, quoi. Épargne moi de mentionner ce passage hautement traumatisant. Déjà c'est beau si je fais pas des cauchemars pendant un mois, après avoir assisté à ça, moi... Brrr.

Mimant le frisson, la vert et argent lève les yeux au ciel avant de jeter un regard atterré en direction de son ami.

– N'empêche, tu m'en dois une, voir même deux, tiens. Si j'étais pas intervenue, on t'aurait sûrement retrouvé à moitié étranglé, à moitié noyé dans sa bave, et t'avoueras que ça craint grave comme mort quand même. Bon, en revanche, t'auras sûrement une rumeur à démentir dans les prochains jours, mais faut savoir ce qu'on veut dans la vie...
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Dirty Kids | SexyGirl Ven 14 Fév - 16:30

Invité

ACCIO PROFIL


Invité



    Alors là si y’avait bien une scène qui me dégoûtait bien au-delà de l’imagination d’un comportement gamin ou d’un truc bien trop gluant pour être honnête ou pire ! O.O Ouais je vais aller loin mais même plus que la vue d’un ponicorne bébé malade ! (Ouais bon j’étais peut-être allée un peu trop loin là mais bon…) Bah ce qui me dégoûtait encore plus c’était la vision de deux ados en surdose d’hormones se délecter de leurs salives, façon jus de raisin, en faisant évoluer leurs mains un peu partout telles des tentacules tâtant l’endroit où elles pourraient s’engouffrer. (Double et même triple eurk U.U). En vrai c’était même un mélange des trois ! Bah ouais c’était un comportement gamin de le faire devant tout le monde comme ça, ça devait bien être gluant et du coup pas très honnête et… Ah non ptet qu’il y avait aucun rapport avec le bébé ponicorne malade mais l’idée était là, déjà. Non mais très franchement, ils avaient pas autre chose à faire plutôt que se monter dessus en plein couloir ? oO Non parce que sinon, jsais pas moi, mais je prévoirais des bassines et des seaux à chaque entrée pour vomir, non ?! Non mais y’avait que moi qui trouvait ça juste mega déplacé, très gênant et dégoûtant ? J’avais strictement rien à faire dans l’histoire mais j’avais juste envie de trouver une grosse pierre et de les faire dormir quelques jours… Ouais bah ça souillait mon espace vital. (Et mon innocence d’enfa*bon ok jme tais*)

    Ah mais en fait ça s’arrêtait pas là, maintenant une brune avait fait fuir la rousse pour s’asseoir à côté de lui… Ok… Jcomprenais pas là… Rituel d’initiation pour passer dans ce couloir ou quoi ? oO Non parce que je l’avais passé plein de fois sans le faire. Bon ok la brune s’était assise à côté sans l’emmancher façon Lucky Luke encore mais peut-être qu’elle le préparait à sa double rangée de dents ? Non mais ce bout de couloir était un monde parallèle ou quoi ?! J’allais voir débarquer Yoda à un moment ? oO Hey mais au fait ! Ca faisait au moins bien cinq minutes que je regardais cette scène avec lèvre du haut relevée, bouche entrouverte, sourcils et pommette gauche plissée… Est-ce que ça se lisait sur ma face que j’étais vraiment dégoûtée. Je pense que y’avait bien une grande probabilité quand même.

    Il fallait que je sauve cette fille maintenant ! C’était une question de vie ou de mort ! ‘Fin surtout vu que je venais (aussi) de rater le début de mon cours, autant que je m’occupe à quelque chose, et puis après, jsais pas, j’irais faire un tour aux cuisines piquer des trucs à Mara certainement. Bon pas décidé, regard frondeur, allons-y pour la remise en place façon ange tombé du ciel pour le séducteur vulgaire assis façon sdf dans le couloir. Bon là imaginez que j’arrive à leur hauteur (‘Fin bon plus haut parce qu’ils étaient assis hein. D’ailleurs valait mieux parce que vu ma taille hein… Mais chuuut) ¤¤¤ Jpense que tu surestimes tes forces si tu veux t'occuper de toutes les filles ici… ¤¤¤ Et voilà ils me regardaient tous les deux maintenant… U.U Oh mais quelle idée j’avais eu moi encore ? Pff ! Bon de toute façon maintenant jpouvais plus trop me dégonfler. ¤¤¤ Tu devrais plutôt regarder dans un miroir ce qu'elle t'a laissée sur le visage, et au passage prend un bouquin sur les règles de vie à la biblio… ¤¤¤ Et je vous permets même pas de penser que venant d’un orphelinat les règles de vie en communauté c’était pas trop trop mon truc non plus.

    Ah mais il avait l’air de se lever en plus. Il voulait se battre ? Non parce que perso j’avais pas trop peur hein ! Allez viens mec, jvais te montrer c’est qui ton père. Ah non mais en fait il semblait croire à mon histoire de truc sur le visage parce qu’il était en train de se toucher la face pour vérifier s’il y avait pas quelque chose qui était resté collé. Non mais en plus elle aurait pu laissé quoi la fille facile ? Du maquillage ? C’était pas dramatique non plus hein… >< Il venait de dire un truc à sa pote brune ou j’avais rêvé ? J’étais un peu trop dans mes pensées pour dire vrai. Et maintenant voilà qu’il détalait… oO Ok c’était le moment de lancer un ptit. ¤¤¤ Si tu veux y’a aussi les toilettes si tu te sens encore l’âme d’une ventouse dans la journée et salut ! ¤¤¤ Voilà. Sourire fier et épaules rebondies ! Bim bam boum, petit règlement à la volée, vite fait bien fait. Quelqu’un d’autre était d’humeur ? Ah au fait… La brunette…


Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Dirty Kids | SexyGirl


ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

Dirty Kids | SexyGirl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2.07 : Dirty Money
» Mon w.e. Masters-Kids, Hamont , Bastogne !.
» Technique dirty !
» We're still kids [FAITH]
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Relashio :: Administration :: Les Archives :: Version 1 :: [V1] Archives RP-