Relashio


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur Relashio
Nous vous souhaitons une bonne visite sur le forum. N'oubliez pas les Top-sites o/
Info: Les Jumeaux sont à limiter.
Info: Les Sang-pur de type "traitre à leur sang" sont désormais limités.
Si vous souhaitez un sang-pur, reportez-vous aux familles ou sur un personnage membre de la PBL.

Partagez | .
 

 olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Message(ϟϟ) Sujet: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Mar 1 Nov - 17:29

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


♛ Prologue
I'm finally coming home
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
“l'éternité n'est pas assez longue, du moins pas pour devenir le roi du monde.“
ft. Skye Stracke

ID N° A.98E3.08
olive aldarik
19 ans ϟ UFR1 ϟ sorcière
Infos personnelles
♛ Nom: Aldarik
♛ Prénom(s): Olive Eir-Kaia Anthea
♛ Surnom(s): Elle n'apprécie que très peu les surnoms, à moins d'avoir une relation privilégiée avec elle, c'est à éviter. En général ses amis s'autorisent un simple Liv
♛ Date de naissance: 28 octobre 1992
♛ Lieu de naissance: Munich, Bavière, République Fédérale d'Allemagne
♛ Nationalité: Anglo-norvégienne
♛ Qualité du sang: Sang-mêlé
♛ Race/Don: Occlumens
♛ Quotient magique: 170 La nature eut la mauvaise idée de la faire ambitieuse, pour ne rien arranger.
♛ Appartenances: Aucune. A son humble avis, aucun des clubs de l'école ne mériterait d'exister. Pour la simple et bonne raison que tout n'y est que gamineries et enfantillages. Ce n'est jamais que son avis.
♛ Signe particulier: Olive est une jeune fille tout ce qu'il y a de plus banal. Pas de manie étrange ou évidente, pas d'aptitude physique hors du commun, pas de tache de naissance ni tatouage d'aucune sorte, pas de crises de folie démesurée ou de gentillesse exacerbée, aucun piston auprès du Ministère de la magie, ni d'avantage sur les chocogrenouilles... Mais si vous y tenez, sachez qu'elle est bisexuelle.
♛ Péché: La luxure, sans aucun doute.

Informations étudiant
♛ Maison: Les maisons Serpentard ou Serdaigle pourraient toutes deux lui convenir.
♛ Année/études: UFR1, Double Cursus
♛ Cursus: Relations Internationales & Sciences politiques
♛ Options choisies: Etude des Moldus, Legilimencie & Occlumencie, La Magie en Orient, Sortilèges, Histoire de La magie, Sociologie.
♛ Baguette: En bois d'If, d'une longueur de 26.8 cm et dotée d'un cheveux de Vélane.
♛ Patronus: Un Varan de Gould
♛ Epouvantard: Une immense étendue d'eau. Elle a une peur bleue des profondeurs.




♛ Chapitre 2: Informations
Family portrait & Répartition
Obligatoire pour les sang-purs, clans de vampires/meutes & familles influentes. A vous de parler de la famille de votre personnage. Son influence dans le monde sorcier, ses valeurs etc... Afin que l'on puisse la recenser dans le bottin des familles influentes
Vous collerez également votre formulaire de répartition à la suite, une fois que vous serez pré-validés.


La famille est une notion plutôt complexe pour Olive qui, depuis toujours, est habituée aux fausses apparences et aux coups bas. Certes, on ne peut vraiment dire que l'ambiance familiale est mauvaise chez les Aldarik. Au contraire, les festivités sont toujours bien accueillies et, le plus souvent, de façon bon enfant. On ne pourrait malgré tout vous affirmer que la mort de l'arrière grand-mère Agathe aux dernier Noël en famille était tout ce qu'on peut trouver de plus naturel... Aldarik est une des plus anciennes familles sorcière de Norvège, elle s'étend sur un nombre tellement faramineux de générations qu'il est même difficile d'en trouver l'origine.
Ce fut dans un premier temps, une famille très influente dans le monde magique, d'autant plus qu'elle resta de Sang Pur pendant des centaines d'années. Néanmoins, ce n'est plus le cas depuis au moins une dizaine de générations, au plus grand malheur de certains. L'arrivée des premiers sangs-mêlés et des premiers moldus dans ses rangs, précipita la chute de cette grande famille qui, encore aujourd'hui, s'évertue à cacher les vilains petits canards pour préserver le peu de dorure qu'il lui reste. S'il en reste en fait. Car c'est également une famille qui fut pendant longtemps associée à la magie noire et à sa chute, certains scandales enterrèrent un peu plus encore cette image irréprochable qu'elle aimait tant se donner.
Toutefois, si la famille a perdu son statut si digne à ses yeux, elle reste la troisième famille la plus riche de Norvège. Peut-être justement parce que ses richesses s'étendent désormais autant sur le monde sorcier que le monde moldu. Allez savoir.

Remontons un peu dans le temps, d'une grosse soixantaine d'année. Une nouvelle génération voit alors tout doucement le jour dans cette famille déjà très nombreuse. Sur une des branches de cet arbre, cinq garçons et une fille. La pauvre mourut rapidement. La cause officiel est une noyade accidentelle dans la propriété parentale au sud d'Oslo. La cause officieuse réside dans le simple fait qu'étant femme, elle ne pouvait faire perdurer le nom des Aldarik. Puis il faut dire aussi que ça faisait une tête de plus sur le testament et une division de plus dans les richesses promises à celui qui vivra le plus longtemps... Quand je vous dis que tout n'est pas toujours très clair dans cette famille, je pèse mes mots. Parmi ces cinq garçons se trouve le plus orgueilleux de tous, Oskar Aldarik. Il trouve très jeune une véritable parole d'évangile dans les discours sur la suprématie des Sangs-purs et maudit rapidement ces ancêtres d'avoir pu souiller ce sang vermillon qu'est le sien, de façon aussi abjecte qui plus est. Malgré le discrédit de son nom, il trouvera une épouse digne de lui. Une sang-pur allemande qui lui donnera un seul et unique fils, Elias Ebrahim Aldarik. Même pas encore né que le poids des attentes de son père pesait déjà sur ses épaules. Un poids grandissant de jour en jour car il n'était que pour satisfaire aux lubies de son paternel après tout. C'est malheureusement bien connus, les Aldarik ne pensent jamais qu'à eux. Bien loin des idéaux extrémistes de son père, Elias épousera une moldue, anglaise de surcroit et n'aura pour unique héritier qu'une fille. Une héritière, son seul trésor, Olive Eir-Kaia Anthea Aldarik. On est, parait-il, très doués pour les noms pompeux dans la famille...

A première vue, on pourrait croire que bien des tensions séparent ces trois générations. Et pourtant. Il suffit à Olive d'ouvrir ses grand yeux bleus pour tous les avoir à ses pieds, fille de moldue ou pas.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Formulaire de répartition


Questionnaire de répartition
And what kind of hero are you ?

Trust or dare ?

Chocolat chaud ou Thé à la menthe ?
Probablement chocolat chaud. En hiver, il fait vite froid et vite sombre en Norvège. Je me souviens encore des longues nuits neigeuses passées autour de la cheminée avec un bol de chocolat chaud entre les mains. Au fait, je le prend de préférence avec des petits marshmallow à la banane dedans.
Soirée sans alcool ou arrosée ?
Arrosée, mais sans alcool pour moi. Je ne bois pas. Je préfère regarder les gens se couvrir de ridicule en perdant complètement le contrôle de leurs faits et gestes et le leur rappeler douloureusement le lendemain matin. C'est plus amusant. D'ailleurs, j'aime autant vous prévenir que même si je reste sobre en soirée, c'est pas la peine de venir me voir pour vous faire chaperonner. Vous avez réussi à pitoyablement vous bourrer la gueule, vous trouverez bien le chemin pour rentrer chez vous tout seul. Au pire, vous mourrez sur le chemin et vous l'aurez bien cherché.
Cancre ou étudiant assidu ?
Ça dépend la connotation que vous donnez à "élève assidu". Je suis travailleuse, rends mes travaux à temps et à heure, je ne m'y mets pas deux jours à l'avance, j'écoute en classe, je ne sèche pas (sauf cas exceptionnel), j'ai des notes mirobolantes partout, mais je ne pense pas être une élève parfaite. En fait il n'est pas rare de me trouver en salle de retenue, c'est même assez courant. J'ai, parait-il, sale caractère et il est apparemment mal vu de faire remarquer aux professeurs qu'ils ont carrément tort et qu'ils se sont définitivement trompés de vocation... L'insolence est un vilain défaut me dit mon père.
Quidditch ou Echecs magiques
Par défaut, les échecs. Je n'aime pas le Quidditch, pas plus que toute autre chose se passant sur un balai en fait, mais les échecs, il faut avouer que c'est carrément ennuyeux, même en version magique.
Noir ou blanc ?
Les deux. Tant que la robe est courte et aguicheuse, elle rend aussi sexy en noir qu'en blanc. Néanmoins le noir à un côté plus chic.
Party starter ou Geek ?
Un juste milieu entre les deux.
Bain de minuit ou fringale nocturne dans les cuisines ?
Bain de minuit, mais en bonne compagnie uniquement.

Questions fermées

Quelle est ton opinion sur la saga d'Harry Potter et le danger qu'elle pourrait faire courir au monde sorcier ?
Harry Potter ? Quel joli comte de fée, une vaste blague, tout au plus c'était divertissant à lire. L'histoire est en soi tellement absurde que j'ose espérer que les gens intelligents auront vite fait de foutre ce torchon à la poubelle sans plus se poser de question. Je pense que les gens sérieux et importants n'auront de toute façon pas eu de temps à perdre avec de telles foutaises. Il n'y a que les abrutis qui donnent du crédit à ce genre de choses et d'eux, il me semble que nous n'avons rien à craindre. Je ne suis pas nécessairement partisane des idées de mon grand-père, à savoir que les sorciers sont une race supérieure, car de toute évidence il y en a qui ont ratés le coche, même chez nous. Mais c'est une évidence. Toute tentative moldue contre nous serait un échec pour eux. Faire lire cette saga à un moldu revient à donner une cuillère en plastique à un malade mental, même s'il s'énerve avec, il y a peu de chance qu'il fasse du mal à qui que se soit. Et puis même s'il y avait danger, avouez que c'est plutôt excitant.
Les conflits dit "de Sang" sont-ils un sujet sensible ?
Oh ne m'en parlez pas. Il me suffit d'évoquer mes diverses aventures avec des moldus pour que mon grand-père grince des dents et grogne. Sujet sensible, ça l'est de toute évidence. Encore plus chez moi. Une fois que c'est sur le tapis, je ne vous dis pas l'ambiance qu'il y a parmi les Aldarik aux fêtes de famille. Une soixantaine de personnes qui se hurlent dessus, c'est toujours assez folklorique. Mais je dois avouer que je m'en contre fiche allègrement, je ne vois pas en quoi descendre d'une famille de sang pur est plus appréciable. Après tout, quand on y regarde bien, la consanguinité est porteuse de tares et que se soit de façon directe ou indirecte, l’inceste reste quelque chose d'assez immorale à mon sens.
Quelles sont les valeurs qui te paraissent les plus importantes ?
La sincérité, la fidélité et la franche camaraderie. Je suis bonne menteuse, mais faudrait pas pousser. Ces trucs là, je ne sais pas qui arriverait à les gober venant de moi. Même sous hypnose... La persévérance, l'ambition, la témérité et l'indépendance sont des mots qui me conviennent mieux.
Lorsqu'un conflit éclate, comment réagis-tu ?
Si le conflit ne m'implique pas, je regarde les chiens se battre et je rigole et s'il me concerne... je regarde les chiens se battre et je rigole. Le tout est de limiter la casse.
Quels sont tes projets pour l'avenir ?
Terminer mes études avec brio et pour le reste, il est préférable que vous l'ignoriez encore un peu.
Ton avis sur les directeurs ?
Je les trouve divertissant, sans plus.
Accordes-tu une certaine importance à la Magie noire ? Pourquoi ?
Bien sur, pourquoi devrait-elle moins compter que toute autre forme de magie ? J'ai eu le malheur de m'y intéresser très jeune et depuis je ne peux plus en démordre. Les gens limités meurent idiots, ça ne sera pas mon cas.
Que penses-tu des moldus, des cracmols ?
A vrai dire je pense qu'il faut de tout pour faire un monde et que sans eux, les sorciers s'amuseraient beaucoup moins. Je suis de nature curieuse, j'aime bien en côtoyer, ils sont souvent de meilleure compagnie que certains sorciers aux esprits étriqués et rabougris par des centaines d'années de traditions ridicules. A mon sens, les moldus sont plutôt ingénieux et méritants pour des gens qui n'ont pas de pouvoir.
Tes plus grandes peurs ?
Je ne suis pas stupide, je n'ai aucun intérêt à vous faire part de mes failles et je ne suis pas non plus masochiste, je ne vous tendrai pas le fouet pour me faire battre.

I wish i could...
Notez sur 5. Ajoutez des commentaires si vous le souhaitez

Devenir populaire j'ai des choses plus importantes sur lesquelles perdre mon temps. Et puis populaire ou impopulaire peu importe, l'important c'est surtout qu'on parle de vous.
Passer tes examens avec succès ■■■■■
Vivre le grand amour ■■
Refaire le monde ■■■
Croire en l'avenir
Réussir sa carrière ■■■■■

Deal with it !
Répartissez 15 points dans les catégories suivantes et justifiez si vous le souhaitez =)

Gentillesse
Intelligence ■■■■■
Courage ■■■■
Humour
Assiduité ■■■
Respect ■■

Hush hush the world is quiet

♛ Chapitre 3: Don
Gifted youngsters
Consultez ce sujet avant toute chose. Sous réserve d'acceptation =)
Nom du don; Occlumencie

Principe & explication (Origines, etc...):
    un souvenir dans la pensine
    automne 2004
    dans la tête d'Oskar Aldarik

      C'était une chose assez rare que de la voir dans un tel état de colère. Enfant calme et mesurée, elle affichait en toute circonstance une parfaite bouille d'ange et ça lui allait très bien, croyez-moi. Je dois toutefois avouer que le bleu devenu polaire de ses yeux s'accordait superbement avec la moue furibonde qu'elle m'adressait. Cette colère sourde qui crispait un peu son visage et plissait le sommet de son petit nez, lui donnait un petit air familier. Elle me faisait penser à moi à son âge. Le même genre de rage orgueilleuse. « Arrêtes ! Ça fait chier putain ! » Je grimaçai à de tels propos. Certes la colère lui allait bien, la vulgarité par contre ce n'était pas franchement mon truc. J'allais lui faire une remarque avant qu'elle n'ouvre la bouche à nouveau, de façon plus mesurée cette fois et d'un ton on ne peut plus froid. « Oses une remarque sur mon vocabulaire et je te promets de faire pire la prochaine fois. » Ça n'avait pas été brutal, en fait ça n'était même pas dit sur le ton de la menace. Je m’abstins malgré tout de faire une remarque, quelque peu stupéfait par tant d'insolence. C'est dans ce genre de moment que ma femme se plaisait à me rappeler à quel point ma petite-fille me ressemblait. Elle avait hérité de mon tempérament de feu et le fait que son père ait lui même le sang chaud n'arrangeait absolument rien à son impulsivité. Je continuais de la regarder d'un air médusé lorsqu'elle reprit la parole une fois de plus. « Je sais ce que tu fabriques et je déteste ça. Sors de ma tête bordel ! Ce que je pense ne te regarde absolument pas et quand bien même ça aurait été le cas, rien ne t’autorise à te faire de petites virées dans mon esprit et encore moins dans mes souvenirs à mes dépends. C'est privé non d'un chien ! Saloperie de magie. » Décidément, le langage, je me demandais vraiment d'où elle le tenait. Des mots pareilles dans la bouche d'une jeune fille de douze ans, c'était tout ce qu'il y avait de moins gracieux. Ce qui me tracassait encore plus c'était d'avoir été démasqué. Décidément, elle m'impressionnait un peu plus tous les jours cette petite sorcière, je ne lui avais pourtant jamais parler de ce don de Legilimencie que je tenais moi-même de mon père. Je dus avoir l'air surpris car son visage s'adoucit légèrement et un sourire moqueur se peignit sur ses lèvres. « C'est papa qui m'en a parler. Apparemment tu lui en as fait baver avec ce truc lui aussi. Et très franchement, je pense que tu as de la chance qu'il soit revenu et qu'il t'ait pardonné tes écarts. Personnellement, si j'avais été à sa place, tu ne m'aurais plus jamais revu. » Mes sourcils se froncèrent sous le coup de la surprise. C'est vrai que j'avais un peu exagéré avec mon propre fils et que de toute évidence je repartais doucement dans mes mauvais travers, mais contrairement à ce qu'elle semblait croire, je ne pensais pas mal. Fouiller dans sa tête c'était avant tout une façon de me rassurer. Je ne l'avouerais certainement jamais, mais être abandonné par mon fils fut mon plus grand malheur, aussi insupportable pouvait-il être pour mes projets, je n'avais jamais été aussi mal que le jour où il avait foutu le camps. Jamais aussi heureux que le jour où il m'était revenu, avec une petite fille dans les bras qui plus est. Olive. Je ne voulais pas qu'elle m'abandonne elle aussi alors je guettais, discrètement. Certes, elle n'était pas vraiment l'héritière dont je rêvais, bien trop indépendante, trop revêche. Son intelligence, son ambition, tout m'empêchait de la manipuler à mon gré et c'était peut-être bien ce qui me rendait aussi fier d'elle qu'il n'était possible de l'être de quelqu'un. Je lui souris doucement en guise d'excuse. Je ne savais pas trop quoi dire en fait, face à cette gamine déjà dégoulinante de charisme, je perdais un peu mes moyens. Sa colère sembla s’apaiser un peu et elle m'adressa un léger sourire avant de reprendre cet air très sérieux qui faisait qu'elle me ressemblait tellement. « Il m'a aussi dit que tu pouvais m'apprendre à t'arrêter. Je veux apprendre. C'est quoi qu'il faut dire ? Qu'est ce que je dois faire ? » Sur ce coup là ce fut plus qu'un froncement de sourcil qui trahit ma surprise. Cette gamine était bien trop intelligente pour son propre bien et sa soif d'apprendre se reflétait dans ses grands yeux bleus. Je restai abasourdi encore quelques seconde avant de plonger mon visage dans mes mains en me massant les tempes au passage. Je ne pouvais pas. « Écoutes Livee, ce n'est pas si simple. Ce n'est pas à proprement parler un sortilège que tu dois lancer, il n'y a pas vraiment de formule et ça ne s'apprend pas comme ça. Ce n'est pas donné à tout le monde d'avoir les capacités pour devenir Occlumens. Il faut une sacré puissance magique et tu es beaucoup, beaucoup, beaucoup trop jeune pour une telle chose. Je ne sais pas si tu te rends bien compte, mais l'Occlumancie demande au moins autant de puissance que pour résister à un sort d'Impérium et... et on n'apprend pas cela à une jeune fille de douze ans enfin. » L'idée de parler d'impardonnable avec une gamine de son âge ne me causait plus tellement de problème depuis que j'avais remarqué qu'une grande partie de mes ouvrages sur la magie noire disparaissait pour réapparaitre quelques semaines plus tard en mode ni vu, ni connu. Elle s'intéressait à beaucoup de chose et ce depuis toute petite et son engouement pour cette branche de la magie ne me surpris qu'à moitié. Elle me ressemblait bien plus que je n'aimais l'admettre. Néanmoins je ne pensais toujours pas que lui apprendre l'Occlumencie pouvait être une bonne chose. Cela dit, je dois avouer que si je pensais ainsi, c'était avant tout dans mon intérêt à moi. Je refusai dans un premier temps, mais elle y reviendra à de nombreuses fois et à l'aube de ses quatorze ans, je finirai par lui apprendre. Comme l'avait fait mon père, mon grand-père, mon arrière grand-père et une bonne partie de mes ancêtres avant moi.


Force et avantages:
    Certes, les Legilimens ne courent pas les rues, mais aussi peu nombreux soient-ils, l'Occlumencie reste un atout non négligeable pour une manipulatrice du rang d'Olive. Passée maitre dans l'art du mensonge et du faux semblant avant même de savoir ce que signifiait ce mot, il était tout naturel que la demoiselle s'y intéresse. La faculté de fermer son esprit aux intrusions de personnes extérieures font d'elle une menteuse hors paire, surtout face aux gens capables de lire dans son esprit. Mieux encore, cette faculté lui permet de "manipuler" à souhait ses sentiments et ses souvenirs pour conduire l'intrus dans les tranchées qui l'arrange le mieux. Cacher tel ou tel souvenir, laisser la porte ouverte à tel ou tel émotion et ses mensonges semblent devenir des réalités. On pourrait presque dire que l'Occlumencie lui permet de falsifier ses ressentis les plus profonds, au point que de toute évidence elle ne pourrait trahir ses pires mensonges. Je dis bien presque, car elle n'a tout de même pas le pouvoir d'inventer des souvenirs de toutes pièces. Petite dernière d'une famille de grands comploteurs, cette faculté est encore une fois un atout non négligeable face au grands Legilimens qui peuple sa famille de traitre en puissance. Après tout, le meilleur moyen de se protéger des manipulateurs n'est il pas de les manipuler à sa guise ? C'est une certaine façon de toujours avoir une longueur d'avance sur les autres, l'Occlumencie vous rendrait presque fin stratège. Le dernier avantage réside dans le fait qu'Olive soit une demoiselle très secrète et que jusqu'à ce jour, le meilleur moyen connu de protéger ses secrets c'est bien de laisser croire que vous n'en avez aucun...


Faiblesses & dangers:
    Avec ou sans don d'Occlumencie, le danger le plus récurent du mensonge c'est de perdre le fil. C'est bien connu, les plus gros mensonges sont ceux qui demandent le plus d'entretien. C'est le cas ici également. L'Occlumencie demande une très grande puissance magique. La concentration qu'il faut fournir pour éloigner les intrus est une dépense d'énergie qui peut s'avérer rapidement très fatigante pour le pratiquant. D'autant plus qu'un occlumens, débutant du moins, n'est pas toujours suffisamment entrainé ni suffisamment vigilant et il suffit qu'il s’égare un instant pour que l'intrusion lui échappe et qu'il finisse par se vendre tout seul. Sans oublier que le stress et les laps de temps très étendus sont les pires ennemis de la concentration. L'occlusion est quelque chose qui se pratique sur des périodes brèves et de préférence dans des conditions de concentration optimales. Face à une intrusion trop persistante, on a donc vite fait de céder à la pression et de finir par faire un peu n'importe quoi en désespoir de cause. De plus, au début, il est parfois difficile d'être subtil quand on refoule quelqu'un de son esprit et, par extension, quelqu'un qui a passé des années à étudier un moyen de protéger son esprit n'est définitivement pas quelqu'un de très clair. Aucune réaction ne serait plus humaine que de se méfier des gens qui ont des choses à cacher. Or, vous en conviendrez certainement, le doute sur ses intentions ne fait absolument pas les affaires du manipulateur...


Justification :
    Comme je l'ai laisser entendre et expliqué un peu plus haut, la famille Aldarik n'est pas la famille la plus réglo que vous pourriez côtoyer. Les magouilles et les embrouilles sont un peu leur seconde nature et c'est tout naturellement qu'Olive mit son don presque inné pour le mensonge au service de son ambition quasiment démesurée. La manipulation n'étant qu'une corde de plus à son arc pour atteindre ces objectifs, même les plus viciés. Dans une famille comme la sienne, on pourrait presque dire que l'Occlumencie est une histoire de survie, car dans la demeure Aldarik, les Legilimens mal attentionnés ne sont pas chose rare et se protéger contre leurs intrusions est certainement l’atout minimum contre eux. Le tempérament très secret et calculateur de la demoiselle ne rend que plus naturel l'intérêt qu'elle a pu porter à ce genre d'aptitude.


I wanna be special


♛ Conclusion: Muggle zone
Introducing me, myself and I


mushu

ϟ Prénom/âge M. & 19 ans
ϟ Double-compte ? aucun
ϟ Présence sur le forum; de 3/7 à 4/7
ϟ Avatar choisi:
Merci de remplir le code également, pour faciliter le recensement de vos avatars =)
Code:
 <b>[color=indianred]▬ </b> Skye Stracke [/color]■ [url=http://relashio.forumactif.com/t617-olive-eka-aldarik-l-enfer-n-est-qu-une-question-de-point-de-vue#7519]Olive Aldarik[/url]

ϟ Réponse au code du règlement:


ϟ Comment avez-vous connu le forum et quel est votre avis ? Je me demande si ce n'était pas un partenariat avec un forum sur lequel j'étais... en tout cas, ça fait un sacré bon moment que je tourne autours (au moins des mois vu que j'ai vu la version noël de... l'année dernière ? o_O) et que je visite et c'est le premier forum "Harry Potter" qui me tente au point de tenter l'inscription donc j'avoue être un peu stressée. Je ne suis pas très douée pour m'intégrer et même en lisant tout ce qui était permis de lire, je suis pas certaine d'avoir tout compris, mais le forum a définitivement conquis mon ptit coeur.
ϟ Le mot de la fin ? j'ai faim =D

Let's play ! ϟ Etat fiche: [Partie réservée au staff]


Dernière édition par Olive Aldarik le Sam 5 Nov - 12:20, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Mar 1 Nov - 17:30

Invité

ACCIO PROFIL


Invité



♛ Chapitre 1: Chronologie
Story of the impossible
Ici vous avez carte blanche. Un seul but: Nous faire passer l'information. Une seule exigence: Un minimum de 2000 mots. Ici vous pouvez rédiger un rp, faire ce que vous voulez, l'essentiel est de nous présenter la petite vie de votre personnage, avant Poudlard et après, la découverte de ses pouvoirs etc etc... Nous n'attendons pas de roman au style incroyable, juste un texte agréable à lire avec une bonne syntaxe et une orthographe correcte.
Bonne chance !





deux souvenirs dans la pensine
octobre 1992
dans la tête d'Isobel & Elias Aldarik


Mis à part la douleur, il n'y a pas grand chose qui habite mon esprit en cette soirée d'automne. La fatigue est une compagne au goût amer, le peu de force qu'il me reste s'évapore tout doucement alors qu'aucun cri ne vient. Pas même les miens, et pourtant j'aimerais hurler à m'en fendre les cordes vocales, mais rien ne vient. Un coup de massue sur le cœur m'a rendue atone. Kaia est morte, ma petite fille. Dans la cohue de cette salle d'accouchement je n'ai même pas eu le temps de comprendre. Je l'ai sentie partir, en quelques secondes elle n'était plus là, je n'ai même pas eu l'occasion de voir son visage qu'ils l'emportaient loin de moi. C'était la première et c'est moi qui avait choisi son prénom. Kaia, décédée à 06.24pm, étranglée par le cordon ombilical et ce depuis apparemment plus d'une heure.
Physiquement, je ne souffre pas. Les riches peuvent se payer le luxe de ne pas accoucher dans la douleur. Cela m'importe peu, j'aurais préféré les pires souffrances de la chaire que celles infligées par la perte d'un enfant. Je suis assommée, effondrée, mais on ne me laisse pas encore en paix. Olive attend elle aussi de voir le jour et je n'ai plus la force. Je suis cruelle, mais je n'en ai plus envie.
Je ne sais pas si avec tout ça je suis finalement devenue sourde, mais ma deuxième fille voit enfin le jour et pas un bruit ne se fait entendre. Rien de plus que le son trainant de mon cœur en miette. Tout est beaucoup trop calme à mon goût et je ne m'attends à rien de plus qu'une autre mauvaise nouvelle. Ma seconde fille n'a pas survécu elle non plus, c'était la seule explication à ce silence persistant. Je ne contiens plus mes larmes et ma tête s'échoue misérablement sur l'oreiller. Je n'arrive même pas à me sentir plus mal encore. Pourtant c'est bien ce qu'il devrait se passer non ? Perdre deux être chers devrait être plus douloureux qu'en perdre un seul, logiquement du moins. Et pourtant il me semble même que je ne sens plus rien. Je n'entends plus rien, je ne vois plus rien. Une présence me réchauffe soudain le torse, une présence gesticulante, mais silencieuse. Olive, c'est son père qui avait choisi ce prénom en revenant d'un voyage en Belgique. "C'est tellement joli et en plus on pourrait la surnommé Oli et ça aussi c'est chou" avait-il donné comme seul bon argument. Il n'avait pas tort, j'avais directement adhéré. Malgré le choc de cette naissance au creux de la mort, Elias ne peut cacher sa joie d'être père et suit sa fille à la trace aussitôt qu'elle fut enlever de mes bras faibles et malhabiles. Personnellement, je n'avais même pas osé la regarder, il faut croire que la sentir contre moi devait me suffire. C'était autre chose, j'étais comme déconnectée du monde réel. Propulsée quelque part où il faisait froid, où il faisait sombre et j'y étais seule.

________________________________

Je ne saurais dire si mes larmes sont le fait de mon plus grand bonheur ou de mon plus grand malheur. Un peu des deux certainement. Ces perles d'eau coulent le long de mes joues et lorsque l'une d'entre elle s'échoue sur son petit visage poupon, elle gigote. Sa petite main s'est depuis longtemps refermée sur un de mes doigts et elle semble déterminée à ne jamais le lâcher. Je n'arrive pas a regarder ailleurs. Pour regarder quoi d'ailleurs ? Le désespoir qui ronge les traits fatigués de sa mère ? Le visage fermés et crispé des beaux-parents que je ne peux supporter ? Les murs bien trop éclatants de cette fichue chambre de maternité ? Je n'ai que ma fille a observer, à dévorer. Elle semble si paisible enroulée dans sa petite couverture verte et, malgré moi, un sourire se peint sur mes lèvres. Je suis heureux, je n'y peux rien. Isobel me reproche mon manque de réaction à la mort de notre première fille et depuis qu'ils nous ont rapporté la deuxième, je sens son regard accusateur dans mon dos. C'est extrêmement déplaisant et excessivement énervant. Cela fait des mois qu'elle s'égosille et me reproche des choses sur lesquelles je n'ai aucune emprise, moi pauvre mortel. Comme si j'avais pu prévoir ce malheur en observant les entrailles d'un lapin ou pactiser avec le diable pour échanger la vie de notre fille contre mon âme. Je suis certain que c'est le genre d'idée qu'elle est capable de se faire. Je n'ai définitivement pas choisi la plus futé, mais je ne lui en veut pas, ce n'est qu'une moldue après tout et il y a encore une année, elle n'avait jamais entendu parler de Poudlard. Peu m'importe son chagrin, qu'elle reste dans son monde gris et froid, moi je viens de trouver le bonheur dans un bleu de Prusse des plus ravissants. Je n'attendais plus que ça, qu'elle ouvre les yeux, qu'elle me regarde à son tour comme je le faisais depuis de longues minutes. Voila chose faite. Mon reflet brille dans ces grands yeux curieux. Olive, ma petite Olive.














trois souvenirs dans la pensine
mai 2000
dans la tête d'Isobel, Elias & Oskar Aldarik



Mon cri trouve écho sur les murs de la chambre avant de finir par s'étrangler dans le fond de ma gorge. La chose est a terre, mais son sang s'imprègne tout doucement dans la soie de ma robe de nuit. Mon cœur semble prêt à sortir de mon buste, mon souffle est court et désordonné, presque inexistant en fait alors qu'une atroce nausée me retourne l'estomac. Cela fait bien longtemps que je n'avais plus été victime d'une telle frousse. Pourtant ce n'est rien, rien de plus qu'un gros rat éventré. Un cadeau de bienvenue du chat de mes baux-parents certainement. Je me disais bien qu'il me regardait de travers ce félin étrange aux couleurs fauve, comme tous les habitant de cette maison en fait. Clairement, ils ne m'aiment pas beaucoup. Je reprends doucement mon souffle alors que le regard surpris de mon mari se pose enfin sur moi. Avec un cri pareil, je suppose que j'ai du réveiller le manoir entier. Il me regarde l'air inquiet, il a du remarquer les taches de sang sur les draps. Je tente un petit sourire réconfortant, je ne suis pas une petite nature, le sang ne m'a jamais plus rebuté que cela. A terre, gît encore la bestiole ensanglantée que j'attrape nonchalamment par la queue pour la faire pendre sous son nez. Je sais qu'il ne supporte pas beaucoup ce genre de spectacle, lui.
ISOBEL ▬ « Un petit cadeau de ton chat je supposes... »
Je ris, un peu jaune c'est vrai, mais après tout ce fut plus de peur que de mal et repose la bestiole a terre. Au point où nous en étions, je m'en occuperais lorsque j'aurais complètement repris mes esprits. Il me sourit, apparemment amusé par cette blague de mauvais goût, tellement qu'il me semble même apercevoir une lueur de fierté dans l'iris luisant de ses yeux. Le tortionnaire de rats aurait été dans la pièce qu'il ne m'aurais même pas parut étonnant de le voir se lever pour lui adresser une caresse de félicitation. Les Aldarik, tous des voyous, jusqu'aux animaux de compagnie. Je me recouche, la main sur le cœur. Mais je ne suis apparemment pas au bout de mes surprises.

________________________________

Se faire réveiller par un cri aigu n'est pas ce que j'affectionne le plus, mais quand en plus il y en a un deuxième qui suit juste au moment où je retrouve une bonne position parmi les draps, là-ça devient carrément de l'abus. Cette fois je ne suis plus dans un état second d'hébètement post-émergence, à vrai dire ce petit cirque matinal m'exaspère un peu. Qu'a-t-elle encore trouver pour m'obliger à me relever une fois de plus ? Lorsque je tourne à nouveau les yeux vers ma compagne, elle n'est plus à mes côtés dans le lit, en fait elle est presque étalée sur le sol et elle regarde le mur derrière moi avec des yeux grands comme des soucoupes. Devenue soudainement blême et nauséeuse, elle semblait sur le point de perdre connaissance. Curieux de savoir ce qui pouvait la mettre dans un tel état, je me retourne à mon tour et j'avoue que si je n'ai pas bouger de mes couettes, je me retrouve plus ou moins dans le même état qu'elle. Sur le mur derrière notre lit, de grandes lettres rouges dégoulinent encore. "She's going to die too" Je reste estomaqué moi aussi, ce message morbide me donne la chaire de poule et je n'ose aucun mouvement vers Isobel malgré ses pleurs venant titiller le peu de conscience me restant. Il n'y avait pas trente-six mille personnes dans cette maison. Tout au plus, il y avait mes parents et... Olive.

________________________________

Décidément, ma belle-fille finira par me tuer un jour. Ses cris résonnent encore dans les couloirs de notre maison de campagne, dans le silence de cette aube norvégienne. Nous avons déjà eu la gentillesse de l’accueillir dans notre famille malgré son sang crasseux, elle pourrait au moins nous faire le plaisir de nous laisser dormir en paix. A-t-on idée d'ennuyer les gens à l'aube alors qu'ils sont ENFIN en congé !?! Je sens ma femme gigoter à mes côtés et la rassure rapidement.
OSKAR ▬ « Je vais aller voir ce qu'il se passe. Rendors-toi. »
J'enfile mon peignoir et m'en vais donc toquer à la porte de mon fils. C'est d'ailleurs lui qui vient m'ouvrir. Il est pâle comme un linge et je dois avouer que l'espace d'un instant, cela m'inquiète. Que diable s'est il donc passé dans cette chambre !?! Il ne semble pas franchement décidé à m'ouvrir la porte, je ne peux alors m’empêcher de lui adresser le regard sévère que je lui adressais souvent quand il était petit. Certes, il n'a plus dix ans désormais. Le temps s'est écoulé depuis et il avait passé une majorité de ce dernier loin de nous, mais on ne se débarrasse pas des mauvaises habitudes. Et, de toute façon, cela fonctionne encore très bien, pourquoi s'en priver ? Il finit par me laisser entrer et je dois avouer que je ne m'attendais pas à me retrouver face à un tel spectacle. Surpris, je fronce des sourcils. "She's going to die too". Il n'y a pas grand mystère quant au destinataire de ce message sanglant. Quant à son auteur, il est fort probable qu'elle soit petite, mignonne, blonde et qu'elle ait quelques explications à nous fournir.

________________________________

Elle les a tous dans sa poche, mais elle ne m'aura pas moi. Ils sont assez aveugles que pour se fier à son air angélique et à deux trois larmes. Moi, je ne suis pas dupe. Qui ? Qui d'autre que ma fille de sept ans aurait pu s'amuser à écrire ce genre de message dans mon sommeil. Ce n'est pourtant un secret pour personne ! Olive me déteste ! Ma propre fille. "She's going to die too". Comme Kaia. Peut-être croit-elle que c'est de ma faute ?

________________________________

Je n'aime pas la voir dans un tel état, son petit corps tremble de partout alors qu'elle s'est réfugiée dans un coin de la pièce. Sanglotante comme jamais. Sa voix cristalline grince douloureusement à mes tympans. Je donnerais n'importe quoi pour faire cesser ses malheurs, ses pleurs et toutes ses peurs, mais le regard assassin de ma femme me fait bien comprendre que cette fois s'en est trop. Olive doit être punie. Je sors de la chambre et reviens rapidement avec une éponge et un seau d'eau savonneuse.
ELIAS ▬ « Maintenant Olive, tu te lèves et tu viens nettoyer tes cochonneries. »
Je ne réussis même pas à donner une quelconque consistance à ma voix. La punition n'y est pas. Je pourrais nettoyer ce bazar en trois coups de baguette et éviter cela à ma fille et ça se sent dans le son de ma voix. J'ai l'air plus triste qu'autre chose. Néanmoins je prends exemple sur mon père et adresse à mon petit trésor un regard sévère. Elle se fige d'un coup avant de finalement se lever. Ses jambes semblent vouloir céder sous son poids plume et pourtant elle va se poster face au mur et tord l'éponge dans ses petites mains. La première lettre était lavée lorsque ses pleurs se firent plus abondants encore. Sa petite voix brisée par le chagrin résonna soudain dans toute la pièce.
OLIVE ▬ « C'est pas moi ! J'ai rien fait ! C'est pas moi ! C'est pas ma faute ! J'ai rien fait ! C'est Kaia qui a écrit ça ! »
Sur le coup je ne sais même plus quoi dire. Olive a toujours eu le mensonge dans le sang comme la plupart de mes ancêtres, mais elle est bien trop intelligente pour penser une seule seconde que j'allais la croire avec de telles absurdités. Le but de la remarque n'était pas de se justifier, il était bien plus vil que ça. Le nom de Kaia avait à peine franchi les lèvres de ma fille qu'un cri de chagrin s'échappa du corps frêle de ma compagne qui s'effondra en sanglot à son tour.
ELIAS ▬ « Arrêtes tes bêtises Olive. »
Je suis pitoyable, incapable de lui crier dessus, ma voix tremble alors que je détourne rageusement les yeux de ma compagne. Qu'est ce qu'elle pouvait me pourrir la vie avec son deuil pas encore révolu celle-là aussi !
OLIVE ▬ « J'ai rien fait ! C'est pas ma faute ! »
ELIAS ▬ « Files dans ta chambre. »
Elle s'enfuit sans demander son reste, son grand-père sur ses traces. Ils m'abandonnent là avec tous mes doutes et, surtout, mon mal de tête et peut-être n'est-ce pas plus mal. Ils m'abandonnent avec cette femme que je n'aime plus depuis longtemps car elle n'est plus que l'ombre d'elle même depuis des années. Avec cette femme qui allait passé ses prochaines heures à me hurler dessus pour avoir aussi peu de cran face à ma propre fille. Voila comment bien commencer la journée.

________________________________

Quelle comédienne ! Je la suis dans le couloir, son père vient de la congédier, avec autant de poigne qu'un artichaut à la vapeur qui plus est. Son frêle petit corps se traine jusqu'à sa chambre où je suis venu la chercher quelques minutes plus tôt, c'est juste pour donner le change. Je sais ce qui se trame dans sa tête, je l'ai vu. J'entre à sa suite dans cette petite chambre d'enfant et le silence nous tombe dessus sans prévenir. Plus un seul sanglot, plus un seul gémissement plaintif. Elle essuie son visage d'un revers de manche, l'air victorieux et espiègle. Malgré moi, je sens un sourire au creux de mon visage. Elle m'impressionnera toujours cette petite. La pire peste de sept ans que je connaisse et pourtant dieu sait combien j'ai de nièces qui pourraient faire l'affaire. Ses grands yeux bleus se tournent vers moi et je m'y perds un instant. Elle a les mêmes yeux que moi et les mêmes que son père. D'un bleu changeant. Parfois profond et éclatant comme le plus beau bleu de Prusse et parfais pâle, polaire et terne, comme métallisé. Quelque soit leur couleur, il y a toujours cette impression qu'on vous sonde quand elle vous regarde et si elle n'était pas beaucoup trop jeune pour ce genre de faculté, j'y croirais. Je lui retourne son regard, l'air soudainement plus sérieux.
OSKAR ▬ « Tu ne penses pas que tu exagères un peu Olive ? »
Un sourire farouche me répond alors que ses traits se détendent pour lui donner ce petit air angélique qu'on lui connait presque en tout temps. Elle hausse les épaules pour se donner un air encore plus adorable avant d'avouer avec une voix mielleusement innocente.
OLIVE ▬ « C'était juste une petite blague Papy. »















trois souvenirs dans la pensine
Noël 2004
dans la tête d'Isobel, Abigail & Oskar Aldarik



La vie n'a plus été aussi douce depuis bien longtemps. J'ai la paix, la vrai, mais toute bonne chose a une fin me direz vous. C'est la première année que je hais aussi ouvertement les périodes des fêtes. Noël a, cette année, signification de vacances et qui dit vacances dit: Olive revient de Poudlard, ou tout autre nom que peut bien avoir cette fichue école. Ma belle-mère semble sentir mon malaise alors qu'elle s'affaire à mitonner le parfait souper de réveillon, je n'ai pas envie qu'elle revienne avec son père. C'est triste tout de même d'avoir peur de sa propre fille, je n'y peux rien, c'est plus fort que moi. Je suis anxieuse une fois qu'elle est là, je m'attends toujours au pire. On peut dire qu'elle me rend la vie rude après tout. Enfin non... Beaucoup vous diront que je suis juste parano, parce que c'est vrai qu'elle s'en prend rarement ouvertement à moi, mais je le vois dans ses yeux. Cette lueur malsaine quand elle me regarde. Elle ne m'aime pas et si je pouvais oublier un seul instant que c'est ma fille et que dans ses traits angéliques se cachent certainement ceux de sa sœur, je le lui rendrais bien. Peut-être est-ce ce qui me bloque le plus, cette aura morbide qu'elle traine autours d'elle depuis la naissance. Elias dit que je suis folle et que si aura morbide il y a, je suis la seule à la ressentir. A la rentrée d'Olive, il m'a obligé a arrêter de travailler. Il voulait que je me repose et accessoirement que j'aille voir un ami à lui. Un psy. Je ne sais toujours pas trop comment je dois le prendre, mais je l'ai fait. Peut-être pensais-je que ce genre d'effort pouvaient nous rabibocher. Ce n'est pas une franche réussite, au contraire. Seule dans ce salon inhospitalier, je rumine mes sombres pensées en me rongeant les ongles. Un bruit attire mon attention vers la porte d'entré. La voix de mon mari me parvient étouffée par les lourds battant de bois. Ils sont de retour. Je me lève lorsqu'ils entrent tous les trois dans le salon, Elias, Oskar et Olive. Cette dernière m'adresse d'ailleurs un grand sourire, mais toujours cette foutue malice au fond des yeux, cette moue inquiétante que je suis la seule à voir. Tout d'un coup ses deux bras frêles m'enroulent la taille et sa tête se pose au creux de mon ventre. Je ne sais plus quoi faire. La dernière fois qu'elle m'a offert un quelconque signe d'affection, c'était le jour de ses cinq ans parce que je lui avait offert l'énorme peluche qu'elle voulait depuis des mois. Et encore, je me demande si ce n'est pas son père qu'il l'avait forcée à me remercier de la sorte. Je reste tétanisée, là au beau milieu du salon. Je dois avoir l'air fine avec cet air mis surpris, mi horrifié sur le visage. Sa petite voix claire parvient enfin à mes oreilles et à ça non plus je ne m'y attendais pas.
OLIVE ▬ « Joyeux Noël maman ! »
Ça ne vous parait certainement pas suspect à vous, sachez toutefois qu'a l'âge de dix ans, elle avait décrété qu'elle ne m'appellerai plus que par mon prénom. Maman. C'est la première fois en deux ans que j'entends ce mot venant de sa bouche. Lorsqu'enfin elle me lâche, je m'assieds un peu fébrile sur le canapé et elle ne se fait pas prier pour monter sur mes genoux. J'esquisse un léger sourire pour n'inquiéter personne. Je ne sais pas trop ce que je dois penser. Ses lèvres froides se posent sur ma joue et dérivent rapidement vers mon oreille. Elle murmure et sa voix en plus d'être à peine audible se fait taquine. Quelque chose que seul moi peut entendre, quelque chose qui m'est destiné à moi seule, quelque chose qui eut le don de me glacer le sang sur la seconde.
OLIVE ▬ « J'ai une surprise pour toi. »
Cela fait douze ans que je n'aime plus les surprises.

________________________________

Sur le pas de la porte du salon, je grimace. Ma belle-fille va réellement finir par nous couper l'appétit si elle continue à tirer une tête d'enterrement. D'autant plus que sa fille semble, elle, de très bonne humeur. Pourquoi donc se sent-elle obligée d'être sur la défensive avec sa propre gamine ? Je pense qu'elle ne se rend pas bien compte que c'est le genre de chose que les enfants sentent tout de suite. Pas étonnant qu'Olive ne soit pas très proche de sa propre mère, si celle-ci se fatigue à la tenir éloignée. Mon fils a bien compris lui et pourtant, je dois avouer que je ne le voyais pas père. Pas aussi jeune en tout cas. Après tout, il n'avait que vingt et un ans lorsqu'Olive est née. En parlant de mon fils, le voila qui vient enfin saluer sa mère comme il se doit. Je lui adresse un sourire tendre et retourne mon attention sur ma petite fille. Elle semble attendre son tour également et lorsque je me penche vers elle, ses bras s’enroulent autours de mon cou et ses lèvres s'écrasent joyeusement sur ma joue puis sur mon nez.
OLIVE ▬ « Joyeux Noël Gali ! »
Je souris. Elle ne se lassera donc pas de ce surnom. Cela dit, ça m'arrange mieux ainsi. Mamy, ça vous donne un sacré coup de vieux, Gali c'est bien mieux. Je lui retourne son baiser sur le bout du nez avant de me relever et d'aller m'assoir dans le sofa en face de ma belle-fille. Qui n'a d'ailleurs pas bouger d'un pouce depuis plusieurs minutes.
ABIGAIL ▬ « Joyeux Noël mon ange. Alors, cette rentrée, racontes-moi. »
La petite blonde ne se fait pas prier et vient s'assoir à mes côtés, joyeuse. Pourrie gâtée comme elle l'était, les fêtes semblaient toujours la mettre en joie. Jamais je ne l'ai trouvé particulièrement capricieuse, mais je suis relativement d'accord avec sa mère pour une fois. Cette enfant n'avait qu'à pleurer ou sourire pour obtenir ce qu'elle voulait des deux gros durs de la maison, alias mon mari et son fils. La plupart du temps elle n'avait même rien à faire. Les deux hommes de sa vie se chargeait de son bonheur, même le plus superflu sans qu'elle ne lève le petit doigt. Je n'oserais affirmer lui résister beaucoup plus, mais il devait y avoir certaine limite, à mon sens du moins. De façon plus posée et discrète que précédemment, elle prend la parole et commence à m'exposer sa rentrée. Tout semblait se passer pour le mieux et j'en fus contente. De temps en temps, j'ouvre la bouche pour la complimenter ou pour poser l'une ou l'autre question. Il est tellement facile d'avoir une conversation avec cette petite, intelligente et vive d'esprit, elle a quelque chose à dire sur tout et lorsque je lui avoue que son prof de métamorphose est un ami de son grand-père, elle acquiesce joyeusement. Elle le savait déjà, il le lui avait dit. D'ailleurs elle m'apprit rapidement que métamorphose était le cours où elle avait les meilleurs résultats. Qui l'eut cru, cette petite ressemblait à sa grand-mère aussi.

________________________________

Nous sommes tous les deux dans la cuisine, le whisky commence un peu à monter à la tête de ma femme et je pense donc qu'il est plus prudent que ce soit moi qui serve le dessert. J'en profite d'ailleurs pour observer Olive qui a tenu à m'aider. Elle émet ce petit truc mystérieux que je lui ai toujours connu alors qu'elle s'affaire gracieusement à saupoudrer les crèmes de sucre brun à caraméliser. Elle n'a pas l'air soucieuse, mais je me permets tout de même une remarque.
OSKAR ▬ « Ce n'est pas très joli de mentir jeune fille. Tu le sais n'est-ce pas ? »
Elle stoppe tout mouvement et me lance un petit regard d'incompréhension. Elle est intelligente, je suis certain qu'elle a très bien compris où je voulais en venir. D'ailleurs face à mon manque de réaction et à mon petit sourire en coin, elle cède.
OLIVE ▬ « Je ne voulais pas inquiéter mamy. »
J'acquiesce en silence. Bien sur.
OSKAR ▬ « Tu n'as pas beaucoup d'amis n'est ce pas ? »
Le ton chaud de ma voix s'accorde parfaitement à la tendresse qui emplit mes yeux lorsqu'elle me répond d'une grimace. D'un geste léger elle envoie ses long cheveux blond d'or derrière son dos et reprend avec un petit air condescendant qui lui sied adorablement bien.
OLIVE ▬ « Ce n'est tout de même pas ma faute s'il n'y a que des crétins à Poudlard... »
Un rire léger m'échappe. C'est bien ma petite fille, pas de doute. Elle termine la préparation et me laisse le soin de caraméliser le sucre d'un coup de baguette. Son ton est cette fois habité d'une sacrée dose d'affliction.
OLIVE ▬ « Pour te dire. Un débile de ma classe a réussi à mettre le feu à son bouquin avec un simple sort de lévitation. A ce point là, tu seras d'accord de dire que c'est à se demander ce qu'il fait là. »
En effet ! Si ça ne tenait qu'à moi, je me serais débrouillé pour qu'elle soit acceptée à Durmstrang de toute façon. Quitte à ce qu'elle y soit la seule fille, au moins je connais suffisamment certains professeurs que pour avoir une bonne idée du niveau. Et, sans aucun doute, cette école lui aurait été comme un gant.




Nbre de mots: 4165 mots

Let's write the sequel together !



Dernière édition par Olive Aldarik le Ven 4 Nov - 21:02, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Mar 1 Nov - 17:49

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

DRAGON Y A PAS D'LEZARD NOUS N'PARLONS PAS LA MÊME LANGUE!
Zbaf uhm Welcomeeee! T'en fais pas je peux témoigner que l'intégration sociale au sein du forum n'est pas un soucis et que les membres se chargent de venir à ta rencontre d'eux même

ZBAF (oui oui -->)


Dernière édition par Desmond A. Van Der Vaart le Mar 1 Nov - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Mar 1 Nov - 19:41

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Bonsoiiir et bienvenue sur Relashio !
Haha, la version de Noël en effet... C'est vieux xD Eh bien ravie que tu sois de la partie malgré tes réticences, on va tout faire pour que tu te sentes comme chez toi =)
Pour les dons, il suffit de te référer à cette page. Une fois que tu as choisis, tu remplis la partie facultative de la fiche (Chapitre 3 dans ton cas) avant de commencer pour que nous puissions en prendre connaissance et valider avant toute chose.

Bon courage pour ta fiche, si jamais tu as des questions, n'hésite surtout pas !
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Mar 1 Nov - 20:59

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Vous avez un visage tout à fait charmant, mad'mouaselle. Vous me rappelez ma grand-tante Hortense. *o*

Trêve de sottises, bienvenue sur le forum =D N'hésite pas à faire des signaux de fumée si Desmond t'embête !
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Mar 1 Nov - 22:46

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Bienvenue chez les fous ma petite Olive <3
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Mer 2 Nov - 9:14

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Genre moi j'embête personne TSAIS!
J'prends soin de mes potentiels futures élèves!!!
(sort une sucette de sous sa veste)


Dernière édition par Desmond A. Van Der Vaart le Mer 2 Nov - 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Mer 2 Nov - 10:06

Invité

ACCIO PROFIL


Invité



  • Haaaaaan
    Toute personne capable de citer Mushu le petit dragon est mon ami ! n_n
    Ravie de l'apprendre, ça me fait déjà un tout petit stress en moins.
    Merci beaucoup bel homme ♥️
    **choppe la sucette**

  • Merciiii ♥️
    Ah ça, je m'en souviens surtout parce que je n'avais jamais vu un design vert et rouge qui donnait aussi bien! Généralement je suis plutôt récalcitrante à ce mélange de couleur, mais le votre était vraiment réussi n_n Comme un peu tous ceux que vous avez mis en place (du moins ceux dont je me souviens) n_n
    Ah oui d'accord. Dans ce cas je vais tenter ma chance, ça pourrait être franchement intéressant pour elle. ^^ Au départ j'avais cru comprendre qu'il fallait en plus envoyer un mail au Ministère de la Magie avant de poster quoi que ce soit dans la présentation et ça m'avait parut un peu compliqué toute cette histoire, mais j'ai du confondre avec autre chose n_n
    Encore merci joli jeune homme !! ♥️♥️♥️

  • Merci beaucoup mon ptit bouchon ♥️
    Je n'oublierai pas mes allumettes et ma couverture au cas où n_n Mais pour le moment j'ai pas à me plaindre, il ne m'ennuie pas du tout. Au contraire n_n

  • Merci beaucoup jolie Kaelyn ♥️
    Joli prénom =)

Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Mer 2 Nov - 14:08

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

L'envoyer par MP nous permets de voir quand tu as posté ton don et de commencer à l'étudier au plus vite =)
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Mer 2 Nov - 18:50

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Haaaaan *0* Skye
Bienvenue jolie espagnole (tiens ça me fait penser que tu auras bientôt une compatriote *sbaf*)

Si tu as des questions, des problèmes de harcèlement sexuel, i'm here
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Mer 2 Nov - 20:08

Invité

ACCIO PROFIL


Invité



  • Hihi merci belle demoiselle ♥
    Espagnole ? Kesako ? n_n
    Je n'hésiterai pas à t'appeler à l'aide, merci beaucoup. Cela dit le harcèlement sexuel ne me fait pas peur, en fait j'aime ça x)

Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Jeu 3 Nov - 16:27

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Et bien, quel personnage intéressant ! ♥ Si en plus elle aime la harcèlement sexuel... que demande le peuple (a)
bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Jeu 3 Nov - 20:39

Invité

ACCIO PROFIL


Invité



  • Merci beaucoup Embarassed
    Le harcèlement sexuel, c'est quasiment elle qui l'a inventé **SBAFF**
    Encore merci ♥️


  • Bon, j'ai encore pas mal d'idée à mettre dans cette fichue fiche, mais il faut, parait-il, savoir s'arrêter avant d'en faire trop et je pense qu'elle est déjà assez longue comme ça. Donc...
    WALA !! FINIT



Dernière édition par Olive Aldarik le Ven 4 Nov - 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Ven 4 Nov - 18:48

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Haha, je lis donc ta fiche et on s'en occupe au plus vite. Mille excuses par avance si je prends du retard, j'ai quelques soucis à régler avant =)
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Ven 4 Nov - 21:07

Invité

ACCIO PROFIL


Invité



    Bien sur ne t'en fait, pas je comprends parfaitement n_n
    Courage ! ♥
    Et merci n_n

Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Sam 5 Nov - 10:24

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Pré-validation et Questionnaire

En fait c'est moi qui m'occupe de ton cas, je sais pas si c'est mieux

Pour moi, tout est parfait dans ta fiche Olive à l'air d'être un personnage complexe a souhait, bref ça promet ! Néanmoins, j'espère que le don de Leggimencie ne se fera pas TROP ressentir dans tes Rps. Il faut prendre en compte déjà que la formation d'Olive est loin d'être terminée et que c'est quelque chose qu'il ne faut pas exploiter à tout-va ! Mis a part ça, c'est parfait !

Tu es donc Pré-validée !

Tu trouveras à la suite le questionnaire de répartition à éditer sur ta fiche.
Code:
<div class="titrepres">Questionnaire de répartition
<span class="idnumber">And what kind of hero are you ?</span></div><center><div class="repart"><blockquote><div style="border-bottom: solid 3px steelblue;">Répondre aux questions avec un maximum de précision. Merci de conserver la mise en page.</div>
<div class="idnumber"> Trust or dare ?</div>
<span class="infoschamp"> Chocolat chaud ou Thé à la menthe ?</span>
[size=11]Réponse[/size]
<span class="infoschamp"> Soirée sans alcool ou arrosée ?</span>
[size=11]Réponse[/size]
<span class="infoschamp"> Cancre ou étudiant assidu ?</span>
[size=11]Réponse[/size]
<span class="infoschamp"> Quidditch ou Echecs magiques </span>
[size=11]Réponse[/size]
<span class="infoschamp"> Noir ou blanc ?</span>
[size=11]Réponse[/size]
<span class="infoschamp"> Party starter ou Geek ?</span>
[size=11]Réponse[/size]
<span class="infoschamp"> Bain de minuit ou fringale nocturne dans les cuisines ?</span>
[size=11]Réponse[/size]

<div class="idnumber"> Questions fermées
<span class="nomava">Essayez de détailler si possible</span> </div>
<span class="infoschamp">Quelle est ton opinion sur la saga d'Harry Potter et le danger qu'elle pourrait faire courir au monde sorcier ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp">Les conflits dit "de Sang" sont-ils un sujet sensible ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp">Quelles sont les valeurs qui te paraissent les plus importantes ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp">Lorsqu'un conflit éclate, comment réagis-tu ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp">Quels sont tes projets pour l'avenir ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp">Ton avis sur les directeurs ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp">Accordes-tu une certaine importance à la Magie noire ? Pourquoi ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp"> Que penses-tu des moldus, des cracmols ? </span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp"> Tes plus grandes peurs ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]

<div class="idnumber"> I wish i could...
<span class="nomava"> Notez sur 5. Ajoutez des commentaires si vous le souhaitez</span> </div>
<span class="infoschamp"> Devenir populaire</span><font color="silver">■■■■■</font>
<span class="infoschamp"> Passer tes examens avec succès</span> <font color="silver">■■■■■</font>
<span class="infoschamp"> Vivre le grand amour</span> <font color="silver">■■■■■</font>
<span class="infoschamp"> Refaire le monde</span> <font color="silver">■■■■■</font>
<span class="infoschamp"> Croire en l'avenir</span> <font color="silver">■■■■■</font>
<span class="infoschamp"> Réussir sa carrière</span> <font color="silver">■■■■■</font>

<div class="idnumber"> Deal with it !
<span class="nomava"> Répartissez 15 points dans les catégories suivantes et justifiez si vous le souhaitez =)</span> </div>
<span class="infoschamp"> Gentillesse</span> ■
<span class="infoschamp"> Intelligence</span> ■
<span class="infoschamp"> Courage</span> ■
<span class="infoschamp"> Humour</span> ■
<span class="infoschamp"> Assiduité</span> ■
<span class="infoschamp"> Respect</span> ■</div></center>

Une fois cela fait, n'oublie pas de prévenir et on passera pour ta répartition en bonne et due forme =)
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Sam 5 Nov - 12:28

Invité

ACCIO PROFIL


Invité



    Oh mais si, tu verras, on deviendra copine **SBAFF**
    Olive n'est pas Legilimens, mais Occlumens et je ne comptais pas en faire de l'usage abusif ne t'en fait pas. n_n C'est d'ailleurs pour ça qu'elle a choisi ces branches dans ses options, sa formation n'est pas aboutie et pas complète et elle reste fort jeune pour être totalement à l'aise avec ce don. J'en tiendrai compte, promis n_n

    Pour ce qui est du questionnaire, il est rempli et posté n_n

    Merci beaucoup ♥♥♥



Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Sam 5 Nov - 13:52

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Verdict du Choixpeau


Dans ma tête j'avais écrit Occlumencie, oui je suis pas réveillée le matin, faut pas m'en vouloir . J'ai qu'une seule chose à dire :

VICTOIIIIIRE !

Ambitieuse, mais réfléchie. Intelligente au caractère trempé, va rejoindre les SERDAIGLES !

Je te laisse faire ta fiche de liens, ta volière ainsi que ton répertoire de Rp.
Tu peux également adhérer à un club ou en fonder un, faire partie de l'équipe de Quidditch ou devenir préfet
Pense également à faire référencer ta famille, ton vice etc... sur sur ce sujet

Voilà ! Bon jeu ! Et pour toute question, je rappelle que la boite MP des admins et modérateurs t'es toute ouverte !
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue Sam 5 Nov - 15:53

Invité

ACCIO PROFIL


Invité



    Ne t'en fais pas, j'avais bien compris que c'était juste une petite inattention, les samedis matins sont souvent douloureux surtout pour moi =D
    Merci beaucoup jolie demoiselle ♥


Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue


ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

olive e.k.a aldarik ▬ l'enfer n'est qu'une question de point de vue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chine: Amérique, va en enfer
» L'enfer n'est jamais la fin [PV]
» Les Feux de l'Enfer
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Relashio :: Administration :: Les Archives :: Version 1 :: [V1] Archives Hors-Rp :: Ancien :: Présa'-