AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Relashio
Nous vous souhaitons une bonne visite sur le forum. N'oubliez pas les Top-sites o/
Info: Les Jumeaux sont à limiter.
Info: Les Sang-pur de type "traitre à leur sang" sont désormais limités.
Si vous souhaitez un sang-pur, reportez-vous aux familles ou sur un personnage membre de la PBL.

Partagez | .
 

 [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Message(ϟϟ) Sujet: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Sam 22 Oct - 15:19

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


♛ Prologue
I'm finally coming home
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
« Inside my heart is breaking
My make-up may be flaking
But my smile still stays on. »
Eliza Cummings

ID N° A.982.76
Siam Anderson
17 ans ϟ Sixième année ϟ Sorcière
Infos personnelles
♛ Nom: Anderson
♛ Prénom(s): Siam
♛ Surnom(s): Je ne crois pas que Siam ait eu beaucoup de surnoms dans sa vie, son prénom étant lui-même assez court. Pour autant, elle n'y verrait qu'un signe d'affection, alors...à votre imagination (:
♛ Date de naissance: 26 Novembre 1993 ; 17 ans bientôt
♛ Lieu de naissance: Dublin
♛ Nationalité: Irlandaise
♛ Qualité du sang: Née de parents moldus
♛ Race/Don: Animagus
♛ Quotient magique: 152. Nous sommes bien d'accord, il ne s'agit que d'une convention absolument distincte des capacités mentales, ou quoi que ce soit d'autre ayant trait à la personnalité... Qu'est-ce qui, alors, justifie ce "Quotient Magique" légèrement au-dessus de la moyenne ? Son don, très probablement. Je ne sais lequel est la conséquence logique de l'autre, mais une chose est certaine : ce quotient magique, qui ne se justifie pas par des résultats scolaires hors du commun, s'exprime forcément d'une autre manière...
♛ Appartenances: Aucune pour le moment
♛ Signe particulier: Peut-on dire que le fait d’être homosexuelle soit une particularité ? Oui, certainement. Cela en est une pour elle, en tout cas. Parce qu’elle a à gérer cela au quotidien et que ça n’a rien de clair ou de simple, ni pour elle, ni pour la relation qu’elle entretient avec les autres.
♛ Péché: Vertu ; Persévérance


Informations étudiant
♛ Maison: Poufsouffle ou Gryffondor (sans aucun ordre de préférence)
♛ Année/études: Sixième année
♛ Cursus: Encore indécise à ce sujet, Siam se dirigerait plutôt vers l'UFR "Nature et Sciences magiques" ou "Médecine & Médicomagie"... Mais c'est long, un an, pour choisir, non ?
♛ Options choisies: Initiation à la Médicomagie
♛ Baguette: Mérisier, plume d'Hyppogriffe, 26,9 centimètres. Courte, légère et souple, elle est d'une maniabilité parfaite pour les sortilèges ou les potions. Son défaut ? La défense, très certainement.
♛ Patronus: Faucon émerillon
♛ Epouvantard: L’eau. Particulièrement les eaux profondes type océans, lacs,… Elle sait nager, mais mal. Une peur panique l’étreint dès qu’elle n’a plus pieds.









♛ Chapitre 1: Chronologie
Story of the impossible
Ici vous avez carte blanche. Un seul but: Nous faire passer l'information. Une seule exigence: Un minimum de 2000 mots. Ici vous pouvez rédiger un rp, faire ce que vous voulez, l'essentiel est de nous présenter la petite vie de votre personnage, avant Poudlard et après, la découverte de ses pouvoirs etc etc... Nous n'attendons pas de roman au style incroyable, juste un texte agréable à lire avec une bonne syntaxe et une orthographe correcte.
Bonne chance !



Acte I – Années 90, Dublin.

S c è n e – 1
Dans un quartier modeste de Dublin, une bâtisse se dresse fièrement contre la pluie. Comme tous ses clones qui l’entourent. Un calme aussi sinistre qu’habituel pour ce quartier résidentiel. Pourtant, l’une de ces maisons sort du lot. Une joie toute nouvelle étreint des parents que le sourire rend resplendissants, malgré la fatigue. Parents. Un joli mot qui prend, enfin, pour eux, une signification. Une naissance. Une fille. Leur première.
Leur dernière.
Siam. Un prénom court, moderne et original, voilà ce que ce couple souhaitait pour leur fille. Ils ignorent alors tout de l’originalité de leur enfant. Pour ces deux parents moldus jusqu’aux os, que représente la « sorcellerie » ? Si ce n’est de doux espoirs donnés par les livres classés jeunesse ? Des pages encrées qui resteront gravées au rang de rêves enfantins ?


S c è n e – 2
Elle a quatre ans, désormais. Cinq années qui sont passées si vite, cinq années à la voir s’éveiller, s’émerveiller, se développer. Grandir.
Entourée d’autres parents, Anna regarde sa fille. Elles échangent un regard. Ce bleu électrique glaçant, envoûtant, illuminé, lui décroche un sourire. Un ciel d’hiver. Voilà ce à quoi lui fait penser le regard de Siam. Un ciel d’hiver vif et dont l’éclat donne l’illusion d’une chaleur pourtant inexistante. Ce regard qui lui réchauffe le cœur.
Au milieu des autres enfants, Siam se distingue. Ou alors, est-ce juste une impression faussée par le lien de parenté qui les unit ? Chaque parent a-t-il l’impression que son enfant sort du lot ? Peut-être. Certainement. Mais, déjà, il émane d’elle un caractère certain, unique. Et, cela, Anna le ressent. Le pressent…

S c è n e – 3
Aujourd’hui est un jour spécial en soi. Il l’est d’autant plus que les premières manifestations de la sorcière qui vit en Siam apparaîtront sous peu. Aujourd’hui, Siam a sept ans.

La contrainte, l’ennemi et la peur sont ceux qui nous font le plus avancer. Ce sont ces facteurs-là qui nous poussent au surpassement de soi, qui nous obligent à être forts pour faire face. C’est également ceux-là qui amèneront la sorcière inconsciente à agir ce jour-là.

Ce soir, il fait si froid dehors que Seth et Anna ont allumé un feu de cheminée. Celui qui fait baigner la pièce d’une douce lueur chaleureuse, familiale, celui qui réunit et apaise. Et pourtant. Et pourtant, ce soir, alors que les parents de Siam s’apprêtent à préparer un dîner d’anniversaire parfait à la cuisine, Siam, restée à jouer seule non loin du feu, prend peur. Je ne saurais dire si c’est une flamme particulièrement puissante qui l’effraie, ou un réel débordement, toujours est-il que la petite fille, prise d’une panique soudaine, émet un cri, accompagné d’un violent spasme, avant de s’évanouir, l’espace de quelques secondes.
Lorsqu’elle ouvre les yeux, c’est enserrée dans une couverture, dans une maison voisine qu’elle n’identifie pas tout de suite. Ses parents lui jettent un regard attendri, rassuré…Rassurant.

Elle apprendra par la suite qu’une inondation a eu lieu dans leur maison.
Elle ignorera longtemps que cette inondation, prise comme un aléa du sort par ses parents, n’était en fait qu’une réaction magique à une peur violente.
Elle se doutera toujours que sa peur de l’eau est étroitement liée à ce jour où, si ses parents n’avaient pas été là, et du fait de son évanouissement, elle se serait noyée.

S c è n e – 4
Trois ans plus tard, les dégâts réparés, le surnaturel oublié, on toque à la porte. Seth abandonne sa lecture en émettant un grognement. A tous les coups de la publicité… Encore une bonne occasion de lui faire perdre son – précieux – temps du dimanche après-midi, songe-t-il.
« Hm…Bonjour. Excusez-moi, c’est bien votre fille, n’est-ce pas ? » demande une femme maigrichonne qui, désignant d’un mouvement de tête Siam, restée en retrait, ne lâche pas la main de son fils.
Seth, passant une main dans ses cheveux noir de jais, comme ceux de sa fille, émet un léger toussotement. Vu le regard courroucé de la voisine, il s’apprête à passer l’un des quarts d’heures les plus ennuyeux de sa vie. Comme un peu trop souvent à son goût.
« C’est bien elle. »
« Elle s’est attaquée à mon fils. Regardez les bleus qu’elle lui a faits ! »
On passera outre le terme d’ « attaque » qui hérisse le poil de notre homme, las de l’exagération dont fait preuve la mère-poule qui lui fait face. Il reste coi et jette un regard à sa fille, toute aussi muette que lui, le sourire fier en plus.
« Désolé. Cela ne se reproduira plus. »
Il ne cherche même pas à savoir ce qui s’est passé. Encore une brindille dont on fait un chalet, sûrement. C’est sans compter sur la mère un peu trop bavarde.
« Mon fils se serait moqué d’elle. Très bien, il est fautif. Etait-ce une raison pour le rouer de coups ? La violence ne résout rien, cher Monsieur, vous devriez le lui enseigner. »
A défaut de pouvoir l’étriper, Seth lui présente son plus beau sourire.
« Pardonnez-moi de vous dire que les insultes gratuites ne valent pas plus les réflexes de défense, aussi mauvais soient-ils. Je vais en parler avec ma fille. Tâchez de faire de même avec le vôtre. » conclue-t-il en invitant sa fille à entrer d’un simple regard. [b]« Bonne fin de journée. »

Rentrés dans la maison, une discussion s’opère, celle d’un père à sa fille. Il est fier d’elle, elle le sait, elle le voit à son regard, quand bien mêmes ses paroles la briment. Il est fier, oui, fier d’avoir une fille de caractère, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Fier qu’à à peine une dizaine d’années, elle soit déjà capable de se débrouiller seule.
C’est un fait qui se confirmera plus tard, Siam est débrouillarde. Parfois solitaire. Et, surtout, et cela se voit malgré son jeune âge, soucieuse de se faire respecter. Si cela se manifeste par des comportements traditionnellement associés à la gente masculine, le courage, la bagarre, la violence, tant pis. Tant mieux.



Acte II – Années 2000, Dublin


S c è n e – 1
« Mon chaton, le piano c’est bien, mais as-tu terminé ton travail ? »
« Mais je travaille…Le piano… »
Age ingrat, onze ans. La pré-adolescence. Siam change de jour en jour, elle évolue, toujours, son caractère s’affine. Elle n’est pas facile à gérer pour ses parents au quotidien. Bien que d’une nature bienveillante et quasi-systématiquement de bonne humeur, elle reste très indépendante, trop sûrement. Ou, en tout cas, trop et trop tôt pour ses parents. Elle est encore leur « chaton » et le sera, inévitablement et au sens propre, pour toujours. Mais ça, ils ne le savent pas. Elle ne le sait pas non plus. Pas encore.

Toujours est-il que son caractère prend forme. On pourrait le résumer en trois mots.
Volonté.
Indépendance – qui n’est pas synonyme de solitude, notons-le bien.
Joie de vivre.

S c è n e – 2
Pré-adolescente, Siam est une jeune fille dont le tempérament de feu est déjà caractéristique. Hyperactive, vous ne la verrez que rarement posée à ne rien faire et, si tel est le cas, il y aura toujours des signes de nervosité. Elle est comme ça : dans l’action. Toujours.
Ses amis sont, pour la majorité, de sexe masculin. Leurs jeux sont les siens. Est-elle ce qu’on appelle communément un « garçon manqué » ? En quelques sortes, oui. Du moins, si l’on se fie aux mentalités actuelles. Parce ce qu’elle est casse-cou, bagarreuse et qu’elle n’hésite pas à se battre ce qui, chez les moldus, équivaut aux poings et coups de genoux… Et cela aussi bien pour se défendre elle-même que ses amis – déjà, sa notion d’amitié et de loyauté qui en découle est importante – que pour s’amuser. Alors, oui, elle a parfois, souvent, une attitude de « garçon manqué. » Encore une fois, il ne s’agit que d’une expression grotesque qui n’enlèvera en rien, plus tard, sa part de féminité.
Et ça a son importance.

S c è n e – 3
Comment un sorcier, élevé dans une famille sorcière depuis des générations, est-il élevé ? Comment grandit-on dans une famille qui nous apprend, à peine sur Terre, que tout dépend de la magie ? Que notre vie ne sera pas comme celle de la majorité de la population ? A-t-on une approche différente ? Cela, Siam est encore aujourd’hui incapable d’y répondre. En revanche, elle est persuadée d’une chose : avoir grandi en parallèle du monde magique n’aura pas été un handicap. Mieux, peut-être, cela l’aura conduite à l’émerveillement auquel beaucoup aspirent et peu parviennent : changer de vie. Est-ce possible de changer, brutalement et involontairement, de vie, du jour au lendemain ? Manifestement, oui. Une lettre cachetée d’une école au nom inconnue….Apportée par un hibou…Et, oui, une vie peut, à douze ans, basculer.

Je crois que la réception de cette lettre, outre un bouleversement familial, a été révélatrice. Révélatrice d’une particularité qui la différencierait à jamais de ses parents. La nouvelle a été délicate à comprendre, plus encore à accepter. Mais, finalement, cela s’est fait petit à petit et, le temps séparant le courrier de l’entrée à Poudlard aura été, Siam le sait, déterminant. Car, cette année-là, elle aura compris qu’il y avait de la chance dans tout ça. Et qu’il lui fallait s’en emparer. La saisir, la comprendre ou juste en profiter, mais l’étreindre jusqu’à en étouffer. Elle se promit de le faire. Et, comme s’il lui fallait prouver qu’elle la méritait, cette chance, Siam se donna corps et âme dans tout ce qu’elle entreprit cette année-là.



Acte – III. Années 2000, Poudlard


S c è n e – 1
Siam n’est pas de nature timide. Pourtant, là, elle manque de défaillir. Cela fait bien quelques heures qu’elle ne comprend absolument rien à ce qui l’entoure et que ses yeux, comme sa mémoire, gravent à jamais cette première découverte du monde magique. C’est inconscient. Comme pour pouvoir, plus tard, repenser à ce jour-là où, vierge de connaissance de ce monde, Siam avait évolué dans un environnement qui l’émerveillait autant qu’il l’effrayait.

Un tabouret, un « Choixpeau » parlant, un ciel étoilé, et tant d’autres choses indescriptibles qui lui tordent les entrailles. Tout cela est décontenançant et merveilleux. Elle ignore encore tout des « Forces du mal », des oppositions « Sang pur – Sang-mêlé, Sang-de-Bourbe » et tant d’autres, elle ignore tout ce à quoi elle sera confrontée. Mais elle mesure déjà le tournant que va prendre sa vie et le bonheur que cela va être. Si proche de là où elle a toujours vécu, et pourtant à des milliers de kilomètres.

La découverte d’une histoire parallèle à la nôtre, et pourtant en étroite corrélation, la découverte d’une vie parallèle à la nôtre, bien distincte, avec ses mœurs et ses pratiques. Que dire de cette année-là ? Elle aura été riche en évènement et, parmi ceux-là, on notera le coup de cœur qu’aura développé Siam pour le Quidditch – en amateur – et pour le soin aux créatures magiques. Et, évidemment, de nouvelles connaissances qui lui auront ouvert l’esprit et aiguisé le caractère. Niveau intégration, on ne peut pas dire que Siam ait eu beaucoup de mal. D’une nature très ouverte aux autres, elle a tissé des liens relativement vite. Aussi bien amicaux qu’hostiles.

Mais je crois que ce qui aura été le plus dur pour elle, cette année-là, aura été de se confronter à un monde ou une grande partie de sa force se sera envolée en un battement d’ailées. Pas qu’elle ait toujours eu l’habitude de se défendre par la « bagarre » … mais un peu quand même. Elle aura toujours ce genre de réflexe moldu, elle en est persuadée. Quand bien même apprivoiser une baguette magique est une chose magnifique, elle n’en reste pas moins la matérialisation d’un univers particulièrement délicat à appréhender.

Je crois que c’est de cette sensation d’être dépourvue de sa force, d’être « désarmée » par une nouvelle arme qu’on ne maîtrise pas, qui aura été à l’origine du don de Siam. Au fond, un don est-il inné ? Ou acquis ? Certainement un peu des deux. Peut-être l’avait-elle en elle, prêt à jaillir, si jamais…Ou alors, peut-être l’a-t-elle développé inconsciemment…. Toujours est-il que ce don s’est manifesté et qu’il a été sa bouée de sauvetage. C’est par celui-ci qu’elle a évacué sa frustration et son humiliation.

Une action. Puérile. Qu’elle ne comprit pas. Une action des sangs purs contre les sangs-de-bourbe. Leur cible ce jour-là ? Siam. Elle ne se souvient pas des détails. Du sortilège qu’on lui lança. Elle préféra l’oublier et, très vite, son inconscient refoula cet instant. Elle oublia jusqu’à ce qu’on lui fit subir comme humiliation ce jour-là et, six ans après, elle serait toujours incapable de mettre des mots dessus. En revanche, elle se souvient parfaitement de ce qui suivit. Naïve et maladroite avec une baguette magique, avec l’hésitation du débutant et les réflexes d’une enfant moldue, elle s’était séparée de sa baguette et avait tenté de sauter au cou de celui (ceux ?) qui l’avaient déstabilisée. Erreur. La première. La dernière.

Ce moment reste flou dans sa mémoire, je l’ai déjà dit, mais il la conduisit à une seule envie, irrépressible : la fuite. C’est ce qu’elle fit. Courir, courir, fuir, s’échapper, oublier, ne penser à rien, sentir le vent lui fouetter le visage, s’immiscer entre les mailles de ses vêtements, lui donner la chair de poule, s’en remettre aux sensations. Je crois que jamais, ni avant ni après, elle n’aura été autant en communion avec la nature. Elle était vent, elle était l’herbe que ses pieds martelaient. Quand, morte de fatigue, elle s’écroula au pied d’un arbre, c’est à sa mère qu’elle pensa. Comme si celle-ci lui avait murmuré « Tout ira bien, mon chaton. Tout ira bien. » Ce fut une révélation. Chaton. Chat. C’était exactement ça qu’elle voulait être. Animal rassurant que le chat, non ? D’un calme à toute épreuve et d’un regard confiant, fixe, déstabilisant. Comme le sien lorsqu’elle n’avait pas peur. Comme le sien avant qu’elle ne perde ses repères. Comme celui qu’elle afficherait tout le temps, désormais.

Un froncement de sourcils, une inspiration. Elle se releva et, de par sa jeunesse, sa naïveté et son inconscience, elle se dit que ce serait cela. Un comportement de chat. Elle retournerait au château en adoptant l’indifférence calculée. Et tout maître d’un chat sait à quel point cet animal peut être d’une indifférence que l’on sait feinte…

C’est quelques semaines plus tard seulement qu’elle apprit la notion d’ « Animagus. » C’est quelques mois plus tard qu’elle comprit que la pensée qu’elle avait eue était peut-être signe de son don. Evidemment, elle apprit qu’il se différenciait d’une simple métamorphose et, qu’au contraire de ce qui lui était arrivé, un Animagi restait maître de lui-même. Mais, quand même, n’était-ce pas une échappatoire formidable ?


S c è n e – 2
« Pourquoi me regardes-tu comme ça ? »
« Je ne sais pas. »
« Arrête de me fixer…On dirait un chat…C’est déstabilisant. »
Siam détourna le regard. Sur son parchemin vierge de toute note. C’était une excellente question : pourquoi ne pouvait-elle s’empêcher de la regarder comme ça ? Pourquoi la trouvait-elle si…belle ? Pourquoi croiser son regard la déstabilisait-elle autant ? Je veux dire…pourquoi elle ? Pas « elle » par la personne. Par son sexe. Pourquoi était-ce si compliqué ? Quelle injustice d’être astreint au silence par la pression du regard des autres…Et de la première concernée…
Siam a quatorze ans. Troisième année. Un an que ça dure. Un an qu’elle n’éprouve plus pour cette amie précieuse que deux envies extrêmes : la serrer dans ses bras ou la fuir. Il faudra qu’elle assume, un jour, c’est évident. Mais quand ? C’est quand, le bon moment, au juste… ?
« Et si on arrêtait de travailler pour ce soir… ? »
La fuite, tentative numéro un.
« C’est pas sérieux…. »
« J’m’en fous. Besoin de prendre l’air. »

Et c’est comme ça que les deux amies se retrouvèrent dans une fête officieuse, à boire de la Bièraubeurre. Trop. En tout cas, beaucoup, beaucoup trop pour Siam. Siam qui, dans un moment de faiblesse extrême, avoua tout à son amie. Erreur ? Pour leur amitié, cette révélation fut fatale. Il n’y eut pas plus de relation ambigüe que de haine ou d’amitié par la suite. Il n’y eut, « simplement, » plus de relation du tout.

Un poids sur le cœur en moins, d’abord.
De la culpabilité, ensuite.
L’acceptation, enfin, que, pour cela plus que pour beaucoup de chose, Siam devrait apprendre à accepter et à faire avec.

Mais, pas tout de suite.

La réaction de son amie fut brutale, la conséquence sur Siam le fut autant, voire plus. A demi-saoule, à demi-inconsciente par le choc, elle s’éclipsa dans le parc. La fuite, tentative numéro deux. C’est cette nuit-là que son don lui apparut clairement, pour la première fois, comme une nécessité. Sûrement par la frustration et la colère. Un haut-le-cœur étreignit violemment la brunette, si puissant, ou peut-être justement parce qu’elle était si faible ce soir-là, qu'il faillit la faire chuter. Ou peut-être le fit-il ? En tout cas, elle fut déstabilisée, eut une poussée de fièvre, une seconde d’inconscience et, lorsqu’elle rouvrit les yeux, elle avait été chat. Une hallucination. Une hallucination qui, aussi brève que foudroyante, avait fait remonter cette envie qu'elle avait eue, en première année. Pouvoir se métamorphoser. Pouvoir, l'espace de quelques minutes ou quelques heures, quitter la frustration humaine pour le calme animal. Parce que c'était ainsi qu'elle avait toujours perçu les chats : comme de êtres qui semblent baigner dans une paix intérieure. Une simple idée peut-être. Un espoir, certainement. Un rêve, en tout cas.

Un but qui laissa transparaître une qualité indéniable : la volonté. Celle qui frôle l'acharnement, parfois. Celle qui, outrancière, peut être néfaste. Celle qui, en l'occurrence, lui permit de se confronter à la métamorphose, aussi attirante que délicate. Je ne vais pas vous cacher que les premiers essais furent catastrophiques et initiateurs de situations ardues. Ne parvenir qu'à transformer ses ongles en griffes ou son duvet en moustaches, par exemple...Imaginez le cocasse de ces situations... Non, vraiment, il y eut des ratés. Et l'état total de chat mit plusieurs années avant d'être envisageable. Encore aujourd'hui, les résultats de cette métamorphose sont bien aléatoires.


S c è n e – 3
La suite de ses études à Poudlard se déroula « normalement » au détail près que Siam dut apprendre à vivre au quotidien avec deux « poids », non pas des poids en soi, mais de par l'attention qu'ils nécessitaient au quotidien dans ses rapports avec les autres : sa sexualité, son don. Deux choses bien distinctes qui pourtant étaient liées. La prise de conscience de l’une comme de l’autre avait été longue et difficile à accepter et maîtriser.
Pour la première, elle restait coite. Simple précaution qui forçait Siam au silence, à la prudence. Elle, de nature plutôt franche, qui parfois réagissait de façon totalement irréfléchie, restait parfaitement maître d’elle-même à ce sujet. Une fois avait suffi. Intérieurement, assumait-elle ? Excellente question à laquelle elle ne savait toujours pas répondre, en ce début de sixième année.
Quant à son don, il était, en quelques sortes, son « jardin secret. » Elle l’avait travaillé chaque jour avec acharnement. Elle le souhaitait plus que tout. Pouvoir se dématérialiser, être à la fois elle-même et autre. Pouvoir, si elle le souhaitait, passer inaperçue… Parce que, parfois, l’impression de porter une pancarte « Sang-de-Bourbe Lesbienne » et d’avoir tous les regards portés sur elle l’étouffait. Quand bien même n’était-ce qu’une illusion passagère. Et, si aujourd'hui, il n'était que partiellement maîtrisé, c'était déjà une victoire à son compte. Pour les efforts fournis...

S c è n e – 4
Mais, au milieu de tout cela, j’aurais presque oublié de vous dire que Siam est, avant toute chose, d’une nature positive, audacieuse et espiègle, qu’elle aime la vie et qu’elle se battrait coeur, corps et âme pour les choses et les gens qu’elle aime.


The Show Must Go On


Nbre de mots: xxx {Compteur de Relashio}

Let's write the sequel together !


Dernière édition par Siam Anderson le Lun 24 Oct - 8:23, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Sam 22 Oct - 15:19

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


♛ Chapitre 2: Informations
Family portrait & Répartition
Obligatoire pour les sang-purs, clans de vampires/meutes & familles influentes. A vous de parler de la famille de votre personnage. Son influence dans le monde sorcier, ses valeurs etc... Afin que l'on puisse la recenser dans le bottin des familles influentes
Vous collerez également votre formulaire de répartition à la suite, une fois que vous serez pré-validés.
R.A.S
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Formulaire de répartition

Questionnaire de répartition
And what kind of hero are you ?
Répondre aux questions avec un maximum de précision. Merci de conserver la mise en page.

Trust or dare ?

Chocolat chaud ou Thé à la menthe ?
Thé à la menthe, sans aucune hésitation ! Le chocolat, sous toutes ses formes, me donne la nausée.
Soirée sans alcool ou arrosée ?
Soirée alcoolisée, oui. Oui, mais pas trop. Le juste équilibre : être joyeux sans être saoul. Trop boire, j'ai déjà donné. Quand je bois, je parle. Trop. Du coup, je me restreint. J'essaie.
Cancre ou étudiant assidu ?
Ni l'un, ni l'autre, tout dépend des matières et des sujets. J'ai un principe : je fais les choses bien ou je ne les fait pas. Du coup, en général, je bosse à fond ce qui m'intéresse et délaisse un peu le reste...Ca passe ou ça casse.
Quidditch ou Echecs magiques
Quidditch, par mille fois ! Ca sport a été une véritable révélation pour moi. D'une façon générale, j'aime le sport, l'activité etle Quidditch me permet avec plaisir de me défouler « sainement. » Peut-être pas d'un excellent niveau (qui a osé dire que j'étais une quiche ?! Mh ?), je prends plaisir à y jouer autant en cours qu'entre amis.
Noir ou blanc ?
Gris. Disons que si je tends parfois vers les extrêmes, mon but est quand même de rechercher l'équilibre. Apprendre à dissocier le bien dans le mal, le mauvais dans le bon, le raté dans le réussi.... Le monde est fait de nuances. Autant tâcher de les dissocier...
Party starter ou Geek ?
Party Starter ! Comment peut-on rester une journée complète devant un écran ou un bout de papier ? Impossible, il me semble. Non, vraiment, j'en serais incapable.
Bain de minuit ou fringale nocturne dans les cuisines ?
Que peut-on faire contre la peur ? Contre l'angoisse que les eaux profondes vous procure ? Délicate question. Un bain de minuit me fait rêver. Un bain, autre qu'un barbotage, tout court, me fait rêver. Je crois qu'il me demanderait aussi beaucoup plus de courage et, donc, que j'aurais plutôt tendance à aller faire un tour dans les cuisines la nuit. Pourtant, ce n'est pas la gourmandise qui me caractérise le plus... Alors, soyons francs, si j'avais le choix, je crois que j'irais plutôt faire un tour en cuisine, quitte à ne rien manger. Ne serait-ce par la frustration de ne pas pouvoir aller prendre un bain de minuit....

Questions fermées
Essayez de détailler si possible

Quelle est ton opinion sur la saga d'Harry Potter et le danger qu'elle pourrait faire courir au monde sorcier ?
Franchement ? Arrêtons de voir le mal partout. Je n'ai pas lu « Harry Potter » et la découverte du monde magique a été, pour moi, extraordinaire. Laissons le rêve faire son travail. Par sa définition-même, il n'est qu'utopique pour la plupart des moldus, et je ne crois pas qu'un seul à qui l'on poserait la question oserait espérer que cela puisse être vrai. Laissez-les rêver et notre monde restera sauf.
Les conflits dit "de Sang" sont-ils un sujet sensible ?
Particulièrement, oui. Etant née de parents moldus, j'ai subi des attaques - puériles - de sangs purs. Les actions de leurs opposés ne sont guère plus brillantes. Alors, oui, sujet sensible. Si je ne juge les gens que par leurs actes et non par leur sang, ce n'est manifestement pas le cas de tout le monde.
Quelles sont les valeurs qui te paraissent les plus importantes ?
L'amitié, en premier lieu. Je ne pense pas que l'on puisse faire quoi que ce soit de constructif sans un ami pour nous conforter dans un choix, nous aider dans une démarche ou, s'il n'est capable ni de l'un, ni de l'autre, d'être présent au quotidien. J'essaie d'être une amie exemplaire. J'essaie, parce que je sais combien je suis sensible à l'attention que mes amis me portent et à la façon dont ils influent sur moi.
L'espoir, ensuite, parce qu'il est absolument essentiel. A distinguer de l'utopie, toutefois... Et j'ai particulièrement de mal à accepter qu'un espoir puisse être vain...

Lorsqu'un conflit éclate, comment réagis-tu ?
Si l'un de mes proches ou moi-même est concerné, j'attaque. Je défends, surtout. En tout cas, j'agis. C'est impulsif. Si le conflit ne m'atteint pas, directement ou indirectement, j'ai plutôt tendance à ignorer - à moins que le sujet m'intéresse ou que j'aie besoin de me défouler. Mais, de manière générale, j'évite les conflits....inutiles. Parce que oui, à mon sens, il y a des conflits utiles. Qu'on ne s'attaque pas à moi ou à ceux que j'aime de trop près. Je mords.
Quels sont tes projets pour l'avenir ?
Des millions et des millions de projets ! Parvenir à maîtriser mon don, exercer un métier en lien avec les créatures magiques ou la médicomagie, écraser ceux qui m'ont fait du mal et époustoufler ceux qui me jugent sans me connaître, rendre mes amis et ma famille heureux. Profiter de la vie et saisir le bonheur de l'instant présent.
Ton avis sur les directeurs ?
Honnêtement ? Je n'en sais rien. Je m'en fiche un peu, je crois.
Peut-être que je fais une mauvaise citoyenne sorcière.
Note à moi-même : penser à m'y intéresser, à l'avenir. Promis..

Accordes-tu une certaine importance à la Magie noire ? Pourquoi ?
Moui, disons que j'y accorde une importance en terme de connaissance. J'aurais une oreille attentive si une discussion à ce sujet avait lieu à mes côtés. Ce ne serait pas par fascination, mais par curiosité. Je ne pense pas que la magie noire soit la solution, mais puisque certains l'utilisent...autant essayer de la comprendre, non ?
Que penses-tu des moldus, des cracmols ?
Les moldus et les cracmols sont des sorciers comme les autres. Les pouvoirs magiques en moins.
Allons, que voulez-vous que je dise ? Sans les moldus, je ne serais pas là. Ils vivent une vie bien différente de la nôtre. Je vivais une vie bien différente de celle que je mène aujourd'hui. Cette autre vie n'a pourtant pas moins de valeur. Les moldus, c'est comme les sorciers, comme les cracmols. Il y en a des précieux et des cons.

Tes plus grandes peurs ?
Faut-il vraiment que je vous révèle ce qui me terrifie le plus ? Pour être honnête, il y a deux choses.
La noyade et, par conséquent, tout ce qui touche à l'eau qui, plus elle est profonde, plus elle m'effraie.
Le rejet des autres, pour ce que je suis et non pour ce que je fais.


I wish i could...
Notez sur 5. Ajoutez des commentaires si vous le souhaitez

Devenir populaire-
Aucune importance à mes yeux. Je préfère pouvoir compter mes amis sur les doigts d'une main mais savoir que cette main est précieuse. Et puis, honnêtement....je détesterais attirer l'attention. Que ce soit par la popularité ou l'impopularité. Les deux ont quelque chose d'effrayant à mon sens.
Passer tes examens avec succès ■■■
3 sur 5, parce que je m'accorde un droit à l'erreur. Et, donc, au redoublement. Et, même si je me donne du mal dans certaines matières pour compenser ma fainéantise dans d'autres, j'espère pouvoir rattraper les secondes par les premières.
Vivre le grand amour ■■■■■
Romantique dans l'âme, qu'y pouvons-nous ?
Refaire le monde ■■
Très bien. Je reconnais le talent et le courage de ceux qui s'y emploient. Personnellement, pas que je pense que cela soit chose vaine, mais par simple égoïsme, je préfère passer mon temps à autre chose. Mais, qui sait, peut-être pourrait-on me faire changer d'avis un jour.
Croire en l'avenir ■■■■■
Y croire jusqu'à n'en plus pouvoir. Je ne conçois pas que l'on puisse vivre au présent sans espérer quoi que ce soit de l'avenir. L'espoir et la volonté sont plus forts que tout ! Il faut se donner des buts et croire en ceux-ci. C'est en voulant grand, parfois beaucoup trop grand, que l'on évolue.
Réussir sa carrière ■■■
Important, très important, mais pas essentiel. Je veux dire, j'aspire à la réussir, évidemment, mais je pense pouvoir me remettre du choc si ce n'était pas le cas. Je trouverais une solution de secours. Mais je ne pense pas que la carrière soit l'élément numéro un sur l'échelle du bien-être.

Deal with it !
Répartissez 15 points dans les catégories suivantes et justifiez si vous le souhaitez =)

Gentillesse ■■
Intelligence ■■■
Courage ■■■
Humour ■■■
Assiduité
Respect ■■■

Hush hush the world is quiet


♛ Chapitre 3: Don {Facultatif}
Gifted youngsters
Consultez ce sujet avant toute chose. Sous réserve d'acceptation =)
Animagus;
Principe & explication (Origines, etc...): Je pense l'avoir pas mal détaillé dans l'histoire, mais voilà, pour moi, ce don serait « inné » mais aurait été rendu conscient à Siam par deux ébranlements émotionnels : en première année, par une humiliation (notion du don encore inconnue), en troisième année, par une frustration intense (impression de nécessité de ce don). A partir de là, c'est par la volonté et le travail au quotidien que Siam aurait pu le développer et, ainsi, en faire un don maîtrisé ou, du moins, partiellement maîtrisé. Bref, je pense qu'il lui correspond bien. D'une part parce qu'elle a un rapport très sain avec la nature, qu'elle en a besoin, et que pouvoir se métamorphoser en chat est, pour aller faire une petite escapade, parfait... D'autre part, par ce qu'elle a parfois l'impression d'étouffer et que pouvoir échapper à la personne qu'elle pense représenter et que c'est, pour elle, un échappatoire. Précisons que son don n'en n'est pas encore à un stade très avancé et que ses métamorphoses réussies ne sont pas les plus fréquentes. Elle apprend. « Practice makes perfect. »

Pour les questions suivantes, je crois que le mieux est encore de vous adresser directement à elle, non ? Razz


Force et avantages: « Ce n'est pas tombé du ciel. Je ne crois pas non plus que le fait que ma mère m'appelait "mon chaton" lorsque j'étais petite - et toujours aujourd'hui, d'ailleurs.... - ait eut une quelconque incidence là-dessus non plus. Une amusante coïncidence, tout au plus. Ce que je voulais dire, c'est que ce don m'est apparu d'abord très inconsciemment, alors que je n'avais aucune notion de ce qu'était un Animagi. Quand je l'ai découvert, le rapprochement s'est fait naturellement dans mon esprit. Vous savez, ce genre de situation dans laquelle vous vous dites « c'est fait pour moi ! » Mais il a fallu que je lise une demi-tonne de bouquins sur le sujet, moi qui ait du mal à rester cinq minutes assise sur une chaise, et que je subisse deux chocs....un, notamment....pour que cela devienne, plus qu'une ambition, une nécessité. Je ne vais pas vous cacher que cela demande des efforts, du travail et de la discrétion. Des yeux cernés par une nuit blanche à s'exercer est chose fréquente.

Est-ce que ça me renforce ? Oui, je crois. Parce que cela me donne un objectif, que j'y travaille et qu'il est bon d'avoir un but, dans la vie. Non ? C'est comme ça qu'on avance, n'est-ce-pas ? Ne serait-ce que pour me prouver que ma volonté n'est pas vaine et que, bien que je ne le maîtrise pas totalement, ce travail quasi-quotidien me force à me surpasser et progresser.
J'aime la sensation de perdre mon "moi" matériel. D'être toujours « moi, » sous une forme qui n'est pas vraiment la mienne mais qui me permet, de façon cohérente, de pouvoir échapper à la réalité, de fuir dans la nature, de décompresser, de me ressourcer. De retrouver le côté sauvage de mon Irlande natale, certainement, aussi. Je crois que ça me fait du bien. Non. J'en suis sûre, en fait.

Et puis, honnêtement, on vous a déjà dit que la curiosité était maladive ? Je pense en avoir fait les frais, mais c'est plus fort que moi. Rien de mieux pour assouvir sa curiosité - même malsaine - que de pouvoir se balader au beau milieu de tout le monde, de ses ennemis même, le tout en étant cajolée (ou virée d'un coup de balai, soit.). Toujours est-il que c'est bien pratique.... »


Faiblesses & dangers: « Parce qu'on n'a rien sans rien, c'est un fait...
Bien moins qu'au début, encore parfois, se métamorphoser quand on s'y attend le moins est particulièrement handicapant. Surtout quand on ne maîtrise pas totalement le retour à la forme humaine. Croyez-moi au non, être contraint à rester chat plusieurs heures contre son gré et sentir sa tension croître au fur et à mesure de l'énervement n'a rien de bien transcendant... Etre Animagi, c'est vivre avec le risque constant de pouvoir "disparaître" ou "réapparaître" sous forme humaine à à peu près n'importe quel moment, souvent quand il n'est pas opportun... Parce que l'acharnement nous pousse parfois à des actes manqués aux moments les plus inopportuns... Cela est valable quand le travail du don commence à naître mais qu'il n'est pas maîtrisé. Donc, entre autres, pour moi. Bien que j'aie fait des progrès...
Pour le reste, outre le danger de rester chat ou de ne plus pouvoir l'être, supposons, il y a quelque chose de beaucoup plus intime là-dedans.

La lâcheté.
Prendre de la distance, c'est « reculer pour mieux sauter. » Fuir totalement la réalité, c'est refuser d'être confronté aux difficultés du quotidien et, croyez-moi, à long terme, ça n'a rien de bon pour notre santé mentale. Et c'est, parfois du moins, très difficile de choisir l'affrontement au retrait...Surtout lorsqu'il s'offre à nous d'une si charmante façon...
La tentation à l'état pur. »

Revenons à nos mout....chatons.... ;'P :

Justification (Pourquoi votre personnage devrait avoir ce don, en quoi cela est-il essentiel ?) : Le chat est un peu son alter-égo animal. Tantôt sur ses gardes, tantôt en confiance, toujours dans les extrêmes. Il peut être d'une agressivité rare et affectueux au possible. Animal au comportement calculé, qui sait feindre l'indifférence ou quêter de l'attention. Qui se fait très bien comprendre et n'a pas besoin de mots pour ça. Et, surtout, une indépendance à toute épreuve. Il n'a besoin de rien ni personne pour se débrouiller et quitte parfois ses maîtres plusieurs jours ce qui, chez Siam, se traduirait par le besoin de solitude qu'elle a parfois, pour se retrouver et réfléchir. Et, bien que totalement indépendant, le chat a quand même besoin d'attention et de tendresse... Parfois solitaire, parfois immanquablement sociable.
(Et puis, en général, il n'aime pas l'eau xD)
Je ne sais pas s'il est "essentiel", ce don, mais en tout cas il peut être un vrai plus à Siam pour prendre du recul et acquérir le calme dont elle a besoin, le tout dans une indifférence parfaite des autres sorciers...
Et puis parce que je trouve ça très drôle de pouvoir se métamorphoser en chat, c'est une déclaration d'amour aux miens *sbarf* Non mais voilà, je pense avoir suffisamment développé auparavant mais....si besoin, je peux revoir tout ça ;')


I wanna be special









Dernière édition par Siam Anderson le Lun 24 Oct - 20:49, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Sam 22 Oct - 15:19

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


♛ Conclusion: Muggle zone
Introducing me, myself and I


---

ϟ Prénom/âge 19 ans
ϟ Double-compte ? Nope
ϟ Présence sur le forum; Passage tous les jours, RP réguliers
ϟ Avatar choisi: Eliza Cummings
Code:
 <b>[color=indianred]▬ </b> Eliza Cummings [/color]■ [url=http://relashio.forumactif.com/t571-uc-siam-anderson-little-high-little-low#7053]Nom du personnage[/url]

ϟ Réponse au code du règlement:


ϟ Comment avez-vous connu le forum et quel est votre avis ? Suis tombée dessus au hasard par les partenariats, en cherchant un RP sans idée précise. Mais HP ça fait longtemps et...ça me manque en fait *_* Et puis ce forum m'a tout de suite tapé dans l'oeil... So, Here I am :')
ϟ Le mot de la fin ? J'vous aime déjà Razz

Let's play ! ϟ Etat fiche: [Partie réservée au staff]


Dernière édition par Siam Anderson le Jeu 22 Déc - 9:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Sam 22 Oct - 15:23

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Sam 22 Oct - 15:26

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Bienvenue sur forum

Ta demoiselle est donc bien réservée le temps que tu fasse ta fiche (:

Bon oui j'ai déjà dit Bienvenue et alors u.u ?
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Sam 22 Oct - 15:28

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUE

Nous aussi, on t'aime déjà. (Enfin je dis ça, j'en sais rien. Moi je t'aime déjà, mais j'aime plein de gens, alors je suis pas sûre que tu gagnes au change.) Juste, fais gaffe à Opium, elle est tarée. * court *
Bon courage pour la fin de la fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Sam 22 Oct - 15:57

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Heyo ! Bienvenuuue sur Relashio, bon courage pour ta fiche !

Si tu as besoin d'éclaircissements, de réponses aux textes obscurs (ou écrits sous acide par Opium), n'hésite pas à nous harceler, on est là pour ça.

Sinon, je l'avoue, j'ai un peu bugué sur ton avatar, je le trouve cool *-*

*Sort avec ses phrases stupides de drague et s'en va creuser sa tombe*
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Sam 22 Oct - 17:40

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Merci tout le monde
Même pas peur d'Opium (a)

Grayson > c'est trop gentil pour l'avatar... =)

Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Sam 22 Oct - 17:47

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Qu'elle est belle cette miss !
je vais te suivre de près toi, muhaha
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Sam 22 Oct - 17:56

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Hiii Razz
Rafel risque être déçu, aussi beau soit-il..... (a)

Dites, j'ai une question à propos de la partie "Informations" : je ne trouve pas le formulaire de répartition...C'est normal ?ôO
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Sam 22 Oct - 17:58

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

C'est normal, c'est un système de répartition en deux temps =)
Je t'invite à regarder les fiches déjà validées pour voir ce qu'il en est
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Dim 23 Oct - 21:29

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

J'ai fini

En espérant que ça aille Razz
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Dim 23 Oct - 22:31

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Correction

Dans l'ensemble ta fiche est assez correcte, d'ailleurs Siam semble être un personnage très interessant j'ai hâte de voir cela en action

Cependant, il faudrait que tu modifies deux choses :

Le passage lorsqu'elle parle de la lettre de Poudlard. Dans notre forum, les élèves ne rentrent pas à Poudlard à onze mais douze ans révolus. Du coup, il faudrait que tu modifies ce paragraphe et tout ce qui en découle. Si tu veux plus d'information, il existe ce sujet.

Le don d'Animagus. Après en avoir parlé avec London, on en est venus à la conclusion que Siam ne pouvait devenir 'naturellement' un Animagus. C'est un don qui s'acquit après un entrainement assez poussé et intensif. Pour le coup, nous te proposons de modifier et de faire de Siam une animagus en apprentissage, pour son jeune âge.

Voilou .
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Dim 23 Oct - 22:45

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Hi (:

• Corrigé
• Dans mes (vieux et erronés xD) souvenirs, il y avait des manifestations involontaires (principe du don et pas de quelque chose acquis par choix) et un entraînement pour les maîtriser, mais finalement peut-être que je confonds avec...je sais pas quoi...Je modifierai les passages concernés demain. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Dim 23 Oct - 22:48

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Hum, peut-être métamorphage peut-être ?
Pas de soucis (:, je n'aurais plus qu'à te passer le questionnaire par la suite
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Dim 23 Oct - 22:51

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Possible. Ou loups-garous. Ca fait trop longtemps.... Face

Okay, thanks. :)
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Lun 24 Oct - 8:37

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

( Désolée du D.P )

À moins que quelque chose ne m'ait échappé, je pense avoir tout corrigé.... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Lun 24 Oct - 18:55

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Pré-validation et Questionnaire

Parfais pour moi, tu as modifié tout ce qu'il fallait (:

Tu es donc Pré-validé !

Tu trouveras à la suite le questionnaire de répartition à éditer sur ta fiche.
Code:
<div class="titrepres">Questionnaire de répartition
<span class="idnumber">And what kind of hero are you ?</span></div><center><div class="repart"><blockquote><div style="border-bottom: solid 3px steelblue;">Répondre aux questions avec un maximum de précision. Merci de conserver la mise en page.</div>
<div class="idnumber"> Trust or dare ?</div>
<span class="infoschamp"> Chocolat chaud ou Thé à la menthe ?</span>
[size=11]Réponse[/size]
<span class="infoschamp"> Soirée sans alcool ou arrosée ?</span>
[size=11]Réponse[/size]
<span class="infoschamp"> Cancre ou étudiant assidu ?</span>
[size=11]Réponse[/size]
<span class="infoschamp"> Quidditch ou Echecs magiques </span>
[size=11]Réponse[/size]
<span class="infoschamp"> Noir ou blanc ?</span>
[size=11]Réponse[/size]
<span class="infoschamp"> Party starter ou Geek ?</span>
[size=11]Réponse[/size]
<span class="infoschamp"> Bain de minuit ou fringale nocturne dans les cuisines ?</span>
[size=11]Réponse[/size]

<div class="idnumber"> Questions fermées
<span class="nomava">Essayez de détailler si possible</span> </div>
<span class="infoschamp">Quelle est ton opinion sur la saga d'Harry Potter et le danger qu'elle pourrait faire courir au monde sorcier ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp">Les conflits dit "de Sang" sont-ils un sujet sensible ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp">Quelles sont les valeurs qui te paraissent les plus importantes ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp">Lorsqu'un conflit éclate, comment réagis-tu ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp">Quels sont tes projets pour l'avenir ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp">Ton avis sur les directeurs ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp">Accordes-tu une certaine importance à la Magie noire ? Pourquoi ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp"> Que penses-tu des moldus, des cracmols ? </span>
[size=11]- répondre ici[/size]
<span class="infoschamp"> Tes plus grandes peurs ?</span>
[size=11]- répondre ici[/size]

<div class="idnumber"> I wish i could...
<span class="nomava"> Notez sur 5. Ajoutez des commentaires si vous le souhaitez</span> </div>
<span class="infoschamp"> Devenir populaire</span><font color="silver">■■■■■</font>
<span class="infoschamp"> Passer tes examens avec succès</span> <font color="silver">■■■■■</font>
<span class="infoschamp"> Vivre le grand amour</span> <font color="silver">■■■■■</font>
<span class="infoschamp"> Refaire le monde</span> <font color="silver">■■■■■</font>
<span class="infoschamp"> Croire en l'avenir</span> <font color="silver">■■■■■</font>
<span class="infoschamp"> Réussir sa carrière</span> <font color="silver">■■■■■</font>

<div class="idnumber"> Deal with it !
<span class="nomava"> Répartissez 15 points dans les catégories suivantes et justifiez si vous le souhaitez =)</span> </div>
<span class="infoschamp"> Gentillesse</span> ■
<span class="infoschamp"> Intelligence</span> ■
<span class="infoschamp"> Courage</span> ■
<span class="infoschamp"> Humour</span> ■
<span class="infoschamp"> Assiduité</span> ■
<span class="infoschamp"> Respect</span> ■</div></center>

Une fois cela fait, n'oublie pas de prévenir et on passera pour ta répartition en bonne et due forme =)
Bon courage !

Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Lun 24 Oct - 20:50

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Posté Colgate
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Lun 24 Oct - 22:37

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Verdict du Choixpeau


Ben tu vois, en lisant ta fiche, même Opi elle serait tentée de faire :



En la voyant . J'aime ce personnage à la fois cute et qui mord . C'est pour cela que tu vas chez les POUFSOUFFLE !


Je te laisse faire ta fiche de liens, ta volière ainsi que ton répertoire de Rp.
Tu peux également adhérer à un club ou en fonder un, faire partie de l'équipe de Quidditch ou devenir préfet
Pense également à faire référencer ta famille, ton vice etc... sur sur ce sujet

Voilà ! Bon jeu ! Et pour toute question, je rappelle que la boite MP des admins et modérateurs t'es toute ouverte !
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low Lun 24 Oct - 22:42

Invité

ACCIO PROFIL


Invité



Voilà un très clair message (a)
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low


ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

[Fini] Siam Anderson ▬ Little High, Little Low

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Relashio :: Administration :: Les Archives :: Version 1 :: [V1] Archives Hors-Rp :: Ancien :: Présa'-