Chapitre I: Vampires

Aller en bas

Chapitre I: Vampires

Message par Le Ministère de la Magie le Lun 14 Fév - 0:34

{Navigation}




{CONTEXTE COMPLET}

3 Directeurs pour Poudlard. L'idée semblait stupide, incohérente, sénile ou peu importe. Mais la crise magique ayant frappé le monde sorcier peu après l'étonnant succès d'un certain survivant fictif avec une cicatrice en forme d'éclair ne laissait guère de place aux grommellements de passages. Et puis, personne n'était censé s'opposer aux idées de Dumbledore. Lequel était vieux, croulant (au moins autant que le Père Fouras) et surtout très... hum... mort ? Disparu ? Bref. Quoi qu'il en soit, c'est un Poudlard dégradé qui ouvre la rentrée de Septembre, avec en prime Junko Thomas, sorcière américaine de renom, célèbre pour ses thèses concernant les créatures magiques. A ses côtés, Samaël Lewis, plus reconnu pour ses frasques que pour ses travaux scientifiques. Et en dernier lieu, choix étrange parmi les plus étranges, Adonis Jake Waels, vampire millénaire et pince-sans-rire. Un trio antagoniste pour une année sans commune mesure, en somme. Et même en bonus le jeune Grayson... Dont ne connaissait que le joli sourire dans une pub pour dentifrice.
Il fallait également ajouter à cet complet désordre l'arrivée en toute discrétion des vampires, fort de leur traitement Freedom , loup-garous et autres créatures indescriptibles.

La rentrée apporta son lot de surprise, comme à son habitude. A commencer par la cohabitation forcée des bleus et argents avec les Rouges, suite à l'écroulement partiel de leur tour, ainsi que la fermeture de tout un étage entier, en proie à des fluctuations magiques sévèrement surveillées par toute une brigade d'Aurors.



{JUILLET 2009}

La nouvelle venait de tomber. Harry Potter avait encore fait des victimes. D'un air profondément las et ennuyé, il reposa le dernier numéro de la Gazette. Par victimes, Galadriel Worcester, ministre de son état, et ses compatriotes entendaient bien entendu "Moldus stupides ou sorciers écervelés suffisamment naïfs pour croire aux élucubrations d'une auteure britannique".
Le monde, le monde entier sans exception s'extasiait devant les petits exploits du Survivant comme s'il s'agissait du Messie. Sauf qu'il n'y avait jamais eu de sorcier maléfique ridiculement nommé Voldemort pas plus que de petit binoclard doté d'une cicatrice en forme d'éclair. Quirrell avait bien évidemment existé. Mais il n'avait rien derrière la tête. Ni idées de domination du monde, ni face de serpent botoxée.

Galadriel ne comptait plus le nombre de sorciers qui étaient venus le trouver pour lui annoncer qu'ils étaient les élus, les Survivants et le service psychiatrique de Ste Mangouste n'avait jamais été aussi rempli. Le ministre secoua la tête. Il n'était définitivement pas satisfait du travail fourni par ses Brigades quelques années plus tôt. Non seulement ils avaient laissé filtrer des bribes d'informations sur le monde des sorciers, mais ils avaient également laissé les écrits de Miss Rowling envahir les moldus. Mais le mal était fait et il n'y avait plus grand chose à y faire. A part éventuellement lancer un sort d'Oubliette sur la totalité du globe. Ce qui n'était pas vraiment une solution envisageable.
Cela dit, si l'affaire Potter avait été la priorité de ces dernières années, la future rentrée allait être consacrée à un tout autre problème: Poudlard. Poudlard qui tombait en désuétude depuis l'affaiblissement général de la magie constaté dans le monde entier avec la sortie des premiers films d'Harry Potter, une dizaine d'années auparavant. Galadriel se posait une foule de question sur le sujet. Comment loger les étudiants, rétablir l'ordre et éviter les distorsions magiques, garder une bonne entente entre les élèves...
Cela sans compter que Dumbledore, allez donc savoir ce qui avait bien pu passer par la tête de ce vieux vicieux, avait désigné non pas un mais trois successeurs. L'année promettait d'être riche en évènements de toutes sortes. Il avait tout d'abord fait appel à Junko Thomas, sorcière américaine de renom, célèbre pour ses thèses concernant les créatures magiques. A ses côtés, Samaël Lewis, plus reconnu pour ses frasques que pour ses travaux scientifiques. Et en dernier lieu, choix étrange parmi les plus étranges, Adonis Jake Waels, vampire millénaire et pince-sans-rire. Un trio antagoniste pour une année sans commune mesure, en somme. Rien qu'en y songeant, Galadriel Worcester sentait les poils se hérisser sur ses avants-bras. Il n'osait même pas imaginer ce qu'allait devenir Poudlard dans les mois à venir.

A croire qu'il n'y avait pas que la magie qui partait sérieusement en vrille.

{Septembre 2010}

« — Êtes-vous sûre de ce que vous faites Mlle Thomas ?
— Pas le moins du monde. »
La directrice adressa un sourire radieux à l'auror qui l'accompagnait, lequel fondit presque littéralement. Junko Thomas était à peu près tout l'opposé de ce qu'on pouvait attendre en guise de successeur après le vénérable Dumbledore. Non seulement elle était de sexe féminin, mais il fallait en plus qu'elle ne soit pas ce genre de femmes aigries et râblées. Selon certains, elle était même plutôt jolie. C'était peut-être une question de goût, mais cela semblait être l'avis de l'auror qui l'escortait. Miss Thomas lisait et relisait les instructions laissées par Dumbledore avant son départ, Merlin seul savait où. Elle avait décidé de les appliquer au pied de la lettre, sans véritablement savoir s'il s'agissait de la meilleure façon de procéder. Waels était un vampire aigri et cynique tandis que Lewis était un ancien Auror macho reconverti en chasseur de primes. Donc non, elle n'était pas sûre de ce qu'elle faisait et tentait tant bien que mal de donner l'illusion d'être parfaitement sereine. A dire vrai, ce qu'elle avait sous les yeux était loin de la rassurer. Il était question d'intégrer les vampires aux élèves de Poudlard, cela dans le plus grand secret, comme il l'avait déjà été fait pour les Lycans, désormais parfaitement fondus dans la masse.
Le seul hic était qu'un lycan ne l'était réellement qu'un soir de pleine lune. Un vampire restait un vampire, en dépit de tout les traitements qu'avait développé le monde sorcier. D'un geste vague, elle indiqua au jeune auror qui les avait fidèlement mener jusqu'au bureau de vider les lieux.

Assis nonchalamment sur le fauteuil aux côtés de Miss Thomas, Adonis Waels contemplait sa collègue et observait avec intérêt l'agitation qui était la sienne. Si elle essayait de se la jouer détendue, autant dire que c'était raté. Le vampire millénaire n'avait, au départ, du moins, guère eu envie de s'impliquer dans ce nouveau micmac pour sorciers. Mais il fallait bien avouer que non content d'être divertissante, l'affaire s'avérait intéressante. Le projet du Dumbledore était de populariser au sein des jeunes vampires le Traitement Àntarès dit Traitement Freedom.
Projet inconnu du grand public, il avait cependant longtemps fait jaser dans les salons vampiriques quelques années en arrière. On avait parlé de tyrannie, d'enchaîner puis asservir la race mais l'avenir avait fini par donner raison à ceux qui avaient fait confiance à ce nouveau traitement. Adonis avait quant à lui commencé par rejeter en bloc l'idée d'un retour de ses dons de sorciers, il avait trouvé cela tout bonnement stupide et dégradant. Puis s'était rendu à l'évidence et n'avait rien perdu au change. Bien au contraire. Le traitement rendait une once de pouvoir aux Vampires et avait également l'étrange propriété d'étancher leur soif de sang, si bien qu'ils se nourrissaient comme n'importe quel être humain. Seuls les soirs de Pleine Lune semblaient encore imposer une prise de sang humain. De ce fait, Adonis, grandement satisfait de ce nouvel état des choses avait décidé de mettre un point d'honneur à étendre le traitement.

De l'autre côté, Samaël Lewis faisait les cent pas d'un air indigné, agitant ses bras et marmonnant quelques vagues reproches.
« — Dumbledore était complètement gâteux si vous voulez mon avis.
— On ne vous a pas demandé votre avis, Lewis. » Grommela le vampire.
« — Fermez la, la sangsue, si vous ne voulez pas finir en steak de vampire. » gronda l'ancien auror
« — Assez ! » Finit par s'exclamer Junko, excédée par les chamailleries incessantes de ses collègues.

Chacun des Directeurs leva les yeux vers le plafond. L'année promettait d'être longue en partageant un bureau pour Trois.


Dernière édition par Le Ministère de la Magie le Sam 10 Sep - 19:30, édité 3 fois
avatar
Le Ministère de la Magie
PNJ

15/01/2010 147 ϟ © : Deviantart

Voir le profil de l'utilisateur http://relashio.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre I: Vampires

Message par Le Ministère de la Magie le Lun 14 Fév - 0:41

« HOGWARTS IN DECAY »
{INTRIGUE 1}


Poudlard ne fait plus partie de l'élite. Ce simple fait avait causé l'évanouissement de douzaines de parents de jeunes sorciers anglais. Nombreux sont ceux dont les valises attendent dans le hall, prêtes à partir pour Durmstrang, Beauxbatons ou même Salem. Pourtant d'autres élèves continuent à affluer des quatre coins du monde et c'est un chassé-croisé perpétuel qui se joue dans les couloirs du château endormi.
Certains imputent cette soudaine baisse de l'école à la prétendue crise magique. D'autres pensent que le problème vient des trois directeurs que personne n'apprécie vraiment. Les vampires et autres loup-garous craignent quant à eux que ce ne soit de leur faute. Ils font donc plus ou moins profil bas, comme Adonis leur a recommandé.
A la fin du mois, pour Halloween, une grande fête est prévue pour souhaiter bonne chance aux élèves quittant l'école. Nombreux sont ceux qui craignent un coup d'éclat d'un des nouveaux groupuscules créé au sein de Poudlard. La publicité serait mauvaise...
A l'heure de la crise magique et économique, la tension est palpable même chez les elfes de maison... Et pourtant, Poudlard trouve toujours le moyen de s'en sortir... Non ?


{LIRE L'INTRIGUE EN ENTIER}:

{RENTREE 2010}

L'afflux massif d'élèves dans la Grande Salle avait commencé par étonner Junko Thomas. La liste des nouveaux arrivants semblait se dérouler sans fin et la jeune directrice n'avait pu retenir un soupir résigné entre ses lèvres. Soit. Les vampires arrivaient. Même en plissant les yeux, elle n'arrivait pas à les différencier des autres. Le traitement Àntarès était tout ce qu'il y avait de plus efficace. Le sang de dragon permettait aux vampires de retrouver la mortalité et l'appétit pour les aliments humains. Au final, les nouveaux arrivants se fondaient déjà parfaitement dans la masse et personne ne semblait avoir remarqué ce soudain gonflement des effectifs.
Un froissement de tissus lui indiqua que le Directeur Waels, compatriote et collègue aux dents longues, venait de se poster à ses côtés. Ils échangèrent un regard las tandis qu'à l'opposé Samaël Lewis grommelait dans son coin. Aucun d'entre eux n'avait jamais été prédestiné à devenir Directeur. Aucun d'entre eux n'avait souhaité succéder à Dumbledore et pourtant, tous s'exécutaient. Les motivations des trois directeurs restaient obscures. Sauf peut-être celles d'Adonis qui avait clairement annoncé à ses collègues son désir de protéger sa communauté et d'assurer une scolarité normale et sans incident aux jeunes vampires. C'est à dire sans que personne n'apprenne que les dits vampires n'étaient pas vraiment des élèves lambda.
Les murmures dans la Grande Salle tendaient à confirmer l'impression des trois Directeurs. Tous s'interrogeaient sur leur avenir.

L'affaiblissement de la Magie avait été constaté avec l'arrivée du personnage fictif d'Harry Potter dans le monde des moldus. Il avait finalement été assimilé par les experts au réchauffement climatique. Trop de distorsion dans la magie créait une certaine instabilité et c'était toute la communauté sorcière internationale qui en pâtissait.
Le phénomène était apparu à Poudlard aussi. Tout un étage avait soudainement cessé d'être protégé, du temps comme des intrusions, ouvrant ainsi une brèche pour les Moldus, les pseudo-sorciers maléfiques à l'égo sur-dimensionné et autres. Les Directeurs avaient eu droit à ce genre de cadeau de bienvenue. Et leur première décision fut de déménager les Serdaigles, anciennement logés à l'étage désormais délabré, dans la tour des Gryffondors. La seconde fut de poster des Aurors dans l'enceinte du Château. Et il n'y eut pas de troisième.

Samaël Lewis prit une grande inspiration.
« — Bonjours à tous. Bienvenue pour cette nouvelle année. Avant toute annonce, je me dois de me présenter. Samaël Lewis. En compagnie de Junko Thomas et Adonis Waels, je co-dirigerais Poudlard, comme Dumbledore semble l'avoir décidé.
Comme vous le savez, le monde magique connait quelques perturbations ces derniers temps. Le deuxième étage de l'aile annexe n'est plus habitable suite à l'affaiblissement de la magie, par conséquent, les Gryffondor partageront leur tour avec les Serdaigles. Cette solution est provisoire et nous reviendrons à la normale dès que nous le pourrons.
»
Un concert de murmures accueilli l'annonce. Les élèves s'agitèrent, se dévisagèrent. Les vampires et autres diverses créatures s'inquiétèrent pour leur secret qui ne devaient en aucun cas être dévoilé.
Sans autre forme de procès, Adonis se leva et remplaça son collègue.
« — Le monde subit les actuellement les caprices du temps. Le Ministère veille à ce que rien ne dérange votre scolarité et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour vous éviter tout désagrément. Je vous souhaite une bonne scolarité. »
L'inquiétude disparaissant peu à peu de leurs visages juvéniles, les étudiants entamèrent leur repas autour de discussions animées concernant leur avenir et l'année à venir.

{OCTOBRE 2010}

Poudlard ne fait plus partie de l'élite. Ce simple fait avait causé l'évanouissement de douzaines de parents de jeunes sorciers anglais. Nombreux sont ceux dont les valises attendent dans le hall, prêtes à partir pour Durmstrang, Beauxbatons ou même Salem. Pourtant d'autres élèves continuent à affluer des quatre coins du monde et c'est un chassé-croisé perpétuel qui se joue dans les couloirs du château endormi.
Certains imputent cette soudaine baisse de l'école à la prétendue crise magique. D'autres pensent que le problème vient des trois directeurs que personne n'apprécie vraiment. Les vampires et autres loup-garous craignent quant à eux que ce ne soit de leur faute. Ils font donc plus ou moins profil bas, comme Adonis leur a recommandé.
A la fin du mois, pour Halloween, une grande fête est prévue pour souhaiter bonne chance aux élèves quittant l'école. Nombreux sont ceux qui craignent un coup d'éclat d'un des nouveaux groupuscules créé au sein de Poudlard. La publicité serait mauvaise...
A l'heure de la crise magique et économique, la tension est palpable même chez les elfes de maison... Et pourtant, Poudlard trouve toujours le moyen de s'en sortir... Non ?
avatar
Le Ministère de la Magie
PNJ

15/01/2010 147 ϟ © : Deviantart

Voir le profil de l'utilisateur http://relashio.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre I: Vampires

Message par Le Ministère de la Magie le Lun 14 Fév - 0:41

{INTRIGUE DE NOËL}


Suite aux derniers évènements démontrant les graves crises secouant Poudlard (Elèves en état d'ébriété à Halloween, Clubs plus agressifs que jamais, menaces...), les Directeurs ont fini par se réunir afin de trouver la solution la plus adaptée pour rétablir une certaine cohésion au sein de l'école. Et curieusement, ils n'ont rien trouvé de mieux qu'instaurer la règle du Père Noël surprise... par binomes. Ainsi, chaque élève se voit attribuer un binome pas forcément au hasard, parfois mûrement choisi par les professeurs avec lequel il doit échanger un cadeau, partager un repas de Noël... le tout dans la joie et la bonne humeur =D


{LIRE L'INTRIGUE EN ENTIER}:


Le Père Noël est une ordure.

La Grande Salle résonnait encore des murmures surpris des élèves lorsque Grayson s'était levé au nom de ses collègues. Les sourcils froncés, les jeunes professeur s'était éclairci la gorge a plusieurs reprise avant de monter carrément sur la table des professeurs et de pousser un sifflement strident. Jaugeant les étudiants de toute la hauteur de son piédestal, Grayson laissa échapper un soupir discret. Par Merlin, que la vie lui semblait dure par moments... Un Sonorus bien placé porta sa voix à l'attention de toutes les têtes blondes tournées vers lui.

— Jeunes gens, je ne saurais être ravi de votre comportement ces derniers temps. Je suis bien conscient que la crise traversée par Poudlard en a perturbé et divisé beaucoup. Mais l'union fait la force. Ainsi, les Directeurs et le corps professoral a décidé de vous réunir en binômes. La liste sera disponible sur le panneau d'affichage dans la matinée. Mais n'espérait pas vous soustraire à cette nouvelle règle. Vous devrez passer le temps et exécuter les tâches demandées... Obligatoirement. A savoir: Partager un diner avec votre partenaire. Et lui offrir un cadeau surprise décent pour Noël.Tout contrevenant se verra affublé d'un nombre conséquent de verrues et autres pustules dont le nombre augmentera proportionnellement au nombre d'infractions commises. Et le seul moyen de vous en défaire sera de... passer plus de temps avec votre binôme. Dans la joie et la bonne humeur. D'ailleurs, les professeurs auront droit de retirer des points s'ils vous prennent en pleine dispute virulente... Allez ! Bonnes fêtes à tous !

Un grand sourire hypocrite égaya le visage de Grayson puis il sauta au bas de la table, accompagné de murmures indignés. Noël promettait d'être bien plus drôle que prévu, finalement... Il voyait de là l'école envahie par des étudiants au visage remplis de verrues... Et son rictus sadique ne pu que s'élargir. Bah quoi ? C'était drôle non ?

A la sortie de la Grande Salle s'amassait déjà une foule d'élèves mécontents, désireux de découvrir le nom de leur mystérieux partenaires des fêtes de fin d'année. En lettres capitales sur un parchemin fixé avec soin s'étalaient les noms de chacun, associé à celui d'un autre, qu'ils n'avaient pas toujours envie de côtoyer... Déjà, on voyait fleurir les plans machiavéliques pour gâcher le Noël de chacun... Echanges de cadeaux, Diners piégés... Tout serait bon pour faire de cette corvée une farce géante.
Qui a dit que cela allait calmer les tensions ?
avatar
Le Ministère de la Magie
PNJ

15/01/2010 147 ϟ © : Deviantart

Voir le profil de l'utilisateur http://relashio.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre I: Vampires

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum