Relashio


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur Relashio
Nous vous souhaitons une bonne visite sur le forum. N'oubliez pas les Top-sites o/
Info: Les Jumeaux sont à limiter.
Info: Les Sang-pur de type "traitre à leur sang" sont désormais limités.
Si vous souhaitez un sang-pur, reportez-vous aux familles ou sur un personnage membre de la PBL.

Partagez | .
 

 Is that true? That true friendship never ends? ✦ Jensen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Message(ϟϟ) Sujet: Is that true? That true friendship never ends? ✦ Jensen Dim 14 Nov - 13:11

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


    Il régnait dans la salle de classe un brouhaha étouffé. Et pour cause, le cours en question n'était autre qu'un cours de sortilèges et enchantement, un cours demandant beaucoup de pratique ce qui induisait donc que le bruit régnerait dans la salle. Assise au quatrième rang, Kaelyn exécutait les ordres du professeur et pratiquait un sortilège de locomotion sur sa bouteille d'encre. Plus ou moins concentrée sur sa tâche, elle faisait parcourir à sa bouteille d'encre un trajet imaginaire sur sa table tout en échangeant de temps en temps quelques remarques avec une amie assise à ses côtés. Le cours se passa plutôt bien, malgré quelques élèves qui, trop peu concentrés, firent exploser leurs bouteilles ou les projetèrent contre un mur. Kaelyn n'avait pas de difficultés avec ce sortilège, à vrai dire il n'y avait que peu de cours où elle avait des difficultés, étant de nature intelligente elle arrivait à avoir des notes excellentes sans pour autant passer des heures à travailler, ce qu'elle faisait tout de même. Alors pendant ce cours elle pouvait se permettre de papoter avec son amie et d'échanger quelques éclats de rires.

    Ce fut seulement le son salvateur de la cloche qui interrompit Kaelyn dans sa discussion avec son amie et dans son sortilège. Aussitôt le bruit de fond redoubla d'intensité, de tous les côtés les élèves rangeaient leurs affaires, se levaient à toute vitesse et se précipitaient littéralement hors de la salle. Car cette cloche tant attendue ne signifiait pas que la fin de ce cours, elle signifiait aussi la fin des cours de toute la journée. Tous les élèves et professeurs étaient désormais libres, enfin, sauf ceux qui avaient des retenus bien évidemment. Se plongeant parmi la foule d'élève Kae sortie enfin de la salle de classe oppressante et se dirigea le plus naturellement du monde vers la salle commune des Gryffondor où elle comptait bien profiter de son temps libre avant le dîner.

    Muré dans le routine de l'école le dîner se passa dans le calme et la bonne humeur, Kae avait retrouvée quelques amis et ensemble ils avaient profiter des mets qui s'offraient à eux tout en se racontant diverses anecdotes. Le diner terminé chacun était rapidement retourné à ses occupations. Dans la salle commune des Gryffondors régnait une forte animation. Ennuyés par le mauvais le froid qui envahissait le Royaume Unis, la plupart des élèves de Gryffondor et de Serdaigles -qui cohabitaient avec les Lions suite à l'effondrement de leur tour- semblaient avoir investit la salle commune. Emplit de plus d'une quinzaine de personnes, il y avait un tel bruit que la simple idée de faire ses devoirs était totalement impensable et par le même temps, absolument irréalisable. Mais cette ambiance folle ne semblait gêner aucun des élèves qui s'étaient réfugiés dans leur salle commune, bien au contraire. Un petit groupe d'élève était amassé au fond de la salle, surement en train de regarder la démonstration d'une de ces nouvelles farces et attrapes qui faisaient fureur chez les jeunes sorciers, et qui, malgré les nombreuses interdiction du concierge, étaient toujours présentes en grand nombre dans le château. Trois ou quatre autres rouge et or s'étaient assis à une même table près d'une fenêtre et faisaient faire à leurs trousses une course poursuite des plus violente et des plus animées, à l'aide d'un simple sort de locomotion. Le petit groupe le moins bruyant était certainement celui dont faisait partie Kaelyn. La jeune femme était tranquillement assise dans un des confortables fauteuils qui se trouvaient près de la cheminée. Bien que le temps soit encore passablement doux dans le château, elle appréciait la proximité de cette source de chaleur qui rendait cet instant plus agréable.
    A l'instant présent, Kaelyn s'ennuyait. La pièce était plein d'élèves de tous âges et pourtant elle s'ennuyait ferme. Elle ignorait ou était Jensen, sa meilleure amie. Pour dire vrai depuis les vacances d'été elle n'avait que rarement vu sa meilleure amie et cela lui procurait un douloureux pincement au cœur, auparavant elles étaient si proches, aucun jour ne passait sans qu'elles se voient. Et maintenant il lui semblait que Jensen l'évitait, c'était à peine si elles s'étaient parlées depuis la rentrée. Cette situation faisait souffrir la jeune femme, elle ne comprenait pas ce qui avait pu causer un tel changement. Un instant elle pinça les lèvres en regardant sa montre, le couvre feu s'annonçait, à cette heure là chacun était censé avoir rejoint sa salle commune, bientôt les élèves iraient se coucher, mais Kaelyn avait l'esprit trop torturé pour songer à monter dans son dortoir.

    Sans prendre la peine de réfléchir, la jeune femme se leva rapidement et attrapa son manteau et son écharpe qui gisaient sur un accoudoir du fauteuil et sortit de la salle tout en les enfilant. Elle savait parfaitement qu'elle n'avait pas le droit de sortir et qu'elle risquait une retenue si elle se faisait prendre, mais peu lui importait, depuis son entrée à Poudlard elle ne comptait plus les heures qu'elle avait passée en retenue, une de plus ne ferait pas le différence. Elle avait besoin de sortir, peu importe le règlement. Aucuns bruits ne brisaient le doux silence des couloirs vides, priant pour qu'aucuns préfets, professeurs ou fantômes ne trainent dans les parage, la belle avançait à un rythme soutenue dans son chemin vers la cuisine. Arrivé au milieu du second étage, Kae fut surprise par le rire strident et diabolique de Peeves. Retenant son souffle pour ne pas se faire prendre par l'esprit frappeur, la jeune femme se cacha dans l'ombre du mur, attendant que le fantôme soit assez loin pour ne plus être un danger. Un soupir de soulagement s'échappa de ses lèvres après le passage de l'esprit frappeur. Ouf. Il ne lui fallut guère longtemps pour arriver dans le hall de l'école, d'un pas vif et silencieux elle le traversa.

    L'air vif du dehors lui frappa le visage lorsqu'elle sortit et elle ne pu retenir un frisson de lui parcourir le corps. Au loin elle pouvait apercevoir, la cabane du garde chasse, la foret interdite à la silhouette sombre et inquiétante et -le plus intéressant pour elle- le terrain de quidditch. Marchant d'un pas rythmé pour tenter d'échapper au vent qui s'infiltrait à travers son écharpe, Kaelyn arriva rapidement aux abords du lac noir. La pleine lune se reflétait parfaitement dans l'étendue sombre, créant une atmosphère des plus étranges et calme, l'astre brillait tellement que le parc était plongé dans une lueur bleutée, nul besoin d'utiliser un sort pour briser la nuit la lune s'en chargeait parfaitement seule. Seul le hululement d'un hibou et le sifflement de la brise se faisaient entendre dans le parc, profitant de sa solitude Kaelyn alla s'assoir près du lac, observant comme hypnotisée les miroitements de la lune sur l'eau noire. L'atmosphère était si reposante et douce que la jeune femme ne se rendit pas compte que quelqu'un s'approchait d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Is that true? That true friendship never ends? ✦ Jensen Mer 17 Nov - 19:27

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Qui aurait cru qu’un jour, la vie de Jensen Louise Holynski deviendrait monotone ? Au premier abord, ça semble impensable. La terreur rouge se serait-elle prit un mauvais coup sur la tête ? Prenez gardes, élèves de Poudlard, car, comme dit si bien César, Si vis pacem, para bellum. Qui veut la paix, prépare la guerre. Jenjen préparerait-elle un mauvais coup ? Elle n’avait pourtant pas l’air qui disait qu’elle s’apprêtait à faire une bêtise. Et ça inquiétait d’autant plus ses camarades du cours de potion, qui lui jetaient des coups d’œil à la dérobée. Jensen n’était pas dupe, elle les voyait faire. Pour une fois, elle préféra ne rien dire, fermer sa trop grande gueule, et suivre le cours, ce qui, notons-le, sors de ses habitudes. Elle semblait distraite, à tel point qu’elle se trompa d’ingrédient dans sa potion, qui, dès que la racine de mandragore entra en contact avec la surface du liquide, explosa littéralement. Le bruit rententit comme un coup de tonnerre dans les cachots. Personne n’osa rire, même en voyant la coiffure carbonisée de la jeune femme. Ils avaient bien trop peur de sa terrifiante rancœur. La professeur fronça les sourcils, lui intima de nettoyer et de quitter son cours afin d’aller se changer. Jensen ne dit rien, et s’exécuta. Ca ne lui ressemblait pas, elle le savait, mais elle était bien trop préoccupée pour s’en soucier.

Elle quitta donc les cachots, et monta dans son dortoir, attrapant une autre de ses robes de sorcières, et se changeant. Elle se rendit ensuite dans la salle de bain, et, sans autre forme de procès, se passa la tête sous l’eau du robinet, tête baissée. Elle lava ses cheveux ainsi, dans une posture ou elle avait la tête en bas, pour ne pas mouiller la robe qu’elle venait d’enfiler. Ca aurait été plus simple d’utiliser sa baguette non ? L’ennui, c’est que la dernière fois qu’elle a essayé de se lisser les cheveux avec, ils se sont retrouvés encore plus entremêlés qu’ils ne l’étaient. Jensen n’osait donc plus se servir de sa baguette, et puis elle se débrouillait bien mieux lorsqu’ils étaient ondulés, au naturel.

Enfin propre, elle redescendit dans la Grande Salle, et sentit sur elle des regards qui la suivait. Un élève l’interpella « t’es malade, Holynski ? » le regard meurtrier que lui jetta la gryffondor lui cloua le bec. Persuadé d’être le prochain sur sa liste, l’élève se rassit et tenta de se faire oublier. Jensen s’assit à la table des gryffondor, ruminant ses pensées. En outre, Kaelyn. Et ce qui s’était passé cet été. Jensen avait aperçut sa meilleure amie au détour d’un couloir, et lui parler lui manquait énormément, plus encore qu’elle n’aurait su lui dire. C’était avec Kaelyn, qu’elle planifiait ses fêtes surprises. Avec elle, encore, qu’elle faisait tous les mauvais coup possibles.

Et elle l’évitait. Elle n’avait pas apprécié la manière dont le père de Kae lui avait claqué la porte au nez, méprisant. Lui donnait-ce cependant le droit d’éviter sa meilleure amie ? Il fallait qu’elle lui parle. Oui ce soir, après les cours. Elle gémit soudainement. Ce soir, elle était de corvée de nettoyage des toilettes … Et c’était pas fun, quand elle était toute seule.

Lorsqu’elle eut finit sa journée, y comprit sa retenue, il était tard, et les élèves étaient tous rentrés dans leurs dortoirs. Jensen bénéficiait d’un passe-partout tant qu’elle rentrait des toilettes jusqu’à sa salle commune, mais l’envie d’aller dans la salle ne l’enchantait pas vraiment, surtout depuis que les piafs l’avaient investis avec leurs couleurs.
Resserrant les pans de son blouson en cuir, la jeune femme fit demi-tour, et se dirigea vers le hall d’entrée. Habituée des lieux, elle s’arrêta à temps, cachée derrière la statue qui trônait là, tandis que le concierge passait, une lampe dans une main, un balai dans l’autre. Elle attendit que les pas du bonhomme ne soient plus audibles pour sortir de sa cachette et traverser le hall. Sans bruit, et aussi silencieuse qu’un fantôme, elle se glissa à l’extérieur. Un instant, elle admira la vue du parc plongé dans l’obscurité, la Forêt Interdite, le stade de Quidditch dont les bannières se distinguaient, flottant dans le vent, le lac noir, sa surface limpide reflétant la Lune. C’est vers ce dernier que se dirigea Jensen.

Elle arrivait aux abords du lac, lorsqu’elle s’aperçut qu’elle n’était pas seule. Hésitante, elle fit un pas en avant, puis se décida et marcha d’un pas vif vers la silhouette assise près du lac. Alors qu’elle s’approchait, signalant sa présence en marchant sur les cailloux, elle s’aperçut qu’il s’agissait de Kaelyn. Elle prit une profonde inspiration. Plus question de fuir. Elle détestait trop ça. Elle finit par s’approcher de Kaelyn.

« Kae … Il faut que je te parle. » furent, dans un premier temps, les seuls mots qui franchirent les lèvres de Jensen, tandis qu’elle s’asseyait à côté de sa meilleure amie. « Je … J’ai pas eu un comportement franchement correct, et je m’en veux pour ça. Es-ce que..tu veux bien écouter ce que j’ai à te dire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Is that true? That true friendship never ends? ✦ Jensen Sam 20 Nov - 19:07

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    Kaelyn n'aurait su dire combien de temps elle était restée là assise en silence près du lac. Le silence qui régnait dans le parc lui permettait de laisser ses pensées divaguer en toute quiétude, oubliant pour un moment ses soucis et interrogations. Elle aimait ses moments où elle se sentait comme seule au monde et où plus rien ne semblait lui importer. Un instant elle ferma les yeux laissant les doux bruissements de l'eau noire la bercer et la brise lui frôler le visage. Elle se sentait bien là, assise près du lac, entourée par la nuit et le silence. Elle était tellement plongée dans les méandres de ses pensées qu'elle ne remarqua pas immédiatement qu'elle n'était plus seule. Ce fut le bruit de pas qui se rapprochaient qui la prévint que ce bref instant de douceur était terminé. Consciente que sa situation enfreignait le règlement de l'école de magie un moment de panique s'empara d'elle, si la personne qui approchait était un professeur elle allait avoir des ennuis, les ennuis lui importaient peu vrai dire, mais elle n'avait aucune envie de se retrouver en heure de retenue. Vivement elle rouvrit les yeux pour savoir si son sort allait être négatif ou si la chance était avec elle. Heureusement pour elle c'était une élève qui approchait, une longue chevelure blonde, un visage aux traits doux et rieurs, ce n'était autre que Jensen Holynski, sa meilleure amie. Finalement la situation n'était peut être pas si bonne que ça. Jen était sa meilleure amie, Kaelyn n'avait aucuns doutes là dessus, mais depuis la rentrée les choses avaient changées.

    C'était un fait que personne ne pouvait nier, une chose que Kaelyn soupçonnait de ne jamais voir changer, Jensen Louise Holynski était sa meilleure amie. C'était elle seule qui pouvait réussir à la faire sourire par sa simple présence. C’était cette jeune femmes en question, avec qui Kaelyn aimait se retrouver lorsque le moral n’allait plus, ou que la mélancolie prenait le dessus. C’était sans honte et sans hésitation que la Gryffondor se réfugiait à ses cotés. Sans honte car elle savait parfaitement que celle-ci ne la jugerait pas. Sans hésitation car cette jeunes femmes si chère à ses yeux était toujours de bons conseils et que sa simple présence répandait en elle une douce chaleur, pareille à celle du doux soleil d’été. Il n’y avait qu’elle pour arracher un sourire à la jeune Lawrens quand son moral devenait cruel et s’amusait à frôler le sol. Jensen et Kaelyn c'était une histoire qui durait depuis des années, elles avaient un an d'écart mais là n'était pas le plus important, ce qui importait c'était cette connexion qui semblait exister entre elle, cette complicité et cette amitié qui grandissaient un peu plus à chaque instants passés ensemble. C'était ensemble qu'elles avaient organisées et participé à des dizaines et dizaines de fêtes toutes plus extraordinaires les unes que les autres, c'était ensemble qu'elles préparaient des mauvais coup, qu'elles se retrouvaient dans la cuisine ou le parc au beau milieu de la nuit puis qu'elles se faisaient piégées par le concierges. La plupart de leurs heures de retenues elles les avaient effectuées ensemble, et à chaque fois ces moments étaient simplement géniaux. Entres elles il n'y avait pas de jalousies où de disputes, c'était l'amitié dans sa forme la plus simple et la plus pure. Pourtant les faits étaient là, aujourd'hui rien n'était plus pareil. Au grand damne de Kaelyn qui en ignorait la cause.

    Jensen - Kae … Il faut que je te parle.

    Les mots franchirent les lèvres de Jensen tandis qu'elle s'asseyait près de la Gryffondor, puis le silence vint prendre place entre elles deux, un silence gêné comme il n'en avait jamais existé entre elles auparavant. La situation était décidément bien difficile. Les choses étaient ainsi depuis la rentrée, Jensen semblait l'éviter, fuyant son regard lorsqu'elles se croisaient dans un couloir, évitant de se retrouvée seule avec elle. Il n'y avait eu aucune disputes entre elles, aucun moment où leur amitié avait souffert, Kaelyn ne comprenait pas ce qu'il se passait et cela la faisait souffrir de cette douleur sourde insupportable que l'on ressent suite à un manque. Elles avaient prévues de se voir durant le mois d'août mais Jensen n'était jamais venue, malgré les hiboux qu'elle lui avait envoyé Kaelyn n'avait jamais su pourquoi elles ne s'étaient pas vues ce jour là. Et depuis il n'y avait plus rien. Son amitié avec Jensen lui manquait, tous ces petits moments agréables qu'elles vivaient toutes les deux, toutes leurs discutions, leurs fous rires interminables, leurs bêtises et leurs fêtes improvisées, tout ce qui avait fait leur amitié depuis de nombreuses années lui manquait cruellement, à chaque instants. Elle avait voulu comprendre, parler avec la jeune femme, mais à chaque fois elle avait prit la fuite ou prétendue qu'il n'y avait rien avant de partir précipitamment laissant Kaelyn dans l'incompréhension la plus totale. Elle ne comprenait pas.

    Jensen - Je … J’ai pas eu un comportement franchement correct, et je m’en veux pour ça. Es-ce que..tu veux bien écouter ce que j’ai à te dire ?

    Lentement Kaelyn leva les yeux vers la jeune femme, plongeant son regard noisette dans celui bleuté de sa meilleure amie. Elle pouvait y lire de la gêne et de la peine, elle sen voulait, elle le disait elle même. Peut être cette situation la faisait-elle aussi souffrir? C'était Jensen qui s'était éloignée de Kae d'elle même mais cette supposition était valable, Kae connaissait sa meilleure amie, on ne passait pas tant de temps avec une personne sans apprendre à déchiffrer sa personnalité. La jeune femme n'eut pas besoin de réfléchir, elle voulait savoir ce que Jen avait à lui dire, elle voulait savoir ce qu'il se passait, ce qui la poussait à agir ainsi, elle voulait comprendre pourquoi pendant plus de deux mois leur amitié avait dû souffrir de ce silence. Machinalement elle passa une main dans ses longs cheveux bruns avant de replonger son regard dans celui de sa confidente.

    Kaelyn - J'aimerais comprendre Jensen, j'aimerais savoir pourquoi et comment les choses ont pu changer de la sorte. Je suis totalement perdue... Alors oui, bien sûr, j'écouterais ce que tu as a me dire...

    "Si cela peut aider notre amitié à refaire surface." pensa-t-elle sans pour autant oser le dire. Ces mots auraient raisonnés comme si leur amitié s'était éteinte à jamais, et ça, elle ne le supporterait pas.




Dernière édition par Kaelyn R. Lawrens le Dim 28 Nov - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Is that true? That true friendship never ends? ✦ Jensen Sam 20 Nov - 21:57

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Cette situation ne pouvait plus durer. Jensen le savait. Elle n’en pouvait plus de rester loin de celle qu’elle considérait comme une part d’elle-même. Ne plus pouvoir faire part de ses idioties à quelqu’un lui manquait, et ce n’était jamais pareil avec les autres. Kaelyn avait toujours été celle qui trouvait les idées de Jensen fantastiques, elle l’avait toujours suivie dans ses délires, qu’ils soient réels ou non, d’ailleurs, Jensen avait toujours fait de même. Elles s’étaient toujours tout dit, n’omettant jamais rien, et Jen avait fait une entorse à cette règle en évitant Kaelyn depuis le début de l’année scolaire. Et ça la rongeait littéralement. Non pas que cette règle aie été mise en vigueur, ou quoi que ce soit, non, elles n’en avaient même jamais discuté, vous savez, les règles, c’est pas leur truc, mais elle avait l’impression de se trahir elle-même, en quelque sorte. Et ça ne pouvait plus continuer comme ça.

Ce n’était peut être qu’un hasard qui avait amené Jensen auprès du lac, là ou était assise Kaelyn. Qu’importe, maintenant, elle était là, et le temps était venu pour les explications. Car Jensen lui devait ça. Elle savait que Kaelyn n’avait pas compris pourquoi elle agissait ainsi, et ça la blessait d’autant plus. « J'aimerais comprendre Jensen, j'aimerais savoir pourquoi et comment les choses ont pu changer de la sorte. Je suis totalement perdue... Alors oui, bien sûr, j'écouterais ce que tu as a me dire... » Oh que oui, elle comprenait que Kaelyn soit perdue … Ne l’était-elle pas un peu aussi ? N’avait-elle pas un manque, au fond d’elle ? Jensen ramena ses genoux contre elle, et les entoura de ses bras. Elle inspira l’air à pleins poumons, tentant de mettre de l’ordre dans ses idées qui tourbillonnaient dans sa tête comme des poissons dans l’eau.

« Tu sais, cet été, je devais venir chez toi ? » commença-t-elle, levant la tête, et regardant la lune, blafarde dans l’étendue céleste. Cependant, elle n’attendit pas que Kaelyn réponde, c’était plus un moyen de débuter qu’une réelle question. « Je suis venue. Mais … ça ne s’est pas passé comme je l’imaginais. C’est ton père qui a ouvert la porte. J’aurai dû te prévenir, t’envoyer un hibou, mais j’était trop excitée pour ça, et quand j’ai demandé à te voir… ton père m’a balancé à la figure tout ce que les Sangs-Purs ont de mieux comme insultes pour les Sangs-Mêlés .. Je crois que ça lui ais pas plus que je lui dise qu’il était aussi impur que moi. Puis, il a dit que tu ne voulais plus jamais me revoir, que je devais rester éloignée de toi… » Jensen détacha son regard de la lune, pour se tourner vers Kaelyn. « J’ai été stupide, affreusement stupide de le croire, mais ses mots m’ont fait mal. Et .. Je sais pas, j’ai déconné, chaque fois que je te voyais, je le voyais .. J’aurai dû tout te dire dès la rentrée, Kaelyn. Je ne sais pas pourquoi je n’en ai pas été capable, et j’ai honte de ça. Honte de nous avoir fait souffrir pour ça. Parce que notre amitié est ce qu’il y a de plus cher pour moi. »

Elle se justifiait, elle le savait, mais quelque part, elle en avait besoin, et à mesure qu’elle parlait, il lui semblait qu’un poids se retirait de ses épaules, et elle se sentait comme libérée à nouveau, même si Kaelyn n’avait toujours rien dit. Il y avait longtemps qu’on ne l’avait pas écoutée comme ça. A vrai dire, les élèves croient que Jensen est intouchable, parce qu’elle est l’image même de la fille fêtarde et casse-cou, et ils pensent que le seul souci qu’elle peut avoir, ce sont les retenues. C’est loin d’être le cas, et le premier souci en tête de liste, c’est elle et Kaelyn. Le reste importe bien peu. D’aussi loin que Jensen se souvienne, elles ne se sont jamais disputées, pas même à propos d’un garçon, ni de quoi que se soit d’autre, d’ailleurs. C’était ce qui faisait leur force. Leur union inébranlable. Qui pourtant aujourd’hui semble ne tenir qu’à un fil.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Is that true? That true friendship never ends? ✦ Jensen Dim 28 Nov - 12:59

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    Un instant les deux jeunes femmes restèrent silencieuses. A les voir ainsi, personne n'aurait pu s'imaginer que seulement quelques mois auparavant elles passaient leur temps ensemble à discuter et à rire, prêtes à tout faire l'une pour l'autre. Pourtant aujourd'hui les faits étaient bel et bien là, cette amitié si forte qui les liait depuis des années semblait aujourd'hui bien fragile. Jamais Kaelyn ne s'était imaginer qu'il arriverait un moment où elle ne saurait quoi dire face à Jensen, elle qui savait tout d'elle, elle a qui elle s'était confier sans retenue, avec qui elle avait passer des heures à rire et à faire des bêtises. Cela faisait si longtemps qu'elles se connaissaient et passaient tout leur temps libre ensemble que Kae en était venue tout naturellement à considérer la jeune Gryffondor comme une véritable sœur de cœur, une part d'elle si important que jamais elle ne voudrait la voir s'en aller. Mais depuis la rentrée, rien n'était plus pareille. Et étrangement Kaelyn ne comprenait pas pourquoi, elles qui ne s'étaient jamais rien caché. Subitement Jensen s'était éloignée. En deux mois tout avait basculer et Kae n'avait rien pu faire. D'un coup Jen était plus distante, plus renfermée. Elle semblait fuir la compagnie de la Gryffondor qui était pourtant sa meilleure amie. Parfois lorsque enfin elle parvenait à parler avec Jen elle n'obtenait que de rares mots futiles. Et cela blessait Kaelyn. Elle aurait voulu l'aider, savoir ce qui l'avait changer à ce point, savoir si elle pouvait faire quelque chose pour elle. Mais elle ne savait pas ce qu'il se passait, alors elle ne pouvait rien faire juste être spectatrice et voir sa confidente de toujours s'éloigner.

    Jensen - Tu sais, cet été, je devais venir chez toi ?

    Enfin le silence fut brisé par la voix douce et hésitante de la jeune Holynski. Comme pour se donner du courage la lionne contemplait l'astre blanchâtre qui flottait dans le ciel. Oui Kaelyn se souvenait parfaitement de ce jour où elles auraient dû se voir et où elle avait attendue en vain de retrouver sa meilleure amie après une longue absence. Pendant plusieurs heures elle avait attendue de moins en moins patiemment de pouvoir enfin revoir sa confidente mais après plus de deux heures de retard, plus de deux heures pendant lesquelles elle avait vu le ciel prendre la teinte orange du soleil couchant elle avait dû se faire une raison, Jensen ne viendrait pas. Elle ignorait alors la raison de cette absence et aujourd'hui elle l'ignorait toujours tout comme elle ne savait ce qui provoquait chez elle ce comportement distant. Vainement elle tenta de croiser le regard de la jeune femme, persuadée que dans ses prunelles elle trouverait une explication à ses questions. Elle n'eut pas besoin d'y parvenir, déjà Jensen semblait prête à tout lui expliquer.

    Jensen - Je suis venue. Mais … ça ne s’est pas passé comme je l’imaginais. C’est ton père qui a ouvert la porte. J’aurai dû te prévenir, t’envoyer un hibou, mais j’étais trop excitée pour ça, et quand j’ai demandé à te voir… ton père m’a balancé à la figure tout ce que les Sangs-Purs ont de mieux comme insultes pour les Sangs-Mêlés .. Je crois que ça lui ais pas plus que je lui dise qu’il était aussi impur que moi. Puis, il a dit que tu ne voulais plus jamais me revoir, que je devais rester éloignée de toi…

    Soudainement Kaelyn sentit le froid s'insinuer en elle sournoisement, son regard se perdit dans le vide alors que c'était au tour de Jensen de se tourner vers elle. Sa gorge se serra douloureusement à l'entente de ses paroles, un goùut acide lui envahit la bouche comme si on l'avait forcée à avaler des salsifis. Un long soupir de découragement s'échappa de ses lèvres tandis qu'elle passa une main sur son visage. Ce qu'elle redoutait le plus, ce qu'elle avait à tout prix chercher à éviter était finalement arrivé sans qu'elle puisse l'éviter. Jensen avait dû subir le regard froid et les paroles venimeuses de Drake Alexander Lawrens. Bien sûr elle était au courant des idéaux sombres de la famille Lawrens et de la relation difficile qu'entretenait Kaelyn avec ses parents, elle n'ignorait rien de la cruauté et du mépris dont il pouvaient faire preuve ni du dédain qu'ils ressentaient et criaient sur tous les toits concernant les "sangs-impurs". Mais la jeune femme avait toujours fait en sorte que Jensen ne se retrouve jamais seule en compagnie de ses parents, elle était parfaitement consciente que son statut de sang ne plaisait pas du tout à sa famille qui lui reprochait fortement de fréquenter de telles personnes. Kaelyn avait subit de nombreuses disputes, de nombreuses punitions et de nombreuses humiliations à cause de ses fréquentations, mais Jensen n'en savait rien, elle s'était toujours jurée que sa famille ne gâcherait pas leur amitié. Pourtant c'est ce qui s'était passé.
    La jeune femme était habituée à sa triste vie familiale -ce qui ne l'empêchait pas d'en souffrir encore- les choses avaient toujours fonctionné ainsi dans la famille Lawrens. Bien trop occupée par l'organisation de ses soirées mondaines et par les interminables séance de shopping qu'elle s'offrait dans les plus grands magasins de luxe la mère de Kaelyn n'avait jamais vraiment portée attention à sa fille. Une seule et unique chose la préoccupait à propos de son enfant, l'image qu'elle donnait d'elle et de la famille, la réputation de la famille était bien trop importante pour permettre à la jeune fille de la ternir. C'était pour cette raison que la mère de la jeune sorcière l'avait confiée dès sa naissance à une nourrice et un précepteur qui s'occuperaient d'elle et de son éducation. Kaelyn n'avait jamais connu les moments complices que vivaient toutes les autres jeunes filles avec leurs mères, tout cela était bien trop futile pour que Loreleï Lawrens y prenne part. Kaelyn n'avait jamais pu compter sur un quelconque soutient provenant de sa famille car son père était encore bien pire que sa mère. Il ne faisait aucun doute que Drake Lawrens avait été déçu de voir que l'enfant que portait sa femme était une fille, un enfant du sexe faible qui ne mériterait jamais de prendre sa succession alors Kaelyn avait dû subir dès son plus jeune âge ces remarques blessantes et humiliantes et le manque d'amour de son paternel. Kaelyn avait toujours vécut ainsi, ignorant le plaisir simple que représentait un dimanche en famille où son père lui contait des histoires pendant que sa mère était occupée à lui tricoter une écharpe, et cette situation la faisait souffrir plus qu'elle n'avait jamais voulu l'avouer. Oui, elle était bel et bien habituée à vivre ainsi après plus de 17ans d'existence mais les mots de Jensen la frappèrent en plein cœur, lui révélant son histoire familiale dans toute son horreur. C'était à cause de son père si Jen s'était tellement éloignée ces derniers temps, c'était à cause de ses idéaux détestables et de son mépris des autres. Pendant plus de 6 ans Kaelyn avait réussi à épargner une telle chose à sa confidente, mais aujourd'hui elle avait échouée et elle en payait le prix, elle payait pour appartenir à une famille si hautaine et mauvaise.

    Jensen - J’ai été stupide, affreusement stupide de le croire, mais ses mots m’ont fait mal. Et .. Je sais pas, j’ai déconné, chaque fois que je te voyais, je le voyais .. J’aurai dû tout te dire dès la rentrée, Kaelyn. Je ne sais pas pourquoi je n’en ai pas été capable, et j’ai honte de ça. Honte de nous avoir fait souffrir pour ça. Parce que notre amitié est ce qu’il y a de plus cher pour moi.

    Quelque part Kaelyn ne pu s'empêcher de ressentir une pointe de déception s'insinuer dangereusement en elle. Si Jensen s'était éloignée pendant tout ce temps c'était parce que les paroles de Mr Lawrens l'avaient blessées et qu'elle l'avait cru. Comment cela avait-il pu être possible? Comment Jensen avait pu croire que Kaelyn ne voulait plus la voir. Elle avait remis en question leur amitié et cette vérité faisait mal à la jeune femme.

    Kaelyn - Je suis désolée que tu ais dû subir ça, je... je ne sais pas quoi te dire. Tu sais comment est ma famille, tu sais quelles horreurs mon père est capable de prononcer et de commettre et pourtant tu l'as cru.

    Sa voix retentissait faiblement dans l'obscurité, ses propres paroles lui faisaient mal, ce qu'elle ressentait lui faisait mal. Dans un geste d'automate elle se mordit la lèvre inférieure avant de se forcer à continuer.

    Kaelyn - Je ne comprends pas, je pensais que notre amitié était plus forte que tout, que l'on ne se cachait rien... Pourquoi as-tu préféré croire mon père plutôt que de venir m'en parler?

    Que se passait-il? Tout paraissait tellement solide quelques mois auparavant et maintenant Kae ne savait plus quoi penser. Alors c'était ça? Sa famille avait-elle finalement réussi à tout détruire? Même son amitié la plus forte, celle a laquelle elle tenait le plus?
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Is that true? That true friendship never ends? ✦ Jensen Ven 3 Déc - 22:07

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


C’était stupide, totalement stupide, de voir à quel point une amitié qui semblait pourtant si forte en apparence, est si facile à briser. On dit que les liens les plus forts sont incassables, mais je ne pense pas que ce soit vrai. Jensen et Kaelyn étaient proches, comme deux sœurs, et pourtant, aujourd’hui, leur relation est en péril. Même la plus forte des relations peut se retrouver en danger. Même la plus belle des amitiés peut se terminer en véritable cauchemar. Il ne suffit que d’un faux pas, et c’est tout un monde qui est ébranlé sur ses fondations. Et ce faux pas peut être fait par l’un ou l’autre, mais aussi bien par une personne extérieure… Dans le cas de Jensen et de Kaelyn, c’était ce qui s’était passé.
Jensen s’en voulait, évidemment, parce que si elle avait prévenu Kaelyn de son arrivée chez elle, rien de tout ça ne serait arrivé, et elles seraient certainement déjà en train de préparer un mauvais coup ensemble, ou une fête surprise dans la Salle sur Demande. Peut être auraient-elles même déjà attrapé un serpentard qui les aurait surprise en train de préparer leur coup, et elles l'aurait saucissonné .... mais non. Elle était là, à parler, à tenter de s’expliquer sur la raison pour laquelle elle n’avait pas pu venir, pour laquelle elle l’avait évitée durant ce début d’année.

Kaelyn, ça avait toujours été un peu sa sœur. Non pas qu’elle en manquât, non avec déjà deux sœurs cadettes à la maison, elle n’en avait pas spécialement besoin d’une autre. Mais ses sœurs, ses vraies sœurs, n’avaient jamais compris Jensen. Oh, quand il s’agissait de trucs de filles, comme se maquiller et s’habiller, là, il n’y avait pas de souci, Jen’ pouvait compter sur elles. Mais dès qu’il s’agissait de jouer les aventurières, il n’y avait plus personne. Jensen n’avait jamais eu de problèmes de sang, comme Kaelyn en avait avec sa famille. Etant une sang-mêlé, seule sa mère étant sorcière, elle n’avait jamais reçu une éducation stricte. A vrai dire, elle pouvait bien plonger dans un buisson de menthe que ça aurait fait rire sa mère, et sourire son père, même à contrecœur. C’était si facile, sa famille si compréhensive, et surtout, elle ne se mêlait pas des histoires de sang. Ce genre de choses importait peu. Pour les Holynski, la valeur d’une personne était plus importante qu’une stupide histoire de sang pur ou impur. D’autant que, de nos jours, la plupart des sorciers portaient dans leurs veines du sang de moldu. Et alors ? Qu’es-ce que ça peut faire ? Ca ne change rien, et Jensen avait toujours été fière d’être une sang-mêlé, de faire partie, comme elle aimait à le penser, de deux mondes.

Mais quand elle était allée chez Kaelyn, son père, tel un rhinocéros enragé, avait détruit cette image qu’elle avait. Elle n’avait pas cru un mot de ce qu’il avait dit, mais c’était plus que tout, le ton du paternel qui avait irrité Jensen. Il l’avait blâmée pour quelque chose dont elle n’était pas responsable, elle n’avait pas apprécié, et en bonne gryffondor, lui avait répondu qu’il était du même sang qu’elle. Il n’avait pas aimé, c’est sûr. Et la rentrée était arrivée aussi vite, Jensen n’avait rien vu passer, elle n’avait même pas revu Kaelyn … Et l’avait évitée, à chaque fois. Pourquoi diable avait-elle fait ça ? N’aurait-il pas mieux valut aller lui parler de suite ?

« Je suis désolée que tu ais dû subir ça, je... je ne sais pas quoi te dire. Tu sais comment est ma famille, tu sais quelles horreurs mon père est capable de prononcer et de commettre et pourtant tu l'as cru. » Jensen baissa la tête, ses cheveux blonds lui tombant devant les yeux. Il lui semblait alors que cela faisait une éternité qu’elle était allée dans cette pizzeria, pour la première fois avec Kaelyn, et ou elles avaient tant rit. Incapable d’ajouter quoique ce soit à cette vérité, Jensen se contenta de regarder ses pieds, honteuse, comme elle ne l’avait encore jamais été.

« Je ne comprends pas, je pensais que notre amitié était plus forte que tout, que l'on ne se cachait rien... Pourquoi as-tu préféré croire mon père plutôt que de venir m'en parler ? » Jensen releva la tête, fixa son regard azur dans celui de Kaelyn. « J’avais peur. » La réalité venait de la frapper comme une gifle l’aurait faite. « Peur de ta réaction, peur de … je ne sais pas ! Peur peut-être, d’apprendre que ses paroles étaient vraies. Oh comment ai-je pu penser ça, Kaelyn ? Comment ai-je pu être aussi stupide ? » Sa voix mourut, tandis qu’elle se prenait la tête dans ses mains, tirant ses cheveux blonds en arrière, dévoilant désormais les larmes qui coulaient sur ses joues. On voyait rarement Jensen dans un tel état ; généralement, les gens la voyaient toujours sourire, et penser qu’elle puisse être dans un pareil état était … impensable. Mais il n’y avait que Kaelyn et Jensen dans le parc, près du lac. Aucun témoin ne verrait Jensen Louise Holynski pleurer. Et c’était mieux ainsi. Elle ne voulait pas qu’on la voie dans cet état, elle ne voulait pas qu’on sache que Jensen Louise Holynski pouvait avoir ses moments de faiblesse. Pour les élèves de l’école, elle était celle qui souriait toujours, en toutes circonstances… Le temps aujourd’hui, n’était guère à la fête au lancer de serpentins… Jensen renifla, et essuya ses larmes du revers de sa manche. « je suis tellement désolée … J’ai tout fichu en l’air. Notre amitié, tout ça, quoi. » elle fit une pause, essuyant ses larmes à nouveau. « je voudrais tellement remonter en arrière … t’avoir envoyé ce fichu hibou de malheur, et avoir évité ton père. Ainsi, rien de tout ça ne serait arrivé, et notre relation serait toujours la même … » S’il y avait bien un seul vœu que Jensen aurait pu faire, c’était bien celui-là. Hélas, ici, il n’y a pas de génie qui vous offre trois vœu et qui fait de vous un prince d’Ali-baba …
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Is that true? That true friendship never ends? ✦ Jensen Mer 22 Déc - 0:30

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    Pourquoi n'avait-elle donc pas pu avoir une famille normale? Chaque autre famille de sa connaissance lui aurait convenue comparée à ce qu'elle subissait auprès de ses propres parents. Kaelyn aurait été capable de tout donner pour changer sa condition familiale, elle aurait aimée naitre dans une famille aimante où elle aurait été choyée et où le sang de ses amis n'avait aucune importance. Elle aurait aimer vivre comme tous les autres enfants, vivre dans un quartier animé, avoir des amis moldus durant sa jeunesse, aller à l'école comme chaque autre enfant. Elle avait souvent rêver qu'elle faisait partie d'une de ses familles sorcières où la nature du sang, le nom que l'on portait et la richesse que l'on possédait n'étaient que futilités. Vivre comme la plupart de ses camarades lui aurait parfaitement convenue, elle aurait même aimer naitre dans une famille moldue si cela aurait pu lui faire connaitre l'amour et la joie d'une famille unie. Mais rien n'avait été ainsi et Kaelyn était née Lawrens. Ce nom, cette appartenance à cette illustre famille avait celée son destin d'une façon qu'elle n'avait jamais souhaitée. Tout ce qu'elle aurait désirée connaitre avait été maintenu tellement loin d'elle qu'elle n'avait même pas pu effleurer ses espoirs du doigt. Rien ne s'était passé comme elle l'aurait aimé, elle était née dans une des familles les plus connues du monde de la magie, une famille au sang pur depuis des décennies, à la fortune inestimable et à l'influence puissante. Elle était une Lawrens et elle avait dû vivre en tant que telle. Son nom ne lui avait pas permit de connaitre toutes les petites choses qui faisaient la joie des autres enfants. Elle avait été confiée à une nourrice dès sa naissance puis à un précepteur chargé de lui transmettre une éducation et des savoirs des plus parfaits. Pour les Lawrens se mêler aux sangs-impurs était une aberration alors Kae n'avait jamais pu se lier aux autres enfants, moldus ou de sangs-mêlés, elle avait toujours côtoyer des familles au sang aussi pur que le sien, des familles hautaines et méprisantes qu'elle aurait préférée ne jamais connaitre. Elle n'avait pas connue une enfance habituelle, jamais elle n'avait rie en compagnie de ses parents, jamais sa mère était venue la consoler lorsqu'elle pleurait le soir, jamais son père lui avait dit qu'il était fière d'elle lorsqu'elle avait reçut sa lettre de Poudlard. Son enfance n'avait pas été des plus malheureuse, elle était bien consciente que d'autres enfants avaient vécus des choses terribles, mais cela lui avait crée un vide en elle, une souffrance que même le temps ne pourrait apaiser. Comment pouvait-elle vivre dans une famille dont elle ne partageait pas les idéaux? Comment pouvait-elle porter ce nom qui inspirait aussi bien le respect que la crainte? Comment pouvait-elle accepter de vivre dans une famille où chacun de ses gestes étaient jugés, chacune de ses relations contrôlées et où son avenir était déjà décidé pour elle? Kaelyn n'avait pas eu une enfance facile, elle avait dû subir des humiliations et des paroles dures mais jamais elle n'avait baisser les bras, elle savait que Poudlard serait son refuge, que ses amis seraient son soutient le plus fort. Pourtant aujourd'hui même sa relation avec Jensen était menacée par sa famille. Comment pouvait-elle vivre dans cette famille qui s'appliquait à détruire sa relation avec sa meilleure amie?

    Quiconque se serait trouver près du lac à ce moment là aurait compris que quelque chose n'allait pas entres Jensen et Kaelyn. Contrairement à d'habitude les deux Gryffondors n'étaient pas plongées dans une discussion animée, elle ne planifiait pas une fête clandestine ou une bêtises, aucun éclat de rire ne venait briser le silence de la nuit, tout cela ne leur ressemblait pas. Cette situation, cet éloignement soudain ne leur ressemblaient pas et désormais elles s'en mordaient toutes deux les doigts. Quiconque les aurait vu aurait comprit. La tête baissée, honteuse Jensen braquait son regard azur sur ses pieds comme si elle n'osait croiser le regard de Kaelyn qui, elle, avait les yeux perdus dans le vague, une expression de douleur sur le visage. La situation présente était tout aussi sombre que la nuit.

    Jensen - J’avais peur.

    Les regards des deux confidentes se croisèrent, la surprise pouvait se lire au fond des pupilles noisettes de Kae. Jensen, avoir peur? C'était presque impensable. C'étaient là deux termes qui n'avait jamais été ensemble. En pure Gryffondor Jen n'avait jamais manifester la moindre appréhension, elle avait toujours été pleine de vie, de courage et d'audace. Jamais Kaelyn ne l'avait vu reculer devant une épreuve, une punition ou même une difficulté qu'elle rencontrait pour mettre en place une de ses farces si connues. Pour la jeune femme sa meilleure amie avait toujours représentée la Gryffondor par excellence, elle avait toujours adorer son coté malicieux et audacieux qui ne reculait devant rien ni personne. Et aujourd'hui elle lui avouait qu'elle avait eu peur, peur de la perdre et de perdre cette amitié si chère à elles deux. La simple idée de voir son amitié avec Jensen s'éteindre était impossible à imaginer pour Kae, rien de ce qui pouvait se passer entre elles ne détruirait leur lien. C'était comme si soudainement le monde ne tournait plus rond.

    Jensen- Peur de ta réaction, peur de … je ne sais pas ! Peur peut-être, d’apprendre que ses paroles étaient vraies. Oh comment ai-je pu penser ça, Kaelyn ? Comment ai-je pu être aussi stupide ?

    Un soupir s'échappa des lèvres de la jeune femme, sa famille devenait une véritable source de douleur pour elle. Les paroles venimeuses de son paternel avaient réussies à faire douter la jeune Gryffondor, à ébranler une amitié qui lui tenait à cœur.
    Soudainement Jensen passa ses mains dans ses cheveux, révélant un visage pâle où des larmes coulaient lentement. Kaelyn sentit son propre visage perdre de ses couleurs, ce fut comme si une main glacée s'était refermée sur son cœur, la vision de sa meilleure amie souffrant lui était difficile à supporter. Surtout que toute cette douleur était causée par elle et sa famille si sombre.

    Jensen - Je suis tellement désolée … J’ai tout fichu en l’air. Notre amitié, tout ça, quoi. Je voudrais tellement remonter en arrière … t’avoir envoyé ce fichu hibou de malheur, et avoir évité ton père. Ainsi, rien de tout ça ne serait arrivé, et notre relation serait toujours la même …

    Kaelyn fut prise d'un frisson, comme si soudainement le froid qui régnait dans le parc l'atteignait. Jamais elle n'aurait pu s'imaginer qu'elle se trouverait face à cette situation un jour, que son amitié avec Jensen serait en danger. Un goût amer lui envahit la bouche, tout avait été gâcher, tout avait été mit en péril à cause de sa famille. Une nouvelle fois c'était par la faute de sa famille qu'elle souffrait.
    C'était impossible, c'était idiot et impensable, son amitié avec Jensen ne pouvait se finir ainsi, sa famille ne pouvait pas les séparer. Jensen avait été sa meilleure amie, sa confidente, sa sœur de cœur durant des années, elle ne pouvait laisser tout cela disparaitre. Ce n'était pas de la faute de Jen.

    Kaelyn - Tu n'as pas à être désolée Jensen, c'est à moi de l'être pour ce que mon père a pu te dire. C'est moi qui ai eu tord, j'aurais dû te dire à quel point leurs idéaux sont noirs, qu'ils n'hésitent pas à rabaisser chacun de mes amis qui n'a pas le sang pur... J'aurais dû t'avouer que la seule raison pour laquelle tu ne t'es jamais retrouvée seule avec mes parents c'est parce que je me doutais de ce qui arriverais, de ce qu'ils feraient pour te faire fuir, et que j'ai tout fait pour que ça n'arrive pas. Quelque part je comprends ta réaction, je sais que mon père est doué pour appuyer là où ça fait mal, il sait rabaisser et faire peur, j'en ai déjà fait l'expérience...

    Un instant sa voix se brisa, ses yeux étaient devenus humides à son tour mais Kaelyn faisait tout pour retenir ses larmes. Pour éviter de pleurer elle reprit la parole d'une voix douce et apaisante.

    Kaelyn - Mais ce sont eux qui tentent de tout gâcher, pas toi. Jen, tu es ma meilleure amie, ma confidente, ma sœur de cœur, tout ça c'est trop important pour moi pour que je les laisse tout détruire...

    Lentement elle posa une main sur le bras de Jensen, se laissant aller à ses côté, recréant une proximité qui lui avait manquer durant ces derniers mois. Elle resta là, en silence, serrant contre elle sa meilleure amie dans une étreinte pleine d'affection.
    Sa famille pouvait continuer de lui gâcher la vie, elle ne détruirait pas son amitié avec Jensen.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Is that true? That true friendship never ends? ✦ Jensen Mar 25 Jan - 16:57

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

(désolée, désolée, désolée ... je sais que je devais poster bien avaant, mais l'inspiration a eu du mal à venir :/ et c'est court, contrairement à toi :s)

Jensen aurait voulu remonter le temps, revenir à ce qui semblait alors une éternité, lorsque les deux gryffondors n’avaient peur de rien, lorsqu’on ne parlait que de leur fête à venir, lorsque rien de tout ça n’était arrivé. Cependant, c’était impossible, Jen le savait bien, et ressasser ce genre de choses ne ferait rien avancer ni changer du tout.
Elle n’imaginait pas à quel point ça devait être dur pour Kaelyn, de supporter une famille comme la sienne, quand on était si différents d’eux. C’est toujours quelque chose qu’on a du mal à concevoir, quand on a grandi dans une famille ou le sang importe peu, mais la vérité avait frappé Jensen le jour ou elle était allée chez les Lawrens.

Dès lors, elle avait su que sa relation avec Kaelyn en serait changée, mais de là à en venir ou elles en étaient … Eh bien il y a un ans, ça aurait été tout à fait inimaginable, tant les deux jeunes femmes étaient complices. Et aujourd’hui, elles souffraient toutes les deux à cause de préjugés. C’était stupide, totalement stupide. Et pourtant. Jensen renifla, et du revers de sa robe de sorcier, essuya les larmes qui roulaient sur ses joues. Peu de gens avaient déjà vu pleurer Jensen Holynski, car c’était quelque chose qu’elle ne faisait que rarement et que lorsque la jeune gryffondor se sentait mal. C’était le cas ce soir-là, et les larmes avaient jailli d’elles-mêmes sans que Jen ne puisse les arrêter.
Toute l’école était d’accord pour se dire que quelque chose clochait entre Jensen Holynski et Kaelyn Lawrens. L’une n’allait pas sans l’autre, tout le monde savait ça. Et Jen ignorait si c’était dû à la « froideur » (faute d’une meilleur expression) de leur relation ou non, mais les farces qu’elle faisaient n’avaient pas la même saveur que lorsqu’elle les faisait avec Kaelyn.

« Tu n'as pas à être désolée Jensen, c'est à moi de l'être pour ce que mon père a pu te dire. C'est moi qui ai eu tord, j'aurais dû te dire à quel point leurs idéaux sont noirs, qu'ils n'hésitent pas à rabaisser chacun de mes amis qui n'a pas le sang pur... J'aurais dû t'avouer que la seule raison pour laquelle tu ne t'es jamais retrouvée seule avec mes parents c'est parce que je me doutais de ce qui arriverais, de ce qu'ils feraient pour te faire fuir, et que j'ai tout fait pour que ça n'arrive pas. Quelque part je comprends ta réaction, je sais que mon père est doué pour appuyer là où ça fait mal, il sait rabaisser et faire peur, j'en ai déjà fait l'expérience... » Jen resta silencieuse. Qu’aurait-elle pu ajouter ? Elle ne trouvait déjà pas les mots ordinairement pour exprimer correctement ses sentiments, alors là … Elle laissa Kaelyn continuer. « Mais ce sont eux qui tentent de tout gâcher, pas toi. Jen, tu es ma meilleure amie, ma confidente, ma sœur de cœur, tout ça c'est trop important pour moi pour que je les laisse tout détruire... » Le cœur de Jensen se serra. Puis, sentant le bras de Kaelyn sur le sien, Jen se laissa finalement aller. Elle passa son bras autour de Kaelyn, la serrant de la même manière que l’aurait fait une sœur.

Puis, ayant repris son aplomb, Jensen lança un regard déterminé à sa meilleure amie. « Non. » fit-elle fermement. « Personne ne s'avisera plus de détruire notre amitié. Je le jure. » Ce n’étaient pas des paroles en l’air ; Jen les pensait sérieusement. « Tu es trop importante pour moi pour que je laisse des imbéciles t’éloigner de moi. » Puis, Jensen, aussi soudainement que le soleil brille après une tempête, sourit. « Alors ? Quand es-ce qu’on met Poudlard sans dessus-dessous ? » On ne changera jamais Jensen.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Is that true? That true friendship never ends? ✦ Jensen Dim 20 Fév - 18:23

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    Le silence était retombé sur le parc, comme le vent qui se calme après la tempête, la nuit était soudain redevenue pure et simple, il n'y avait plus d'éclats de voix où se mêlaient la froideur et l'incompréhension. Le fracas des larmes qui coulent s'était enfin tût et dans la noirceur de la nuit il régnait désormais la douceur des retrouvailles. Le temps qui s'écoulait n'avait plus aucune importance pour Kaelyn, elle se fichait éperdument de savoir qu'il était près de 2 heures du matin et que si un professeur les trouvaient là elles n'échapperaient pas aux heures de retenues, tout ce qui comptait pour elle s'était qu'elle avait enfin retrouver ce à quoi elle tenait le plus. Le brouillard qui avait plané sur son amitié avec Jensen s'était enfin levé et elles savaient toutes deux que plus rien ne pourrait se mettre entre elles. Toute cette histoire n'était pas parvenue à tuer l'amitié des deux jeunes femmes, au final elle l'avait rendue plus forte que jamais. Sans un mot Kaelyn se laissa aller, un sentiment de calme et d'agréable satisfaction l'envahit lentement lorsqu'elle sentit Jensen passer un bras autours d'elle et l'étreindre comme une sœur. Elle comprit aussitôt que tout ce qui avait pu se passer durant ces derniers mois n'avait alors plus aucune importance. Jensen n'avait même pas besoin de prononcer le moindre mot, cette étreinte, ce contact qui enfin se rétablissait voulait tout dire.

    Néanmoins Jensen se redressa, dans son regard s'était rallumée une étincelle qui avait manquée durant toute cette conversation, la lueur de la détermination était revenue, de la confiance et de la fermeté. Dans le silence de la nuit la voix de Jensen résonna, plus forte que jamais, sans aucune hésitation ni aucun doutes.

    Jensen - Non. Personne ne s'avisera plus de détruire notre amitié. Je le jure. Tu es trop importante pour moi pour que je laisse des imbéciles t’éloigner de moi.

    Un sourire vint se glisser lentement sur le visage de Kaelyn, elle savait que même dans la nuit la plus noire sa meilleure amie pouvait le percevoir. Elles partageaient cette amitié depuis si longtemps que la voir mourir un jour était tout simplement impossible, tous les élèves de Poudlard étaient d'accord avec ça, qu'ils apprécient les deux Gryffondor ou pas. Kaelyn sans Jensen, Jensen sans Kaelyn, c'était tout simplement impensable, anormal. Depuis qu'elles s'étaient liées d'amitié les deux jeunes femmes ne s'étaient pas lâchée développant ce lien si fort qui les unissait maintenant. Seuls ces quelques semaines avaient été témoins d'un éloignement. Mais maintenant plus rien ne mettrait en péril leur amitié. C'était une promesse qu'elles n'avaient pas besoin de proférer à voix haute, tout ça était bien trop important pour elles.

    Jensen - Alors ? Quand es-ce qu’on met Poudlard sans dessus-dessous ?

    Soudainement un immense sourire avait illuminé le visage de la jeune femme, elle paraissait maintenant pleine d'enthousiasme comme si rien ne s'était jamais passé. Kaelyn laissa un petit rire lui échappé, ça aussi ça lui avait manqué. Faire les pires bêtises en compagnie de Jen, défier l'autorité des professeurs, oublier intentionnellement le règlement, organiser des fêtes clandestines dans le château et inventer mille et une farces. C'était aussi ça qui les liait, leurs nombreuses bêtises. Mettre le château sans dessus-dessous, elles adoraient ça, elles s'éclataient, peut importe les conséquences. Elles ne se posaient pas de limites et ça leur faisait un bien fou de rire jusqu'à ne plus en pouvoir ou de danser jusqu'au petit matin tout en sachant que leur fête était absolument interdite.
    Cette fois un regard complice passa entre elle, Kaelyn pouvait ressentir l'impatience de sa confidente, elles avaient du temps à rattraper et il ne fallait pas perdre un instant. Soudainement elle avait retrouver toute sa joie de vivre.

    Kaelyn - Quand?! Tu veux attendre? On a toute la nuit devant nous n'oublie pas mon chou! On pourrait aller faire un tour en cuisine ou faire une piscine party dans la salle sur demande ou euuh... Oh! Réveiller les Serdaigles en leur lançant des veracraaaa.... AAAH!!

    Le regard noisette de Kaelyn s'était agrandit d'effrois lorsqu'elle avait sentit une chose gelée et gluante s'enrouler autours de sa cheville. Un violent sursaut la prit, elle tenta de se défaire de cette étreinte en s'appuyant sur ses mains pour reculer mais ses paumes glissaient sur l'herbe fraiche. Il était trop tard. Le poulpe géant l'avait attrapé et il n'était pas près de la lâcher. Chacun a Poudlard savait que le poulpe était inoffensif et habitué aux élèves, mais ce n'était pas une raison. Elle lança à Jensen un regard presque horrifié, elle savait ce qui allait se passer, elle ne pourrait pas y échapper. Lentement elle sentit la tentacule se resserrer sur la peau de sa cheville et la tirer vers le lac.

    Kaelyn - Non non non non... NOOON!


    Soudainement le poulpe géant l'avait tiré d'un coup sec, l'envoyant sans ménagement dans l'eau froide du lac noir. Le cri de la jeune femme s'évanouit lorsqu'elle se retrouva submergée dans l'eau. Une fois qu'il fut sûr que sa vengeance avait été belle et bien effectuée le poulpe relâcha sa cheville, la laissant sonnée et grelottante au milieu du lac. Crachotant l'eau qu'elle avait avalée dans sa chute la jeune Gryffondor remonta à la surface et tenta d'avancer vers le bord, mais ses vêtements lui collaient à la peau et ses longs cheveux brun s'éparpillaient sur son visage masquant sa vision. Ses gestes étaient maladroits mais elle parvint à rejeter ses cheveux en arrière pour se dégager la vue. Devant le ridicule de la situation elle eu la soudaine envie de rire, sur la berge elle pouvait voir que Jensen paraissait beaucoup aimer la situation.

    Kaelyn - Viens donc m'aider au lieu de te marrer comme un scrout à pétard!

    Après quelques brasses hésitantes elle sortit sa main de l'eau pour que Jen l'aide à remonter sur le bord. Une fois leurs mains liées un sourire mesquins étira ses lèvres, sans crier gare elle tira sur le bras de sa meilleure amie l'entrainant avec elle dans le lac. Dans un concert d'éclaboussures et de protestations étouffées la jeune blonde lui tomba presque dessus, ça lui apprendra à se moquer. Comme libérée d'un poids Kaelyn fut prise d'un fou rire incontrôlable, elle se laissa aller et éclata franchement de rire.
    Elle l'avait prévenue, la nuit était loin d'être terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Is that true? That true friendship never ends? ✦ Jensen Jeu 24 Fév - 20:47

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Que Poudlard tremble sur ses fondations, le duo Kaelyn-Jensen était de retour. Pour vous jouer un mauvais tour. Heu non, ça c’est la Team Rocket. Enfin bref, elles sont de retour, plus soudées que jamais, prêtes à faire vibrer le château au gré de leurs fêtes et de leurs idioties. Beaucoup pensent qu’elles ne sont que deux gamines qui passent leur temps à récolter des retenues … Ils n’ont pas tout à fait tort. Mais elles sont bien plus que deux gamines, elles sont aussi jeunes, et elle en profitent, et beaucoup, à Poudlard, ignorent ce que ce mot veut dire, tout comme ils ignorent ce que « sourire » veut dire. Et c’est bien dommage pour eux, car il n’y a rien de meilleur que de rire ou de sourire en compagnie d’une amie à la suite d’une déferlante de bêtises comme les aime Jensen et Kaelyn.
Et ce soir … Ce soir, il fallait bien qu’elles fêtent ces « retrouvailles », non? Et comme toujours, ça risquait d’être fort animé, par ici. Surtout si …

« Quand?! Tu veux attendre? On a toute la nuit devant nous n'oublie pas mon chou! On pourrait aller faire un tour en cuisine ou faire une piscine party dans la salle sur demande ou euuh... Oh! Réveiller les Serdaigles en leur lançant des veracraaaa.... AAAH!! »

Sous le regard effaré de Jensen, sa meilleure amie glissa sur le sol, tirée par quelque chose. Jensen se jeta sur le sol, mais sa main manqua celle de Kaelyn ; cette dernière fut entrainée droit vers le lac. En un instant, Jensen était debout, sa baguette sortie, avant de se rendre compte que ce qui avait tiré Kaelyn était le poulpe … Elle fronça les sourcils, perplexe. Normalement le poulpe était sensé être inoffensif .. Ouais, ben pas tant inoffensif que ça en fin de compte. Jensen se précipita vers Kaelyn, toujours tirée vers le lac, et tenta d’attraper sa main, mais à nouveau, elle échoua, et sous ses yeux ébahis, Kaelyn fit un magistral vol plané dans les airs, son cri résonnant dans le parc, avant d’atterrir dans un « plouf » retentissant. Kaelyn réapparut à la surface du lac, crachotant de l’eau, ses longs cheveux bruns devant son visage. Un instant, Jensen hésita entre lui demander comment elle allait et rire à gorge déployée. Son hilarité augmentant au fur et à mesure que la scène se déroulait à nouveau dans son esprit, elle explosa de rire.

« Viens donc m'aider au lieu de te marrer comme un scrout à pétard! » Ah, parce que ça se marrait un scrout à pétard? Jen tenta d’imaginer la créature en train de rire, et évidemment, ce eut pour seul effet d’augmenter encore son hilarité. Un peu calmée, après quelques minutes d’intense rire incontrôlé, elle hocha la tête. « J’arrive. » dit-elle, en montant sur le ponton et en s’approchant de sa meilleure amie. Elle lui tendit la main, n’ayant alors aucune idée de ce que Kaelyn avait en tête. Pourtant, la connaissant, elle aurait dû se méfier … Mais non. Sitôt ses mains liées à celle de Kaelyn, et ayant vu le sourire mesquin qu’arborait sa confidente, un éclair de compréhension passa dans les yeux de Blondie.
« Ah non, non, non, non.. » marmonna-t-elle, tentant de se dégager. Bien trop tard. Kaelyn la tira vers elle, et c’est un plongeant magistral tête la première, que Jensen récolta dans une gerbe d’éclaboussures. L’eau lui emplir aussitôt la bouche et le nez, et Jensen se débattit pour remonter à la surface, ou elle se retrouva aussi trempée qu’on peut l’être dans un lac.
Le rire de Kaelyn lui parvint aux oreilles, et son hilarité étant contagieuse, Jensen rit aussi. Si quelqu’un sortait du château, non seulement elles allaient récolter une sacré punition, mais pour ça, il faudrait déjà qu’il vienne les chercher dans le lac … Jensen aurait bien voulu voir le professeur Grayson Morgan nager, tiens.. De plus belle, elle rit qu’à cette pensée. Oh oui, la nuit ne faisait que commencer.

(mwarf c'est minable ._.)
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Is that true? That true friendship never ends? ✦ Jensen Dim 13 Mar - 13:44

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    C'était maintenant les rires des deux jeunes femmes qui résonnaient dans le parc du château. La tension qui régnait entre elles était enfin retombée et, Merlin pouvait en être témoin, cela faisait un bien fou à Kaelyn. Elle avait enfin retrouver Jensen, sa meilleure amie, celle de qui elle ne voulait plus jamais être séparée. A ce moment précis elle se sentait étonnement bien et sereine, pourtant la situation n'était pas des plus banale et des plus agréable. Alors qu'il était plus de 2 heures du matin Jensen et elle se trouvaient au beau milieu du lac Noir, trempées jusqu'aux os par son eau froide avec le poulpe géant qui s'amusait à leur frôler les pieds de ses tentacules. En temps normal ces éléments auraient été loin de rendre un tel moment parfait mais aussi étrange que cela puisse paraitre il était tout simplement idéal pour les deux jeunes femmes. Tout leur correspondait, l'heure plus que tardive et surtout le côté étrange et décalé de tout cela. Jensen et Kaelyn avaient toujours former le duo gagnant de Poudlard, celui qui était connu pour ses nombreuses frasques et bêtises, leurs fêtes clandestines étaient connues de tous dans le château et tout le monde savait que rien ne pouvait les arrêter ni même les séparer. Peut être était-ce pour cette raison que tout paraissait si naturel à Kaelyn, elle avait tout fait en compagnie de sa meilleure amie, les choses les plus folles et les bêtises les plus poussées, alors se retrouver au beau milieu du lac Noir en pleine nuit n'était qu'un détail parmi tant d'autre. Un détail qui risquait fortement de leur apporter des ennuis, mais pour tout dire Kaelyn ne s'en préoccupait pas pour le moment. Elle avait retrouver Jensen, sa sœur de cœur et rien ne pouvait gâcher ce moment.

    En voyant l'expression a la fois choquée et amusée de Jensen lorsqu'elle remonta à la surface Kaelyn ne pu retenir un nouvel éclat de rire, quelques heures auparavant elle ne se serait jamais imaginée qu'elle mêlerait son rire à celui de Jensen.

    Kaelyn - On a fait toutes les bêtises possibles et imaginables ensemble et tu te laisses avoir par ce qu'il y a de plus prévisible... Tu perds la main Jen! Il va falloir qu'on reprenne tout ça en main!

    La jeune femme ponctua sa dernière phrase d'un clin d'œil appuyer en direction de sa confidente, même si elle se doutait bien que Jensen ne perdrait jamais la main concernant les bêtises elle s'était tout de même laissée avoir comme une débutante et ça la faisait bien rire. Un nouveau sursaut la prit lorsque le poulpe frôla sa jambe d'une de ses tentacules, la jeune femme laissa échapper une expression de mécontentement, le poulpe était inoffensif mais là elles l'avaient surement dérangé dans son sommeil et cette baignade forcée avait été sa manière de se venger. Kae n'avait pas peur de cette créature mais sentir une tentacule visqueuse contre sa peau n'était pas très agréable. Voyant un nouveau sourire moqueur se former sur le visage de Jensen la Gryffondor lui envoya de l'eau sur le visage.

    Kaelyn - On ne rigole pas roooh! Il fait froid par ici, un petit tour en cuisine pour se réchauffer et grignoter ça te dit?

    Sachant que Jensen serait tout à fait partante pour ce programme Kae entama quelques brasses pour se rapprocher de la berge et pouvoir sortir de l'eau froide qui commençait à lui engourdir les doigts. Elle était bien décider à se précipitée dans les cuisines et à s'installer le plus proche possible d'une des cheminées pour déguster un morceau de gâteau au chocolat tout en parlant et riant avec Jenjen, elles allaient avoir beaucoup de choses à se raconter et beaucoup de plans à mettre en place. Elles devaient rattraper ce temps perdu. A moins que l'ombre qui s'approchait lentement du lac ne soit un professeur.
    Oups...


[HJ: Topic fini pour moi ;D A Jenjen-chou de voir si elle veut poster une dernière fois ou pas (a)]
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Is that true? That true friendship never ends? ✦ Jensen


ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

Is that true? That true friendship never ends? ✦ Jensen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» True Blood
» Let your love come true
» True blood.
» Caly & Jayden ♥ True love never dies? (FINI)
» [[??]] True Legend [DVDRiP]uptobox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Relashio :: Administration :: Les Archives :: Version 1 :: [V1] Archives Hors-Rp :: Ancien :: RP-