AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Relashio
Nous vous souhaitons une bonne visite sur le forum. N'oubliez pas les Top-sites o/
Info: Les Jumeaux sont à limiter.
Info: Les Sang-pur de type "traitre à leur sang" sont désormais limités.
Si vous souhaitez un sang-pur, reportez-vous aux familles ou sur un personnage membre de la PBL.

Partagez | .
 

 LEE ◄► Slowly, I relive a better past.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Message(ϟϟ) Sujet: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Ven 12 Nov - 20:48

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Jhorsljk Lee
« ft. Alex Dunstan»Stoker

« C'est en forgeant que l'on devient forgeron, mais ce n'est pas en se mouchant que l'on devient moucheron. »
Carte d'Etudiant
ID n° S.2502.15




» Nom; Stoker
» Prénom(s); Jhorsljk, Lee. Le destin (ou ma mère) a eu la bonne idée de me donner un prénom fort peu prononçable. Alors je me présente comme Lee aux gens, et m’amuse des tentatives infructueuses sur mon premier prénom.
» Date et lieu de naissance; Né le vingt-neuf mars, à Dover (Delaware, EU).
» Age; Dix-huit ans.
» Année; Septième année.
» Nationalité; Américaine. Néanmoins, je possède aussi la nationalité Estonienne de par ma mère. Cependant, on peut mieux draguer en disant "Je suis américain." en prenant l'accent, donc j'omets volontairement l'autre. Tout est une question de détails.
» Sang; Né-moldu. Et oui, le bonhomme complètement largué lors de sa première rentrée, c'était moi. Ravi de vous rencontrer.
» Maison; Poufsouffle ou Gryffondor.
» Quotient Magique; Quatre-vingt quinze. Honorable, en sachant que la magie est sortie de je-ne-sais-où lors de ma création.


Là où le vent nous mène
What's you story, morning glory ?
    D’aussi loin que je me souvienne, tout débuta un matin de février. Je me tenais assis au sol, une boite métallique cabossée entre mes jambes. A l’intérieur gisaient quelques soldats de plombs, maigres jouets pour le gosse que j’étais. Mes mains allaient et venaient de la cavité de la boite au tapis bon marché, posant difficilement mes soldats debout tant mes petites mains tremblaient. Un éclat plus vif que les autres m’avait fait sursauter, reportant mon attention sur les cris violents et coléreux provenant de la porte. Deux langues aux phonèmes différents se combattaient, l’une plus grave, l’autre plus slave. Elles se mélangeaient, alliant divers mots des deux langues sans s’encombrer du sens parfois confus. Du moment que toute la rancœur, que toute la haine la plus profonde se fasse sentir. Je me revois, petite chose perdue que j’étais, au milieu de ce salon impersonnel aux murs imprégnés d’humidité et au lino jaune pisse, retenant vaillamment mes larmes, rejouant silencieusement la bataille aseptisée de mes braves compagnons de plomb.

    Ce ne fut pas la seule crise familiale à laquelle je dus faire face. Hélas. Elles se multiplièrent au fur et à mesure de ma croissance. Les raisons étaient simples et résidaient en un seul mot, un seul mot tant aimé et hait : money. Les difficultés pécuniaires que nous rencontrions à cette époque étaient invivables. Mère se plaignait sans arrêt du peu d’argent que Papa ramenait. Celui-ci enchainait petits boulots sur petits boulots, CDD et autres contrats à courte durée. Le chômage le faisait déprimer, et sa santé s’en faisait ressentir. Plus d’une fois, le peu d’économie que nous avions partit dans les médicaments pour le soigner, ce fabuleux pays n’ayant toujours pas crée de sécurité sociale. Mère étant incapable de parler plus de trois mots de suite dans la langue de Shakespeare, elle se faisait souvent refuser aux entretiens d’embauche malgré son visa légal américain. J’avoue avoir volé plus d’une fois à l’étalage tant la situation était critique. La condition instable dans laquelle nous vivions n’arrangeait en rien mon caractère renfermé et turbulent.

    La magie, en cet instant, m’apparaissait comme un rêve utopique. Un art crée par des tours de passe-passe habiles, des histoires de rapidité et de dextérité par des gens du cirque ou bien des artistes de rue. Oui, je côtoyais bien souvent la magie à l’époque, mais celle-ci n’était qu’illusion. Une illusion bien rôdée, vouée à faire briller les yeux des gamins et à les faire rêver. La nuit, le monde sombre dans lequel je vivais se voyait illuminé par des rêves extravagants, où des hommes aux allures ténébreuses se promenaient un bout de bois en main, et où les chouettes servaient à faire correspondre le courrier plutôt qu’à servir de décoration empaillée chez la mégère du dessous. En y repensant, ce fut sans doute la seule démonstration d’un quelconque pouvoir durant mon enfance. Pas d’étincelles magiques ou de lévitation inconsciente. Juste quelques visions absurdes et inutiles dans mon sommeil profond.

    Et puis un jour, semblable aux autres dans le déroulement de sa matinée – déjeuner, faire quelques devoirs, écouter la station pop dans la cuisine –, Papa revint, un micro-sourire aux lèvres et les yeux brillants de larmes contenues. Je crois que ce qui m’a le plus marqué dans cette matinée ne fut pas la lettre d’acceptation dans la main de mon père mais le baiser échangé sans un mot entre mes parents, rompant par ce fait la monotonie de ma vie. Pourtant, un baiser, ce n’est rien pour vous. Une preuve d’amour toute bête, qui redonne de la bonne humeur et assure la stabilité d’une famille entière. Mais je venais de voir la réconciliation muette d’un couple qui se déchirait depuis ma naissance. Un certain soulagement m’avait envahi, et la culpabilité inconsciente que j’éprouvais venait d’être allégée d’un poids. Après tout, peut-être n’étais-je plus la cause de ces disputes incessantes.

    Le contrat que venait de décrocher mon père concernait un poste en Angleterre, dans l’industrie nautique près de Liverpool. Un emploi à plein temps, avec logement de fonction compris. Que valait une traversée de l’Atlantique face à un revirement de cette envergure ? Ainsi, après mon premier voyage en bateau quelque peu chaotique et révélant un mal de mer insoupçonné, je foulais pour la première fois le sol britannique, un espoir brulant au creux de mon ventre. Intenable, j’allais et venais au milieu de la foule, effrayant plus d’une fois mes parents à l’idée d’une quelconque perte de leur unique enfant. Nous arrivâmes par la suite à bon port, découvrant un charmant quartier réaménagé pour les ouvriers et ingénieurs de l’entreprise. Cela changeait grandement par rapport à notre deux pièces du Delaware, et c’est sur de bonnes bases que recommençait notre semblant de vie, ragaillardie par la nouveauté.

    Je vous omettrais volontairement les trois années suivantes qui, bien qu’agréables, furent secondaires dans mon histoire. Nous en sommes donc à ce fameux jour de mes douze ans, un jour qui en dehors d’être celui d’un anniversaire, fut celui de l’arrivée d’une lettre quelque peu décalée. La lettre ne fut pas la seule chose décalée, d’ailleurs, car le bonhomme l’accompagnant était une véritable curiosité. Un fou au pantalon élimé couleur prune et à la veste moutarde, parlant d’une école de sorcellerie, prouvant par A+B que je possédais des pouvoirs magiques et que je devrais aller à Poudlard à la prochaine rentrée scolaire afin de maitriser au mieux mes aptitudes peu communes. Je crois me souvenir que lors de cette annonce, j’étais terrifié. Terrifié à l’idée de quitter cette nouvelle vie dont je m’accommodais à la perfection, terrifié de me savoir différent de mes parents et de mes amis. Etait-ce une tare ? Pourquoi moi ? Oui, je le vivais assez mal, au début. Comprenez : je venais enfin de trouver une stabilité et boum ! on m’annonçait qu’en fait, non, je partirais d’ici cinq mois vivre dans un château de magiciens, rempli d’autres magiciens, et que j’apprendrais des cours tels que sortilèges ou métamorphose (loin des mathématiques et de la géographie habituelles). Quelle grosse blague ce fut lors de la rentrée, engoncé dans ma « robe » de sorcier toute neuve, ma « baguette magique » dans la poche. Je crois que si on avait dû citer une unique phrase passant dans mon esprit, cela aurait été « Sortez-moi de cet univers de dingues ! »

    Pourtant, quelques jours plus tard, je m’étais néanmoins intégré dans un petit groupe, après avoir oublié plusieurs fois de suite le mot de passe de la salle commune. « Tête-en-l’air », appelez-moi. Me voir squatter devant l’entité magique avait dû leur faire de la peine. Quoiqu’il en soit, nous avions rapidement fait connaissance, ce qui m’avait valu ma première vraie crise de fou rire face aux tentatives infructueuses de mes camarades à la prononciation de mon prénom. J’en ris encore, lors de nouvelles rencontres. Bref, ma première année passa rapidement, entre cours, découvertes, peurs atroces, et potions explosées. Ce n’est que lors de l’été de mes treize ans que mes parents m’apprirent une nouvelle qui me fit éclater de joie : l’arrivée d’une petite sœur. Je n’étais plus seul, j’avais enfin quelqu’un avec qui jouer lors de mes périodes à Liverpool. Certes, après sa naissance, ce n’était qu’un petit être. Mais face à cet évènement, je vivais mieux le fait d’aller à Poudlard tout au long de l’année. Mère avait de quoi s’occuper à longueur de journée, Papa avait une source de bonheur en rentrant après son travail, et rien que ça me rassurait. A mes yeux, ce bébé était comme une sorte de substitut de moi-même, mais contrairement à d’autres qui auraient été jaloux, je l’acceptais très bien, même que ça me convenait.

    Les années passèrent. Mon caractère s’affirma, je n’étais plus aussi renfermé qu’au début grâce à la vie sociale que je possédais au château. Passer de quatre relations à une bonne cinquantaine aidait grandement. Certes, j’étais toujours aussi pénible, empoté et obstiné, mais il faut croire que cela faisait mon charme. Sauf avec les filles. L’adolescence est une période enrichissante, car nous autres, garçons, sommes intrépides. Nous n'avons peur de rien, le monde nous appartient. Et de ce fait, cette vérité en tête, je me faisais un plaisir de tester mes talents de séductions sur ces damoiselles, toutes maisons confondues. Les résultats ne furent pas très probants, allant du simple refus au sort de saucissonnage en plein milieu du hall. Mon charme irrésistible les faisait toutes craquer, j’en étais sûr. Elles devaient juste être un peu timides, à l’époque. Il n’y avait pas de quoi me dissuader de continuer. Mon dernier râteau date d’ailleurs de la semaine dernière. Une charmante demoiselle à la chevelure de feu qui ne s’y est pas pris par quatre chemins pour m’exprimer son refus d’une « quelconque relation avec un goujat tel que toi, Stoker. Merlin ressuscitera le jour où cette idée m’effleurera à peine l’esprit. » Ma joue se souvient très bien de la fin de cette discussion, merci.

    Maintenant, assis à même le sol du dortoir, alors que mes camarades se préparent pour le repas de ce soir, je relis ce que je viens d’écrire et je me demande quel est l’intérêt d’un tel parchemin. Peut-être une mise au point avant de passer mes Aspics. Marquer noir sur blanc toute l’histoire de ma courte vie, avec d’abord ses bas, puis maintenant ses hauts. Un besoin inconscient de faire place neuve pour mieux tourner la page. Je pense pouvoir écrire sans crainte que Poudlard fut ma rédemption. Je suis enfin tel que j’aurais dû être depuis mon enfance, un garçon qui a pu apprendre de ses malheurs. Un garçon buté, maladroit, intrépide, un brin masochiste pour m’acharner sur les filles inaccessibles, mais aussi ouvert, calme, et protecteur (sans doute un peu trop avec le bout de chou de la famille). Je me sens bien. Niveau maturité, ce n’est pas encore ça, mais je me soigne. Je me présente, Jhorsljk Stoker, appelé Lee, et je suis un sorcier.


Muggle zone
Derrière l'écran, le joueur.
» Pseudo (et prénom, si ça te chante); Alors mon petit surnom, c'est Ellie.
» Age; Dix-huit le vingt-cinq novembre. Ça y est, je rentre dans l'âge adulte. Dur à croire quand on me voit regarder Scooby-doo à la télé chaque matin.
» Un double-compte ? Non.
» Présence sur le forum (./7); Ahah, quelle question compliquée ! Alors, presque sûr, tous les week-end. Pour ce qui est de la semaine, n'ayant pas internet dans mon logement étudiant, ça variera selon mes heures de détentes. On va résumer en Sam/Dim sûr, et Mar/Jeu possibles.
» Avatar choisi;
Code:
<b>[color=indianred]▬ </b> Alex Dunstan [/color]■ [url=http://relashio.forumactif.com/dossiers-scolaires-f6/lee-slowly-i-relive-a-better-past-t237.htm#2275]J. Lee Stoker[/url]
» Réponse à la question du moment; Ok par Lond'
» Comment avez-vous connu le forum et quel est votre avis ? Hum, il me semble que c'est via PRD. Mon avis ? Un coup de cœur face au contexte. Pour mon premier forum "HP", j'estime avoir fait un choix judicieux.
» Quelque chose à ajouter ? Cela fait bien trois/quatre mois que je n'ai pas fait de rp. J'ai rouillé, depuis le temps, et j'angoisse à l'idée de reprendre. Mais vous avez tous l'air un peu gentil et complètement fous, donc ça me va. :3


Dernière édition par J. Lee Stoker le Ven 12 Nov - 23:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Ven 12 Nov - 20:54

Invité

ACCIO PROFIL


Invité



Bienvenue parmi nouuuuuuss t'as l'air d'être un petit comique toi, je t'aime déjà bien!!!
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Ven 12 Nov - 20:56

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Hey bienvenue (:
Félicitation pour le premier forum HP (:
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Ven 12 Nov - 21:00

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Dunstan ♥️ On le voit pas assez sur les forums je trouve.

Bienvenue (a). Fous ? Totalement ! Gentils ? Pas sûrs .../sbaf/ t'inquiète pas on va bien s'occuper de toi
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Ven 12 Nov - 21:09

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    Merciiiiiiii à vous trois. 8D

    Ça, comique, je le suis via le personnage de Lee. Parce que dans la vraie vie, je fais des études de croque-mort dans le but de me faire une armée de zombies afin de gouverner le monde et de créer la nouvelle chorégraphie qui supplantera celle de feu M.J.


    Merci Ellein. (: Il ne faudra pas hésiter à me faire des remarques si je me plante dans des faits relatifs au monde de la sorcellerie. Parce que fan, je le suis, mais pas au point de connaitre par cœur les us et coutumes du château.

    Oh ! Quelqu'un qui connait Dunstan. Je t'aime déjà, toi. Un forum de fous, ça me convient. Owi occupez-vous de moi. \o/
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Ven 12 Nov - 21:11

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

J. Lee Stoker a écrit:


    Ça, comique, je le suis via le personnage de Lee. Parce que dans la vraie vie, je fais des études de croque-mort dans le but de me faire une armée de zombies afin de gouverner le monde et de créer la nouvelle chorégraphie qui supplantera celle de feu M.J.

je postule pour le poste de mort vivant soldat, j'ai besoin d'un boulot pour vivre *signe le CDI *
bienvenue ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Ven 12 Nov - 21:53

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Bienvenue !
Maiis oui, on est tous gentils, ici... (sauf London qui est un tyran *out*)
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Ven 12 Nov - 22:19

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Owiii ! A Poufsouffle !!!
Welcome ^^
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Ven 12 Nov - 22:24

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    Vous êtes engagé, cher Rafael. Bienvenu dans cette pseudo-armée. Ravi de vous compter parmi mes soldats. (ou danseurs, au choix.)
    Merci. ♥️

    J'ai déjà pu voir que ce "London" s'en prenait plein les dents dans les différentes présentations. Est-il si terrible ?
    Sinon, merci. ♥️ J'adore ton avatar. Candice. ♥️

    N'influençons point le choix de l'écrivain (à ce que j'ai compris). Mais oui. J'adore le mot anglais Hufflepuff. Je trouve ça cute, plein de douceur.
    Bref. Je me tais. Et merci Nolan.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Ven 12 Nov - 22:37

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Non mais n'importe quoi ! London n'est pas un tyran, c'est un amoouuuur, Jésus revenu sur Terre
Bienvenue sur Relashio !

Pré-validation et Questionnaire


Bonsoir donc ! Ton code est validé déjààà. Ensuite, Haha, j'aime beaucoup ce Jordk...Josdsl... Lee :mrgeen: Très bonne fiche, très bien écrite, j'adore et j'adhère ! Nolan on a un pote pour toi !

Tu es donc Pré-validé !

Je te laisse remplir le questionnaire de répartition suivant et ensuite ta validation devrait être terminée =)
Code:
<div class="titrepres">Questionnaire de répartition
[b][size=9][color=dimgrey]Parce qu'on a bien le droit d'en savoir un peu plus même avec des questions pourries.[/size][/b][/color]</div><div class="repart"><blockquote><div style="border-bottom: solid 3px steelblue;">Répondre aux questions avec un maximum de précision. Merci de conserver la mise en page.</div>
<div class="titrepres">[color=dimgrey][size=11]Questions fermées[/size][/color]</div>
<b>Chocolat ou Thé à la menthe ?</b>
[size=11]- répondre ici[/size]
<b>Soirée sans alcool ou arrosée ?</b>
[size=11]- répondre ici[/size]
<b>Cancre ou étudiant assidu ?</b>
[size=11]- répondre ici[/size]
<b>Quidditch ou Echecs magiques </b>
[size=11]- répondre ici[/size]
<b>Noir ou blanc ?</b>
[size=11]- répondre ici[/size]

<div class="titrepres">[color=dimgrey][size=11]Questions ouvertes[/size][/color]</div>
<b>Quelle est ton opinion sur la saga d'Harry Potter et le danger qu'elle pourrait faire courir au monde sorcier ?</b>
[size=11]- répondre ici[/size]
<b>Les conflits dit "de Sang" sont-ils un sujet sensible ?</b>
[size=11]- répondre ici[/size]
<b> Quelles sont les valeurs qui te paraissent les plus importantes ?</b>
[size=11]- répondre ici[/size]
<b>Lorsqu'un conflit éclate, comment réagis-tu ?</b>
[size=11]- répondre ici[/size]
<b>Quels sont tes projets pour l'avenir ?</b>
[size=11]- répondre ici[/size]
<b>Ton avis sur les directeurs ?</b>
[size=11]- répondre ici[/size]

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Ven 12 Nov - 22:40

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    Oh oui, un petit jaune à taper
    Bienvenuuuuuuue =D

    Un conseil, fait vraiment attention à London, c'est un monstre
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Ven 12 Nov - 22:42

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Bienveeeeeeeeeeeenuuue =)
Si tu as des questions n'hésite pas
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Ven 12 Nov - 22:44

UFR1 Double Cursus

avatar
ACCIO PROFIL

17/03/2010 795 ϟ © : Little Suzy

Carte d'identité
ϟ Autres appartenances: Sympathisant AFW et FFA
ϟ Fonctions/options: Batteur titulaire. Sortilèges avancés, Relations internationales magiques, Métamorphose avancée
ϟ Réputation: Est connu pour vendre des objets magiques modifiés dans tout Poudlard

Ana-Lena G. Bradshaw a écrit:
    Oh oui, un petit jaune à taper
    Bienvenuuuuuuue =D

    Un conseil, fait vraiment attention à London, c'est un monstre

Et c'est toi qui dit ça Rolling Eyes
J'ai oublié mais... Si tu as des questions, n'hésite pas à nous harceler, le staff est à ta disposition =)
Pour ce qui est d'un premier forum HP, tout ce dont tu as besoin se trouve sur le forum
(Quant à la Première Année, c'est techniquement le Douzième anniversaire. Mais pourquoi pas Onze ans =D)

Oui je vire schyzo et alors ? (aa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Ven 12 Nov - 23:42

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Citation :
Non mais n'importe quoi ! London n'est pas un tyran, c'est un amoouuuur, Jésus revenu sur Terre.
Cette emphase me laisse perplexe.
Citation :
Un conseil, fait vraiment attention à London, c'est un monstre
Bien. Je sens que Lee fera de gros détours histoire de ne pas croiser cette "terreur".
Ana-Lena, je te retiens. Le petit jaune, il ne se laissera pas faire.
Merci Lullaby.
Ah ! Le fameux London !
GODNESS, j'étais sûre de me foirer dans au moins un point de ma présentation. D'un côté, j'ai fait ça sous word, sans le net à mes côtés, donc ça m'excuse partiellement. :3 Je vais rectifier ça de suite.
Voici le questionnaire, au passage.

Questionnaire de répartition
Parce qu'on a bien le droit d'en savoir un peu plus même avec des questions pourries.
Répondre aux questions avec un maximum de précision. Merci de conserver la mise en page.

Questions fermées

Chocolat ou Thé à la menthe ?
- Chocolat. Le thé, trop British pour moi.
Soirée sans alcool ou arrosée ?
- La question se pose t'elle ? Je m'appelle Sam. Ou Lee. Bref, celui qui ne boit pas.
Cancre ou étudiant assidu ?
- Étudiant assidu.
Quidditch ou Echecs magiques
- Quidditch, je ne tiens pas assez en place pour des échecs.
Noir ou blanc ?
- Blanc éthéré.

Questions ouvertes

Quelle est ton opinion sur la saga d'Harry Potter et le danger qu'elle pourrait faire courir au monde sorcier ?
- A vrai dire, j'ai vécu mon entrée dans le monde magique en même temps que l'évolution du livre. Mes préoccupations étaient jusqu'alors de comparer mes découvertes avec celles du monde de cette fameuse J.K.Rowling. Je ne vois pas de véritable danger. Peut-être suis-je trop aveugle, ou bien carrément naïf, mais cette saga permet de faire rêver des millions de gosses. Peut-être qu'un doute subsiste dans leur esprit, mais si les sorciers ne font pas d'écarts, il n'y a pas de quoi avoir peur. Quoique cette affaiblissement de la magie est inquiétant.
Les conflits dit "de Sang" sont-ils un sujet sensible ?
- Un peu mon neveu. Je peux comprendre qu'en tant que né-moldu, ou encore sang-mêlé, nous ayons des lacunes sur les coutumes et les moeurs du monde sorcier. Que ça puisse faire tâche. Mais de là à affirmer qu'il y a une quelconque ascendance d'un groupe sur l'autre...
Quelles sont les valeurs qui te paraissent les plus importantes ?
- La sincérité, l'humilité (bien que j'ai quelques menus problèmes sur ce point) et l'indépendance.
Lorsqu'un conflit éclate, comment réagis-tu ?
- J'évite. Je reste spectateur. Prêter main forte, peut-être, mais je ne vais pas au front facilement. L'union fait la force, certes, mais il faut que le conflit soit à propos d'une de mes convictions pour que je réagisse. Si je suis, par malheur, au cœur du conflit... et bien... j'agis pacifiquement, quitte à me prendre une bonne grosse baffe. J'ai l'habitude avec les filles.
Quels sont tes projets pour l'avenir ?
- Je ne sais pas. Monde magique ou pas, métier voulu ou simple job de survivance. Il me reste une année pour me décider.
Ton avis sur les directeurs ?
- Euh... Joker ? Pour faire court, Mr.Waels me fait froid dans le dos, Mr.Lewis est auror, ce qui veut tout dire, et Miss Thomas est ravissante.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Ven 12 Nov - 23:57

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Verdict du Choixpeau

Pas de problème, c'est moi qui est oublié quand j'étais sous ce compte pour te pré-valider =)
Enfin bref, tout est en règle. Oui, Miss Thomas est délicieuse n'est-ce pas ? (aa)

Hmm... Tu ne sembles pas tenir en place et pourtant, tu feras un étudiant assidu. Tolérance, ouverture assorties d'une pointe d'impétuosité... Ta place se trouve Poufsouffle !

Je te laisse faire ta fiche de liens, ta volière ainsi que ton répertoire de Rp.
Tu peux également adhérer à un club ou en fonder un, faire partie de l'équipe de Quidditch ou devenir préfet.
N'oublie pas de te faire recenser !

Voilà ! Bon jeu ! Et pour toute question, je rappelle que la boite MP des admins et modérateurs t'es toute ouverte !
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Sam 13 Nov - 0:18

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    Merci bien !
    Glihihi, je suis contente. Ça se voit par mon overdose de smileys.

    Je ferais tout ceci demain. Merci beaucoup à vous pour ce chaleureux accueil. Ça fait plaisir après des mois d'abstinence rpgique. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Sam 13 Nov - 10:28

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    Bienvenue et amuse-toi bien chez nous
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Sam 13 Nov - 11:59

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Sam 13 Nov - 14:50

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past. Sam 13 Nov - 19:52

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    bienvenue parmi nous.
    si tu as des questions n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: LEE ◄► Slowly, I relive a better past.


ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

LEE ◄► Slowly, I relive a better past.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dear agony, just let go of me, suffer slowly, is this the way it's gotta be ?
» Slowly freaking out ₪ ANGUS
» See, our world is slowly dying ♗ Faune [délai jusqu'au 19 décembre]
» [MEUTE] Slowly, silently, now the moon walks the night in her silver shoon
» Why Haiti Can't Forget Its Past

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Relashio :: Administration :: Les Archives :: Version 1 :: [V1] Archives Hors-Rp :: Ancien :: Présa'-