AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Relashio
Nous vous souhaitons une bonne visite sur le forum. N'oubliez pas les Top-sites o/
Info: Les Jumeaux sont à limiter.
Info: Les Sang-pur de type "traitre à leur sang" sont désormais limités.
Si vous souhaitez un sang-pur, reportez-vous aux familles ou sur un personnage membre de la PBL.

Partagez | .
 

 L'adolescence terminée, il ne reste plus qu'à s'amuser légalement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Message(ϟϟ) Sujet: L'adolescence terminée, il ne reste plus qu'à s'amuser légalement. Dim 7 Nov - 17:04

Invité

ACCIO PROFIL


Invité



Les amies, il est temps de lever notre verre au temps qui passe, aux folies qui ne cessent jamais et aux changements qui nous sont bénéfiques...
Ft. Anémone, Circé & Kezabel.


Vingt-deux heures approchait et Kezabel avait pris l'habitude de peu dormir. Voilà pourquoi, lanterne à la main, elle se dirigeait vers la salle aux sabliers géants. Cela semblait et ce, même pour elle, étrange de passer des heures assises devant ces objets magique; mais c'était presque compter les moutons pour sa personne, avec le temps elle s'endormirait. Regarder des objets mouvant, agir de la même manière, sans cesse, rendait ses paupières beaucoup plus lourde et le sommeil finissait par la rattraper. Elle, jeune femme qui fuyait ce besoin primaire. Souvent elle avait répété à ses élèves fêtards, que s'ils voulaient passer outre le règlement, ils étaient mieux de le faire quand son cours n'était pas concerné, sinon elle se ferait un plaisir d'interrompre, toutes leurs petites fêtes secrètes, jusqu'à ce qu'ils soient diplômés de cette école. Elle tiendrait promesse, même si, elle ne respectait pas sa propre règle.
En y repensant, ses élèves n'arriveraient pas en classe avant le début de l'après-midi... Avait-elle le temps de s'amuser un peu? Doucement, mais sûrement, l'envie de faire la folle s'installa confortablement dans la partie de son cerveau qui contrôlait ses envies. Retournant à sa chambre, elle envoya un hibou, porter deux lettres passablement semblables. Chacune demandait que le receveur viennent la rejoindre aux trois balais. Les étudiants les plus sages dormaient, ou ne sortaient tout simplement pas de leur dortoir, tandis que les autres seraient certainement occupés à faire la fête quelque part, donc, la voit serait libre. Elle n'aurait pas besoin de surveiller sa manière d'agir, de crainte qu'un élève la surprenne... Ce qui ne serait pas une première. Surtout si elle ne restait pas seule en cette soirée.

Attrapant une veste plutôt chaude, elle quitta de nouveau la chaleur de sa chambre pour rejoindre un passage secret qui menait à Pré-Au-Lard. Elle l'avait si souvent emprunté en étant ados, qu'elle y trouvait une certaine nostalgie d'y retourner. Il ne lui fallut que quelques minutes pour se retrouver dans les dédales de passages secrets de ce vieux château. Ce qui ne l'empêchait pas de s'y reconnaître facilement. De sa démarche trainante, elle atteint, la sortie. C'était une trappe dans le plancher du sous-sol, du magasin de bonbons. Le propriétaire, habituer à la voir arriver, avait prit l'habitude de ne plus rien lui reprocher. Il n'avait jamais réussi à changer cette manie et ce, depuis plus de dix ans maintenant. Elle prit le temps de s'acheter quelques friandises, avant de sortir du magasin et de traverser la rue.
Ne perdant aucun temps, elle entra précipitamment aux Trois Balais. Il y avait une douce odeur de bières aux beurres qui flottaient dans l'air et tout droit devant elle, une table. Elle se dépêcha à commander l'une de ces délicieuses bières, puis alla s'installer... Attendant patiemment que ses collègues arrivent.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: L'adolescence terminée, il ne reste plus qu'à s'amuser légalement. Dim 7 Nov - 17:44

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Spoiler:
 

    Circé pestait déjà contre la fainéantise des élèves. Vous rendez-vous compte ? Ces petits restait sans arrêt assis à leur chaise, pour ne rien faire en plus, parce qu'il ne fallait pas croire qu'ils restaient enfermés dans leur chambrine ou allongés sur l'herbe de parc - quoiqu'il fassent un peu froid maintenant - parce qu'ils étudiaient sérieusement leur cours de Divination. Non, bien au contraire, ils faisaient elle ne savait trop quoi, elle n'avait même pas envie d'y penser. En fait, elle savait parfaitement ce qu'ils faisaient, des jeux idiots, comme accrocher ces posters ridicules des équipes de Quidditch nationales au mur. Il fallait vraiment être le dernier des imbécile pour être aussi dingue du sport ! Sur ce, elle mit une dernière punaise avant de s'éloigner de deux pas pour voir le résultat. Parfait, elle adorait l'équipe écossaise. En fait, elle était partie sur ses réflexion quand une lettre venait d'arriver. Et savez vous de qui ? Une lettre d'une collègue ! Oui oui, d'une collègue. Une collègue qui aurait très bien pu monter quelques escaliers pour aller la trouver en personne. Mais non, les élèves avaient l'air contagieux: eux ils ne se bougeaient jamais et laissaient ces pauvres hiboux faire le travail à leur place. Enfin, tout le travail possible. Parce que comme Kiki ne réfléchit pas, il ne pouvait pas faire leurs devoir à leur place. Ils devaient en être bien tristes, d'ailleurs. Parfois, Circé avait même l'impression qu'ils croyaient que c'était elle qui allait leur mâcher le travail jusqu'à ce que cela ne soit plus que des petites miettes à rendre. Bref, elle attrapa le hiboux - pas le hiboux en lui-même, la lettre - et l'ouvrit pour la lire. Une invitation de Kézabel à aller aux trois balais. Pourquoi pas ? Depuis la rentrée, elle lui avait quelquefois fait un signe dans le couloir, lui avait un peu parlé, sentant que leurs merveilleux souvenirs communs disparaissaient peu à peu. Elles avaient été rivales, dans le temps... Cool, non ? Cool... C'était un mot qu'elle utilisait quand elle était jeune, et son beau-père avait horreur de ça.

    Elle mit une robe blanche avec des papillons - elle avait plein de robes avec des papillons, à un tel point qu'elle avait besoin de jeter de plus en plus de sortilèges sur son armoire pour que tout rentre, parce qu'en plus elles prenaient beaucoup de place avec cette épaisseur. Alors quand on y ajoutait les chapeaux, les autres robes et les vêtements normaux (parce qu'elle en avait quand même, il fallait bien s'habiller quand on sortait du monde des sorciers), l'armoire était très vite pleine. Il était déjà tard lorsqu'elle sortit de son bureau pour prendre le chemin du hall de Poudlard, dans le noir. Elle n'avait pas besoin de lampe pour savoir où elle marchait. Les élèves n'avaient normalement plus le droit de sortir de leurs dortoirs, mais elle n'était pas naïve au point de croire qu'ils y étaient, au contraire. Elle savait bien qu'ils étaient tous influencés par leurs camarades, et il suffisait qu'un d'eux sorte pour que les autres le trouvent "cool". On leur avait bien dit à ces gus que pour être jeune, il fallait traîner dans les couloirs quand c'était interdit plutôt que de lire Critique de la pensée divinatoire dans sa chambre. Une fois dehors, elle se dirigea à Pré-au-lard en tenant sa cape sur ses épaules et arriva enfin. On la salua - elle ne venait pas souvent, mais sa façon de s'habiller ne passait pas inaperçue... Alors, elle vit Kézabel à une table et alla aussitôt la saluer.

    - Bonsoir, merci pour l'invitation.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: L'adolescence terminée, il ne reste plus qu'à s'amuser légalement. Dim 7 Nov - 17:53

Invité

ACCIO PROFIL


Invité



La fin de la journée s'annonçait lentement, le ciel prit une teinte ombrageuse alors que le professeur Reyes clôturait son dernier cours de la journée. Pendant deux longues heures elle avait entraîné les serpentards de l'équipe de quidditch en vue de les préparer pour leur prochain match contre les gryffondors qui, elle devait le reconnaître, se débrouillaient plutôt bien en matière de vol. On avait l'impression qu'elle était sur son balai matin, midi soir et, rassurez-vous, ce n'est pas qu'une impression, mais lorsqu'on est passionné, on ne connait pas les limites du raisonnable! Anémone était littéralement vidée, elle aimait cette sensation chaude qui la faisait trembler du bout des doigts. Quelques brises glaciales vinrent la tirer de ses rêveries et la jeune femme se décida à rentrer au château, histoire de ne pas couvrir un vilain rhume. Une fois qu'elle eut retrouvé la chaleur modérée de l'enceinte ancestrale, elle vit un hibou filer tout droit dans sa direction. Manquant de se le prendre en pleine face, elle tourna habilement sur elle-même et récupéra le message qui lui était destiné. Un sourire naquit à la commissure de ses lèvres lorsqu'elle regarda le nom du destinataire, elle replia le papier et l'enfouit sous sa robe de sorcier avant de rejoindre ses appartements. Elle ôta sa longue robe et enfila un simple jeans délavé accompagné pull noir à col roulé et d'une veste en cuir, le tout accompagné d'une épaisse écharpe verte. Une fois prête, elle transplana jusqu'au pré-au-lard, à proximité du pub 'Les trois Balais' où elle devait retrouver Kéza et, logiquement, Circé.

Cette soirée promettait d'être amusante, une fois que notre trois professeurs étaient de sortie, la sonnette d'alarme était déclenchée. C'était bien en leur seule présence qu'Anémone se lâchait complètement, chose dont elle n'avait été guère gratifiée dans son enfance. Elle pénétra dans le pub d'où émanaient des vapeurs de parfum en tout genre, salua Rosmerta qui avait l'habitude de voir les trois sorcières boire un verre ensemble, commanda une bière et chercha des yeux ses amies. Finalement, elle aperçut Kéza et Circé assises à une table,Kéza venant de recevoir sa commande, qu'elle rejoignit rapidement, prenant siège sur une chaise en face d'elles.

"Salut les filles! Vous avez l'air de très bonne humeur, auriez-vous 'encore' traumatisé vos élèves?" déclara-t-elle malicieusement, un sourire complice ourlant ses lèvres rosées.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: L'adolescence terminée, il ne reste plus qu'à s'amuser légalement. Ven 26 Nov - 16:38

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    Anémone était là ! Circé allait, cela ne faisait aucun doute, remarquablement s'amuser désormais. Quand elle la vit entrer brusquement, alors qu'elle ne s'y attendait pas vraiment, elle sourit en pensant que c'était la meilleure idée du monde que de la voir ici. Ah ! Ah ! Leurs élèves allaient souffrir cette année ! Il lui semblait même que l'année précédente, elle avait évoqué le fait qu'elle n'allait pas trop les faire souffrir. Mais le naturel risquait de vite revenir au galop ! C'était quand même nettement plus tentant de faire souffrir jusqu'à ce qu'ils n'en puisse plus ces pauvres élèves que d'aller les bercer dans leur lit et bien vérifier qu'ils faisaient tous leurs devoirs. Non, elle n'allait pas s'amuser à vérifier que le travail serait fait: mais si elle en attrapait un qui dormait au fond de la salle ! En plus, dans sa discipline, c'était assez courant... Heureusement presque, dirait-elle, sinon elle s'ennuierait. Et elle n'était pas gênée de faire cours au mur, même si plus personne ne venait elle continuerait, pour elle-même. Elle en apprenait beaucoup plus à faire cours au mur qu'à des élèves - elle en apprenait beaucoup plus que les autres tout cours... Mais ils avaient quand même des examens ces enfants, il fallait bien les y préparer.

    - Traumatiser les élèves ? Voyons, ce n'est pas mon genre ! Je reconnais bien là le symptôme de l'ancien Serpentard, cocotte. Moi je ne traumatise personne.

    C'était étrange, tout de même, la façon dont les Gryffondor et les Serpentard se détestaient de générations en générations. Même dans les romans moldus on en parlait ! Pff ces choses qu'en plus les imbéciles appelaient la littérature. Ils ne devaient même plus savoir le sens de ce mot. Ce n'était pas de la littérature, cette chose, c'était ignoble. Et les sorciers qui lisaient ce truc pouvaient témoigner de cette ignominie, puisqu'ils s'étaient retrouvés, pour la plupart, à Ste-Mangouste. Au moins, les infirmiers avaient du boulot maintenant, ils n'allaient plus se plaindre. En attendant, ce n'était pas son problème du moment: si elle avait voulu réfléchir à des choses intelligente, elle serait restée chez elle pour lire Critique de la pensée divinatoire plutôt que de sortir comme les jeunes. Alors elle n'allait pas dire un mot sur l'avenir, parce que dès qu'elle disait à quelqu'un qu'elle était prof de divination, soit le quelqu'un en question adorait quand il était élève mais n'avait pas continué à l'étudier, et alors il lui racontait tous ses cours - franchement tous mal faits, puisqu'ils n'étaient pas les siens... -; soit le quelqu'un n'aimait pas cela et c'était la même chose, alors que Circé était venue pour s'éclater, comme tout le monde ! Elle se jeta au comptoir pour commander un café. Pourtant, elle aurait dû se rappeler que le café ne se commandait que dans les cafés moldus. Ici, c'était bien autre chose.

    - Sérieux Anémone, il faudrait qu'un collègue d'étude des moldus ou de potion mette le café en vente dans le monde des sorciers. Je ne comprends pas comment vous pouvez vivre sans, tous !
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: L'adolescence terminée, il ne reste plus qu'à s'amuser légalement.


ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

L'adolescence terminée, il ne reste plus qu'à s'amuser légalement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mission] Le temps brise et disperse la réalité, ce qui reste devient mythe et légende || Terminée
» L'avenir dira le reste.
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Relashio :: Administration :: Les Archives :: Version 1 :: [V1] Archives RP-