Et si Sally…sait?

Aller en bas

Et si Sally…sait?

Message par Invité le Ven 1 Aoû - 9:58

Phase lunaire : Dernier quartier

~ Voilà un peu plus de deux mois que je faisais partie de la grande famille des élèves de Poudlard. Chaque jour une nouvelle connaissance, de nouveaux lieux, de nouvelles surprises. Je n’avais jamais ressentie autant de liberté et autant d’enfermement à la fois. Complexe mais véridique, les murs étaient peut être hauts, les pièces vastes mais il n’en restait pas moins que ce château avait tout d’une cage dorée. Un endroit magnifique mais vite étouffant. Sans le jogging du matin, les quelques soirées, la possibilité de jouer le plus souvent possible et les sorties à Pré au Lard j’aurai vraiment du mal à tenir en place. Je m’accommodais tant bien que mal à cette nouvelle vie mais j’avais l’étrange impression d’être toujours cette créature étrangère… comme un chien dans un jeu de quille mais je me faisais sans doute beaucoup de films, beaucoup de bruit pour rien. La dernière pleine lune était derrière moi et je devais profiter comme il se devait de la sortie du jour, Pré-au-Lard. Je connaissais déjà l’endroit comme ma poche, les odeurs, les sons m’étaient maintenant tous familiers. Sans m’en rendre compte j’avais un itinéraire précis, habituel même.

Commencer de façon méthodique –ce qui, croyez-moi était rare- par le fond du village et le salon de thé de Mme PIEDDODU, y retrouver deux amis pour prendre un verre et avaler quelques petits gâteaux. Récupérer la commande faite par mon père pour ma mère et prendre quelques douceurs pour les jours à venir pour ma consommation personnelle. Me rendre en face pour renouveler mon stock de plume, les mâchouiller consciencieusement à chaque cours n’aidant pas à leurs longévités. Jeter un œil à Gaichiffon et acheter une fringue dont je n’ai nullement l’utilité mais comme dit la vendeuse “cette couleur fait ressortir mes si beaux yeux” -j’adore les compliments facile-. Faire un tour chez zonko et acheter une ou deux nouveautés qui rendront quelques moments cocasses. Finir comme toujours par le meilleur et dépenser tout ce qu’il me reste -prix d’une bierraubeurre exclue- en bonbons de tous genre chez Honeydukes. Une fois tout cela fait, passer par la poste et envoyé le colis habituel en Irlande à ma famille.

Un itinéraire simple mais efficace qui me permettait de flâner dans les rues, d’observer de jeunes élèves balancer leurs petites monnaies dans la fontaine aux vœux et finir par m’installer sur un banc, entre la cabane hurlante et les trois balais. Vivoter quelques instants en mâchant une plume au sucre en attendant que je me décide à droite ou à gauche… A moins qu’une rencontre imprévue, un phénomène anormal n’attire mon attention. Mon ouïe est fine et le sol n’absorbe pas les bruits de pas. On s’approche de ma position et je passe ma main dans mes cheveux l’air de rien, repositionnant ma baguette qui m’est plus utile en retenant mes cheveux qu’en envoyant un sort. Il y a toujours beaucoup de passage ici mais je dois avouer qu’une présence connue ou inconnue me ferait du bien. Elle m’empêcherait d’avoir à faire un choix et je suis de bonne humeur -la dose de sucre dans mon sang ne doit pas y être étrangère- Alors je balance un
° Bonjour ° sur un ton jovial pour invité l’étranger à faire une pause dans son itinéraire personnel. Une rencontre était toujours bonne à prendre non? Première leçon pour une première rencontre, engager la conversation. ~

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum