AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Relashio
Nous vous souhaitons une bonne visite sur le forum. N'oubliez pas les Top-sites o/
Info: Les Jumeaux sont à limiter.
Info: Les Sang-pur de type "traitre à leur sang" sont désormais limités.
Si vous souhaitez un sang-pur, reportez-vous aux familles ou sur un personnage membre de la PBL.

Partagez | .
 

 Les rendez-vous mémorables sont clandestins. ϟ Bart & Callie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Message(ϟϟ) Sujet: Les rendez-vous mémorables sont clandestins. ϟ Bart & Callie Mer 18 Juin - 19:23

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Callie & Bart

@ Alaska & © Never-Utopia.



C’est adossé au mur de la boutique de Mme Guipure que Callie attendait Bart en ce samedi après-midi. Le Chemin de Traverse était bondé et on avait du mal à croire qu’il était encore possible de circuler au milieu de tous ces sorciers. L’automne arrivait déjà à grands pas et elle regrettait un peu de ne pas s’être habillée plus chaudement.

Elle avait pourtant soigné sa tenue, petit tailleur, escarpin et chemisier, c’était tellement bon de se débarrasser de sa blouse ! Et puis, il ne fallait rien laisser au hasard lorsque l’on avait rendez-vous avec Bart Vaughan. Mais à chaque coup de vent elle regrettait un peu plus son écharpe.
Pour s’occuper, elle sortit de son sac-à-main la lettre qu’il lui avait envoyée dans la semaine et la relut attentivement, se demandant quel sale coup il allait bien pouvoir lui faire pour se venger du colis remplit de cochon d’inde qu’elle lui avait envoyé pour lui faire une mauvaise blague. Peut-être bien que c’était ça le sale coup : il ne viendrait pas, elle allait perdre sa journée de repos à attendre au milieu d’un brouhaha et d’un bazar sans nom un Bart qui ne viendrait pas.
Elle n’avait pas répondu à son courrier se disant que ça lui ferait un petit suspens au Bart de ne pas savoir si retrouverait Callie mais elle commençait à regretter cette négligence. Mais, elle était en avance comme à son habitude et Bart serait sûrement en retard… comme à son habitude aussi il n’était pas encore temps de s’inquiéter. Elle se jura cependant de traîner la prochaine fois et de le faire attendre à son tour !

Elle fut tirée de ses pensées par une dame lui demandant son chemin, déçu que ce ne fut pas Bart qui l’interpelle elle lui indiqua la route avant de replonger une nouvelle fois dans la lettre… Le Gala de Quidditch, elle voulait y aller, mais son statut d’infirmière ne lui donnait pas le privilège d’avoir une entrée d’office, il lui fallait être l’invitée de quelqu’un. Vous pensez, la petite infirmière mieux vaut ne pas la laisser toute seule trop longtemps. Elle leva les yeux au ciel, et pensa que parfois il valait peut-être mieux être seule qu’escortée par un Bart Vaughan, ça promettait mais ils s’amuseraient ça c’est sûr…

« Hey Callie ! Tu es venue ! - Elle froissa immédiatement la lettre qu’elle fourra ensuite dans son sac. – Tu as amené de la lecture je vois, c’est si bon de lire ma prose ? » Elle lui jeta un regard noir se retenant de lancer un « t’es c*n » qui donnerait le « la » pour les hostilités.
- Tu me dois un thé, tu es en retard !
- Je vais bien merci, tu es en pleine forme toi aussi ça fait plaisir ! Par contre ne commence pas à faire la princesse, déjà que je t’accorde une après-midi shopping en ma compagnie, évite de prendre trop vite tes aises. » Il lui tend son bras qu’elle attrape et ils se faufilent à l’intérieur de la boutique en bravant la masse de sorciers.

Callie était soulagée qu’il soit là, elle réalisait qu’il lui avait manqué depuis ces quelques semaines et s’il était difficile de l’admettre, elle était ravie de choisir sa robe avec lui cet après-midi et elle aurait été déçue qu’il lui pose un lapin.

Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Les rendez-vous mémorables sont clandestins. ϟ Bart & Callie Jeu 19 Juin - 0:48

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Y’avait pas beaucoup de choses sur terre dont Bart avait vraiment peur. Perdre sa famille, son poste d’attrapeur, ses cheveux ! ne jamais être sélectionné en équipe d’Angleterre, devenir impuissant, un avada kedavra : tout ça, ça foutait la frousse, c’est clair. Mais y’avait vraiment UN truc, qui foutait Bart dans des états de peur panique et il ne s’agissait pas de tout ça. Non, c’était bien pire et peu de gens savaient. Callie Andersen savait. Elle savait que Bart avait une phobie débile et incontrôlable : celle des cochons d’inde. Ceux-là même. Ces petits animaux sournois, aux yeux noirs et dangereux, qui pouvaient vous tuer d’un coup de dents et émettait un sifflement ultra sonique insupportable pour l’ouïe humaine. Ils méritaient l’extermination pure et simple de la surface de la terre, pour crime contre l’universalité. C’est donc tout naturellement que l’infirmière de Poudlard lui avait envoyé un coli contenant ces atroces rongeurs. Le matin où c’était arrivé, Bart avait cru faire une syncope. Il avait lâché la boite et bondit sur le bar de son duplex, en hauteur, jetant des maléfices à tour de bras pour tuer les viles bestioles. Oué, elles n’avaient pas supporté les sorts mineurs et l’une d’elle avait littéralement explosée après avoir gonflé pendant dix minutes. Bref, un carnage, une boucherie et Bart comptait bien faire payer ça à la jeune femme mais cette dernière avait disparu de la circulation depuis.

Il lui avait quand même donné rendez-vous, prétextant avoir oublié le cadeau empoisonné, mais malheureusement pour elle, l’idée avait germé dans son esprit. Il avait trouvé comment faire pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Parce que ça avait toujours été comme ça entre eux. Il l’adorait, vraiment, et en plus, elle l’attirait. Mais en même temps ils se détestaient. C’était trop con mais ils ne pouvaient s’empêcher de jubiler comme deux gamins en foutant l’autre dans la merde depuis des années. Tout ça entrecoupé de moments de déconne et d’amitié… Qui tournaient vite à la catastrophe. Sans compter les avances répétées de Bart pour faire flancher l’infirmière. C’était vrai quoi, cette nana était complètement libérée sexuellement, mais lui, elle préférait le faire maronner. Soit. Il était temps de se venger. Bart lui avait proposé ce samedi de l’accompagner pour trouver des tenues de gala, sous-entendant clairement qu’il comptait faire d’elle sa cavalière. Après tout, en tant qu’attrapeur star d’une des deux équipes à l’honneur, il pouvait bien inviter qui il voulait. Sauf qu’elle ne l’accompagnerait jamais au gala puisque Bart avait pris soin d’inviter son ami Joseph Costello. Il le lui annoncerait probablement une fois qu’elle aurait acheté sa robe. Ou quand elle lui ferait par de son enthousiasme. Franchement, rien ne serait plus cruel que ces sales cochons d’inde.

Bart marchait donc tranquillement vers la boutique de madame Guipure quand il aperçut la jeune femme. Elle l’attendait visiblement et s’impatientait, et il avait tout fait pour être en retard. Au moins, elle était là et il n’essaierait pas un tas de smoking seul. En s’approchant, il remarqua qu’elle était carrément sexy et ça l’exaspérait, parce qu’il savait qu’il n’aurait pas le droit de voir ce qu’il y avait sous ce tailleur. Encore moins d’y mettre les mains. Elle ne l’entendit pas arriver, absorbée par ce qu’il reconnut comme sa lettre. Un sourire victorieux se dessina sur ses lèvres et quand il fut assez près d’elle, il lança « Hey Callie ! Tu es venue ! Tu as amené de la lecture je vois, c’est si bon de lire ma prose ? » Avant de ricaner bêtement. Elle se braqua aussitôt. « Tu me dois un thé, tu es en retard ! » Un charme cette fille. Pour bien commencer, autant lui montrer qu’elle n’allait pas s’en tirer comme ça ! « Je vais bien merci, tu es en pleine forme toi aussi ça fait plaisir ! Par contre ne commence pas à faire la princesse, déjà que je t’accorde une après-midi shopping en ma compagnie, évite de prendre trop vite tes aises. » Mais il n’était pas méchant, au contraire, il lui tendit son bras pour l’entrainer dedans avec un petit sourire. Après tout, il était très content qu’elle soit là.

« Bonjour, cette jeune femme et moi venons chercher de quoi avoir l’air encore plus fabuleux que nous ne le sommes déjà. C’est pour un gala, » lança-t-il à la cantonade. La propriétaire des lieux débarqua à cet instant et le reconnut aussitôt. Après tout, il venait souvent ici quand il voulait éviter les commerciaux représentant de haute couture qui paradaient pour sponsoriser la marque de son père ou quand il n’avait pas envie de s’aventurer du côté moldu même s’il était un fidèle client de grandes marques. « Oh monsieur Vaughan, et vous êtes venu accompagné d’une si belle jeune femme ! » Gloussa la couturière. En temps normal il aurait prétendu chercher la belle jeune femme des yeux et aurait présenté le troll. Mais déjà, Callie n’avait rien d’un troll, et ensuite, il voulait qu’elle grimpe au septième ciel, cet après-midi, sinon, ça n’allait pas être marrant. « Oui, elle est ravissante et je vous fais confiance pour la rendre encore plus belle. » Putain quel baratineur. Madame Guipure se mit donc à prendre leurs mesures et Bart se tourna vers Callie. « Alors beauté, quoi de neuf depuis la dernière fois ? Je t’ai gardé  les cadavres de tes petits copains, pour que tu t’en fasses des moufles. – clin d’œil – Poudlard, ça va ? Pas trop dur de jouer les infirmières sexy ? » Mieux valait penser à Callie en tenue affriolante qu’à des rongeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Les rendez-vous mémorables sont clandestins. ϟ Bart & Callie Lun 23 Juin - 12:12

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Lorsqu’ils entrèrent dans la boutique, Madame Guipure émergea de sous un tas de tissus, on aurait dit une petite taupe mignonne ou un cochon d’inde pensa Callie en elle-même ce qu’il l’a fit sourire au souvenir de sa petite farce, elle fut tirée de ses pensées sadique par la voix de Bart : « Bonjour, cette jeune femme et moi venons chercher de quoi avoir l’air encore plus fabuleux que nous ne le sommes déjà. C’est pour un gala. ».

Fabuleux, ils l’étaient, c’était le cas de le dire et malgré sa position de petite infirmière elle comptait bien briller à cette soirée et pour cela elle sortirait le grand jeu. Elle savait que si on y mettait le prix, la petite taupe pouvait nous fabriquer du sur-mesure digne des grands couturiers : « Oh monsieur Vaughan, et vous êtes venu accompagné d’une si belle jeune femme ! ». Callie rayonnait, la si belle jeune femme c’était elle, elle le savait et elle savait surtout que le jeune homme si sexy à ses côtés n’était pas indifférent à son charme. Elle gratifia la petite dame d’un sourire et entendit Bart faire son numéro de baratineur habituel : « Oui, elle est ravissante et je vous fais confiance pour la rendre encore plus belle. ».

Madame Guipure se percha sur un petit escabeau et commença à prendre les mensurations de Bart en rougissant de plaisir de l’approcher de si près. Callie leva les yeux au ciel (oui elle faisait souvent ce geste pour marquer son exaspération). C’était donc ça être Bart, lancer des sourires ravageurs, faire rougir les femmes jusqu’à la moelle, leur faire de faux espoirs, faire ses affaires et se tirer au petit matin… Il était habitué à avoir tout ce qu’il voulait et c’était surement ça qui l’énervait chez Callie, elle ne cédait pas et s’était jurée de ne jamais céder.

Cette relation durait depuis un moment déjà et à chaque fois qu’ils se voyaient, c’était comme dans un jeu d’échec, le but étant d’abattre le plus rapidement tous les pions de l’autre jusqu’à l’échec et mat. Pour le moment elle perdait, elle avait perdu un pion en arrivant en avance, un autre en poireautant parce que LUI était arrivé en retard, encore un en se faisant surprendre en train de relire la fameuse lettre, le jeu n’était actuellement pas en sa faveur et il fallait changer ça ! Elle fut de nouveau coupée dans son monologue intérieur et dans son analyse du jeu par son adversaire favori : « Alors beauté, quoi de neuf depuis la dernière fois ? Je t’ai gardé  les cadavres de tes petits copains, pour que tu t’en fasses des moufles. – clin d’œil – Poudlard, ça va ? Pas trop dur de jouer les infirmières sexy ? ». C’était reparti, sa conscience intérieure venait d’enfiler ses gants de boxe et elle était gonflée à bloc : « Oh super des moufles merci chéri, avec un peu de chance vu la quantité qu’il y avait on pourrait aussi t’en faire des chaussettes, je peux les ensorceler pour qu’elles fassent « kuik kuik » à chaque pas si tu veux ? - elle lui adresse un sourire radieux – A Poudlard tout va bien, la routine d’une infirmière sexy comme tu dis, même si certain viennent plus pour me voir en blouse que pour le plaisir du désinfectant sur leurs petits bobos. D’ailleurs des rumeurs courent que certain se font mal uniquement pour pouvoir débarquer, ces élèves j’te jure des sadomaso ! – Elle lève la tête vers lui tout en rajustant son chemisier, découvrant davantage son décolleté - Et toi tu arrives à gérer ton planning entre tes soirées mondaines, tes matchs, tes entrainements mais surtout tes femmes ? Tu t’es mis à bosser de jours vu la quantité non ? Ou alors tu utilises un retourneur de temps afin de pouvoir les faire venir toutes en une seule nuit ? Ou alors… - elle marque une pause afin d’apprécier chacun des mots qui vont suivre – Tu torches ça en quelques minutes ? » - Elle battit des cils à son intention en faisant son petit sourire de Miss Ange 2012. Elle avançait ses pions sur l’échiquier.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Les rendez-vous mémorables sont clandestins. ϟ Bart & Callie Lun 30 Juin - 23:35

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Bart poussa un petit soupir d’aise en lançant un petit regard en coin à l’infirmière. Il retourna ensuite distraitement à la couturière mais il ne pensait qu’à la satisfaction de retrouver la jeune femme. C’était vrai que sa présence pouvait vite lui manquer, jusqu’à ce qu’ils fassent les cons et foutent tout en l’air pour un petit moment avec leurs idioties. Ils passaient du bon temps, ensemble, après tout. Peut-être même suffisamment pour ne pas lui faire un sale coup et réellement aller au gala avec elle. Ils pourraient passer un bon moment, elle pourrait même être d’humeur plus frivole, qui savait… Il irait la chercher dans une limousine moldue, histoire qu’elle soit un peu excitée par un gros jouet moldu. Mais… « Oh super des moufles merci chéri, avec un peu de chance vu la quantité qu’il y avait on pourrait aussi t’en faire des chaussettes, je peux les ensorceler pour qu’elles fassent « kuik kuik » à chaque pas si tu veux ? » Mais elle lui avait envoyé un colis de cochon-foutus-d’inde. Pour ça, elle méritait la mort. Ou pire. Et comme c’était illégale, elle méritait au moins l’humiliation totale. La base quoi. Et en plus, elle parlait de faire des chaussettes en peau de monstre pour lui ? « Très peu pour moi, sorcière. Je suis un type qui a de la classe. Mes chaussettes ne font pas kuik kuik. » Mais la voila qui souriait du genre de sourire qui faisait enrager Bart. Elle aimait le torturer, c’était affreux. Elle enchaina. « A Poudlard tout va bien, la routine d’une infirmière sexy comme tu dis, même si certain viennent plus pour me voir en blouse que pour le plaisir du désinfectant sur leurs petits bobos. D’ailleurs des rumeurs courent que certain se font mal uniquement pour pouvoir débarquer, ces élèves j’te jure des sadomaso ! » Cependant, le garçon eut du mal à formuler une réponse de suite, tant ses yeux étaient bloqués sur le décolleté qu’elle lui dévoilait outrageusement. L’odieuse. Heureusement, la couturière le rata d’une épingle et le piqua au poignet, le réveillant et lui évitant au passage de se mettre à baver. « Je les comprends. Personnellement, je serais encore à Poudlard, tu me verrais tous les quatre matins dans ton infirmerie, pour des blessures de guerre. » Il se pencha vers elle et susurra d’une voix aguicheuse, tout contre son oreille : « Je serais capable d’être très inventif pour toi, jolie Callie. Tu n'as même pas idée. » Non, parce que voilà, autant jouer, non ?

Malheureusement pour lui, elle jouait très bien, elle aussi. « Et toi tu arrives à gérer ton planning entre tes soirées mondaines, tes matchs, tes entrainements mais surtout tes femmes ? Tu t’es mis à bosser de jours vu la quantité non ? Ou alors tu utilises un retourneur de temps afin de pouvoir les faire venir toutes en une seule nuit ? Ou alors… Tu torches ça en quelques minutes ? » Et bah voyons ! Le joueur de Quidditch allait prendre un air outré, mais il aurait à moitié perdu. Il préféra rajuster la cravate que Madame Quipure nouait autour de son cou et de répondre avec assurance : « En fait, ce sont des heures de plaisir que je leur offre – la couturière rougit et partit chercher un serveur à enfiler au garçon – mais tu le saurais, si tu n’étais pas si difficile. » Il boutonna les manchettes de la chemise blanche impeccable. « Mais si tu veux savoir, je gère plutôt bien tout ça et elles sont toutes satisfaites, évidemment. Néanmoins… Je ne dirais pas non à une secrétaire sexy pour gérer mon planning ! Intéressée ? » Il lui adressa un clin d’œil et enfila le serveur gris perle. Ensuite, il se tourna vers elle pour la regarder enfiler sa ravissante tenue. Il mordilla un moment sa lèvre. « Ah oué… Quand même ! En fait, j’essaye de nous imaginer sur le tapis rouge et je me demande comment je pourrais rester stoïque à côté de ça. » L’enfoiré, ou comment mettre l’eau à la bouche à la demoiselle. « Les photographes ne me verront même pas à coté de toi. » Et vas-y que je te rajoute une couche…
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Les rendez-vous mémorables sont clandestins. ϟ Bart & Callie Mer 2 Juil - 23:17

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

« En fait, ce sont des heures de plaisir que je leur offre, mais tu le saurais, si tu n’étais pas si difficile. - Il boutonna les manchettes de la chemise blanche impeccable. - Mais si tu veux savoir, je gère plutôt bien tout ça et elles sont toutes satisfaites, évidemment. Néanmoins… Je ne dirais pas non à une secrétaire sexy pour gérer mon planning ! Intéressée ? - Il lui adressa un clin d’œil et enfila le serveur gris perle. Ensuite, il se tourna vers elle pour la regarder enfiler sa ravissante tenue. Il mordilla un moment sa lèvre. - Ah oué… Quand même ! En fait, j’essaye de nous imaginer sur le tapis rouge et je me demande comment je pourrais rester stoïque à côté de ça. Les photographes ne me verront même pas à coté de toi. »

Callie était restée silencieuse, elle réfléchissait à chacun de ses mots, il ne fallait pas qu’elle laisse transparaître sa joie. Elle était ravie mais s’aurait été suicidaire de le montrer, elle ne voulait pas envoyer un de ses pions se faire massacrer une fois de plus.
Il la regardait, il scrutait chacun de ses mouvements. Elle remonta doucement la fermeture éclair de sa robe jusqu’à sa poitrine, faisant disparaître ainsi chaque centimètre carré de sa peau sous le robe divinement taillée, elle lui allait parfaitement, Madame Guipure avait le chic pour trouver toujours de quoi la sublimer. Callie soupçonnait qu’elle ne jette quelques sortilèges aux tissus pour qu’ils s’adaptent aux personnes qui les essayaient.
Elle envoya sa longue chevelure blonde en arrière, en profita pour prendre sa respiration et fixa son regard dans le sien : « Bart, pour ce qui est de l’inventivité que tu pourrais déployer pour moi, je serais très heureuse et touchée de voir cela, j’aime quand on me surprend agréablement. En revanche tu devras te trouver quelqu’un d’autre pour jouer les secrétaires, je suis infirmière, je ne préfère pas  cumuler tous les métiers en tête des plus grands fantasmes de la gente masculine – Elle se retourne face au miroir lui dévoilant ainsi le dos nu plongeant de sa robe, elle glisse une mèche de cheveux derrière son oreille avant d’ajouter – Tu sais Bart, si je peux te donner un conseil, quand tu seras sur le tapis rouge, pour paraître concentré et donc moins ahuri, pense à cette robe et au fait que je ne pourrai sûrement pas porter de sous-vêtements dessous tellement elle est près du corps. » Elle se mordille la lèvre pour réprimer un sourire tout en essayant discrètement de percevoir la réaction de Bart à cette attaque.

Callie avait presque oublié qu’ils n’étaient pas seul et elle avait même carrément oublié où elle était. Madame Guipure était accroupie à ses pieds et ajustait l’ourlet du bas de sa robe, elle ne savait visiblement plus où se mettre et était cramoisie. Si elle avait pu disparaître ou devenir sourde elle l’aurait sûrement fait. Callie se décida à lui offrir un peu de répit et trouva de quoi la perdre dans les rayons un petit moment : « Auriez-vous des escarpins pour aller avec cette sublime robe ? Il m’en faut une nouvelle paire, autant tout mettre à neuf pour ce gala ! – Elle sourit à la dame dévoilant ses dents blanche, la femme acquiesça d’un hochement de tête et partit presque en courant, Callie ajouta à son adresse – Si vous avez des pochettes aussi je suis intéressée ! »
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Les rendez-vous mémorables sont clandestins. ϟ Bart & Callie Dim 20 Juil - 21:21

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


En fait, Callie Andersen n’était ni plus, ni moins, qu’un bourreau. Oublions le fait qu’il l’avait lui-même invité ici à des fins gravement bâtardes… Et bien, elle le méritait. Non mais c’est vrai ! Depuis quand il était convenable de montrer son décolleté et de jouer avec ses longs-cheveux-d’or-soyeux-et-qui-sentent-bon-de-fille devant un pauvre garçon sympathique qui n’a rien demandé et qui se pâme d’envie devant ladite fille, qui, pour le coup, est un monstre ? Hein ? Dites-le moi, c’est indécent ! Pourtant, il lui sembla que, pour une fois, elle lui tendait une perche : « Bart, pour ce qui est de l’inventivité que tu pourrais déployer pour moi, je serais très heureuse et touchée de voir cela, j’aime quand on me surprend agréablement. » Il sauta immédiatement sur l’occasion, ce qui était passablement normal : « Quand tu veux Callie jolie. Je saurai être l’homme le plus charmant… » Mais elle ne l’écoutait pas et lui mettait à nouveau la bride au cou : « En revanche tu devras te trouver quelqu’un d’autre pour jouer les secrétaires, je suis infirmière, je ne préfère pas cumuler tous les métiers en tête des plus grands fantasmes de la gente masculine. » Là-dessus, vas-y que je te dévoile mon c… dos. Pardon. Inconsciemment il se pencha, attiré genre… beaucoup. « Tu sais, niveau fantasme, t’es déjà au top niv… » heureusement qu’elle le coupa. « Tu sais Bart, si je peux te donner un conseil, quand tu seras sur le tapis rouge, pour paraître concentré et donc moins ahuri, pense à cette robe et au fait que je ne pourrai sûrement pas porter de sous-vêtements dessous tellement elle est près du corps. »

Oh mon dieu. Elle avait presque réussi à le convaincre de ne pas mettre son plan machiavélique à exécution. Sara pourrait le remplacer, non ? Après tout, il était parfaitement au courant qu’il n’était pas seul à coucher avec elle, comme la réciproque le… elle pouvait très bien le remplacer au pied levé. Parce que Sara mettait des culottes, elle. Enfin, non, pas tout le temps ! Le choix était cornélien et il fallait faire un choix rapide. Aussi rapide qu’un… lapin. Voilà, Bart n’avait qu’à se transformer en lapin, pour UNE fois dans sa vie et se dépêcher de faire un choix. Mais entre une Sara sans culotte et une Callie sans string… Par Merlin (tout habillé, lui), le choix était impossible. Bart n’avait plus qu’à se transformer en lapin homosexuel. En changeant de bord, il évitait à son cerveau d’imploser et… OH MON DIEU, elle se mordait la lèvre ! Tant de cruauté ! Elle méritait, en fait, ce qui allait lui arriver. Bart mettrait son plan en action et elle se mordrait les doigts, voilà ! « Auriez-vous des escarpins pour aller avec cette sublime robe ? Il m’en faut une nouvelle paire, autant tout mettre à neuf pour ce gala ! Si vous avez des pochettes aussi je suis intéressée ! » Et maintenant, ils étaient seuls. Callie avait envoyé la couturière se perdre, et c’est d’une voix haut perchée qu’il lança : « et ma cravate, s’il vous plait ! Après, tout sera parfait ! » Puis il se racla la gorge pour ne pas avoir l’air trop bête. « Ensuite, on file boire un thé, d’accord ? Seuls. » Oh, comment ça, sous-entendu lourd ? Il faisait juste remarquer qu’ils allaient pouvoir s’éclipser maintenant que leurs tenues étaient presque parachevées. Tout ça dans le but de discuter calmement et de … jouer les petits cons. « Tu sais, je ne fais effectivement que de penser à nous, sur ce fameux tapis rouge. Je n’aurai jamais été aussi bien accompagné. » Il tritura ses manchettes et jeta un coup d’œil à son reflet. Sérieux, comment faisait-elle pour ne pas craquer ?
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Les rendez-vous mémorables sont clandestins. ϟ Bart & Callie Dim 31 Aoû - 19:09

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

« Et ma cravate, s’il vous plait ! Après, tout sera parfait ! Il se racla la gorge.  Ensuite, on file boire un thé, d’accord ? Seuls. » Callie était occupée à se regarder sous toutes les coutures et essayait de juger en même temps si cette robe-là plaisait à Bart. Il n’était pas mal du tout dans son genre et elle profita du fait qu’il ajuste sa chemise pour l’observer avec appétit. Il avait laissé planer le mot « seul », cela ne lui avait en aucun cas échappé, ce qui, chez Bart était toujours chargé de gros sous-entendus. Rien n’était jamais laissé au hasard, chaque silence comptait, chaque mot était subtilement choisit. « Oh tu n’as pas oublié que tu m’en devais un à cause de TON retard ?! Tu m’étonnerais presque, se cacherait-il un bon fond sous ce Bart Vaughan ? » Tout en disant cela elle s’était rapproché, lui adressant un sourire ravageur et le regardant droit dans les yeux. Elle avait à présent largement franchi les limites que toute femme devrait garder en présence de CET homme.

Il se pourrait bien qu’aujourd’hui elle joue un peu plus avec le feu que d’habitude, même carrément, et si elle n’avait pas été Callie Andersen, il se serait sûrement jetée sur elle, peu importe la présence de cette bonne vieille Madame Guipure. Mais il gardait étrangement son sang-froid et il ajouta « Tu sais, je ne fais effectivement que de penser à nous, sur ce fameux tapis rouge. Je n’aurai jamais été aussi bien accompagné. » Il la flattait comme il savait si bien le faire et il était clair que Callie n’était malheureusement pas insensible à ce genre de compliment, chaque femme à ses faiblesses, cette soirée promettait effectivement d’être haute en couleur, elle lui répondit par un grand sourire.

C’est l’instant que choisit Madame Guipure pour resurgir de l’arrière-boutique et croyant déranger un moment intime entre Callie et Bart elle étouffa un hoquet de surprise, devint toute rouge et se balança d’un pied sur l’autre en triturant entre ses doigts la cravate. Elle sembla reconcentrer son petit être pendant quelques secondes et balbutia : « Voilà pour vous Monsieur Vaughan, je pense qu’elle vous ira à ravir. Elle lui adresse un sourire furtif tout en évitant de le regarder dans les yeux et se tourna tout aussi rapidement vers Callie, et voici la pochette et les escarpins pour vous Madame. Elle les regarda tour à tour, Je pense que maintenant vous êtes parés, vous formez un merveilleux couple, vous êtes sublimes ! » Elle se confondait en compliment pour cacher son malaise, Callie lui sourit pour lui signifier que tout allait bien. Elle se détourna de Bart, prit soigneusement les escarpins des mains de la vendeuse et se pencha outrageusement en avant pour enfiler les escarpins. Elle se releva avec élégance et se mira dans la glace « Merci beaucoup Madame, tout est parfait ! C’est tout à fait ce que je recherchais. » Elle posa délicatement la pochette sur le comptoir avant de se diriger vers les cabines d’essayages pour se changer.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: Les rendez-vous mémorables sont clandestins. ϟ Bart & Callie


ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

Les rendez-vous mémorables sont clandestins. ϟ Bart & Callie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» rendez-vous mystérieux
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Relashio :: Administration :: Les Archives :: Version 1 :: [V1] Archives RP-