AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Relashio
Nous vous souhaitons une bonne visite sur le forum. N'oubliez pas les Top-sites o/
Info: Les Jumeaux sont à limiter.
Info: Les Sang-pur de type "traitre à leur sang" sont désormais limités.
Si vous souhaitez un sang-pur, reportez-vous aux familles ou sur un personnage membre de la PBL.

Partagez | .
 

 Zéphyr A. Collins || Prise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Message(ϟϟ) Sujet: Zéphyr A. Collins || Prise Mer 27 Oct - 20:29

UFR1 Double Cursus

avatar
ACCIO PROFIL

17/03/2010 795 ϟ © : Little Suzy

Carte d'identité
ϟ Autres appartenances: Sympathisant AFW et FFA
ϟ Fonctions/options: Batteur titulaire. Sortilèges avancés, Relations internationales magiques, Métamorphose avancée
ϟ Réputation: Est connu pour vendre des objets magiques modifiés dans tout Poudlard

Ft Anne Hathaway ou Katie McGrath (J'avoue, j'aime beaucoup la deuxième même si elle fait un peu vieille T_T). Négociable avec Daisy Lowe ou autres par MP =)
Collins Zéphyr Arizona
ID N° C.87Z71.93

    Né le 17 Août à Cork (UK)
    18 ans
    UFR au choix 1
    Maison Serdaigle de préférence ou Serpentard
    Race Sorcière
    Sang Née Moldue
    Quotient Magique 133
    Signe particulier Au choix

Là où le vent nous porte

Zéphyr est née à Cork, en Irlande de deux parents moldus. Ce fut un choc pour sa jeune mère, qui perdit les eaux tandis qu'elle se faisait larguer par son copain pompier irresponsable et stupide (qui profita par ailleurs de la confusion qui suivit pour s'éclipser discrètement). La naissance de la jeune fille fut annonciatrice de sa vie future, pour le moins... folklorique. Tout d'abord, après avoir été sa mère eut le bon goût de donner des ordres aux hommes s'occupant de son accouchement, prétextant qu'étant pompier elle-même, elle savait forcément de quoi elle parlait et il fallut qu'un officier audacieux vienne lui planter une claque sur la joue pour qu'elle accepte de crier moins fort.
La vie de Zéphyr fut ensuite rythmée par toute une ribambelle d'hommes que sa mère volage ne pouvait s'empêcher de ramener. Les relations ne duraient jamais que quelques mois et la fillette vécu pas moins de trois mariages successifs. Légèrement malmenée par le mode de vie imposé par sa mère, qui semblait plus concernée par son travail de pompier et le sauvetage d'illustres inconnus que par l'existence de sa propre vie (ce qui ne l'empêchait pas de l'aimer), Zéphyr n'eut jamais la présence d'esprit de se plaindre durant toute son enfance. Elle préféra intérioriser et encaisser, reportant déjà sa colère sur ses camarades, si bien que sa mère crut à une capacité d'adaptation hors norme.
Ce n'est que quelques années plus tard que la jeune fille finit par reprocher à sa génitrice de faire passer la vie des autres avant la sienne, qu'elle se mit à haïr profondément la faiblesse et l'inconstance de sa mère. Cette dernière fit de son mieux pour accéder aux requêtes de sa fille, mais le retour en arrière était difficilement envisageable. On apercevait déjà en Zéphyr l'ébauche de la jeune femme que l'on connaît.
Elle se promit de ne jamais être dépendante de quiconque, trop consciente, pour son jeune âge de ce que provoquait la dépendance. Le reste de son enfance fut chaotique. Zéphyr était une enfant violente, toujours à contre-courant. Elle s'attirait les foudres de ses camarades par son insatiable envie de justice, de toujours tout vouloir régler quel qu'en soit le moyen ou le prix. On se mit à l'éviter, à la laisser seule dans son coin... C'est là qu'elle rencontra London. Il resta avec elle, la trouvait drôle et même jolie. Et lui aussi lui fit cette promesse débile de ne jamais la quitter. Lorsque virent leurs douze ans, London expliqua qu'il devait quitter l'école de Cork pour un pensionnat militaire. Zéphyr ne répondit même pas. Sa main s'écrasa sur la joue de l'irlandais et elle tourna les talons avant de lancer un "De toute façon, je pars aussi". Elle aussi devrait quitter Cork au fond, mais pour une toute autre raison.
Poudlard n'apaisa pas vraiment le feu qui brûlait en Zéphyr. Il lui apporta néanmoins des réponses. La jeune fille passa ses examens avec grand succès, et si fit rapidement connaître comme LA fille qu'il fallait aller voir si on avait un différend ou celle qu'il fallait à tout prix éviter si on était la cause de ce même différend.
Et elle retrouva London, en Deuxième année. Ce fut un cataclysme qui secoua les murs du château dans la semaine qui suivit leurs retrouvailles fortuites. Et même dans les années suivantes.
Poudlard effraya un temps l'adolescente. D'une part parce qu'étant fille de moldu, elle n'y croyait absolument pas (Puis la série Harry Potter, elle ne regardait guère que pour les beaux yeux de Daniel Radcliffe), d'autre part parce que cela signait l'arrêt de mort de l'empire qu'elle avait commencé à bâtir. Mais c'était sans compter sa persévérance. Repartir de zéro ne sembla finalement pas la déranger et après avoir rencontré quelques difficultés les deux premières semaines, Zéphyr n'eut aucun problème pour imposer sa présence.
La muraille de connaissance qu'elle acheva de se bâtir n'a qu'un seul but: La préserver du chagrin, éviter l'attachement excessif et la douleur du départ. Après tout perdu à plusieurs reprises, après s'être attachée à divers hommes passant dans la vie de sa mère, comme figure paternelle, Zéphyr avait fini par décider qu'il n'était plus question qu'une larme souille sa joue par chagrin d'amour ou autre. Puis elle se plut à faire vivre aux autres ce qu'elle avait toujours vécu. Briser les couples, briser les amitiés. La chagrin, désormais, c'est pour les autres.


LIBRE ft Anne Hathaway (Négociable)





Maudit soit le seigneur d'avoir doté Zéphyr d'une intelligence manipulatrice ajoutée son physique déjà relativement avantageux. Tornade possessive et autoritaire ascendant apprenti tyran, la jeune femme n'est pourtant pas de ces cruches superficielles qu'elle dirige. Elle semble tout détruire sur son passage et particulièrement les couples. Profondément jalouse de ce bonheur qu'affichent les amoureux et les autres en général, elle prend un malin plaisir à séduire l'homme, il suffit souvent d'un sourire enjoliveur (ha non, c'est les pneus ça *PAN*) enjôleur et d'un peu d'alcool pour qu'il cède à ses avances. Dianna applique à la lettre l'adage "Diviser pour mieux régner". Elle colporte rumeurs et bruits de couloirs dans le seul but d'emporter les suffrages de ses camarades.
Zéphyr c'est la fille sur laquelle on se retourne chaque fois qu'elle passe, on la suit, on la regarde parce qu'elle est charismatique et qu'au fond, il est impossible de la rater, populaire comme elle est, même pour une née moldue...
Pourtant, personne ne le sait, mais ses blessures sont aussi profondes que l'espoir qu'elle transporte. Aussi bien ancrées et aussi indélébiles. Mais cela, personne ne le sait. Elle préfère être violente, hurler jusqu'à en perdre la voix plutôt qu'afficher ses faiblesses. Chacun ses goûts...



I'M IN THIS LIFE


London M. Antwerp ♬ Nico Tortorella
London semblait être le seul homme constant dans l'existence de Zéphyr. Ils sont amis d'enfance dès la première seconde et fréquentèrent la même école primaire. Si London avait souvent désapprouvé l'attitude de la jeune fille, il ne pouvait lui en tenir rigueur, connaissant parfaitement sa situation (sans compter que lui, dans son genre, il est pas mal non plus). L'irlandais aimait beaucoup Zéphyr, il trouvait qu'elle lui ressemblait pas mal finalement... Il l'aimait bien même si elle se levait parfois en plein milieu de leur discussion pour aller vociférer sur n'importe qui, le laissant en plan comme une vieille bouse. Il appréciait sa volonté et sa force de caractère. Et elle, elle s'était attachée à lui, même si elle affirmait le contraire et qu'elle s'était promis de ne jamais le faire. Même si lui ne voyait rien. Stupide irlandais. London était parmi les rares camarades à l'approcher, à jouer avec elle.
Voyant qu'il ne la quittait jamais et pensant naïvement qu'il en serait toujours ainsi, elle avait placé toute sa confiance en lui et même lorsqu'elle le vit commencer à s'intéresser à d'autres jeunes filles, elle savait pertinemment que leur amitié tiendrait malgré tout.
Puis, une belle nuit d'été, alors qu'ils restaient allongés dans l'herbe à observer les étoiles, London annonça qu'il partait pour l'année, qu'il la quittait et tout son univers s'effrita comme un château de sable emporté par la marée. Le jeune homme lui mentit, il prétexta qu'il avait été inscrit dans un pensionnat militaire. Et malgré la peine que cela lui causait, Zéphyr lui fit confiance, sachant qu'elle partait également, et lui fit promettre de ne pas l'oublier, comme elle l'avait vu faire dans les films (Ce qui était totalement stupide, elle en était consciente). Mais elle attendit ses lettres, son retour... Mais rien ne vint, pas une seule carte postale ne se posa dans sa boîte, aucun caillou ne vint frapper ses carreaux l'été venu.
Puis vint Poudlard. Ils mirent deux ans à se revoir, tant Poudlard était grand et leurs emplois du temps différents (Il faut également dire que London faisait souvent l'école buissonnière...) Leurs retrouvailles résonnèrent dans tout le château, faisant trembler les murs de rage contenue et de cris. Il lui avait menti deux fois, le bougre !
"J'hallucine ! T'as menti par omission aussi ! Mais c'est moi l'méchant ! Techniquement, je ne t'ai pas quitté du coup... Donc ça ne fait qu'une fois" avait-il répondu le plus sobrement possible. Ne lui accordant plus sa confiance, Zéphyr, pourtant encore terriblement accrochée à cette enflure d'irlandais, fit du jeune homme une de ses victimes les plus récurrentes, brisant les relations déjà éphémères qu'il construisait, filtrant ses fréquentations et se trouvant constamment sur son dos. Elle est toujours là pour faire foirer ses rendez-vous galants, lui crie dessus pour rien, engage des batailles de purée dans la Grande Salle... London lui rendit parfaitement la pareille, écaillant parfois sa réputation, la traitant d'hystérique... Il se pointe en caleçon dans son dortoir pour lui mettre la honte, fait suivre ses petits copains, les rend malade, arrive toujours à faire foirer ses rendez-vous... Presque incapables de tenir une conversation normale sans qu'elle ne s'achève en pugilat, la guerre froide, voire glaciale était déclarée entre eux et nul ne sait s'il s'agit d'une haine réciproque, d'une rancoeur profonde ou d'un semblant d'amour. Pas même eux.
Et personne à Poudlard ne compte se mettre entre ces deux tornades, de peur de se faire éjecter.

Autres avatars possibles:
Spoiler:
 


Dernière édition par London M. Antwerp le Mer 8 Déc - 17:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Zéphyr A. Collins || Prise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Zéphyr A. Collins || Prise
» [Libre]Prise d'otage? Pas si sûr! [Rang C]
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Prise en flagrant délit [pv] [terminé]
» Question de règle: prise d'objectif avec un transport plein de troupes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Relashio :: Administration :: Les Archives :: Version 1 :: [V1] Archives Hors-Rp :: Ancien :: Scénarii-