Relashio


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur Relashio
Nous vous souhaitons une bonne visite sur le forum. N'oubliez pas les Top-sites o/
Info: Les Jumeaux sont à limiter.
Info: Les Sang-pur de type "traitre à leur sang" sont désormais limités.
Si vous souhaitez un sang-pur, reportez-vous aux familles ou sur un personnage membre de la PBL.

Partagez | .
 

 [EVENT #2.B] Soirée de gala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Message(ϟϟ) Sujet: [EVENT #2.B] Soirée de gala Ven 2 Mai - 22:31

PNJ

avatar
ACCIO PROFIL

27/08/2013 100 ϟ © : pouet

Soirée de Gala
Tenue correcte ou de quidditch exigée, c'vous qui voyez



20 octobre 2012
La Fédération de Quidditch a décidé, après quelques frasques journalistiques et déboires médiatiques dont on ne citera pas les raisons - hein Bart, hein Sara -, d'organiser une Soirée de Gala représentant les deux équipes phares du coin, j'ai nommé les Flyings Gunners d'Arsenal et les Blue Devils de Chelsea (accessoirement, les deux équipes se trouvant décriée depuis quelques jours dans la rubrique Sport de la Gazette du Sorcier après avoir été au coeur de la tempête dans la rubrique People).
Les journalistes sont bien entendus invités, ainsi que des personnalités importantes triées sur le volet et le corps professoral de Poudlard, expressément invité à faire bonne impression pour une école de magie à la réputation vacillante. Les très jeunes équipes de Quidditch de Poudlard ont également été appelées à prendre part aux festivités, pour le plus grand plaisir des jeunes joueurs qui se sont empressés d'inviter les plus one qui leur été autorisés.
Afin de donner une ambiance parfaitement historique à cette fameuse soirée, il a été décidé qu'elle se tiendrait dans l'aile dédiée au Quidditch du Musée de Sorcellerie, tout juste rénové et plein d'une toute nouvelle collection d'anciens balais et autres fournitures provenant de l'étranger ou de l'Histoire elle-même.
Assez grande, elle sera décorée relativement sobrement et disposera d'un buffet léger et de cocktails servi par les barmen les plus en vogues de Londres, de quoi contenter les joueurs de Quidditch, le gratin magique et les modestes sorciers invités ou suffisamment chanceux pour avoir trouvé une des cent cinquante invitations distribuées dans les divers magazines.

Un invité au nom prestigieux a accepté d'officier et d'ouvrir la soirée par un petit discours. Il s'agit du célèbre PDG de l'entreprise d'accessoires de Quidditch la plus importante du marché, Kieran Vaughan. Il se murmure qu'il ne le ferait pas tout à fait de son plein gré mais un peu pour sauver les miches de son rejeton (mais ce ne sont que des rumeurs - n'est-ce-pas ?). Également présent pour animer la Soirée, Ulrich Ziegler a été désigné pour préparer la musique et il est responsable de tous les groupes qui joueront sur la scène du Pub ce soir. On dit qu'il aurait décidé de ne faire se produire que de nouveaux talents, ce qui peut être un peu risqué car, même si son goût est réputé sûr, il n'est pas à l'abri d'un couac de dernière minute... Cependant, il a fondé sa réputation même sur le fait d'avoir toujours donné sa chance à de jeunes talents, alors, il est loin d'avoir peur du challenge.

Mais ce n'est pas le seul mystère autour de cette soirée... Il paraîtrait que son frère, Cameron Engels, aussi Chef du Département de régulation des objets magiques, fera son entrée avec une annonce importante au milieu de la fête. Les personnes présentes ne sont donc pas au bout de leurs surprises...

Cette soirée devrait servir d'ouverture de la Saison de Quidditch et d'introduction au derby qui devrait lui servir de premier match, l'occasion pour le public de découvrir (ou redécouvrir) les joueurs phares et les nouveaux espoirs, la foule se presse donc à l'entrée du Musée de Sorcellerie où s'arrêtent de grandes calèches tirées par les traditionnels sombrals. Pour le folklore, chaque sorcier a accepté de se prêter au jeu moldu qu'est le fameux tapis rouge et sa séance photo.
Les invités monteront ensuite jusqu'au lieu des festivités, suivant les petits vifs d'or disséminés dans l'immense musée, bien que certains trouveront bien certainement le moyen de s'y perdre.
Une fois arrivé, ils seront accueillis par une effervescence polie, propre aux cocktails mondains, accompagnée d'une musique menée d'une main de fer par Ulrich.
Les organisateurs attendront l'arrivée de la plupart des convives pour prononcer le discours qui lancera les festivités. En attendant, chacun pourra admirer les lieux à sa guise, des balais anciens à ceux faits de matériaux toujours plus insolites (écailles de dragons et autres) en passant par les premiers souaffles et une reproduction exacte (et magiquement fonctionnelle) du vif d'or tel qu'il apparaît dans les films Harry Potter (interdiction formelle de le mettre dans sa bouche pour essayer, je vous vois arriver...).
Les joueurs de Chelsea et Arsenal se jaugent, échangeant des froncements de sourcils menaçants mais les coach ont été formels: pas d'esclandre pour ce soir sous peine de perdre leur place dans l'équipe.




Situation Actuelle
Les invités arrivent, que vous soyez professeur, joueur de Quidditch ou élève, c'est l'occasion de planter le décor ou d'ouvrir vos sujets privés suite à votre arrivée.
Les élèves bénéficient d'une permission de Minuit, heure à laquelle, tels Cendrillon en moins sexy, il seront ramenés au Château en voiture ensorcelée.

Vers la fin de l'event
Date de fin: A voir.

Instructions générales
I/ Les inscriptions sont ouvertes et obligatoires.
II/ Vous pouvez trouver les équipes de Quidditch Londoniennes ici.
III/ Ce sujet est collectif, limitez donc vos Rp entre 500 et 700 mots et mettez en gras vos actions importantes ou notables.
Vous pouvez ouvrir un sujet [PV], veillez toutefois à noter le titre de l'event dans la description du sujet. En matière de chronologie vous êtes libres de le placer quand vous le souhaitez dans le déroulement de l'event mais gardez en mémoire que le sujet commun avancera en parallèle et que certains évènements pourront modifier la situation. A vous de faire en sorte que cela impacte votre PV ou que votre sujet se termine avant.
IV/ Il n'y a aucun ordre de réponse pré-établi. Postez lorsque vous vous sentez tout en laissant le temps aux autres de le faire (évitez le tac au tac systématique).
V/ Le PNJ Ink interviendra sporadiquement pour faire avancer l'évènement.
VI/ La participation active de chaque personne rapportera non seulement des points à sa maison mais également une certaine popularité (bonne ou mauvaise) au club/parti de son choix. L'activité des membres déterminera le déroulement de l'évènement, sa conclusion ainsi que l'impact qu'il aura sur le forum. Que le plus actif gagne o/
VII/ Les dés pourront intervenir dans le sujet principal ou liés à l'event.

Pour toute question, n'hésitez pas à contacter le staff par MP ou à nous en faire part sur le sujet dédié

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Ven 2 Mai - 23:58

Invité

ACCIO PROFIL


Invité



Le flash brillant illumina les alentours alors que Bart – dans son costume parfaitement coupé - offrait son sourire le plus canon au gratin environnant. Il était sûr d’avoir déjà choppé deux sponsors dentifrice dans l’assistance qui se massait derrière les photographes. A son bras, la magnifique Sara était plus belle que jamais dans sa tenue de cocktail. C’était leur première apparition publique depuis la conférence qu’ils avaient écourté pour aller jouer à des jeux pour adultes dans un placard. Debout sur le tapis rouge, il sourit de plus belle et resserra son bras autour des hanches de la poursuiveuse. Mais il n’était pas le moment de faire n’importe quoi. Pour l’heure, il fallait faire coucou aux objectifs et puis passer son chemin pour se rendre dans le temple de la grandeur. Les projecteurs les attendaient, la boisson, le plaisir… Son père. Bon, tout n’était pas toujours parfait mais que voulez-vous. Et puis il y avait les joueurs de Chelsea, quelle joie. Si le batteur se ramenait avec sa petite amie, Bart allait avoir du mal à ne pas fanfaronner, mais Joe serait là pour l’en empêcher. Pas vrai ? Il lui avait envoyé une petite carte sournoise pour lui retourner l’invitation à la soirée de l’AWH, il avait intérêt à ramener sa pomme.

« Oh, que c’est joli ces vifs d’or, ça brille. » Oh que c’est mièvre ces filles-typique-cocktail-sans-cervelle. Bart leur lança un sourire ravageur tandis qu’ils les dépassaient, Sara et lui. « Et ça ne fait pas que briller mesdemoiselles, je pourrai vous montrer si vous avez une petite heure, toute à l’heure. » Le gloussement hystérique retentit à ses oreilles comme une douce mélodie. Ou en tout cas, ce n’était pas moins moche qu’un chameau en rut et Bart en avait fait chavirer des chameaux.

Lorsqu’ils se présentèrent dans l’aile en question, il fut ravi de constater que leur entrée avait autant d’effet que leur passage sur le tapis rouge. Pas de hurlements déchirants, évidemment, mais une foule de murmures qui faisait jubiler le joueur. Il ne manquait plus qu’une coupe de champagne et... ah non. Un plateau était apparu devant eux, exauçant ses souhaits. Bart salua poliment deux personnes proches et fouilla ensuite la salle du regard, à la recherche de Joe ou Finley, ses potes et  partenaires. Mais il ne tomba que sur son père. Que les festivités prennent fin. Le sourire éclatant fondit aussitôt tandis que le patriarche Vaughan, un instant auparavant occupé à serrer une main manucurée, jetait un regard pesant à son fils unique. « Tu veux faire couler l’empire que j’ai monté à la sueur de mon front, avec tes conneries ? » Voilà ce que son père lui avait dit, quelques jours plus tôt et ce qu’il semblait vouloir lui rappeler. Le blondinet s'était fait engueuler comme un gosse de cinq ans. Pour le défier, comme à son habitude, Bart vida la coupe d’une traite en soutenant son regard. Les yeux de Kieran lancèrent des éclairs menaçants et l’instant d’après, le PDG se recomposait un sourire amical et allait saluer un directeur de département très  connu. « Je ne suis pas décidé. Est-ce que cette soirée va être un désastre ou un enchantement ? » marmonna-t-il près de Sara. Etant donné que le gardien de Chelsea entra dans la pièce à cet instant, Bart pencha pour la première solution. Leur coach avait dit quoi déjà ? Pas d’esclandre ? Il faudrait leur en reparler dans une demi-heure alors. « Au pire, on pourra toujours trouver de quoi s’occuper, si ça tourne mal, si tu vois ce que je veux dire, » ajouta-t-il avec un sourire en coin à sa coéquipière. Et les portes s’ouvrirent à nouveau. Pitié, un ami, un visage amical, ou même un visage assis sur un fauteuil… tout sauf un joueur de Chelsea.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Dim 4 Mai - 23:38

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Cette soirée était importante, même si Junko les abhorrait tout particulièrement. Les galas et autres mondanités lui donnaient de l’urticaire mais ils étaient un passage obligé. Celui-ci particulièrement était clef pour l’école, étant donné qu’ils avaient donné un poste à l’une des personnes mises à l’honneur ce soir : la filière Quidditch, plutôt laissée à l’abandon et théorique commençait à gagner des galons. Le moment était opportun pour affirmer la puissance de l’école et il était bon de noter que certains étudiants avaient été conviés à cet événement. Tout devait donc se dérouler à la perfection. Elle avait accepté une interview pour Quidditch Magazine, devait croiser deux ou trois parents d’étudiants qui avaient des questions sur le programme, cette soirée était donc particulièrement chargée. Sans oublier de noter le fait qu’elle n’irait pas seule : Grayson Morgan serait son cavalier. Ce n’était sans doute pas la meilleure idée au monde, mais elle avait accepté de lui donner une chance et cette invitation était tombée à point nommée comme test. Dire qu’elle redoutait cette soirée aurait été faux, ce n’était pas de la crainte qu’elle ressentait, plutôt une profonde lassitude par anticipation qui l’envahit au moment où elle lui ouvrit la porte de son bureau. Il était à l’heure, certes, mais ses cheveux n’étaient pas tous en place et son noeud papillon était de travers. Sans faire le moindre commentaire, elle s’était avancée pour le remettre en place, lui bloquant par là l’accès à son bureau : hors de question de ranimer quelque fantôme d’une soirée qu’elle s’efforçait de chasser de ses pensées.

Et c’était pour cela qu’elle se trouvait là, le visage assis dans le fauteuil que Bart cherchait désespérément. Grayson était parti leur chercher à boire et elle profitait de quelques instants de répit avant que les hostilités ne commencent. Elle avait déjà survécu à l’entrée, aux photographes, aux flashs et à son cavalier qui souriait de la façon la moins naturelle possible. Elle leur avait offert son meilleur profil, souriant sur commande avant d’entrer rapidement, n’aimant pas plus cela que Morgan (et ne souhaitant pas forcément qu’un portrait d’eux deux ne se retrouve dans la presse à scandale). Mais il s’était tenu, ils étaient venus entre collègues ce qui était parfaitement acceptable. La première étape avait été concluante mais ils n’en étaient qu’au début de cette aventure nocturne qui promettait d’être mouvementée. Sondant l’assistance, elle tenta de repérer le journaliste avec lequel elle avait rendez-vous mais ne le vit pas. Par contre, ses yeux rencontrèrent la silhouette de Sara. Sa première idée fut d’aller la féliciter mais elle retint son mouvement en reconnaissant la personne qui l’accompagnait : Bart Vaughan. Elle s’attendait évidemment à le voir en ces lieux, n’étant pas femme à ignorer l’actualité et à ne pas se renseigner avant une soirée mondaine. Le souvenir des parties de poker qu’ils avaient disputés combiné à celui du billard auquel Sara et elle se valaient était un peu trop pour l’instant. Il était inutile d’aller dans leur direction pour l’instant, quelque chose lui disait qu’elle les verrait bien assez tôt. Elle tenait bien sûr à échanger quelques mots avec son amie, mais attendrait qu’elle soit un peu moins sollicitée : c’était sa soirée et elle ne tenait pas à imposer quoi que ce soit. Elle avait suffisamment à faire de son côté. Où diable était passé Morgan ? Il y avait des serveurs portant des plateaux absolument partout dans cette salle …


Dernière édition par Junko A. Thomas le Sam 10 Mai - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Mar 6 Mai - 20:27

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Sara Costantini


Si ça continuait comme ça, plusieurs personnes allaient se retrouver aux urgences ophtalmiques les plus proches. Les flashs des photographes avaient de quoi vous faire découvrir des tendances épileptiques, et même si ça avait un côté agréable d’être le centre de l’attention, Sara se demandait à quoi pourrait ressembler son visage aveuglé. Elle était entrainée, maintenant, aux mondanités, se disait-elle. Elle s’était parée de ses plus beaux atours pour l’occasion, ne manquant pas une seule occasion de se mettre en valeur –et là, pour le coup, elle s’était plutôt bien mise en valeur. La soirée était à son honneur, après tout. Enfin, partiellement. Enfin, au moins un tout petit peu. A l’honneur de ceux qui constituaient les deux grandes équipes londoniennes, quoi. Si Mickey avait occupé son poste de poursuiveuse, il aurait été tout aussi à l’honneur qu’elle ce soir-là, en réalité. Mais Mickey ne pouvait pas porter ce genre de décolletés ou de dos-nus –ou alors, ça ne ferait vraiment pas le même effet. Et Mickey au bras de Vaughan, c’était plutôt une image sortie d’un trip avec des champignons qui chantent que d’une quelconque réalité, quelle qu’elle soit. Là, dans la réalité actuelle, c’était un peu comme une avant-première d’un grand film –ou d’un film avec Katherine Heigl, ça marchait aussi. Tapis rouge et tout le tralala, Sara se serait presque crue une star. Au final, elle ne serait jamais aussi confortable dans ce genre d’événements que sur un terrain de quidditch. Pourtant, elle se plaisait à penser que son travail était un minimum reconnu, enfin, après toutes ces années d’études où elle s’imaginait finir comme une ombre dans un vieux placard miteux. Ce n’était pas son travail particulier qui était récompensé, c’était celui de toute une équipe –ou, en l’occurrence, deux équipes, mais Sara préférait ignorer les Blue Devils, voyez-vous. Et cette équipe qui était mise en avant ce soir-là, c’était la sienne. C’était sa seconde famille, c’était ce groupe pour lequel elle se battait sur le terrain comme en dehors du terrain. Et il n’était pas seulement question de parties de jambes en l’air avec Vaughan –et même, ceci-dit, dans ce cas, on va peut-être retirer la métaphore de la famille, sinon on se retrouve dans un schéma très Lannisterien-, mais d’une unité qu’ils formaient tous, à leur façon. Chacun des joueurs avait sa place dans l’équipe, et c’était ce que Sara célébrerait ce soir-là. En plus, il était censé y avoir du beau monde. Des sponsors, des marques, des étudiants au grand potentiel, des professeurs… des professeurs, un professeur ? Le côté musée, par contre, je vous avouerais que ce n’était pas ce qu’elle avait mis au premier plan ce soir-là. De toute façon, c’était bien le seul département du musée dans lequel elle avait déjà mis les pieds volontairement, et ça voulait tout dire. Elle s’était extasiée devant certaines pièces comme il lui arrivait de le faire devant une belle paire de chaussures, mais une fois la surprise passée, l’effet n’était plus le même. A moins donc qu’ils aient décidé d’exposer le dernier modèle Louboutin ce soir-là, Sara ne s’attendait pas à hurler comme une hystérique. Elle n'avait même pas prêté attention au programme de la soirée plus que ça -preuve en était, elle n'était pas au courant des nouveautés spécialement exposées ce soir-là. Elle ne savait que vaguement qui devait venir, donner des discours, ou était susceptible de retapisser les toilettes du musée, mais rien de très précis.

Trêve de bavardages. Sara était aveuglée par les flashs des photographes, et espérait malgré elle que le drapé de sa robe rouge retombait aussi bien que lorsqu'elle s'était regardée dans le miroir avant de partir. Elle rejeta ses ondulations brunes derrière son épaule en jetant un coup d’œil amusé à son cavalier. Elle se demandait bien ce que pourraient inventer les tabloids le lendemain, maintenant qu'ils s'étaient présentés à un événement officiel au bras l'un de l'autre. Même si leur escapade subite lors de la dernière conférence de presse n'avait pas attisé plus de curiosité que ça, il était presque suicidaire pour eux de se présenter de la sorte. Mais ils n'étaient pas du genre à se formaliser de ce que des torchons diraient d'eux. Sinon, de toute façon, ils auraient peut-être réussi à retenir leurs ardeurs un peu plus longtemps lorsqu'ils répondaient aux questions diverses et variées des journalistes présents. En regardant Vaughan, Sara ne put s'empêcher de remarquer un joueur des Blue Devils un peu loin, mais elle l'ignora. Elle laisserait un peu de place à la concurrence ce soir-là. Par politesse. Par politesse, pas parce qu'ils le méritaient. Comment ça, c'était puéril ? Non, et puis prout d'abord.

Les photographes n'étaient pas les seuls devant lesquels il fallait se présenter sous son plus beau jour. Les fans aussi, comptaient. Et à voir celles qui gloussaient au passage de Bart, celles-là étaient davantage passionnées par le jeune homme lui-même que par son jeu. Sara donna une tape dans l'épaule de Vaughan en l'entendant répondre aux jeunes filles. « Bravo, maintenant, elles vont te stalker. Je crois que nos chemins vont se séparer... » dit-elle, un sourcil arqué, alors qu'ils avaient dépassé les hystériques. « Jme demande parfois avec quel organe tu réfléchis... » L'air dépité, elle finit par passer une main amusée devant son visage pour conclure elle-même : « oublie ce que j'ai dit, je connais déjà la réponse. » Elle leva les yeux vers lui, amusée, resserrant sa prise autour de la taille du jeune joueur alors qu'ils détaillaient la vaste aile où la soirée se déroulerait. Leur entrée ne fut visiblement pas des plus discrètes, et Sara offrit son plus beau sourire à quiconque avait décidé de la regarder elle plutôt que Vaughan -en gros, s'ils vivaient dans un monde de logique, les personnes attirées par les hommes regarderaient Vaughan, et celles attirées par les femmes la regarderaient elle. Après le sourire Freedent, le second réflexe de la brune fut de chercher d'éventuels visages connus. Son regard s'arrêta sur Junko, mais malgré les sourires crispés qu'elle tentait de lui envoyer à distance, Sara ne parvint pas à attirer son attention, et après avoir pensé un instant qu'elle était superbe, elle continua son tour d'horizon. Ils n'étaient pas arrivés particulièrement tard, mais elle devait le reconnaître : il y avait déjà pas mal de monde sur place. Après avoir attrapé une coupe de champagne, Sara avait lâché la taille de son cavalier, trop concentrée à chercher d'éventuelles présences surprises. Son regard fut cependant attiré par la vitesse à laquelle Bart avala le contenu de sa coupe, alors qu'elle n'avait toujours pas touché à la sienne. « Ah, au temps pour moi, cheers, j'avais pas entendu ! » dit-elle en levant sa coupe en direction du blond, le regard amusé. Elle but une première gorgée du nectar, bien décidée à le faire durer. Elle l'entendit râler et posa une main rassurante sur son épaule. « Ca dépend si tes fans sont encore dans le coin... » glissa-t-elle, moqueuse. Elle n'avait même pas repéré papa Vaughan ni ce qui se passait entre les deux. « Au pire, on pourra toujours trouver de quoi s’occuper, si ça tourne mal, si tu vois ce que je veux dire ». Sara porta doucement sa coupe à ses lèvres, lui jetant un regard malicieux qui signifiait qu'elle voyait très bien de quoi elle parlait. Elle s'arrêta net dans son élan pour simplement lui annoncer : « J'ai pas apporté mon jeu des sept familles, je suis désolée, j'y ai pas pensé... » Et elle s'écarta un peu de lui, un sourire en coin, sans le quitter des yeux. « Allez, pète un coup, ça ira mieux. Cette soirée est en partie pour toi. Plus pour moi parce que... » Elle passa une main entendue dans son cou et son décolleté. « ... parce que je suis moi. Mais te dénigre pas pour autant, Vaughan. » Franchissant le petit mètre qui les séparait, elle lui glissa à l'oreille : « et puis pour t'occuper l'esprit, essaie de deviner si ma robe me permet de porter des sous-vêtements... » Avec un clin d’œil, elle but une nouvelle gorgée de champagne, son regard se portant sur le capitaine de Chelsea, qu'elle n'avait même pas calculé avant.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Jeu 22 Mai - 0:13

Invité

ACCIO PROFIL


Invité



Les flashs de lumière provenaient de partout. Certains du côté droit, d'autres du côté gauche. Il fallait dire, Nala avait été habituée aux mondanités, mais pouvait-elle en dire autant de son accompagnateur? Les Kensington avaient parfois fait la une des journaux, et ce n'était pas toujours pour les bonnes raisons. Nala souriait ici et là, entendant son patronyme de la bouche des photographes, avares de potins et d'histoires ridicules à inventer. La sorcière n'était pas du genre à participer à de tels événements d'habitude, mais l'obligation était là. Son père lui avait envoyé un hibou, avec une très simple consigne: se rendre au Gala de Quidditch en tant que représentante de leur famille. Il y avait deux invitations, et elle avait eu un sourire dès qu'elle avait pensé à la personne qui allait l'accompagner, qu'il veuille bien ou non. Dès qu'elle avait vu Christian, elle lui avait fourré l'invitation dans les mains. Elle se doutait bien qu'il n'était pas là de gaité de cœur, mais elle s’en fichait. En autant que c’était lui et personne d’autre qui était à son bras. La sang-pur regardait la foule avec un grand sourire, et elle espérait sincèrement que Chris jouerait le jeu avec elle, et qu’ils pourraient ensuite se faufiler entre les autres mondains, pour filer à l’intérieur du Musée de la Sorcellerie, dans l’aile réservée spécialement au Quidditch.

Sérieusement, elle était là, alors qu’elle n’aimait même pas ce sport. Voler sur un balai pour attraper un truc qui vole très vite ? Et puis quoi, alors? Cette simple pensée lui arracha un gloussement, et c’est avec une grande reconnaissance qu’elle sourit à son ami, qui était en beauté également, ce soir. Néanmoins, tout le monde l’était. Elle remarqua quelques joueurs de Quidditch assez célèbres, qu’elle connaissait tout de même, n’étant pas –totalement- inculte à ce propos.
Une fois qu’ils purent finalement se faufiler entre les gens, Nala conserva le bras de Chris contre le sien, et elle se rendit dans l’aile appropriée, qui était entièrement rénovée. Bien entendu, elle n’y vit ni son père, ni sa mère. Elle émit un léger soupir, en se disant qu’ils devaient être simplement trop occupés pour se présenter à la soirée à laquelle ils l’avaient invitée. Elle envoya un sourire charmant à toute la salle, se disant qu’il valait mieux être poli, et entretenir une bonne réputation. Cette soirée pourrait être décisive. « Alors, comment tu te sens? » Simple question envoyée à son cavalier, auquel elle coula un regard amusé. Il n’était pas habitué à ces foules, à ces flashs. Ce peuple n’était pas le sien, et pourtant, il avait tout de même accepté de l’accompagner. « Merci d’être là. » le gratifia-t-elle simplement. Son geste, d’être là, avec elle, la rendait de bonne humeur, puisque seule, elle n’y serait pas arrivée.

La jeune femme observa les êtres présents, remarquant quelques visages qu’elle avait déjà aperçu, ici et là. Sa mémoire lui faisait défaut quant au lieu exact de ces visions, mais le blond au sourire charmeur et la grande brune à la robe rouge ne lui étaient pas inconnus. Nala était nerveuse, et peut-être même qu’elle serait trop fort le bras de Christian, mais elle s’en souciait peu. Son regard se baladait de visage en visage, et elle tentait de ne pas avoir l’air stupide en restant là. Elle se mouvait donc au travers des personnes, son cavalier avec elle, en saluant au passage les personnes présentes. Son côté sociable en prenait un coup, puisqu’elle était terrorisée. Toutefois, c’est lorsqu’elle reconnut le visage du blond de tout à l’heure que son sourire s’agrandit et qu’elle s’avança vers eux. «  Ce sont des amis. » Elle parlait surtout de Bart, jeune homme qu’elle avait rencontré en soirées et à des galas, lors de son adolescence. Une fois devant eux, elle leur souri poliment. « Bart, quel plaisir de te voir ici. » et elle eut un sourire pour la demoiselle. «  Nala Kensington, enchantée. Et je vous présente Chris, mon cavalier. Chris, je te présente Bart, un bon ami, et sa cavalière... » Dont elle ne connaissait pas le nom, mais cela ne saurait tarder.


Dernière édition par Nala P. Kensington le Mar 27 Mai - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Jeu 22 Mai - 18:46

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Samaël n'aurait manqué cette soirée de Gala pour rien au monde. L'idée de revoir le visage de son "ami" Kieran le faisait gentiment jubiler, surtout depuis qu'il avait découvert, bien qu'un peu malgré lui, qu'il avait la rancune tenace. C'est par le fils de ce dernier qu'il en avait eu récemment l'information et bien qu'il n'ait pas revu Kieran Vaughan depuis qu'il avait décliné son offre de continuer à être son sponsor, préférant un revirement de carrière de dernière minute, il savait que cela avait agacé le dirigeant qui fondait quelques espoirs en lui. Pour autant, il ne se sentait aucunement coupable. Samaël n'avait aucun compte à lui rendre. Après tout, il était seul maître de son destin et le seul à décider de son avenir. Si cela ne lui suffisait pas de contrôler les faits et gestes de son fils - de façon peu glorieuses, nous sommes d'accord - ce n'était pas son problème ; et tant pis si il s'était fait un ennemi dans la manoeuvre. Personne ne lui disait quoi faire. Et si l'envie lui prenait de décliner un petit paquet d'argent pour faire un métier ingrat, cela ne regardait que lui. Sourire aux lèvres, Samaël était donc entré dans la salle aménagée pour l'occasion dans un costume impeccable, brandissant son invitation avec verve. Il avait hâte de voir quel effet sa présence ferait sur le PDG. Il était impatient également de découvrir quelques jolies filles qui occuperaient son temps, entre deux petits fours et discours barbant...

Quelques minutes plus tard, il était posté dans un coin, nonchalant, verre à la main, et s'éventait avec son passe-droit, non sans une expression un peu ennuyée. Kieran ne l'avait même pas remarqué, trop occupé à jeter des regards plein d'éclair à son fils, qui était avec nulle autre que Sara Costantini, cette même demoiselle avec qui il avait redécoré son bureau, si l'on pouvait dire. L'humeur plus morose qu'à son arrivée, il signa un autographe à une fille en chaleur qui l'avait confondu avec le Gardien de Chelsea avec un sourire faux et la regarda partir en gloussant, sans même profiter de la situation. Il boudait franchement son plaisir, et cela ne lui ressemblait guère. Pourtant, la soirée partait bien. Du Quidditch, de l’orgueil, de l'alcool et des groupies en manque... What else ? Il chercha vainement quelque chose pour se requinquer, se rendant compte qu'il ne le trouverait visiblement pas au fond d'un verre. Apercevant alors Junko, seule, au milieu de la pièce, il attrapa une serviette et un plateau de toast de caviar et se coula jusqu'à elle, pour ensuite se placer derrière elle. Puis, le dos droit, il présenta le plateau devant elle et se racla la gorge pour demander : « Une amuse-gueule tenterait-il Madame ? » Il avait pris une voix mielleuse et doucereuse, détrompée par quelques accents amusés. Il attendit ensuite qu'elle le reconnaisse pour lui renvoyer un charmant sourire. Piochant dans les toasts, il en avala un tranquillement avant de s'enquérir, feignant l'intérêt, n'ignorant pas une seconde qu'elle était venue avec Morgan : « Tu m'as l'air bien seule... Ton cavalier t'a abandonné ? Je peux te tenir compagnie jusqu'à ce qu'il revienne, si mon escorte momentanée ne te dérange point, vu qu'il y aura toujours des gens pour se faire des idées. » Il eut un sourire taquin, repensant momentanément à leur entrevue "forcée" sur la terrasse des poètes maudits. Et, non, il ne proposait pas DU TOUT ça parce qu'il se faisait chier comme un rat crevé. FAUX !


Dernière édition par Samaël Lewis le Ven 23 Mai - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Ven 23 Mai - 3:35

Invité

ACCIO PROFIL


Invité




. ⊹ Autant bien, le dire tout de suite, ce genre de soirée n'était pas du tout fait pour moi. Enfin, je n'étais pas très à l'aise. Tout ce monde qui se regardait par-dessus leurs épaules pour juger la tenue de leurs voisins... Je n'aimais pas ça. J'en venais même à demander comment Nala faisait pour supporter tout ça. Parfois, je me réjouissais d'être le type qui n'était jamais invité aux fêtes et qui passait ses soirées dans sa salle commune, tranquille, le nez dans un livre à apprendre sur un autre sujet. Mais bon, comme Nala y allait, je n'allais pas la laisser y aller seule. Il s'agirait d'une soirée que je ne pourrais pas avoir un œil sur elle, sauf si j'y allais à mon tour. Et hors de question que je la laisse y aller seule. Il s'agissait quand même de Nala. Je savais à quelque part qu'elle risquait rien, mais j'étais toujours plus rassuré de l'accompagner. Ironie du sort, avant même que je lui demande si je pouvais venir avec elle, elle m'avait fourré le carton d'invitation dans les mains. J'avais répondu un oui, qui avait pu se confondre avec un grognement indistinct, mais il s'agissait d'un oui. De toute façon, elle me connaissait assez pour savoir que j'allais venir.

C'était donc de cette façon que j'étais là, elle qui me tenait le bras comme si elle avait peur de me perdre et moi en bon chien de poche, il ne fallait pas dire autre chose. Je ne faisais pas partie du monde des mondanités. J'étais qu'un pauvre sang-mêlé qui passait sa vie dans l'ombre et ce n'était pas plus mal. J'avais toujours eu un avis bien arrêté sur la célébrité et franchement pour tous les points négatifs qu'elle apportait, il valait mieux s'en tenir loin. Très loin. Donc, voilà pourquoi je me tenais coller à Nala et que je gardais un œil sur elle, restant l'air neutre. Je n'avais rien à dire à personne, je la connaissais seulement elle. Discrètement, je replaçais ma cravate et m'humectai les lèvres. Je n'aimais vraiment pas ce genre de soirée. « Je me sens comme un animal de foire et pourtant, je ne suis pas la vedette de la soirée.» Dis-je d'un ton neutre et en levant les yeux au ciel en voyant son regard amusé. Elle savait que je n'allais pas être le meilleur cavalier qui soit, mais j'étais quand même là. Oui, j'étais son ange gardien à son insu, mais quand même. Oh et puis, j'étais son cavalier, je n'allais pas geindre pour ça. Je répondis à son remerciement par un signe de tête. J'allais être là pour elle, toujours. Je me l'étais promis depuis longtemps.

Je restai silencieux alors qu'elle balaya la salle du regard. Je la sentais nerveuse. De la façon dont elle serrait mon bras le prouvait. Je posai mon autre main sur la sienne un court instant pour lui signifier que tout allait bien, que j'étais là. Je n'étais pas certain que mon geste ait fait son effet parce que l'instant d'après elle me traînait auprès d'ami. Un joueur de Quidditch blond que j'avais déjà aperçu quelque part, mais dont le nom ne me revenait pas jusqu'à ce qu'elle le dise. J'adressai un petit sourire crispé alors qu'elle me présenta et leur tendit la main. Autant faire dans les bonnes manières. « Christian Turner, ravi » fis-je d'une voix posée alors que je tentais de rendre mon sourire plus naturel. J'espérais qu'il y avait quelque chose à boire outre de l'alcool. J'allais bientôt avoir besoin de quelque chose pour m'occuper les mains.




Dernière édition par Christian E. Turner le Mer 28 Mai - 2:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Lun 26 Mai - 17:17

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


D'aller chercher plus loin en n'ayant peur de rien.


Ce qui est bien et ce qui est facile sont rarement la même chose. ⊹ « C’est la misère Sissi ! Comment on va faire pour entrer à l’intérieur ! » Sa réponse semble s’envoler dans l’oubli, des hurlements, des cris stridents de groupies survoltées qui dans un même mouvement forme une marée montante vers l’entrée du Musée. J’ai la main de mon amie dans la mienne, afin de ne pas être séparées. J’ai l’impression de me faire pousser de toute part.

J’arrive à me glisser à l’arrière, Sissi à ma suite. Et là je vois l’objet de toute cette hystérie : Bart est en train d’envoyer à la ronde ses plus beaux sourires de séducteur et à son bras, Sara est juste époustouflante ! Les deux sexes symboles d’Arsenal ensemble ça fait forcément flamber le monde ! Je les observe un petit moment, faute d’avoir eu une calèche, il va nous falloir un plan pour entrer à l’intérieur : « Tu me fais assez confiance pour me suivre ? Quand je te le dis, tu cours ! » Je regarde à nouveau autour de nous, je repère une brèche, je vois Bart et Sara entrer dans le musée, d’autres personnalités sont sous les projecteurs, mais elles ne semblent pas essuyer le même engouement, c’est le moment : « COUURS ! » Et là je me lance dans la foule comme si ma vie en dépendait. A noter que bien évidemment, je ne cours aucun danger, que m’embarquer dans cette idée est surement suicidaire, que je risque de mourir étouffée par les centaines de groupies en délire, mais je suis là, habillée pour l’occasion, tenue pas du tout pratique pour ce qu’on s’apprête à faire mais passons, il est hors de question de manquer une occasion de s’amuser et de rencontrer du beau monde, on ne sait jamais ce qui pourrait se passer. Je joue des coudes, j’écrase des pieds avec mes talons, j’hurle au feu, tout ce qui me permet d’avancer jusqu’à la rambarde qui maintient tout ce monde.

Je m’agrippe à un garde, lui hurle dessus pour me faire entendre par-dessus le brouhaha et plaque un papier avec ma main sur son torse : « MON INVITATION ! EDEN LANCASTER ! JE SUIS SURE LA LISTE ! » Il me regarde avec un regard si noir, que je ne peux que retirer ma main avant qu’il ne la brûle. Le type a été parfaitement choisi pour l’emploi, il fait vraiment peur. Il m’attrape par les épaules et me pousse loin de lui comme si j’étais une sous-merde, et certainement pas la première à essayer de passer son barrage. Je continue tout de même à le fixer gentiment. Je prends une grande inspiration et lui tend tranquillement mon invitation au lieu de lui la claquer au visage : « Eden Lancaster, capitaine de l’équipe de gryffondor de Poudlard, je suis invitée, ainsi que mon amie ici présente. » Il me dévisage, prend mon papier, le lit attentivement, semble ensuite parler avec quelqu’un dans un micro, comme si on était dans Men In Black et finit par nous laisser passer malgré les hurlements de protestations alentours. Sissi et moi, on s’engage alors sur le tapis rouge à moitié échevelée, on se croirait presque sur la croisette lors du festival de Cannes tant c’est merveilleux. J’agrippe sa main pour être sure que je ne rêve pas quand tous les journalistes se tournent vers nous, les flashes m’aveuglant à moitié. Et aussi vite que les crépitements ont fusé dans notre direction, les appareils photos s’arrêtent «  Ce ne sont que des gamines ! »  Et bah ça fait toujours plaisir ! On se dépêche de monter les marches et d’entrer dans la salle de réception en suivant les petits vifs d’or. A l’entrée, je prends deux verres sur le plateau d’un serveur passant par là et vais pour en proposer un à mon plus one, quand je la vois déjà en train d’en siroter un. Je trinque avec elle, avant de prendre une gorgée : «  A la soirée de l’année Sissi ! » Je regarde autour de nous et repère Chris et Nala qui marchent d’un pas décidé vers un couple. Je me lance à leur suite, histoire de ne pas faire potiche au milieu de la salle. « Sara ! » Je me jette à son cou pour l’embrasser, ravie de la revoir. « Bart… » Je lui réserve un accueil plus froid. On n’a pas rediscuté depuis… Gène intense... Je regarde alors Nala et Chris : « Je suis ravie de vous trouver. Vous savez comment va se dérouler la soirée ? » J’écoute leurs réponses, détournant l’attention de moi, je glisse alors imperceptiblement mon second verre dans les mains de Chris et lui jette un clin d’œil.


Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Mar 27 Mai - 23:05

Professeur de Sociologie & Médiateur

avatar
ACCIO PROFIL

28/09/2013 108 ϟ © : BlueOrchid

Carte d'identité
ϟ Autres appartenances:
ϟ Fonctions/options:
ϟ Réputation:

Ca n’avait jamais été son truc, les mondanités, les conventions et les sourires crispés mais ne serait-ce que parce qu’il avait convié Junko à l’accompagner (elle n’avait probablement absolument pas besoin de lui pour avoir l’air distinguée en soirée… C’était même certainement tout le contraire, mais bref…), Grayson s’était plié au jeu.
La plus grosse blague du siècle avait débuté en début d’après-midi, le lycan avait passé une bonne partie de son cours de sociologie à essayer des nœuds papillons en cachette, parfaitement incapable de se décider et conscient que si ça n’avait pas été pour être à la hauteur de sa cavalière, il y serait probablement allé en jean-basket, complètement décoiffé et certainement mal rasé. Sauf que bien sûr, Junko ne tolèrerait pas qu’il ne fasse pas honneur à l’établissement et dans le climat actuel, il n’était de toute façon pas judicieux de ne pas profiter de l’occasion pour réaffirmer la réputation de Poudlard.
Quoi qu’il en soit, Grayson avait passé le reste de l’après-midi à courir après Vivien pour qu’elle lui donne des conseils vestimentaires et, ne l’ayant pas trouvé, il avait fini par opter pour la tenue la plus sobre qu’il ait pu trouver (et posséder, en fait), savant mélange entre la dernière chose qu’il avait porté à un enterrement et les costumes de son père, le tout choisi et enfilé au dernier moment.
Son nœud papillon tout juste noué, il s’était précipité dans les couloirs pour être au rendez-vous, affichant l’air fier du gosse qui portait les vêtements du son paternel pour la première fois. Il avait à peine eu le temps de se recoiffer vaguement et d’essuyer la mousse à raser qui lui restait au coin de la mâchoire qu’elle était apparue dans l’embrasure de la porte. Grayson lui adressa un sourire idiot et n’aurait probablement pas résisté à l’envie de rejouer leur dernière rencontre si elle ne s’était pas avancée… Et n’avait pas arrangé son nœud comme une vieille tata.
Ensemble, ils avaient gravi les marches menant au musée, offrant des sourires charmants pour l’une et complètement constipés pour Grayson avant de s’éclipser à l’intérieur, au grand soulagement du lycan qui commençait à ressembler à une biche prise dans les phares d’une voiture. En d’autres circonstances, il aurait probablement pincé les fesses de sa cavalière en toute discrétion mais il était bien trop occupé à tenter de ne pas paniquer à chaque flash ou à éviter de gloussement bêtement pour penser à autre chose.
▬ Je vais nous chercher des verres. S’était-il contenté de lui dire avant de lui tapoter l’épaule assez maladroitement et de la laisser assise sur un fauteuil.
Lentement, il se dirigea vers le bar, manquant de renverser deux serveuses en passant et se confondant en pardon, pardon, désolé tout le long du chemin.
Les deux coupes en main, il balaya la salle du regard, sans vraiment savoir qui était qui, à son plus grand désespoir. Il voyait les convives se presser, se saluer avec plus ou moins de sincérité mais aucun visage ne lui paraissait familier.
Le gratin londonien lui était plutôt inconnu, Grayson était plus « Meutes de lycans dans les highlands » que « sorciers huppés pétant plus haut que leurs culs » mais il savait s’adapter. Du moins, il l’espérait.
Un instant, Grayson éprouva une grande empathie pour Adonis qui était probablement aussi hors de propos que lui (pas forcément pour les mêmes raisons, évidemment). Il chercha le vampire du regard et tomba finalement sur quelques élèves de Poudlard. Les pauvres, ils devaient certainement être plus perdus que lui…
▬ Bart, quel plaisir de te voir ici
… Ou pas…
Avant qu’il n’ait pu les rejoindre totalement pour se la jouer à l’oncle surprotecteur, Grayson ne put que constater, avec une certaine déception, qu’il était bien le seul à être complètement largué dans cette soirée. Les nerfs déjà à fleur de peau, le coordinateur se traina de nouveau en direction sa cavalière, à coups de nombreux Oh pardon, pardon, PARDON, désolé, c’est ma faute, pardon. pour retrouver finalement Junko en grande conversation avec Samaël.
Un soupir de désarroi lui échappa. Il n’était même pas capable de divertir suffisamment sa cavalière le temps d’aller lui chercher un verre sans que douze mille mâles se jettent sur elle… (Comment ça « c’est Ste Mangouste qui se fout de a charité » ?).
Un grondement agacé monta du fond de sa gorge sans même qu’il puisse le retenir et il amorça un grande enjambée furibonde, déterminé à en découdre avec Samaël qui profitait de l’occasion… avant de percuter la première personne qui passait, reversant les deux coupes dans un fracas remarquable.
▬ PARDON non, putain… Jsuis désolé heu…  Les mains en avant, Grayson essaya vaguement de réparer les dégâts sans se faire remarquer par Junko qui prendrait assurément mal le fait qu’il soit en train d’éponger le décolleté d’une demoiselle, les journalistes ne se priveraient pas pour jazzer sur la question et la réputation de l’école en souffrirait certainement. Toutes mes excuses, jsuis super… euh… désolé…


Dernière édition par Grayson E. Morgan le Mar 27 Mai - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Mar 27 Mai - 23:12

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


IL Y AVAIT PEU de choses que Sally détestait plus que les mondanités. La liste était courte et comprenait, entre autres et dans le désordre, les endives cuites, la gelée à la menthe, la musique techno, les iguanes (cherchez pas) et les mondanités auxquelles les joueurs d’Arsenal étaient conviés.
Manque de chance, elle pouvait voir d’ici les têtes de ses adversaires qui dépassaient de la masse des gens. Évidemment, ils se pressaient tous sur un genre de tapis rouge, près à être pris en photo. Typiquement le genre d’exercice qu’elle détestait. Qu’elle détestait, mais auquel elle ne pouvait malheureusement pas se soustraire : elle ne le savait que trop bien, rares étaient les joueurs de Quidditch qui réussissaient en restant complètement dans l’ombre.

Serrant les dents, la Poursuiveuse monta les marches aussi rapidement que la bienséance le lui permettait. Elle se sentait particulièrement empruntée, dans une robe de cocktail toute neuve… que sa mère lui avait fait livrer. C’était la honte, certes, mais personne n’était obligé de le savoir. Personne ne le savait, d’ailleurs, à part Arthur (peut-être). Toutefois, en regardant Junko Thomas et Sara Costantini, toutes les deux resplendissantes chacune à leur façon, Sally regretta de ne pas avoir fait plus d’efforts.
Haussant les épaules, elle s’empara d’un verre qu’un serveur armé d’un plateau offrait et se fondit dans la foule pour chercher un coin tranquille.

C’était encore pire que ce qu’elle avait imaginé : il y avait plein d’enfants. Enfin, d’enfants – d’étudiants, probablement pas tellement moins âgés qu’elle – mais quand même.
Croisant un instant le regard de la directrice de Poudlard (décidemment, sa tête lui disait quelque chose), Sally lui adressa un sourire et un vague signe de la main. Elle envisagea un instant de s’approcher plus, mais Connard Vaughan et Sara Costantini étaient sur son chemin, alors elle renonça. Moins elle s’approcherait des Flying Gunners en général et de leur insupportable attrapeur en particulier, mieux elle se porterait.
Faisant semblant de boire sa coupe de champagne, sans y toucher, Sally resta figée dans son coin à attendre. Dans combien de temps exactement pourrait-elle partir sans que ce soit mal interprété ?

Elle n’eut cependant pas le temps de s’ennuyer. Quelqu’un la percuta violemment, et Sally sentit un liquide froid se répandre sur le devant de sa robe. Parfait. C’était juste parfait.
— PARDON non, putain… Jsuis désolée heu…
Écarquillant les yeux, la poursuiveuse vit un type un peu plus vieux qu’elle, attifé n’importe comment, qui se confondait en lamentations.
— Toutes mes excuses, jsuis super… euh… désolé…
Sally retint une cinglante bordée d’insultes. Elle était bien élevée, après tout, et se contenta de lui offrir un rictus. C’était ce qu’elle avait de mieux en réserve.
— J’imagine que ça devait arriver à un moment ou l’autre.
Elle recula un peu, cherchant à s’éloigner du mec qui lui épongeait maintenant la poitrine. Elle n’avait franchement pas besoin de ça, pas alors que caméras et appareils photos les entouraient.
— Vous ne connaitriez pas plutôt un sort de nettoyage ? questionna-t-elle, pleine d’espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Mar 3 Juin - 22:24

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Joe avait mal à l'honneur. C'était con, c'était nul, mais c'était un mec, et il avait mal à l'honneur. Quelques temps plus tôt il avait invité Bart à une soirée de l'A.W.H., pas tout à fait sérieusement, mais histoire de se rappeler les bons moments passés à Poudlard, et surtout, de se foutre de la gueule de Maelan. C'était cool, comme idée, c'était sympa, et ils s'étaient foutrement bien amusés. Cette fois-ci, c'était au tour de Vaughan de l'avoir invité à une soirée. Manque de bol, c'était une soirée classe, où il était impossible d'entrer sans invitation, dans le milieu du Quidditch, et même si les profs de Poudlard avait été invités, ça n'avait même pas été le cas de Joe, simple assistant. Avachi sur le comptoir dans un bar se situant juste en face du Musée de Sorcellerie, il sentait le carton d'invitation lui brûler la peau à travers le tissu de sa poche. Putain, il avait cru pendant si longtemps qu'il deviendrait un joueur professionnel, easy peasy, que l'amour, la gloire et la beauté seraient son quotidien... La vérité c'était qu'il n'avait pas vraiment accepté son manque de talent, il faisait avec, ou plutôt sans, en l'occurence. L'autre Joe était celui qui l'aidait, le motivait à continuer, malgré tout. Mais depuis qu'il était partit, et avec Bart qui avait une telle carrière, c'était de plus en plus dur.

Il se passa la main sur le visage, se demandant s'il voulait seulement se pointer. La soirée avait l'air cool, et passer du temps avec Bart et être à ses côtés face à son père, c'était à ça que servait les potes. Mais il y avait toujours cette pointe de jalousie en lui, exacerbée ce soir par les quelques verres qu'il avait déjà bu. Joe poussa un grognement sonore avant de finir son verre cul-sec et de se lever. Trop vite, apparemment, vu comment le monde se mit à tanguer autour de lui. Il balança quelques pièces sur le comptoir avant de se diriger à pas lents et pas tout à fait nets vers le Musée.

Du monde, beaucoup trop de monde, un tapis rouge, et des flash, olol kom on é dé moldus xD. Joe regarda tout ce spectacle avec un œil argneux tout en fonçant en ligne droite vers l'entrée pour éviter le plus de monde possible, et surtout le plus d'obstacles possible. A l'intérieur, l'ambiance n'était pas particulièrement plus à son goût, les gens étaient même plus pète-culs que dehors. Il chercha Bart des yeux, probablement le seul humain valable ici, et finit par le trouver, englouti sous une foule d'adolescents et, oh, excusez du peu, Sara Constantini, aka la joueuse la plus sex de l'histoire des joueuses sex (désolé, c'est l'alcool). Levant les yeux au ciel, il se dirigea vers le groupe, bousculant au passage la petite brune qu'il ne prit même pas le temps d'essayer de reconnaître, et coupa la parole à celui qui parlait. « Ouais, c'est bien. Et sinon, Bart, apparemment on m'a remplacé ? Je croyais que c'était moi ton plus ouane ? » Il agita sous son nez son carton d'invitation. « Si j'suis pas assez glamour, suffisait de m'le dire, hein ? » Il ricana, sans joie. « J'vais pas déranger votre petit groupe plus longtemps, si tu me cherche, je serais au bar... J'ai déjà commencé les festivités en face, j'ai une longueur d'avance sur toi, sur ce coup-là. » Puis, tournant le dos à la compagnie et sans attendre de réaction, il s'éloigna en mode tête chercheuse d'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Lun 9 Juin - 10:58

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

S’impatienter n’était pas dans la nature de Junko et pourtant, elle n’en était pas si loin. Il lui fallait passer à l’action rapidement, commencer à serrer des mains, à discuter de la politique de l’école avec les quelques membres du gratin qu’elle avait commencé à repérer du coin de l’oeil. Et elle souhaitait vivement que son cavalier revienne avant, histoire qu’elle fasse une fois de plus l’inspection de sa tenue, remette les choses en place et ne risque pas de le voir débarquer habillé n’importe comment et renverser leurs verres sur les personnes avec lesquelles elle serait en train de parler. Cependant, elle affichait toujours un air impeccable, froid, comme à son habitude, avec l’ombre d’un sourire « politique » au coin des lèvres. S’il ne revenait pas dans deux minutes, elle partirait sans lui et ne manquerait pas de lui faire une réflexion quand il ferait son apparition. Il lui avait suffit de moins d’un quart d’heure de « rendez-vous » pour se défiler, au temps pour ses supposées preuves de fiabilité. Une amuse-gueule tenterait-il Madame ? Surprise par le plateau se présentant à elle, elle virevolta pour faire face au s… au Samaël, en réalité. Levant un sourcil, elle attrapa l’un des toasts : L’école serait donc dirigée par une secrétaire et un serveur ? Au temps pour la renommée de Poudlard. Ils ne s’étaient pas retrouvés face à face depuis leur petite escapade sur la Terrasse et les règles n’avaient pas changé. Ou étaient-elles légèrement modifiées ? Merci, Monsieur.

Mordant dans le toast, elle l’observa quelques instants, se demandant si la hache de guerre était enterrée pour la soirée. La réponse vint rapidement : Tu m'as l'air bien seule... Ton cavalier t'a abandonné ? Visiblement, ce n’était donc pas le cas et en plus, il se trouvait qu’il avait raison. Les prunelles glacées de la codirectrice firent le tour de la salle, à la recherche du lycanthrope … qu’elle trouva, les mains sur le décolleté de Sally Chambers, qu’elle avait engagée peu de temps auparavant pour donner des cours à Poudlard. Voilà qui était parfait. Un brin agacé, elle n’hésita pas un seul instant quand Lewis continua : Je peux te tenir compagnie jusqu'à ce qu'il revienne, si mon escorte momentanée ne te dérange point, vu qu'il y aura toujours des gens pour se faire des idées. Il y aura toujours des gens pour se faire des idées, j’en ai bien peur. La semaine dernière encore j’entendais que le corps directorial était mon harem personnel, et une mère d’élève prétendait même qu’il existait une tension sexuelle entre Adonis et Grayson. Elle n’avait absolument pas jugé utile de relever la partie « cavalier », il semblait déjà bien assez au courant et il n’était pas question qu’elle amène de l’eau à son moulin. Si nous en profitions pour aller converser avec Kieran Vaughan que j’ai aperçu tout à l’heure ? Innocente ou non, cette proposition aurait au moins le mérite de les distraire tous les deux et d’avancer quelques pions sur l’échiquier que constituait toute soirée mondaine qui se respectait.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Lun 9 Juin - 17:24

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Bon. Cette petite sauterie promettait d'être intéressante. Le regard de la brunette se perdait sur la foule, et elle n'allait pas sans reconnaitre de nombreuses figures familières. Des membres de l'équipe de Chelsea, bien sûr. Et, sans le vouloir -ou peut-être avec un peu de volonté, en fait-, Sara leur asséna des froncements de sourcils menaçants. Bah ouais, elle pouvait être menaçante, même avec une robe de gala. A part ces ennemis jurés, Sara semblait reconnaitre d'autres visages, mais elle ne prit pas réellement le temps de les resituer. Il y avait trop de monde ou de brouhaha pour se concentrer sur autre chose que son environnement proche, de toute façon. Et dans son cercle proche se tenaient maintenant deux jeunes gens, qui, semblait-il, connaissaient Bart. Ou du moins, dont la jeune femme connaissait Bart. Une jolie blonde, tout en beauté, qui ne fut pas sans provoquer un haussement de sourcil chez Sara. Eh bien oui, que voulez-vous, la brune, lorsqu'elle imaginait Vaughan avec une femme, n'arrivait pas à le faire autrement qu'en incluant un peu -beaucoup- de luxure à l'histoire. Seulement, se disait-elle, ce n'était peut-être que l'effet de la relation particulière qu'elle entretenait avec lui. « Bart, quel plaisir de te voir ici » , salua-t-elle le blond avant de sourire à l'Italienne, qui lui rendit son sourire aussitôt. Quelque chose avait éveillé sa curiosité, mais il fallait dire qu'elle était somme toute assez curieuse de nature. Est-ce qu'on a des chances de partager une MST ? se demanda-t-elle en s'esclaffant intérieurement, là où on ne lui demanderait pas d'exposer sa vie sexuelle à un gala tenu en l'honneur du quidditch. «  « Nala Kensington, enchantée. Et je vous présente Chris, mon cavalier. » « Christian Turner, ravi »  « Chris, je te présente Bart, un bon ami, et sa cavalière... » Sara aurait volontiers été enchantée à son tour, mais elle n'arrivait pas à se sentir flattée de ne pas être reconnue dans un gala qui regroupait les plus grands joueurs de quidditch de Londres. Elle mit ça sur le compte de l'ignorance de la jeune femme et se contenta de lui offrir un sourire crispé en lui répondant : « Sara Costantini, poursuiveuse pour l'équipe d'Arsenal... Enchantée, Nala et Chris. » Avec un sourire poli, elle leur fit un petit signe de la main. Se serrer la main, c'était beaucoup trop solennel. Et, le plus naturellement du monde, elle dit à la jeune femme : « J'adore tes cheveux. » Bah ouais, fallait dire qu'elle faisait face à un canon de beauté, et que Sara n'était jamais avare de compliments. Elle les sentait tendus, et elle n'aimait pas trop ça. « Vous êtes joueurs à Poudlard, ou b-- ? » commença-t-elle avant d'être interrompue par une furie brune qui s'arrêta dans le courant d'air que sa course avait crée. « Eden ! » hurla-t-elle, aussi hystérique son amie, déposant un baiser sur sa joue. L'accueil qu'elle réservait à Bart, par contre, n'était pas le même. « J'ai loupé quelque chose ? » demanda-t-elle en haussant un sourcil interrogateur, les observant tour à tour. « Je suis ravie de vous trouver. Vous savez comment va se dérouler la soirée ? » avait déjà feinté la brunette. Mais Sara n'arrivait plus à suivre grand chose, ils commençaient à être bousculés de partout. Elle suivit du regard un grand brun qu'elle avait entendu s'excuser en continu en passant à côté d'eux -sa tête lui disait quelque chose, au passage-, et son regard finit par tomber sur Sally Chambers, qu'elle se contenta d'ignorer royalement. Un peu plus loin, par contre, se tenaient... Junko et Lewis. Elle pencha la tête, dubitative, sans remarquer qu'elle se mordait la lèvre, comme par réflexe. Ses réflexions furent interrompue par une forte odeur alcoolisée. Quelqu'un s'était visiblement rajouté à leur petit groupe, et la façon dont cette personne avait pris la parole la réveilla plus brusquement encore que l'odeur qui l'accompagnait. « Ouais, c'est bien. Et sinon, Bart, apparemment on m'a remplacé ? Je croyais que c'était moi ton plus ouane ? » Dans un petit rire, Sara demanda : « Heu, salut, je sais pas ce que c'est, ton parfum, mais il ont clairement abusé sur la part d'alcool ! » Le jeune homme, pourtant, ne semblait pas près d'en avoir fini avec Bart. Il le menaçait avec son carton d'invitation -l'arme la plus traitre du monde, à y réfléchir, George Martin pouvait surement faire quelque chose rien qu'avec ça-, tout en continuant de l'agresser : « Si j'suis pas assez glamour, suffisait de m'le dire, hein ? ». Posant une main calme sur son épaule, Sara poussa Bart sur le côté d'un petit mouvement de hanches et se posa face au brun alcoolisé. « T'es pas assez glamour. Je suis désolée, j'ai un argument que t'as pas... Ou plutôt, deux arguments. » Elle pouffa, avant de remarquer que l'inconnu ne le prenait pas sur le même ton. « J'vais pas déranger votre petit groupe plus longtemps, si tu me cherche, je serais au bar... J'ai déjà commencé les festivités en face, j'ai une longueur d'avance sur toi, sur ce coup-là. » Se retournant pour le voir suivre l'appel de l'alcool, Sara lui cria : « T'es la bienvneue ici, tu sais, on s'amuse comme des fous ! » Penaude et désolée d'avoir insisté sur un sujet sensible, Sara reporta son attention sur le petit groupe. Silence. « Qui a besoin d'un verre ? Cool. Cool, cool, cool. J'ai besoin de deux ou trois verres, moi. Je vais voir si je peux pas prendre un plateau. » Faisant demi-tour brusquement, se tenant à présent face à Bart, elle posa la main sur son épaule et lui souffla : « Tu devrais faire gaffe à ton pote, en fait je suis pas sûre que l'odeur venait de son parfum... » Se retournant brièvement pour jeter un clin d’œil au petit groupe qu'ils avaient formé, Sara finit par les quitter pour se rapprocher tant bien que mal du bar. Ouais, elle avait grandement besoin d'un verre, ou deux, ou plus encore. La foule était de plus en plus dense et, malgré ses talons, elle se sentait incroyablement petite au milieu de tous ces sportifs et ces adultes -oui, elle n'était pas une vraie adulte, voyez-vous. Elle heurta un homme guindé qui semblait avoir un problème de raideur colorectale -Kieran Vaughan, le grand, l'inimitable, tout ça-, et s'excusa platement. N'obtenant aucune autre réaction de sa part qu'un regard des plus noirs, Sara finit par s'apercevoir qu'après lui avoir accordé un tout petit peu d'attention, il se concentrait à nouveau sur le petit groupe qu'elle venait de quitter. Super, un psychopathe, manquait plus que ça. Elle avait vaguement conscience des histoires familiales qui unissaient Bart à son père, mais n'avait pas réalisé que ça impliquait un scénario à la Hannibal Lecter. Ils allaient tous finir dépecés et mangés en escalope. Mais en escalope alcoolisée. Elle avait vraiment soif.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Mer 11 Juin - 18:25

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Bart était plutôt du genre à être heureux quand les gens le regardaient et le célébraient. Mais là, il devait avouer que, pour le coup, Sara et lui avaient été submergés. Et déjà qu’il avait délaissé malgré lui sa jolie cavalière qui l’avait gentiment taquiné sur ses priorités… « Comme si tu t’en plaignait, » avait-il répondu, avant de refaire l’imbécile en la zappant à nouveau. Que voulez-vous, quand il s’agissait de son père, il faisait n’importe quoi. Sa main glissa sur les fesses de Sara après qu’elle ait trinqué seule et ait formulé des obscénités qui le réconfortaient plus que son discours pourtant sympas. « et puis pour t'occuper l'esprit, essaie de deviner si ma robe me permet de porter des sous-vêtements... » Sans blague. Voilà qui lui remontait le moral. « Clairement pas. De toute façon, depuis quand tu portes des sous-vêtements ? » Chuchota-t-il de sa voix la plus suave. Bon, avec l’arrivée massive des joueurs de Chelsea et l’absence de ses potes mais pas celle de son paternel, Bart était déjà décidé à entrainer la jeune femme vers d’autres horizons mais comme indiqué plus tôt, il n’en eut absolument pas le loisir.

En effet, en trois minutes, on les aborda de tout côté. Tant mieux, en un sens, parce que Sally Chambers venait d’entrer et qu’il ne voulait surtout pas la croiser, de peur que leurs habituelles engueulades  partent encore au quart de tour. Nala était donc devant eux, avec un garçon. « Bart, quel plaisir de te voir ici. » Elle avait toujours tellement plus de classe que lui, dans ce genre d’évènement. La voila qui faisait les présentations comme il se doit. « Moi aussi j’suis content de te voir Nala. Chris, salua-t-il ensuite en tendant sa main au garçon. Dit le moi si ta cavalière t’embête, je la sais insupportable,  ajouta-t-il avec un clin d’œil. Et voici Sara, notre meilleure buteuse, j’imagine que vous l’avez à peine vu éblouir le terrain à côté de moi, mais elle contribue bien au succès de l’équipe. » Bon, en temps normal, Sara lui aurait renvoyé la balle mais elle n’eut pas le loisir puisqu’on leur fonça à nouveau dessus. Et cette fois, Bart fit carrément un pas en arrière, lâchant la taille de sa cavalière. Eden Lancaster venait de débouler avec joie sur sa coéquipière. Vous savez, ce machin haut comme trois pommes qu’il se targuait d’avoir pour petite sœur… Oui, le même avec qui il avait passé une nuit floutée totalement par l’alcool et dont il était mort de honte… « Bart… » Ah beh tiens, elle aussi, se souvenait de ça, vu le vent glacial qui souffla à la suite de ces mots. L’attrapeur aurait vraiment aimé l’entrainer à part, là de suite, pour lui parler, s’excuser, lui dire qu’elle lui manquait… Au lieu de ça il marmonna son prénom en la fuyant du regard. Malheureux, il se rendait compte qu’elle ne voulait même pas lui parler.

Génial, son moral venait de retomber à plat. Cette soirée qui devait donc être sa consécration, - non mais merde, il était Bart Vaughan, grrrr – s’avérait en fait être une soirée du genre de celle où on ne se sent pas à sa place. Ses potes n’étaient pas là. Eden ne  lui adressait pas la parole. Du coin de l’œil, il voyait avec exaspération son père le surveiller. Ça pullulait de joueurs de Chelsea et… Un carton d’invitation lui sauta à la tronche. On l’agressait maintenant, en plus ! « Ouais, c'est bien. Et sinon, Bart, apparemment on m'a remplacé ? Je croyais que c'était moi ton plus ouane ? » Bart écarquilla les yeux, alors que Joseph faisait une entrée triomphale et déblatérait de drôles de trucs. Bordel, mais il était saoul ou quoi ? Et puis, il ne s’était pas pointé avant, Bart pensait le retrouver ici mais pas… pas comme ça. Un sentiment étrange monta en lui alors qu’il les quittait brutalement, jusqu’à ce qu’il identifie de la peine. Son ami de toujours était-il vraiment au bord d’une dépression violente et alcoolisée ? En tout cas, ce n’était pas en restant là qu’il allait le savoir. Tant pis. D’autant plus que Sara n’y était pas allée de main morte. « Tu devrais faire gaffe à ton pote, en fait je suis pas sûre que l'odeur venait de son parfum... » Bart acquiesça. « Ouais, d’ailleurs t’as pas été tendre, avec le coup des arguments ! Même si… Bref, il se tourna vers les autres. Excusez-moi, je dois vraiment… commença-t-il, paumé. Je vous retrouve plus tard. » Et il disparut directement pour suivre Joe qui titubait presque. Il le retrouva à deux pas d’une table pleine de cocktails. « Euh, c’est pas mon genre de dire un truc pareil mais tu devrais attendre avant le prochain verre. C’était quoi, ça Joe ? J’t’attendais enfin… Qu’est-ce qui ne va pas ? » Interrogea l’attrapeur, désemparé. Oui, il se faisait vraiment du soucis. Machinalement il attrapa un verre. Bon, ok, on s’refait pas. Il en tendit même un à Joe. « Tu sais très bien que t’es plus glamour et sexy que toutes les Sara de l’univers, essaya-t-il de plaisanter avant de redevenir sérieux. Alors, y’a un truc ? Tu veux que je boive trop pour te proposer un truc débile à faire ? Personnellement, je commence à plus en pouvoir. Donc… un mot de toi et… » Oué, prends ça dans les dents papounet. On plaisantait pas avec les potes en détresse.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Sam 14 Juin - 14:27

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Vérifiant le tomber de ma robe, j’en lissai les plis en me rendant compte d’une terrible impression de déjà-vu. Malheureusement, il ne s’agissait absolument pas d’un pan de ma mémoire perdue qui se serait manifesté, simplement de la réminiscence d’une soirée mondaine il y avait quelques temps de cela. Mais il y avait un côté positif non négligeable : Bart serait là, une nouvelle fois. Certes, il était l’une des personnes mises à l’honneur au cours de ce Gala, je ne pourrais donc sans doute pas profiter de sa compagnie, mais le simple fait de le savoir dans les environs me rassurait légèrement. Tout comme une deuxième amélioration non négligeable : je n’y serais pas seule. J’avais entendu, quelques temps auparavant, Timothy parler de cette fameuse soirée et je lui avais glissé que je m’y trouverais sans doute. Nous avions donc convenu de nous y rendre ensemble. Cependant, nos plans avaient été légèrement perturbés par un hibou de ma mère m’implorant de passer par la demeure familiale afin de porter « une tenue digne de ce nom ». Je savais pertinemment que cela signifiait en réalité « vérifier que j’étais parfaite et que je ne risquais pas de causer de vagues ». Ma disparition de la soirée précédente en compagnie de l’Attrapeur d’Arsenal n’avait apparemment pas été du goût de tout le monde et elle avait visiblement peur que je reprenne mes mauvaises habitudes. Ce n’était cependant pas au goût du jour.

Après l’inspection réglementaire, j’eus donc droit au tapis rouge, calée entre mes deux parents. J’y jouai avec grâce mon nouveau rôle de fille docile, saluant les gens, souriant. J’essayai de repérer Timothy mais ne parvins à rien tant l’emprise de ma mère sur mon bras se faisait sentir. Légèrement agacée, je me défis d’eux dès que possible une fois à l’intérieur. D’autres photographes sillonnaient les flots de personnes de la soirée. Me sentant immédiatement peu à l’aise, je fis quelques pas en arrière pour trouver un coin tranquille pour essayer d’apercevoir mon cavalier. Il ne fallait pas que je me mette à paniquer, mais je n’avais aucune envie de me faire alpaguer par des amis de mes parents, me demandant comment je me portais en ayant une seule idée en tête : savoir si j’étais toujours innoffensive ou non. Mais où Merlin était Timothy ? Nerveuse, je commençai à froisser le pan de la longue robe que je portais, raffermissant ma prise en apercevant Kieran Vaughan. Pitié. Je me mis immédiatement en marche pour l’éviter. Je repérai quelques étudiants de Poudlard, mais toujours pas celui que je cherchais. Dans mon empressement pour éviter le père Vaughan, je heurtai quelqu’un en douceur et me retournai pour me trouver face à son interlocuteur qui n’était autre que Bart ! Avec un léger sourire je me tournai vers l’autre jeune homme et reconnus immédiatement l’assistant du professeur de Vol (mémoire toute neuve = reconnaissance immédiate des personnes m’entourant) et je me confondis en excuses : Je suis vraiment désolée, monsieur, je ne vous avais pas vu, je ne voulais pas … j’échappais à son père, glissais-je comme excuse avec une grimace pour le plus jeune des Vaughan. Première catastrophe de la soirée. Vous deviez être occupés, je suis désolée, pour la trentième fois. Je commençais légèrement à paniquer. Tim, s’il te plaît … Je déposai un rapide baiser sur la joue de Bart : Félicitations, en tous cas. On se voit plus tard, et je me retournai, espérant une intervention divine pour me tirer de l’embarras.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Lun 16 Juin - 0:15

Professeur de Sociologie & Médiateur

avatar
ACCIO PROFIL

28/09/2013 108 ϟ © : BlueOrchid

Carte d'identité
ϟ Autres appartenances:
ϟ Fonctions/options:
ϟ Réputation:

En d’autres circonstances, la situation aurait probablement beaucoup faire rire Grayson qui ne se serait pas privé pour prendre des photos et s’en vanter en gloussant bêtement auprès de tous les membres de sa meute. Mais ce jours précis était un jour différent et techniquement, il n’était pas censé se retrouver avec les mains plaquées sur le décolleté de quelqu’un. Ou du moins pas ce quelqu’un là et certainement pas en public. (on nous souffle dans l’oreillette que pourtant, elle est de la même famille donc sur un malentendu, ça pouvait marcher). Seulement il était là, avec sa gueule de vieux à côté de ses baskets, les cheveux déjà en bataille et le nœud papillon de travers, en train de tapoter la poitrine d’une jeune femme avec tout ce qui lui tombait sous la main, l’inondant d’excuses autant qu’il l’avait inondé de champagne quelques secondes plus tôt.
▬  J’imagine que ça devait arriver à un moment ou l’autre. Un soupir las accueilli le constat et Grayson la laissa reculer, levant brièvement les bras en l’air pour faire comme si ça n’était absolument pas sa faute s’il avait deux patates à la place des mains. Lui aussi s’était dit que cela devait finir par arriver. Enfin pas cette situation précise, mais une catastrophe dans la même veine. Plus il s’évertuait à bien faire, plus les choses tournaient au vinaigre et se perdaient dans un miasme de grand n’importe quoi géant. A l’image du Camping, par exemple, qui n’avait été qu’un pur fiasco.
Le Lycan resta un instant sans rien faire, les bras pendant le long de son corps, un air résolument idiot se peignant sur ses traits.
▬ Vous ne connaitriez pas plutôt un sort de nettoyage ? Lui fit la victime de sa maladresse, le réveillant suffisamment pour que son regard descende sur son propre costume légèrement arrosé.
Il lui lança un sourire désolé accompagné d’un bref haussement d’épaules.
▬  Malheureusement ma baguette ne m’accompagne pas vraiment ce soir... Il tapota son veston et son pantalon comme pour se persuader qu’elle n’était vraiment pas là. De toute façon, où aurait-il bien pu la mettre ? (le premier qui dit dans son cul finit collé *pan*) Son regard dériva vers Junko espérant qu’elle n’avait pas assisté à la scène précédente et il se mit à se demander si elle avait également laissé sa baguette à Poudlard ou si, en véritable adulte responsable, elle l’avait emmenée avec elle. Quelques secondes de réflexion plus tard et le loup se prit à penser que peut-être, il faudrait vérifier de lui-même, comme ça… Ce serait bien… Et de toute façon, mon niveau de magie n’a jamais été fabuleux, je risquerai de faire brûler vos cheveux en essayant de sécher votre robe, j’en suis désolé.
Grayson soupira longuement, déjà las de cette soirée qui ne faisait pourtant que commencer. Il avait placé tous ses espoirs, toutes ses promesses en une nuit techniquement sans risque et voilà que tout s’écroulait déjà et qu’il se retrouvait sans filet au-dessus du gouffre. Tout ce qu’il voulait, ne nous mentons pas, était rejoindre sa cavalière, peu importait si sa chemise était glissée n’importe comment et ses cheveux dans tous les sens. Il débarquerait pour l’arracher à Samaël l’affreux et tirerait certainement la langue en passant. Ils iraient visiter bêtement le musée et peut-être qu’avec son parfum de champagne, il pourrait… quoi ? Comme avec les louves, question de phéromones, non ? Non ? Bon.
Seulement voilà, Grayson n’était pas complètement le plus grand goujat de toute la planète et il ne pouvait pas vraiment laisser une jeune femme dans cet état.
▬  Venez, je pense que nous pourrions trouver de quoi nous sécher rapidement...
Avec un grognement légèrement contrarié et peu élégant, il lui attrapa le poignet pour l’emmener à l’écart en direction des toilettes, espérant y trouver des souffleurs et que tout serait réglé dans les prochaines minutes.
▬ Je m’appelle Grayson au fait… Fit-il pour meubler le trajet avant d’ajouter je travaille à Poudlard. sans s’appesantir sur son poste (vous le voyez dire « je suis sous-directeur et je suis un peu une grosse merde » ? Non ? Lui non plus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Jeu 3 Juil - 17:06

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Déjà bien éloigné dans sa recherche d’un nouveau verre d’alcool, Joe entendit Sara dans son dos, sa paranoïa d’alcoolique se demandant si elle se moquait de lui. « T’es la bienvenue ici, tu sais, on s’amuse comme des fous ! » Autant dire que dans son esprit flou, c’était une invitation à la guerre. Heureusement, il tomba assez vite sur une table présentant une multitude de cocktails multicolores qui demandèrent toute son attention. Il se passa la main dans les cheveux, perdu. Les boissons étaient vertes, mauves, jaunes, fushia, et totalement inidentifiables, le persuadant une bonne fois pour toutes que le monde s’était ligué contre lui pour lui rappeler qu’il n’était qu’une merde.

Enfin, tous sauf un, Bart, qui ne le faisait probablement pas consciemment. Mais quand même. « Euh, c’est pas mon genre de dire un truc pareil mais tu devrais attendre avant le prochain verre. C’était quoi, ça Joe ? J’t’attendrais enfin… Qu’est-ce qui ne va pas ? » Malgré ses paroles, il lui tendit un verre, rose bonbon, que l’Assistant attrapa. « Pour commencer, on nous sert des cocktails de merde à ta soirée, Bart. » Un serveur posté de l’autre côté de la table le fixa comme si Joe venait de remettre toute son existence en question. « Ouais, c’est de la merde, vous vous croyez à un enterrement de vie de jeune fille ou quoi ? On veut des alcools d’homme. » Et voilà qu’il s’en prenait à des inconnus, maintenant. Enfin, avec un peu de chance, vu comme il marmonnait plus qu’il ne parlait vraiment, il n’avait peut-être pas tout compris de ses paroles. De son côté, Bart essayait toujours de le ramener du bon côté de la force, par la flatterie, comme c’était malin. « Tu sais très bien que t’es plus glamour et sexy que toutes les Sara de l’univers. » « Gay, » grogna Joe avant d’avaler une gorgée de sa boisson bien trop sucrée. « Alors, y’a un truc ? Tu veux que je boive trop pour te proposer un truc débile à faire ? Personnellement, je commence à plus en pouvoir. Donc… un mot de toi et… » C’était comme dans une comédie romantique. Joe dévalait une pente dangereuse, mais par sa dévotion et son amour, Bart était le seul capable de le sauver, en l’invitant à tout plaquer pour aller élever des lamas au Pérou.

Et ça aurait pu marcher. S’ils ne s’étaient pas fait interrompre par une bousculade et un « Bart ! » apparemment ravi. Joe leva les yeux au ciel. Son pote aurait beau faire tous les efforts possibles, le monde extérieur serait toujours là pour lui rappeler que c’était sa soirée, parce que lui était célèbre, et qu’on reconnaissait son visage. « Je suis vraiment désolée, monsieur, je ne vous avais pas vu, je ne voulais pas… J’échappais à son père. » L’assistant eu un ricanement. Il comprenait le sentiment, lui-même s’était toujours demandé comment Papa Vaughan avait pu engendrer un gars comme Bart. « Vous deviez être occupés, je suis désolée. » Joe posa les yeux sur elle, remarquant pour la première fois ses grands yeux bleus. Il aurait presque pu lui lancer un sourire ou même un simple mot poli, mais il fallut qu’elle ajoute à l’intention de Bart : « Félicitations, en tous cas. On se voit plus tard. » Et d’y ajouter un baiser sur la joue.

Mâchoire serrée, Joe posa calmement son verre sur la table, avant de s’adresser à Bart d’une voix sourde. « Tu te l’es tapée ? » Cash. « Je comprendrais, elle est mignonne, et comme toutes les autres elle doit être à tes pieds. » Un sourire froid apparut sur ses lèvres. « C’est ta vie, hein, maintenant ? Amour, Gloire et Beauté. » Il jeta un coup d’œil alentour, sa bouche maintenant pincée en un rictus dégoûté. « Si tu leur demandais de se jeter d’un pont, je me demande combien d’entre eux te désobéiraient. Pas beaucoup, sûrement. »
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Mar 15 Juil - 13:56

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Pendant un temps, Timothy n'avait même pas été sûr de venir à ce Gala. Le faste et les mondanités, ce n'était pas son monde, loin de là. Toutes ces manières et ces jeux d'apparence n'étaient pas pour lui. Sa génitrice aurait sûrement dit qu'il ne savait pas de toute façon pas assez se tenir pour y évoluer, mais cela aurait été faux : il n'avait simplement pas envie de faire le moindre effort pour paraître. Voilà pourquoi cela ne lui convenait pas : ce n'était pas son style. Il claironnait ses idéaux haut et fort, peu importe que cela plaise... Et d'autant plus fort si cela ne plaisait pas. L'imaginer badiner avec les grands de ce monde sans provoquer le moindre éclat pouvait donc paraître bien optimiste... Mais heureusement, il aurait quelqu'un ce soir pour l'y aider. Car, oui, Timothy était venu pour la simple et bonne raison qu'il allait passer la soirée avec Jules O'Connor. Leur nouvelle amitié n'était pas du goût de tout le monde, mais les gens avaient fini par s'y faire et plus personne ne s'était vraiment de les voir se sourire ou rire ensemble. Toutefois, qu'il soit son cavalier avait de quoi titiller la curiosité. Cela n'avait beau pas être réellement "officiel", puisqu'ils avaient simplement parlé de s'y retrouver, et non d'y aller ensemble, les langues ne manqueraient certainement pas de se délier à ce propos... Mais Tim s'en fichait bien. Il comptait profiter de cette soirée, passer un bon moment, rencontrer si possible quelques joueurs et surtout, ne pas faire d'esclandre. Un programme plutôt simpliste en réalité.

C'est donc un sourire aux lèvres et un air on ne peut plus calme sur le visage qu'il fit son entrée, après avoir réussi à se frayer un chemin plutôt laborieusement entre les convives de marque. Il n'était cependant qu'un banal élève de Gryffondor et fut donc dans le Musée plutôt rapidement. Ne sachant comment s'occuper en attendant de voir Jules arriver, il s'approcha du coin bar où il demanda deux coupes de champagne qu'on lui tendit aussitôt, avant d'essayer de trouver un coin où attendre sa cavalière. Cavalière... C'était aussi étrange à penser qu'à croire. Il eut un sourire pour lui-même, un instant perdu dans ses songes, et releva les yeux pile au moment où Bart Vaughan s'approchait. Il bloqua un moment - c'était quand même Bart Vaughan ! - sans trop savoir comment réagir mais fut bien vite sorti de sa rêverie par Jules, qui venait d'apparaître à son tour, bousculant Monsieur Costello que Timothy n'avait pas vu, caché dans l'ombre de Bart. Il suivit vaguement ce qui se passa ensuite, il y eut un échange, puis un baiser sur la joue de l'Attrapeur d'Arsenal. Il se rendit ensuite compte que les deux hommes semblaient en grande "discussion" et fronça les sourcils. Finissant sa coupe d'un trait, il s'approcha pour attraper le bras de Jules, qu'il salua d'un sourire un peu pressé avant de lui murmurer : « Ne restons pas là. » Tant pis pour les politesses. Le ton commençait à monter et le jeune Cavendish ne souhaitait guère commencer les festivités en se prenant un coup de poing perdu lors d'une dispute entre bourrés... Ou pire. Que Jules se retrouve mêlée à ça. Elle avait assez souffert comme ça. Il l'entraîna donc à sa suite, sans trop lui demander son avis. Après tout, elle comprendrait sûrement : quel que soit le désaccord entre les deux hommes, il ne les concernait pas... Et puis, ils avaient mieux à faire. A commencer par s'amuser. « Au fait, tu es absolument ravissante. » Finit-il par ajouter avec un grand sourire, tâchant de dissiper la tension environnante, ce qui n'enlevait rien à la sincérité de ses paroles. Maintenant qu'il était là, elle pouvait se détendre. Il ne pouvait rien se passer puisqu'ils étaient ensemble. Tout allait bien se passer. Il voulait l'en convaincre... Et peut être, quelque part, s'en convaincre aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Mar 15 Juil - 16:49

PNJ

avatar
ACCIO PROFIL

27/08/2013 100 ϟ © : pouet

Event (suite)
 Soirée de gala

 

 
Everybody talks

 
Malgré ses lunettes noires, l'homme lève une main vers ses yeux pour se protéger des flashs crépitants des photographes, esquissant une grimace affligée. Les fans amassées devant se mettent alors à hurler, prenant sans doute cela pour un signe et un sourire en leur direction. Ils sont bien loin du compte. Il rentre tout de même dans leur jeu et envoie un baiser du bout des doigts à la rangée de filles au premier rang qui se pressent contre les rambardes avant de retirer sa monture pour faire son entrée dignement dans le Musée revisité pour l'occasion prestigieuse. Il est attendu, comme le démontre les journalistes qui se mettent alors en ébullition, commençant leur danse effrénée autour de sa personne, désireux d'obtenir un mot ou ne serait-ce qu'un regard de lui. Après tout, il est Ludwig Hansen-Meyer. La star vedette de Chelsea. Il connaît donc ce manège par coeur, habitué à provoquer l'émoi lorsqu'il se présente quelque part, où que ce soit. Bon gré mal gré, il tâche de donner un peu de sa personne à chacun d'entre eux avec une nonchalance feinte, passant de l'un à l'autre, y allant de petits commentaires en sourires selon les interlocuteurs. Il déteste devoir prendre cette attitude hypocrite mais il sait que c'est un passage obligé, une responsabilité qui va avec son statut. C'est le job, c'est comme ça. Il s'apprête à se retirer lorsque des doigts s'enroulent autour de son épaule, et une voix murmure alors dans le creux de son oreille : "Enfin te voilà. Fais un sourire aux photographes, mon grand." Sans hésiter un seul instant, il s'exécute docilement, passant son bras derrière le dos de son illustre interlocuteur. Ils se serrent ensuite la main, comme il est d'usage, et Ludwig en profite pour rétorquer entre ses dents, d'une voix empreinte d'habitude : "Que ne ferais-je pas pour Kieran Vaughan, le vrai grand de ce nom ici ce soir." Il lui décoche un clin d'oeil amusé. Il y a bien des années maintenant qu'ils se connaissent. Ludwig est sa perle rare et il le sait. "Suis moi", lui répond le grand homme en question sans relever, "je t'ai réservé une place de choix pendant mon discours. Si tu es sage, tu pourras peut-être même conclure." Les festivités ne seront donc pas pour de suite, comprend-il alors que Kieran l'entraîne vers l'estrade... Au passage, Kieran fait signe à une jeune femme près du bar. Ludwig reconnaît immédiatement Costantini, Sara de son prénom. Ils ne sont pas réputés pour s'apprécier, étant des adversaires de toujours vu leurs postes respectifs, mais il ne se laisse pas démonter pour autant. C'est le jeu qui veut ça, cela fait partie du contrat. Il arbore donc un sourire étincelant, sponsorisé par WWN - la célèbre marque sorcière Wizard White Now, tandis qu'elle leur emboîte le pas. "Comment refuser, tu sais que j'adore avoir le dernier mot." La joute se termine ainsi alors qu'ils se placent sur la scène et que Kieran ramène le silence dans la salle, encadré par les deux aînés de chaque équipe, respectivement de 29 et 27 ans, dont les carrières parlent pour eux-mêmes. Il entonne alors d'une voix puissante amplifiée par un Sonorus. "Bonsoir à tous. Pour commencer, je vous remercie chaleureusement d'avoir répondu à l'invitation, nous sommes très fiers de vous voir tous réunis ici dans haut lieu de la culture... Je me sens d'ailleurs privilégié d'avoir été choisi pour représenter cet évènement, et que les deux équipes phares de notre capitale nous fassent l'honneur de nous avoir rejoints ce soir, d'autant qu'ils ont des emplois du temps chargés. Je tiens donc à remercier particulièrement ces derniers, tous ceux ayant permis l'organisation de ce Gala et également l'administration de Poudlard pour avoir permis aux élèves, qui représentent l'avenir de ce sport, de venir ce soir." Après une pause, il jeta un regard éloquent à Sara d'abord, puis à Ludwig, qui se toisent en silence, arborant un sourire de circonstance. "Je laisse maintenant la parole à..." Le discours se poursuit encore un peu, avec l'intervention du Président de la Fédération de Quidditch Anglaise, puis celle de Cameron Engels. Le premier s'emploie à vanter les bienfaits du Quidditch sur l'économie londonienne et le moral des habitants avant de passer la main au second qui, après quelques traits d'humour, fait don de nouveaux balais à l'école de sorcellerie, afin d'une part de faire taire les rumeurs comme quoi les balais de Poudlard sont les pires de toutes les écoles confondues, et d'autre part de promouvoir la Jeunesse et le Sport. Pour terminer, Ludwig, sans attendre le feu vert de Kieran, décide de réduire la distance qui le sépare de Sara avant de l'entourer de son bras pour se pencher vers le public avec un regard entendu. "Faîtes comme la demoiselle à mes côtés, profitez bien de la soirée... Sans oublier le bar !" Le tout avant de se retirer, l'air de rien, après une accolade amicale, sans écouter sa réponse, ni les éventuels commentaires en réaction à sa boutade...



Concrètement
► Le discours a commencé à 20h et s'est terminé à 20h30.
► Vous n'êtes pas obligés de reprendre le discours ni d'y réagir mais vous l'avez forcément entendu.
► Comme toujours, vos actions (et paroles entendues par la mauvaise personne) auront des conséquences. Les dés de réputation seront là pour vous le rappeler.
► N'hésitez pas à utiliser le PNJ de Ludwig ou Kieran dans vos réponses si besoin, tant que vous ne faîtes pas n'importe quoi avec bien sûr (on vous fait confiance).
► L'event ne devrait pas tarder à bouger avec un rebondissement, pour les derniers retardataires inscrits mais qui n'ont pas posté, c'est le moment si vous ne voulez pas être largués ensuite !
► Si vous avez des questions, notre boîte MP est grande ouverte, vous pouvez contacter globalement tout le staff, ou préférentiellement Sam/Tim car bientôt elle fera quasiment plus rien de sa vie.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Dim 27 Juil - 21:48

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Cela promettait d’être une fort bonne soirée. Tout d’abord, il fallait considérer le fait que les joueurs de Quidditch londoniens allaient être mis à l’honneur, ce qui incluait évidemment le plus talentueux des Attrapeurs du secteur (en toute objectivité), autrement dit, lui (pour ceux du genre Vaughan qui ne l’auraient pas compris). Ce n’était pas ce qu’il préférait, pour être tout à fait franc, mais il en connaissait un qui avait du mal à partager la vedette et rien que pour cela, cela lui faisait plaisir. C’était également l’occasion de rencontrer des professionnels, de charmer les journalistes en leur rappelant dans quelle équipe on avait les bons résultats et dans laquelle on nourrissait les journaux à scandale. Et ensuite, il avait une vengeance sur le feu, ou plutôt, à son bras. Il arriva d’ailleurs parmi les derniers, n’aimant définitivement pas se faire mousser. A ses côtés, une superbe créature aux courbes éblouissantes, qui fit murmurer les quelques journalistes encore à l’extérieur, se demandant qui était la compagne de ce soir du mystérieux Fawkes. S’ils savaient… La guidant habilement d’une main dans le bas du dos, il se glissa dans la soirée rapidement, attrapant deux flûtes au passage. Il cherchait sa victime des yeux, quand … Sally ! Il se glissa jusqu’à sa coéquipière, notant au passage le très charmant homme qui lui tenait le bras et l’énorme tache sur sa robe. Monsieur … C’est rare de te voir aussi négligée. Un coup de main ? Il sortit sa baguette de sa veste et sécha l’ensemble d’un mouvement du poignet. Loin de moi l’idée d’interrompre votre tête à tête, mais si tu as envie d’assister à ce qui va suivre, je pense que cela va te plaire. Il avait en effet fini par repérer Bart, avec Joseph, un peu plus loin et allait se diriger vers eux quand on réclama l’attention générale.

Le blabla habituel qu’il subit poliment, jusqu’à esquisser un léger sourire à l’intervention de Ludwig. S’il y en avait un qui ne boudait pas son plaisir et qui aimait être sous les feux des projecteurs, c’était bel et bien lui. Rien donc ne fut dit qui puisse changer sa vie et la suite de son plan. Passant le bras autour de la chute de reins de la délicieuse femme à ses côtés, il se dirigea d’un pas assuré vers Bart, ne s’arrêtant qu’une seconde histoire de profiter de l’effet de surprise. Joe, salua-t-il poliment et brièvement, ne sachant toujours pas si son ami assumerait le lien qui les unissait en face de l’autre blondinet. Il s’occupa après cela de sa victime de la soirée : Barthelemy, juste l’homme que je cherchais. Le ton qu’il utilisa pour le mot « homme » ne laissait aucune place à l’interprétation en ce qui concernait sa conception de ce mot et ce qu’il pensait de Bart à ce sujet. Je ne te présente pas ma cavalière, Anna ? Nous nous sommes déjà rencontrés, en effet, surtout son acolyte, souligna celle-ci en s’avançant. Arthur lança un regard surpris à Joe avant de secouer légèrement la tête. Peu importait en réalité. Car la demoiselle qui l’accompagnait, beauté sculpturale à couper le souffle, était barmaid dans une boîte et l’avait appelé, quelques temps auparavant, pour lui demander de venir régler sa note. Et la vampire et lui ayant le même sens de l’humour, ils avaient convenu de se retrouver en ces lieux pour en profiter un peu : Il me semble que tu lui dois de l’argent … ce n’est pas très gentleman, même venant de toi, Vaughan. Et il commença à siroter gentiment son champagne. La suite promettait d’être amusante.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Lun 28 Juil - 11:11

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Bart ne s’occupait plus des alentours. En fait, il n’en avait plus rien à faire que la soirée concerne les joueurs de Quidditch ou non – de toute façon, les joueurs de Chelsea étaient là pour montrer à l’auditoire à quel point ces sportifs étaient nobles et… Enfin, plein de choses que Bart n’était pas, et de choses qu’il était mais qu’il passait son temps à nier en se comportant comme un enfant. Donc, il ne se sentait plus tout à fait utile ou concerné. Une aubaine puisque son buddy était en train de sombrer dans une dépression sans précédent. Le genre à le rendre morne, voir aigri et d’une humeur bien badass. En clair, il souffrait et Bart n’en revenait pas. « Pour commencer, on nous sert des cocktails de merde à ta soirée, Bart. » Le blondinet ouvrit de grands yeux alors que Joe s’en prenait au barman. « Boh, tu sais, c’est pas ma soirée et si ça tenait qu’à moi, on boirait des trucs plus cools mais j’ai du m’écraser sous peine de me faire arracher la tête par le type, là-bas. » D’un bout de doigt désobligeant, Vaughan fils pointa Vaughan père qui ne le regardait, dieu merci, pas. Bref, Bart tenta donc le remontage de moral en règle, pour écoper d’un charmant qualificatif de « Gay. » Sourire amusé. « Et alors? » Pas de réaction. Bon… okaaaaaaay. Bart siffla sa seconde flûte. C’était pas gagné.

Il se pencha par-dessus le bar pour en attraper deux autres et trinqua avec Joe, sans son accord. Son propre moral venait de prendre – 12 000 au compteur. Il avait suffi qu’il croise le regard empli de mélancolie et de tristesse de son ami. Joseph n’allait pas bien, pour de vrai. Une courte diversion Jules lui redonna le sourire, mais le temps qu’il réalise que son adorable amie l’embrassait sur la joue, un type dont il ne connaissait rien l’entraîna loin. Cool, cool, cool. Sans parler du retour fracassant de Joe : « Tu te l’es tapée ?  Je comprendrais, elle est mignonne, et comme toutes les autres elle doit être à tes pieds. » Woh ! « Hé ! Qu’est-ce que tu racontes ? Arrê… » « C’est ta vie, hein, maintenant ? Amour, Gloire et Beauté. Si tu leur demandais de se jeter d’un pont, je me demande combien d’entre eux te désobéiraient. Pas beaucoup, sûrement. » Entre la bise glaciale qui souffla et le mépris, Bart avait de quoi faire un pas en arrière. Mais dans la bouche de Joseph… Déjà, c’était nouveau, et surtout violent et puis… c’était dur à encaisser. Bart resta muet un moment – pendant lequel il remarqua son père s’agiter –, perplexe. Il n’était ni ivre, ni stupide, donc là, s’il analysait, les propos et l’amertume parlaient pour eux. On n’aurait dit de la jalousie mais surtout autre chose, de plus fort, parce qu’il était son pote et ne pouvait s’en tenir strictement à lui en vouloir d’avoir quelque chose que lui n’avait pas. « Je suis désolé si c’est l’impression que je te donne… » En fouillant un peu, Bart ne trouva aucun moment où il avait exclu ou même nargué Joe. En fait, il était fou de joie de partager les bonnes choses qui lui arrivaient avec lui. Il ne s’était peut-être pas rendu compte que c’était… « Si j’ai été égoïste, je… » « Bonsoir à tous. Pour commencer … » Oh nooooon. Bart s’interrompit et poussa un grognement de frustration intense. Son paternel était en train de parader sur l’estrade – il but quelques gorgées – à côté de sa propre cavalière – il finit son verre. Bah voyons ! Il réprima l’envie puérile de lancer à voix haute à Sara qu’après observation, elle ne portait pas de culottes. Mais il pivota de nouveau vers Joseph. Et heureusement, comme ça, il manquait Ludwig qui foutait ses sales mains sur SA partenaire. Bordel de…

Cette soirée était vraiment à chier. « Vient, on se trouve un coin tranquille, histoire de discuter. Je veux pas te voir comme ça. Que je sois la cause de… ça ou pas d’ailleurs. » Il coulait sur son ami un regard soucieux et posa sa main sur sa nuque. « Allé, juste toi et… » « Joe. » Oh non. Non et non. Il ne venait pas d’entendre, là, à l’instant, la voix d’Arthur Fawkes, pas vrai ? Il décida de l’ignorer, évidemment et « Barthelmy, juste l’homme que je cherchais. » Le grincement de dents de l’attrapeur dû raisonner dans toute la salle, comme à chaque fois qu’on prononçait son prénom mais, là, en pire. « Alors déjà, c’est Bart. Et moi je ne te cherchais pas donc… Oh putain ! » Le joueur fit un bond en arrière en se retournant vers son adversaire. Du genre, au moment où il tomba sur sa cavalière qui les saluait. Tellement crispé qu’il n’écouta que vaguement ce qu’Arthur balançait. Puis il percuta. Dans ses souvenirs flous flottaient une bouteille "sur le compte de". Merde. « Oui, je vois que t'as toujours autant d'humour Fawkes - petit regard sur le vampire - Du coup si tu veux régler ça, ce sera en effet en gentlemen, seuls. Je ne vais pas te sortir de gallions ici, je n'en ai même pas sur moi. Et puis on avait un truc à faire là, Joseph et moi. » Il gratifia Arthur d'un regard assassin. Il tombait tellement mal.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Mar 29 Juil - 22:25

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Sally était désormais trempée (et avec de l’alcool, chouette alors). Dépitée, elle comprit que la soirée allait rapidement tourner à la catastrophe et qu’elle finirait par rentrer chez elle en maudissant tous les tabloïds de l’univers. Les tabloïds, les Vaughan, les organisateurs de soirée et les serveurs maladroits, tout ça dans le même chaudron.
— Malheureusement ma baguette ne m’accompagne pas vraiment ce soir... Et de toute façon, mon niveau de magie n’a jamais été fabuleux, je risquerai de faire brûler vos cheveux en essayant de sécher votre robe, j’en suis désolé.
Pour la peine, il eut droit à un froncement de sourcils surpris. Rares étaient les gens – les mecs à plus forte raison – capables d’assumer leur nullité en magie.
— Et bien, j’imagine qu’on a ça en commun, répondit Sally sur un ton dépité.
Étant elle-même plutôt médiocre, la sorcière ne put qu’apprécier. Ils n’avaient plus qu’à fonder le Club des Nases en Magie qui s’Assument. La mère de Sally serait ra-vie.
— Venez, je pense que nous pourrions trouver de quoi nous sécher rapidement...
Il l’entraînait où, là, vers les toilettes ? Sally lança un regard paniqué autour d’elle, sans arriver à accrocher les yeux de qui que ce soit. Tant pis, elle finirait dévorée par un sociopathe dans les toilettes d’un musée. Les journalistes seraient heureux – Vaughan senior un peu moins, peut-être : personne n’aime que des meurtres soient commis pendant ses soirées.
— Je m’appelle Grayson au fait… Je travaille à Poudlard.
Sally lui jeta un regard perplexe. Donc, il ne savait pas qui elle était (minute mégalomane). Rien d’étonnant à cela : ses coéquipiers et adversaires étaient tous plus anciens et connus qu’elle… et puis elle n’était pas la plus belle, ni la moins discrète. Tout ça pour dire que même si elle était secrètement vexée, elle n’en montra rien.
— Sally, enchantée. Et… je ne travaille pas à Poudlard. Je suis joueuse, en fait.
Elle lui adressa un sourire hésitant. Ouais, je suis Joueuse, j’ai la classe et j’me la pète. (coucou Bart)

Pendant ce temps, on pouvait entendre, vaguement, la voix de Vaughan senior faisant son show – apparemment, c’était de famille – en compagnie de Sara Costantini – elle ne ferait même pas de réflexion là-dessus – et de Ludwig, son propre coéquipier. Sally jeta un regard navré à sa robe.
Elle arracha un bout de papier à l’un des essuie-mains et commença à tapoter maladroitement le devant de sa robe.
— Tout ça aura au moins eu un avantage, soupira-t-elle, c’est qu’on aura loupé le dis—
— Sally !
— Arthur ! répliqua-t-elle joyeusement, lançant sa boulette de papier en direction de la poubelle.
(Panier, au cas où vous en doutiez. N’est pas Poursuiveur qui veut.)
— Monsieur … C’est rare de te voir aussi négligée. Un coup de main ?
— Volontiers, roucoula-t-elle en sentant le souffle chaud réparer les dégâts sur le devant de sa robe. Euh, Grayson, je vous présente Arthur Fawkes. Arthur, Grayson… je ne connais pas votre nom de famille.
Voilà qui était bizarre. Oh, Sally était sensée savoir se comporter en public et en soirée… mais elle n’avait pas pratiqué depuis longtemps. Les soirées, s’entend. Elle marmonna tout bas quelque chose à propos d’aller se coucher, mais Arthur ne l’écoutait pas plus que ça.
— Loin de moi l’idée d’interrompre votre tête à tête, mais si tu as envie d’assister à ce qui va suivre, je pense que cela va te plaire.
— Oh ? Qu’est-ce que tu as en tête ?
Mais il était déjà reparti. Lançant un regard à Grayson-le-type-mignon-mais-étrange, Sally haussa les épaules.
— Vous voulez aller voir ?
Elle emboîta le pas à Arthur en adressant un sourire à Grayson, l’invitant d’un geste à la suivre. Et effectivement, la scène valait son pesant de cacahuètes : Bart Vaughan, vs. Arthur et… une vampire ? Oh, ça allait être bien.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Mar 29 Juil - 23:52

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Les choses étaient censées se passer simplement, ce soir. Quelques rencontres, certaines prévues, d'autres non, et Sara rentrerait chez elle, un peu enivrée, mais surtout encore plus fatiguée qu'à la fin d'un match. C'était quelque chose de prévu, et pourtant, l'énergie que lui demandait ce genre d'événements l'étonnerait toujours. Elle s'était doucement faite éjecter du groupe qui s'était formé autour de Bart et elle, mais elle n'avait pas pour autant rechigné à l'opportunité d'aller faire le plein d'alcool. Avec l'inconnu, à moitié imbibé, qui avait alpagué son cavalier, elle s'était bien vite sentie de trop, et la voilà donc qui se retrouvait seule à errer entre des groupes formés, d'autres solitaires, et le bar. Les visages connus lui revenaient avec ou moins de précision, mais c'était Vaughan père qui l'avait arrêtée par son regard noir. Oui, il lui arrivait de bousculer des gens par inadvertance, même dans un événement comme celui-ci. Allez-y pour traverser la foule avec des talons de douze centimètres sans encombres, vous ! L'appel de l'alcool l'arrêta dans ses excuses, et elle rejoignit le bar, bien consciente qu'elle ne devrait pas tarder à monter sur scène avec les officiels, comme c'était prévu. Il s'agissait de faire bonne figure, et elle s'était entrainée deux longues et interminables minutes à sourire devant un miroir où elle avait fait apparaitre une immense araignée, juste histoire de se préparer au mieux aux grimaces qu'elle ferait en présence d'un joueur de Chelsea. En tous les cas, en attendant, tout le monde était en effervescence, entre les retrouvailles et les petits fours, il y avait vraiment de quoi occuper tout le monde. Après moult péripéties, Sara arriva enfin au bar et attrapa la première coupe de champagne qui lui passa sous la main, après avoir reposé celle qu'elle avait déjà vidée. Elle se retourna, dos à la table, et observa d'un œil distrait ce qui se passait ailleurs. Bart était occupé un peu plus loin avec le jeune Alcoolique Anonyme, Eden était plus ou moins hors de vue, et Lewis tapait toujours la tchatche à sa Junko. Elle se demanda un instant ce qu'ils pouvaient se dire, d'ailleurs, et Sara se remémora avec un petit sourire la dernière fois qu'elle avait vu Lewis. Les choses étaient un peu particulières et totalement différentes, il fallait l'avouer, lorsqu'ils étaient habillés. C'est le regard appuyé de Vaughan père qui la tira de ses rêveries, et elle réalisa seulement à cet instant qu'elle avait déjà vidé sa seconde coupe de la soirée. Elle en attrapa une troisième en rejoignant le monument de la soirée et son acolyte. Trop bien, Vaughan et Hansen-Meyer étaient copains comme cochons. Elle débarquerait donc comme un cheveu sur la soupe, ou plutôt, comme un savon dans une porcherie. Même si elle était bien décidée à faire abstraction de cette affinité évidente, Sara s'accrochait fermement à son champagne, convaincue qu'il s'agissait là de son meilleur allié pour faire la potiche de luxe sur l'estrade. Estrade qu'elle rejoignit à la suite des deux autres, adressant un faible sourire aux personnes qu'elle croisait. Elle gravit les marches la troisième et se posta d'un côté de Vaughan, le joueur de Chelsea se plaçant naturellement de l'autre côté. Les discours risquaient d'être long, elle le savait, mais pourtant elle se concentra sur tout ce qui se disait, ce qui eu pour conséquence le lancement d'un regard compétitif à Hansen-Meyer, qui le lui rendit bien. Ouais, ouais, ils étaient copains, tout ça, mais Sara, elle, restait un savon. Un petit sourire étirant ses lèvres, Sara ne dit pourtant pas un mot, se concentrant à présent sur la salle face à elle. Elle était bondée, il n'y avait pas à dire. Elle était un savon dans un océan, en fait, et ça craignait un peu. Son regard accrocha celui de Lewis, à qui elle ne put s'empêcher de lancer un sourire amusé. Oui, à présent, elle était amusée par la situation. Elle, Sara Costantini, la fille la moins sérieuse du monde, reléguée à faire potiche sur une estrade avec des hommes qu'elle ne connaissait que vaguement, et qui ne lui inspiraient qu'une confiance limitée. Les blablas continuaient, et elle capta quelques mots par-ci par-là, comprenant très largement le sujet général de ce qui se disait. L'unification, soyons tous amis, le quidditch c'est le bien, c'est la fête mais pas trop. Ses pieds lui faisaient mal, et plusieurs voix s'engueulèrent dans sa tête remettant en cause son choix de chaussures. Elle fut cependant surprise lorsqu'Engels, après sa conclusion, laissa bien malgré lui la parole au joueur de Chelsea. « Faîtes comme la demoiselle à mes côtés, profitez bien de la soirée... Sans oublier le bar ! » Sa main s'était glissée dans son dos nu, et la brune ne put retenir un frisson instinctif de survie. Elle ravala sa fierté, mais se força à fermer les yeux très brièvement pour retenir un réflexe violent. Avec un sourire convaincant, elle répondit cependant très rapidement « Tant que c'est légal et raisonnable, tout est permis ! Passez une bonne soirée ... ! ». Elle ne jeta pas un seul regard à Hansen-Meyer, de peur qu'il ne finisse photographié. Elle préférait être immortalisée avec un sourire radieux de crétine finie plutôt qu'avec des froncements de sourcils qui accentuaient ses rides. Lui se retira très vite, et elle lui emboîta le pas, descendant les quelques marches de l'estrade avec précaution, histoire de ne pas chuter du haut de ses échasses. Une fois à nouveau mêlée à la foule, elle but d'une traite sa coupe, à laquelle elle n'avait pas touchée plus tôt. En fait, la soirée virait particulièrement chiante... Et elle s'approcha par dépit, peu convaincue, d'une table de buffet. « Il y avait pas des toasts de caviar par ici ? » demanda-t-elle à un serveur, qui haussa les épaules, visiblement aussi ravi de travailler ce soir qu'il l'aurait été si on lui avait proposé d'écouter un album de Justin Bieber en boucle pendant une semaine. « Ils sont partis par là », lui répondit une voix inconnue à sa gauche. Elle se retourna et reconnut un étudiant qui avait assisté à sa première conférence à Poudlard, bien installé au premier rang. Il n'avait pas ri de sa blague de lépreux, d'ailleurs, elle s'en souvenait très bien. Elle lui sourit et regarda le coin qu'il désignait. Effectivement, c'était ... Lewis qui s'était accaparé le plat. « Il y en a d'autres sur les autres tables », se sentit obligé de préciser le jeune. « Dis ça à mes pieds... » rit-elle avant d'attraper un petit four lambda sans cesser de fixer le professeur. Elle n'avait jamais goûté de caviar, et elle était persuadée que ça devait bien passer avec du Chardonnay. « Je vous conseille les toasts au foie gras », continuait le jeune. « Ils sont à portée de main et particulièrement bons. » Arrachant son regard de Lewis, Sara se concentra sur l'étudiant avec un sourire gourmand. Ils allaient vraiment parler bouffe ? Et bien on était partis... C'était toujours moins pire que d'errer comme une âme en peine à la recherche de quelqu'un d'autre que son cavalier qui voudrait bien lui accorder un peu d'attention.

HJ : Je m'excuse platement, j'ai dépassé le nombre de mots, et pourtant j'ai déjà enlevé un paragraphe mais je n'arrive pas à élaguer plus...
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Mer 30 Juil - 12:26

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Ne restons pas là. Je manquai de sursauter mais souris rapidement en reconnaissant Timothy. Malheureusement, ce ne fut pas la seule sensation qui m’envahit au moment où nos regards se croisèrent. Je préférais cependant me concentrer sur sa main sur mon bras et le fait que je l’avais enfin trouvé, que la soirée allait pouvoir se dérouler normalement (ou en tous cas à peu près). J’aurais aimé pouvoir rester avec Bart, mais ce n’était visiblement pas le moment, et nous aurions tout le loisir de discuter avec lui une autre fois.Au fait, tu es absolument ravissante. Merci, tentais-je bravement en essayant de faire taire les voix qui s’élevaient dans ma tête. Mais je ne pus y parvenir. Fort heureusement, monsieur Vaughan, pour une fois, intervint à temps. Priant pour que mon camarade se concentre sur le discours qui allait suivre, et non sur mon visage ou toute autre partie de ma personne, je tournai mon regard vers l’orateur et fis un effort pour me calmer. En vain. Mes doigts s’étaient crispés sur les pans de ma robe et je sentais mes mains devenir de plus en plus moites. J’avais espéré qu’il ne se passe rien, que le voir « après » ne déclenche rien en moi et que cela dissipe le malaise que je ressentais depuis ce fameux soir, dans la Salle Commune. Et comme souvent, cela avait été en vain. Battant des cils, je m’efforçais de prendre sur moi. C’était compliqué. Le soulagement que j’avais ressenti en le voyant avait été terni par une pointe de … je n’aurais su décrire exactement ce dont il s’agissait. Mais une partie de moi avait eu un « mouvement de recul » en le voyant.

Doucement, je sentais une migraine pointer le bout de son nez. Sans doute était-ce à force de fixer les gens avec trop d’intensité, les couleurs me paraissaient plus vives, les sons plus forts. Et je sentais la présence de Tim à mes côtés, comme si nous étions deux aimants en présence l’un de l’autre. Il était toujours temps de lui dire que je ne me sentais pas bien, que je n’étais pas prête pour ce genre de manifestations et regagner le château le plus vite possible, seule, pour faire le point sur ce que cela avait provoqué en moi. Mais je n’étais pas certaine d’une part, que mes parents me laissent faire et d’autre part, que ce soit la solution. Il me fallait me « frotter » à lui (non, pas comme ça, ne vous laissez pas influencer par ma perverse de joueuse) et voir ce qu’il était possible de faire. Si je pouvais laisser ces sensations de côté ou non. La tirade de Kieran Vaughan s’acheva, avec deux ou trois interventions et tout le monde pu retourner à ses occupations. Nerveuse, je mis quelques secondes pour me composer un visage de circonstances avant de me tourner vers Tim. Heureusement que tu es là. Je pense qu’autrement, j’aurais cherché un canapé pour m’endormir dans un coin. Cette phrase sonnait-elle réellement faux, ou n’était-ce que moi qui n’étais pas convaincue ? Il fallait faire illusion, encore quelques temps. M’éventant distraitement de la main, je promenais mon regard alentour : Je n’ai rien vu à boire qui ne soit pas du champagne … Tu penses qu’on peut me trouver un jus de fruits quelque part ? C’était au moins un sujet sans risque : ma sobriété. Quoique …
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala Ven 14 Nov - 20:50

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Les efforts de Bart pour rattraper son bro en plein vol ressemblaient à ceux d’un enfant qui construirait un château de sable un peu trop près de l’eau – les vagues incessantes ne cessant de détruire ses tentatives. Ainsi, son sincère « Si j’ai été égoïste, je… » se fit étouffer par la voix plus forte de son propre père. Et tandis que Vaughan fils se retournait automatiquement vers la scène, un nouveau regret se mélangea au cocktail d’émotions que ressentait Joe : il voulait sa maman. Il avait commencé par penser que c’était facile d’être joueur en équipe pro quand on a un père comme Kieran, mais qu’au moins lui, ses parents l’aimaient, et puis il s’était senti horrible d’avoir pensé ça, et puis il s’était dit que quand même, et puis il voulait sa maman.

Joseph but son verre lentement, appréciant chaque gorgée lui descendant dans la gorge et brûlant tout sur son passage. Il se rendait bien compte qu’il était pathétique, au fond du trou, mais il était trop tard pour en sortir simplement en le décidant. « Viens, on se trouve un coin tranquille, histoire de discuter. Je veux pas te voir comme ça. Que je sois la cause de… ça ou pas d’ailleurs. » Il leva les yeux vers son pote. S’il croyait qu’il suffirait de parler pour régler la situation... A moins que Bart ne lui apprenne que tout ça n’était qu’un rêve, qu’en vrai, il avait réussi sa vie, que Jonathan était toujours vivant, qu’il avait une copine bonne et marrante, alors là, ouais, ouais, ça pouvait aller. Mais c’était peu probable.

« Allez, juste toi et… » « Joe. » La tête lourde et les yeux fatigués de ce dernier se tournèrent vers la nouvelle voix, et mirent quelques secondes à reconnaître Arthur. Celui-ci semblait réservé par rapport à leurs échanges habituels, accroché à une déesse qui ne disait rien à Costello – et ça n’avait rien à voir avec son état, même sobre il ne l’aurait pas reconnue. Il pensait probablement à garder leur petit secret en face de Bart, supposé être meilleur pote de Joe, supposé prendre le genre d’initiative qu’Arthur avait prise. Fuck it. « Thuuur, mon pote » dit-il de la voix la plus claire qu’il le pouvait étant donné les circonstances. Ignorant délibérément la réaction que Bart devait afficher face à cette familiarité, il se pencha sur le joueur de Chelsea pour une accolade des plus chaleureuses et maladroites. Un geste puéril destiné à punir Bart, comme une petite amie jalouse qui cherche à réveiller son copain. « Un plaisir de te voir là, et ta charmante… » Il ne termina pas sa phrase, se contentant d’un haussement de sourcils plus qu’expressif. « M’en voulez pas, mais j’ai des cocktails à expulser, moi. » Et sur cette pirouette digne de Cary Grant, et comme précédemment avec le groupe entourant Bart et Sara, il s’enfuit, cherchant de nouveau à être seul tout en voulant paradoxalement attirer l’attention de son meilleur ami.

Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT #2.B] Soirée de gala


ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT #2.B] Soirée de gala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [EVENT #2.B] Soirée de gala
» Event — Cette soirée vous est offerte par les Pi-Sigma 8D
» [Event] Soirée à thème
» [Event 1] Soirée d'intégration
» [Mini Event] Gala de Charité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Relashio :: Administration :: Les Archives :: Version 1 :: [V1] Archives RP-