Relashio


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur Relashio
Nous vous souhaitons une bonne visite sur le forum. N'oubliez pas les Top-sites o/
Info: Les Jumeaux sont à limiter.
Info: Les Sang-pur de type "traitre à leur sang" sont désormais limités.
Si vous souhaitez un sang-pur, reportez-vous aux familles ou sur un personnage membre de la PBL.

Partagez | .
 

 [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
Message(ϟϟ) Sujet: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Mar 22 Avr - 22:03

PNJ

avatar
ACCIO PROFIL

27/08/2013 100 ϟ © : pouet

Event
Soirée de rentrée de l'AWH
À vos bouteilles !

 
La première soirée de l’AWH est traditionnellement légendaire. Cette année, les choses semblent un peu compliquées… Surtout depuis que la moitié de ses dirigeants sont punis et que les réserves d’alcool ont drastiquement diminué, suite au fiasco du camping d’intégration (à lire ici). Pour compenser, l’Alcoholic Witchcraft Hour a promis à ses adhérents une soirée qu’ils n’oublieront jamais…

Vous avez reçu une invitation. Un morceau de parchemin crados, trouvé dans votre trousse, vos poches, votre tiroir à culottes… Intrigué, vous l’avez conservé, mais il n’indique qu’une date et une heure. À l’heure dite, le parchemin a commencé à chauffer (vous avez de la chance, il aurait pu prendre feu), vous indiquant que la soirée démarrait.
Rendez-vous dans l’ancienne Salle Commune des Serdaigles.
A peine lu, le parchemin s'autodétruit en se réduisant en poussière. On espère que vous avez eu le temps de noter...

Derrière l’armure massive qui garde (plus ou moins) l’entrée de l’ancienne Salle Commune, les lieux ont été transformés. Le toit percé par les effondrements est invisible, caché par de grandes toiles réfléchissant la lumière noire des torches disposées de part et d’autre.
Partout, une mousse épaisse cache le sol. Vous l’aurez deviné, la soirée mousse tant attendue a enfin lieu… avec quelques petites améliorations. Tous les arrivants sont invités à se peindre corps et visage avec de la peinture fluo, réfléchie par la lumière noire, avant d’aller se servir un (ou plusieurs, on va pas compter) verre. La mousse recouvre tout l’espace disponible, les endroits les plus dangereux étant protégés par des sortilèges qui feraient rebondir tous ceux qui auraient l’idée stupide de se jeter dans le vide.
Pour compenser le manque de boissons alcoolisées, le comité d’organisation a eu l’idée farfelue de pimenter les boissons avec une potion de sa composition, accentuant les effets de l’alcool. Une bonne idée, à la base, sauf que la magie très instable dans cette partie du château pourrait provoquer des effets… disons, secondaires.
Prêts pour une soirée de folie ?

 


 
Concrètement, comment ça marche ?

 

15 octobre 2012


Qui est invité ?
- Tous les membres de l’AWH, actuels ou anciens
- Quelques non-membres, invités par les membres. Ils peuvent avoir été invités par leurs copains/copines/conjoints/poissons rouges ou juste par des collègues qui pensent qu’ils feraient de belles recrues.
- La rumeur veut que quelques professeurs se soient glissés dans la foule, habilement déguisés (ou pas) pour ne pas être reconnus…




Situation Actuelle
Les invités arrivent, que vous soyez membre, organisateur ou invité, c'est l'occasion de planter le décor ou d'ouvrir vos sujets privés suite à votre arrivée.

Vers la fin de l'event
Date de fin: A voir.

Instructions générales
I/ Pas d’inscriptions pour cet event. Si vous êtes un adulte et que vous souhaitez participer, merci de nous contacter par MP pour vérifier avec nous le pourquoi-du-comment de votre présence avant de poster.
II/ En plus du sujet collectif indiquant le déroulement général de l’évènement, vous pouvez ouvrir des PV qui se dérouleront en parallèle. En matière de chronologie vous êtes libres de le placer quand vous le souhaitez dans le déroulement de l'event mais gardez en mémoire que le sujet commun avancera en parallèle et que certains évènements pourront modifier la situation. A vous de faire en sorte que cela impacte votre PV ou que votre sujet se termine avant.
III/ Pour le sujet collectif : limitez vos Rp à 500 - 700 mots et mettez en gras vos actions importantes ou notables.
Pour les sujets PV : veillez à noter le titre de l'event dans la description du sujet.
IV/ Il n'y a aucun ordre de réponse pré-établi. Postez lorsque vous vous sentez tout en laissant le temps aux autres de le faire (évitez le tac au tac systématique).
V/ Le PNJ Ink interviendra sporadiquement pour faire avancer l'évènement.
VI/ La participation active de chaque personne rapportera non seulement des points à sa maison mais également une certaine popularité (bonne ou mauvaise) au club/parti de son choix. L’activité et les réponses des membres détermineront la façon dont l’event évoluera.
VII/ Les dés pourront intervenir dans le sujet principal ou liés à l'event.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Mer 23 Avr - 22:13

Invité

ACCIO PROFIL


Invité




"Please ..."



Ce soir, c’était LA soirée. Bon, pour être tout à fait honnête, Maelan n’était pas tout à fait aussi satisfait et serein qu’il aurait du originellement l’être. Voyez comme raison à cela la perte d’une grande partie de leur stock d’alcool de l’année lors de cette désastreuse soirée camping, ce qui lui valait d’ailleurs d’être collé régulièrement (mais il l’était avec Joe, donc autant dire que ce n’était pas une corvée). London avait proposé de remédier à leur problème en trafiquant l’alcool, ce qui était sans doute la pire idée du monde, mais ils avaient finir par se ranger à son avis : ils n’avaient pas le choix. La première soirée de l’année se devait d’être mémorable, même si le bar ne pourrait pas autant fournir de liquide qu’auparavant. Ils solutionneraient ce problème par un nouvel approvisionnement un peu plus tard, mais en attendant ils avaient tout misé sur le lieu (interdit et dangereux) et les animations pour rendre la soirée absolument inoubliable et que l’absence de bosse passe crème. Et la meilleure façon de se convaincre que tout irait bien ? Faire en sorte que cela se passe vraiment bien ! Et croyez-moi, l’As de Pique de l’AWH allait prouver ce soir, de façon magistrale, qu’il n’était pas arrivé à ce poste par hasard (même si son rang n’était pas connu … mais après tout, ce n’était qu’un détail). On allait entendre parler de cette soirée toute l’année … un nouveau classique. Tout avait été soigneusement mis en place (par les bizuths, sous leurs instructions, bien évidemment), tout avait été calculé et surtout son arrivée … qui allait être remarquée.

Marchant dans les couloirs, un grand sourire canaille aux lèvres et les mains dans les poches, Maelan avait hâte que tout commence. Il y aurait Bart, il lui avait rendu la politesse de son invitation en boîte (Merlin, quelle soirée), il y aurait sans doute Joe (il espérait tout de même qu’ils sauraient se faire « discrets », les vedettes ce n’étaient plus eux, ce soir), il y aurait tous ses amis … ça allait être une soirée légendaire. Et elle n’attendait que lui pour être officiellement lancée. En réalité, cela faisait déjà quelques temps qu’elle avait commencé, il ne serait pas le premier mais le but était bien là. Qu’il y ait un maximum de monde quand il ferait son entrée. Laissez-le tranquille, c’était son petit accès de fierté et il en avait besoin pour se mettre dans l’ambiance. Il était bientôt arrivé. Le sortilège d’insonorisation fonctionnait en tous cas très bien. Personne n’aurait l’idée de venir les chercher là. Et tout se passerait à merveille. Il y était. Devant la porte. Il marqua une pause. Se passa les mains dans les cheveux. Rendit son sourire un peu plus brillant. Et ouvrit les portes du paradis.

La musique forte l’assourdit immédiatement. La lumière noire était une idée de génie, se mariant parfaitement avec la mousse, avec la peau dénudée et bariolée de couleurs fluo. Ecartant les mains, il eut un rire satisfait : that was life, bitches ! S’avançant, il capta le regard de la personne en charge de la musique, un bizuth qui avait perdu à la courte paille Il n’eut pas besoin d’un geste qu’il baissa la musique, entraînant une vague de protestation. Pointant sa baguette sur sa gorge et montant sur une des tables sur lesquelles se trouvaient les verres, Mae ne perdit pas une seconde : BONSOIR À TOUS ET BIENVENUE À LA PREMIÈRE SOIRÉE DE L’ANNÉE DE L’AWH ! VOUS CONNAISSEZ LA MAISON, LES BLESSÉS SONT PRIÉS DE S’ÉVACUER EUX-MÊMES ET DE NE RIEN DIVULGUER AUX JALOUX N’ÉTANT PAS SUR LA LISTE. SUR CE … Avec son célèbre sourire canaille, il souleva le bas de son t-shirt, déclenchant une salve de sifflets/applaudissements/gloussements. Prenant son temps, il l’envoya quelque part dans la mousse avant de conclure : BONNE SOIRÉE À TOUS ! Sautant habilement à bas de la table, il prit un verre pour se l’envoyer avant de grimacer : il ne savait pas ce que London avait mis là-dedans et ne souhaitait d’ailleurs pas le savoir … mais c’était de la bonne ! Plus qu’heureux, il se dirigea rapidement vers la personne qui tenait le pinceau, un peu plus loin et claironna, alors que la musique reprenait : Vas-y, mon torse est à toi ! Et que les festivités commencent !
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Jeu 24 Avr - 23:09

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Astrid poussa un hurlement, s’accrochant à Thady comme une moule à son rocher.
▬ Désolée, marmonna-t-elle en lâchant le bras de Thady.
Elle lui épousseta la manche (comme si cela allait suffire à effacer la marque de ses ongles). Remarquez, il devait commencer à avoir l’habitude. Il était entré dans la tradition, pour les deux, de passer quelques heures devant des films ki-font-peur, dans le noir total, avant les soirées de l’AWH. C’était la dernière des inventions stupides d’Astrid pour se débarrasser de sa phobie du noir et, autant le dire, ça ne fonctionnait pas du tout.
Avançant à tous petits pas en direction de son ancienne salle commune, Astrid continua de s’agripper au Poufsouffle d’un air désespéré. Elle se sentait particulièrement stupide, sursautant à chaque coin de couloir. Il n’aurait plus manqué qu’une soudaine apparition d’Alcide Hemingway et elle était bonne pour la crise cardiaque.
Ils étaient tout proches, maintenant. Le silence habituel régnait dans les couloirs, preuve qu’au moins l’un des sortilèges d’insonorisation avait fonctionné.
Astrid et les autres bizuths avaient passé une grande partie de l’après-midi à installer la salle et ses décorations. Pour être tout à fait honnête, les autres bizuths avaient passé une grande partie de l’après-midi à décorer pendant qu’Astrid décorait un peu, partait comme une fusée faire quelque chose pour l’ASM, revenait en gémissant qu’elle avait faim, repartait se nourrir et recommençait depuis le début. Le tout en se plaignant d’être en retard, tel le lapin blanc de Lewis Carroll.

Thady et elle pénétrèrent dans la salle à moitié pleine. La sorcière écarquilla les yeux : elle avait beau s’attendre au résultat, c’était quand même splendide.
Là où des tables étaient auparavant disposées pour le coin études (on était chez les Serdaigle, après tout), une montagne de mousse entourait des tonneaux fumants d’alcool. Quelques-uns des bizuths étaient debout derrière lesdits tonneaux, armés d’une pile de verres et de louches – bon signe, bon signe. Partout ailleurs, la mousse scintillait doucement sous les lumières noires.

Quelques minutes plus tard, elle était en poste. En attendant que les autres arrivent, la sorcière s’était portée volontaire pour être responsable du chaudron de peinture fluo. Elle commença par Thady, qui servit plus ou moins de cobaye. Et évidemment, au bout de dix minutes, elle s’ennuyait à mourir. Après avoir recouvert son bras gauche de traits multicolores, Astrid abandonna son poste pour aller se servir à boire.
Initiative qu’elle regretta aussitôt. Elle ignorait au juste ce que London avait mis dedans, mais il était peu probable qu’ils s’en sortent tous vivants. C’était absolument par-fait.
C’est donc une Astrid passablement éméchée qui retourna à son chaudron. Passablement éméchée et mouillée puisque, la mousse ayant rendu le sol glissant, elle était tombée deux ou trois fois. Regardant tristement son T-shirt, trempé et collant, la Serdaigle réalisa qu’elle était désormais une naine fluo, décoiffée et mouillée.
Mais le plus humiliant était encore à venir.

La musique se tut pour laisser la place à Maelan, en digne As de Pique. Astrid piqua un fard, mais personne ne s’en rendit compte. Elle crut même entendre quelques soupirs de contentements à côté quand il enleva son T-shirt – mais elle était bien trop occupée à se sentir planer pour écouter ce qu’il disait. Elle était également un peu mortifiée : elle s’était rendue ridicule à bien des égards, ces dernières semaines. Détournant le regard avec un soupir, elle plongea son pinceau dans le chaudron de peinture et remua distraitement. Peut-être pourrait-elle peindre des étoiles de David sur London pour rééquilibrer son mauvais karma. Peut-être pourrait-elle peindre entièrement Layla en rose et Livia en bleu, avant de les envoyer l’une sur l’autre pour voir quelle couleur le mélange donnerait. Peut-être pourrait-elle…
▬ Vas-y, mon torse est à toi !
Astrid se retourna brusquement et devint rouge tomate. De toute évidence, Maelan ne l’avait pas vue sous la couche de mousse. Encore mieux. Elle pouvait jouer à être le lutin invisible de la peinture magique.
▬ Euh… OK, répondit-elle en gloussant.
Comme il attendait, la Serdaigle mit de côté les douze millions de questions qu’elle se posait (il était gay, ou pas, finalement ? Alcide et lui s’étaient-ils réconciliés ? Avait-il déjà vu les seins d’Eden ?) pour se rendre un peu utile. Elle commença par un symbole de pique en plein milieu, histoire qu’il mérite son surnom, et continua à s’étaler sur les côtés. L’alcool aidant, elle se sentait désormais beaucoup plus à l’aise. Assez à l’aise, en tout cas, pour dessiner des fleurs et quelque chose qui devait être un balai de Quidditch mais devint un pâté moche.
▬ Et voilà, ajouta-t-elle d’un ton joyeux en reculant pour admirer son œuvre, manquant encore une fois de se casser la figure. Oh, non, attends, il manque encore un truc.
Visant soigneusement le bras, Astrid agita le pinceau pour avoir une autre couleur. Orange, rose, rouge, bleu… vert ! Comme ça, il serait assorti à son chéri de chez Serpentard. Tirant la langue, elle s’appliqua à tracer les contours d’un cœur.
▬ Absolument sublime. Ça te plaît ? D’autres volontaires ? ajouta-t-elle en agitant son pinceau à la cantonade, provoquant une montée de mousse.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Dim 27 Avr - 17:19

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Bienvenue à Poudlard bizuths !
ft. AWH - Septembre 2012

Un, deux, trois soleil !
Layla explosa de rire avant de se jeter dans le canapé. Dans l'après midi, elle avait envoyé un hibou à  sa troupe de larbins (soit les bizuths) dans laquelle elle explicitait en détail ses ordres. Elle voulait que tout soit beau et génial, les tables sur les côtés (qui s'en servira à part pour dormir dessus ?), les tonneaux-qui-servent-de-bar alignés avec des bizuths-serveurs derrière, une grosse boule à facette au milieu de la piste de danse et bien entendu des draps partout pour cacher l'horrible putréfaction de la salle originelle. Birdy avait demandé à Angie de jeter les sorts d'insonorisation pour elle, elle n'était pas aussi douée pour les sorts que pour les fêtes !

Sa prude de soeur avait accepté de jeter les sorts mais avait catégoriquement refusé de mettre un pied à la soirée sous prétexte que Maelan serait présent. En fait, sa soeur était presque sûre que c'était juste parce qu'elle n'avait pas envie de sociabiliser avec les petits nouveaux. Elle tenta durant plusieurs heures de convaincre sa soeur sans succès et se résigna à la laisser seule dans son désespoir.

Après l'effort, le réconfort, Layla a appliqué la maxime avec sagesse : elle s'est portée volontaire pour tester les boissons préparées par London. Il avait ajouté sa petite touche personnelle dans l'alcool qui ne coulait pas vraiment à flot et le résultat était ... déroutant. Ayant avalé le premier verre cul sec, la jeune femme s'était très vite retrouvée totalement hors de contrôle. Un peu plus que d'habitude au moins. En revenant, elle activa le sortilège qui créait la mousse et saupoudra le tout d'un peu de de fécule de maïs coloré et s'émerveilla de l'arc-en-ciel qu'elle venait de créer. Elle retourna au bar boire un deuxième verre et les invités commençaient à arriver. Heureusement qu'elle avait chargé un nouveau de vérifier les invités, elle n'aurait pas vraiment pu s'en charger.

Layla riait en faisant voler la mousse, elle attrapait des gens au hasard et dansait avec eux avant que Maelan ne monte sur une table. De l'angle où elle était, elle trouvait qu'il avait l'air petit et ses cheveux semblaient beaucoup plus touffus que dans ses souvenirs. Il cria des mots qu'elle n'entendait pas puis s'attacha à enlever son tee-shit lentement. La jeune femme fit les gros yeux pour ne pas louper une miette du spectacle. L'as de pique de l'association n'était pas quelqu'un de réservé mais elle applaudissait largement son audace à se donner aussi facilement au public. Elle voyait bien pourquoi Angie avait mis le grappin dessus à présent.

Elle se dirigea à tous les stands pour vérifier -rapidement- le travail des bizuths, il ne fallait pas que l'un d'entre eux gâche la fête. Au bar, ils étaient débordés et le stand des bonbons n'était pas mieux. C'est en se dirigeant vers le stand de la peinture fluorescente que Layla commença à voir double. Cela lui valu de se cogner à une table et y trouvant un verre qui semblait contenir du champagne (légèrement coloré de vert) elle se dit que c'était une belle couleur avant d'avaler le breuvage. Astrid se tenait devant le chaudron de peinture et elle venait de terminer ce qui semblait être une toile sur le torse de Mael. Lorsque son regard croisa celui du jeune homme, elle lui fit simplement une grimace avant d'adresser un sourire radieux à son amie.

La Serpentarde retira sa veste pour dévoiler un tout petit haut qui ne laissait guère place à l'imagination.
Vas y ! Prends toi pour Léonarde Da Vinci !
dit elle en hurlant pour couvrir la musique. Quelqu'un la bouscula et elle se rattrapa à Astrid de justesse... puis fini par glisser sur le sol en gloussant.



Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Mar 29 Avr - 21:25

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


« Je suis désolé, vieux... T'es obligé de passer par dessus ! » Joe se passa la main sur la bouche pour s'empêcher d'exploser de rire face à l'air dépité de son ami. « Une chance que tu sois un sportif de haut niveau, quand même, parce qu'elles sont hautes, ces foutues grilles. » Il jugea la hauteur de ces dernières en soulevant la tête pour avoir un aperçu du sommet. Pour sûr, ça devait pas donner envie aux étudiants de les escalader pour faire la fête à Pré-au-Lard. Ça, et le fait qu'elles étaient protégées par magie pour éviter toute entrée ou sortie indésirable, comme tout le monde le savait apparemment, sauf Bart. D'un geste de la tête, Joseph-le-faux-ami l'encouragea à la prendre d'assaut tout en tripotant les clefs qu'il avait dans sa poche. Bah quoi ? Vous avez jamais poussé vos amis à se blesser pour le fun, peut-être ? Vous manquez quelque chose. « POOOOOOO ! » S'exclama Joseph en voyant le joueur de Quidditch se faire brutalement éjecter à quelques mètres des grilles. Une exclamation de douleur partagée, mais surtout de rire. Bart avait fait un vol plané de toute grâce, et le fait qu'il soit déjà déguisé en belle plante brune ne faisait qu'ajouter à la beauté de cette scène. Joe, lui aussi déjà vêtu de son costume de soirée, le même à la différence qu'il était en blonde, fut prit d'un long rire nerveux, plié en deux.

Sentant des larmes commencer à couler, il se releva et tenta de calmer son émotion. C'est que ça coûter cher en maquillage de s'habiller en Catherine - le petit nom qu'il avait donné à son personnage. Et puis aussi Bart ne partageait pas son hilarité, étrangement. « Ooh, ça va, mec, c'est ton grand retour à Poudlard, fallait fêter ça ! » Il sortit son trousseau de clefs et le secoua devant le nez de son ami, toujours de l'autre côté des grilles. « J'ai infiltré le personnel, idiot, évidemment que j'ai les clefs ! » Tout en ricanant, il entreprit d'ouvrir les grilles prudemment, avant de se reculer rapidement de plusieurs pas une fois qu'elles furent ouvertes. « Je t'arrête tout de suite, tu peux pas te venger : On frappe pas les filles. » Avec un sourire explosif, il s'avança doucement vers son ami, comprit qu'il ne le frapperait pas, tout du moins pas à cet instant, et le serra dans ses bras, mais comme des hommes, hein. Je crois qu'on appelle ça une 'accolade'. Un câlin de mecs, quoi.

Il relâcha enfin son ami et se mit en marche vers le château. « Ça se passe dans l'ancienne Salle Commune des Serdaigle, totalement en ruines aujourd'hui... Tu te souviens ? Tara ? » Un sourire nostalgique apparu sur ses lèvres. Ah, Tara. LA Serdaigle que tous les mecs voulaient... à leur époque. La seule fille que Bart et lui avaient tous deux fréquentés, normalement, ils n'aimaient pas partager. Mais, Tara, c'était une exception. « Je sais pas du tout ce qu'ils nous préparent. Maelan et les autres voulaient rien me dire. Donc je lui ai pas dit qu'on venait déguisés... »
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Mer 30 Avr - 15:30

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Et quand je dis, Abracadabra, on s'éclate !


Ce qui est bien et ce qui est facile sont rarement la même chose. ⊹ Planquée dans ce recoin sombre depuis déjà bien trop longtemps, je me comporte comme une fugitive et pourtant je suis juste sensée me présenter à la première soirée de l’AWH. Astrid m’a invité et m’a pressé de venir me vantant une fois de plus les mérites de leurs idées, sans toutefois me dévoilant les surprises. Je ne me vois pas ne pas honorer son invitation, surtout que je m’amuse toujours à leurs soirées. J’aurais pu devenir membre et m’engager avec mes amis, mais je ne voulais pas partager une activité de plus avec London, et je crois qu’en ce moment je bénis mon idée de l’époque. J’ai déjà bien trop de soucis avec London, notre dernière retenue a été un vrai désastre… Et ce qu’il s’est passé avec Bart n’arrange en rien l’affaire… Bart, je ne l’ai pas revu depuis… Depuis que je me suis enfuie comme une grosse lâche. J’espère qu’il n’a pas été invité ce soir ! Et Mélina qui est tombée sur ma lettre ! Je suis persuadée qu’elle ne m’a pas tout dit sur ce qu’elle a pu lire ! Sans oublier Astrid à qui j’ai raconté beaucoup trop de choses l’autre soir et qui va bien se rendre compte que je n’ai pas dit toute la vérité, tout comme Athé qui me soupçonne grandement. Ma vie est un vrai désastre. Cette soirée aurait pu me permettre d’oublier un moment mes soucis, mais avoir sous les yeux toutes les personnes susmentionnées ne va surement pas m’aider. Je me ronge les sangs depuis déjà bien trop longtemps. Il faut que je me ressaisisse, je suis une battante, je suis indépendante normalement ! Je ne dois pas me laisser aller !

Un bruit attire mon attention. Je passe ma tête discrètement hors de ma cachette pour voir le nouvel arrivé. Personne ne m’a remarqué depuis le début de la soirée… Qui doit déjà battre son plein puisque Maelan fait enfin son entrée. Il aime toujours ménager un peu de suspense, comme si Monsieur n’était pas déjà assez populaire. Mais au moins, il fait toujours son petit effet. Je le vois se passer les mains dans les cheveux avant d’afficher son sourire de séducteur, puis entrer. Je réprime un petit rire tandis que la musique me parvient pendant quelques brèves secondes. Il est temps que je bouge, sinon je vais passer ma soirée dans ce coin lugubre et légèrement humide. C’est trop déprimant.

Je sors de ma cachette et me présente devant l’armure qui garde toujours l’entrée de l’ancienne salle commune des serdaigles, même depuis l’éboulement de la tour. Je passe ma main dans mes cheveux pour voir si mon chignon tient encore la route, il dégage largement ma nuque. Je pouffe en m’imaginant, Mr Populaire m’a contaminé ! J’entre enfin dans la pièce. Il fait tout noir à l’intérieur, la musique est assourdissante et de la peinture fluorescente illumine un peu partout les corps de mes camarades. De la mousse jonche le sol, je vais attention à ne pas tomber en m’engouffrant dans la salle. C’est vraiment magnifique, une fois de plus, ils ont bien bossé. Je fais des petits signes aux personnes que je croise, j’aperçois mes amis. London est non loin du bar… Je vais les éviter tous les deux ce soir, c’est plus sage, il est hors de question que je me soule à nouveau ! Je tourne la tête, Maelan termine de se faire peindre par Astrid. Je vais dans leur direction quand je vois Layla se poster devant Astrid pour se faire relooker à son tour. Dans la pénombre, je ne distingue pas vraiment le visage, mais quelqu’un la bouscule et malgré le fait qu’elle se rattrape à mon amie, elle finit par glisser au sol. « Et bien c’est du jolie ! » Arrivée à leur hauteur, j’aide Layla à se relever, elle doit être déjà bien rincée pour glousser comme une dinde. Une fois la demoiselle enfin sur pieds, je me tourne vers Astrid. « Salut Ass, désolée du retard, j’étais occupée. J’ai fait un effort de présentation ce soir ! Je croyais avoir lu que c'était tenue bien habillée, mais le papier a brûlé si vite, j'ai du mal voir, surtout vu vos tenues à tous c’est plutôt débraillée… » Je fais alors tomber ma veste révélant un petit top bleu nuit, dos nu, dévoilant mon nombril et dénudant largement mes épaules avec une jupe noire m'arrivant à mi cuisses. « Je te laisse t’amuser avec mon corps Astrid, mais pas de bêtise ! »



Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Ven 2 Mai - 11:57

Invité

ACCIO PROFIL


Invité




S’habiller en beauté fatale brune ? Pourquoi pas.  On va dire que ce n’est pas trop humiliant. Se faire avoir comme un bleu, par son traitre de pote, et se retrouver les quatre fers en l’air, en jupe, ça,  c’est tout ce qu’il y a de plus humiliant. « Je suis désolé, vieux... T'es obligé de passer par-dessus ! Une chance que tu sois un sportif de haut niveau, quand même, parce qu'elles sont hautes, ces foutues grilles. » Bart avait dévisagé son fourbe de pote de son air le plus abattu. Par tous les gnomes, il devait se foutre de sa gueule, pas vrai ? Mais non, il avait insisté… Bart avait tout de même eu un regard suspicieux un peu long avant de s’approcher des grilles. Mais que pouvait-il lui arriver, hein ? Pas besoin d’attendre une réponse. A peine avait-il mis les mains pour escalader qu’il avait valsé comme un tas de bouse à plusieurs mètres. Et l’autre hypocrite qui se foutait de lui. Ça se paierait, ça se paierait.

Bart se releva tant bien que mal, parce que bordel, ces chaussures à talon, c’était vraiment une idée de con, et il rajusta sa perruque. Monsieur le sale fourbe, donc, était déjà en train de sortir ses clés et ne manqua pas  de l’enfoncer un peu plus. « Encore un mot Costello, et fille ou pas, je te jure que je te mets la raclée du siècle. » S’époussetant toujours, l’attrapeur se glissa dans l’ouverture et reluqua son « ami ». Ce même sale type qui s’approcha pour l’étreindre comme deux compères testostéronés le feraient… A la différence qu’ils étaient habillés et maquillés en femmes et qu’on ne pouvait pas faire plus Alcide tafiole. Mais bon, c’était un rituel, et ce n’était pas comme s’ils n’avaient point prévu une éventuelle honte intergalactique. Lorsque Joe relâcha Bart pour se lancer vers le château, le joueur de Quidditch ne put s’empêcher de commenter : « Merlin, ça te fait un cul cette tenue Joe… rappelle-moi de ne pas trop boire ou je ne réponds plus de moi. » Comment ça, je croyais que Bart était un mâle, un vrai ? Bien sûr, et d’ailleurs, l’anecdote Tara vint le confirmer. C’était une idée de génie que d’utiliser cette salle, mais qui pouvait s’en préoccuper quand Tara occupait vos pensées ? «  Si je me souviens, soupira le blond – présentement brune – l’air rêveur. Finalement, on saura jamais qui a vraiment eu le fin mot de l’histoire. Même si, à n’en pas douter, il s’agit de moi. » Quoi ? Qui a dit que Bart et son fessier douloureux n’avaient pas digéré la foireuse blague de l’assistant de vol ? Foutaises. « Je sais pas du tout ce qu'ils nous préparent. Maelan et les autres voulaient rien me dire. Donc je lui ai pas dit qu'on venait déguisés... » Grandiose. Connaissant l’association et le bougre, la fête devait être pittoresque. Mais Bart, ancien as de pique, et Joe, n’avaient plus rien à apprendre de ces petits lardons et quand les deux « hommes » arrivèrent au point de rendez-vous, l’ancien Gryffondor était à peu près sûr qu’ils seraient dans le thème. « Tant mieux, au plus il sera surpris, au plus il aura l’air bête. Tu as révisé la chorégraphie ? Personnellement, j’ai passé une heure devant le miroir à m’échauffer la voix… Dire que je voulais me déguiser en plante en pot. On aurait gâché notre potentiel. »

Sur ces paroles douteuses, les deux garçons firent leur entrée et les petits gars ne s’étaient pas moqués d’eux. Une soirée mousse… Quoi de plus excitant ! Bart lança à son ami un sourire entendu avant de désigner  un coin de la salle où une fille bariolait les visiteurs de peinture fluo. On leur jetait déjà de drôles de regards. Normal ; si, malgré la pénombre il faudrait quelques minutes pour identifier les deux bestiaux en tant que Bart et Joseph, il ne faisait aucun doute qu’il s’agissait de deux types sous ces déguisements. « On pourra pas avoir l’air plus cons, façon. » Il entraina Joe vers la peinture et se posta devant la préposée aux dessins : « Enchanté. On est le cadeau de Maelan, tu peux t’amuser ! »
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Ven 2 Mai - 16:22

Invité

ACCIO PROFIL


Invité




Ok, elle n'avait aucune idée de pourquoi elle avait dit oui à Bart. Jamais elle n'aurait dû. Elle en soirée, sérieusement ? Entourée de gens qui vont la frôler dans tous les sens ? Ou qui l'écraseront parce qu'ils sont totalement bourrés ? Oui, Romy allait adorer, c'était certain. Ah ah. Ah. Mais elle avait dit à Bart qu'elle irait, elle ne pouvait donc plus reculer maintenant. Et puis une soirée, ça ne pourrait lui faire que du bien, non ? Elle savait qu'Astrid y serait, elle l'avait vu partir un peu plus tôt. Bien, y'aurait au moins Bart et Astrid. Elle ne serait pas toute seule. Elle ne savait absolument pas quoi mettre. Les soirées c'était franchement pas son truc. Hors de question de mettre une robe. Jamais de robe. Elle avait horreur de ça. Un short ? Ouais, un short c'est bien. Ça passe partout un short. Mais comme c'était une soirée, et une de l'AWH en plus de ça, elle qu'elle n'avait donc pas le droit de ressembler à un sac, elle choisit son short en jean le plus court. Vous savez, le genre de short qui, s'il n'était pas taille haute, pourrait être considéré comme un sous-vêtement. Oui, vous voyez. Avec ça, elle enfila son débardeur fleuri -bien trop court pour être vu par de jeunes enfants- et sa paire de vans rouge, parce qu'elle ne sortait jamais sans une paire de vans. Elle ne mettrait pas de talons. Jamais. Même si elle se maquilla légèrement, c'était toujours plus voyant que ce qu'elle se faisait habituellement et n'ayant pas envie de s'embêter à faire une coiffure compliquée, elle laissa ses cheveux détachés.

Une fois arrivée devant l'armure qui gardait l'ancienne salle commune des Serdaigles (salle commune qui lui manquait énormément) Romy prit une grand inspiration. Tout allait bien se passer. Ce n'était qu'une petite soirée, elle pouvait surmonter ça. Elle entra dans la pièce et la première chose qu'elle remarqua, c'est la tonne de mousse qui se baladait un peu partout. Bien, au moins elle pourrait se cacher dedans et mourir si quelque chose se passait mal. La seconde chose qu'elle vit, c'est le monde qu'il y avait. « Et merde. » Elle regarda autour d'elle, vit les gens tous peinturés de partout, les robes trop courtes, les mecs bourrées et les filles trop saoulent pour se rendre compte qu'elles dansaient comme des chagasses. Bien, ça allait être sympa. Elle alla se chercher un verre, estimant qu'il serait plus simple de passer cette soirée en ayant bu. Pendant quelques minutes, elle examina les gens qui dansaient, se marrant quand un abruti glissa à cause de la mousse et tomba à terre. Quand elle se retourna, elle aperçut Astrid, un pinceau fluorescent à la main et Eden à côté d'elle. Bien, enfin des personnes qu'elle appréciait. Et c'est quand elle s'avança vers elles qu'elle vit ce qui était très certainement le travesti le plus laid de l'histoire des travestis. « Astrid, Eden ! » Elle fit un vague mouvement de tête à l'homme-femme-laid « Travesti laid, bonsoir. » et prit une gorgée de sa boisson. Oh, c'était pas mauvais. « Les filles, vous voulez un verre ? »



Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Sam 3 Mai - 11:44

Invité

ACCIO PROFIL


Invité





Respire. Pourquoi donc avait-elle acceptée l'invitation d'Astrid et Layla ? C'était une mauvaise idée et elle regrettait déjà de leur avoir dit oui. Lucy sentait son cœur tambouriner sous sa poitrine. Elle allait finir par paniquer, s'en était certain. Comment une simple soirée de l'AWH pouvait la mettre dans un tel état ? S'en était délirant. Mais la jeune femme avait toutes les raisons du monde pour paniquer, car la dernière fois qu'elle fut allée à une de ses soirées, elle avait terminé à Sainte Mangouste après qu'une ancienne Serpentarde maintenant amnésique eut glissé quelques pilules dans son verre. Ça l'avait marqué au fer blanc. Et maintenant elle avait une sorte de phobie des soirées. Mais Lucy avait tout de même accepté l'invitation, ces deux amies lui ayant gentillement demandé, Layla l'ayant supplié, que dis-je, torturée pour qu'elle vienne (ahah). Sacrée Layla. Contre toute attente, la jeune femme se mit à rire. Elle se moquait d'elle même. C'était stupide qu'à cause d'une soirée qui avait mal tourné, elle refuse catégoriquement d'aller aux suivantes. Lucy leva la tête et observa son reflet. Je n'ai rien à craindre, le passé est passé, il faut profiter de l'instant présent. Lucy s'empara de sa brosse à cheveux et essaya tant bien que mal de réaliser une coiffure décente. A ce qu'elle avait pu savoir des soirées de l'AWH lorsqu'elle y allait auparavant, c'est qu'il ne fallait pas tenter de bien s'habiller, car à la fin de celle-ci, vous vous retrouviez affublée d'une serpillière à la place de votre splendide robe achetée la veille pour cette seule occasion. Elle décida donc d'enfiler un jean moulant noir des plus simples qu'elle accompagna d'un bustier rouge qu'elle n'avait pas mit depuis bien trop longtemps car bien trop habillé. Enfin elle se chaussa d'escarpins ouverts et quitta le dortoir.


Lucy traversa la salle commune des Poufsouffles où il ne restait que peu de monde et quitta celle-ci. A ce qu'elle avait pu lire de l'invitation, qui avait bien trop vite finit en cendre, la soirée de rentrée de l'AWH aurait lieu dans l'ancienne salle commune de Serdaigle. La jeune femme trouvait ça assez fou qu'ils aient pu avoir seulement songé à cette endroit. Car à part dangereux, Lucy ne voyait pas d'autre mot qui caractérisait l'endroit. Enfin bon, elle avait accepté de venir, elle devait honorer cette promesse. Elle marcha longuement dans les couloirs et parvint enfin devant l'armure qui gardait toujours l'ancienne salle commune. Respire. Lucy inspira une grande bouffée d'air et pénétra dans la salle. Les lieux avaient été complètement transformés pour l'évènement. Le sol était si jonché de mousse que l'on ne pouvait voir là où l'on posait les pieds. Du monde s'agglutinait déjà sur la piste de danse et devant les stands de boissons et de bonbons. Un des bizuths de Layla lui proposa un verre qu'elle refusa. Aucune envie de terminer comme la dernière fois. Cependant elle s'empara d'un verre remplit de bonbons, car au moins ça ne pouvait pas lui faire de mal, à part la faire grossir ou encore lui donner des caries. Mais passons. Elle entraperçut au loin Astrid, s'occupant du chaudron à peinture, à laquelle se raccrochait Layla qui l'instant suivant se trouvait au sol, riant à tout rompre. Avant que Lucy n'arrive à leur hauteur, la Serpentarde fut déjà relevée par Eden et Romy les avait rejoint. Au regard de ses amies, elle sut qu'elles étaient étonnées de la voir dans cette salle. « Salut Astrid ! Salut Layla ! Je vous avais promis que je viendrais, me voilà ! » Elle s'avança plus près de Layla et glissa à son oreille. « Tu me le revaudras. » Elle se recula et lança un sourire à Astrid. « Fais ce que tu veux de mon corps ma belle, tu as carte blanche, profites-en » La soirée pouvait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Dim 4 Mai - 23:42

UFR1 Double Cursus

avatar
ACCIO PROFIL

17/03/2010 795 ϟ © : Little Suzy

Carte d'identité
ϟ Autres appartenances: Sympathisant AFW et FFA
ϟ Fonctions/options: Batteur titulaire. Sortilèges avancés, Relations internationales magiques, Métamorphose avancée
ϟ Réputation: Est connu pour vendre des objets magiques modifiés dans tout Poudlard


 Les bras chargés de bouteilles de rhum trafiquées (une dose d’alcool douze dose de n’importe quoi), London avait fait irruption dans la salle de l’AWH pour terminer les préparatifs, non sans avoir fait un léger détour par la Grande Salle afin de glisser un parchemin truqué dans le sac d’Eden, espérant secrètement qu’elle viendrait en robe de soirée. S’il avait pu, il l’aurait fait pour la moitié des invités, pour le simple plaisir de voir ses camarades courir partout en gémissant.
Il avait bien évidemment chargé les bizuths de transporter ce qu’il restait de boissons jusqu’au lieu de la soirée mousse, clamant que le génie qu’il était ne devait certainement pas être dérangé et que hop hop hop, il fallait le laisser seul si on ne voulait pas subir de catastrophe (comment ça « Il n’a jamais eu besoin d’aide pour faire n’importe quoi » ?).
Affalé sur le canapé, l’Irlandais avait achevé ses préparatifs façon Rambo et n’avait pu résister à la tentation d’étrenner son nouveau maillot de bain émaillé de petites étoiles de david cousues à la main. Si sa grand-mère l’apprenait, elle lui tirerait probablement les oreilles jusqu’à ce qu’elles couvrent la distance Londres – Tel Aviv. Mais elle ne le saurait pas, n’est-ce pas ? De toute façon, Astrid n’aurait pas le temps de dénoncer quoi que ce soit et sa sœur n’aurait pas plus son mot à dire.
Torse nu, il avait fixé diverses ceintures autour de sa taille et de ses épaules pour y accrocher le nécessaire à peinture (et à boire) qu’il avait passé toute une semaine à préparer. Batte dans le dos et pistolets à air comprimé sur les hanches, le reste était occupé par un verre vide et une bonne dizaine de réservoirs à billes de couleurs à tirer dans les illustres séants de ses jeunes camarades.
Baguette à la main, il avait fait sauter le verrou du coffre déposé à ses pieds, dévoilant deux cognards d’entrainement légers modifiés pour l’occasion. Techniquement moins agressifs et techniquement moins douloureux, ils devaient libérer une trainée poudre colorée aléatoire dans leur sillage, changeant de couleur à chaque obstacle rencontré. Voilà qui enchanterait certainement Maelan. Et peut-être un peu moins Eden si elle s’apercevait qu’il avait piqué son matériel dans la réserve de Quidditch.
D’une main assurée, il avait attrapé la boite et l’avait déposée dans une besace déjà bien remplie d’objets hétéroclites destinés à améliorer l’expérience fiesta avant de prendre le chemin de ladite Fiesta.
Passant l’armure détraquée à toute vitesse, il déclencha de nouveau les deux canons à mousse d’un rapide coup de baguette et fit son entrée, les mains levées comme s’il s’agissait de sa propre bar mitsvah.Quelques secondes plus tard, il rejoignit Maelan en se trémoussant du popotin pour lui balancer sa batte à la tronche, rapidement suivie d’un cognard coloré.
▬ MAELAN, REFLEXE ! Prit-il le temps de meugler vaguement à l’attention de son meilleur ami, sa voix couvrant à peine la musique sur laquelle l’Irlandais dansait bêtement.
Avec une roulade digne de rambo durant son heure de gloire (ou de Lara Croft, mais c’était vachement moins viril), le blond dégaina ses deux pistolets à air comprimé et entreprit de tirer dans les fesses de tout deux qu’ils croisaient parmi lesquels on pouvait compter deux travestis, une Eden (qu’il s’empressa d’éviter soigneusement), Lucy, la poufsouffle qui lui maravait régulièrement la face pour les besoins de la science et une Serdaigle, Romy quelquechose dont le nom lui échappait à l'instant mais qu'il était certain d'adorer faire chier.
Il louvoya entre les fêtards et traça jusqu’à sa cousine et ses camarades organisateurs pour s’enquérir du déroulement de la soirée et plus particulièrement de l’efficacité de la potion qu’il avait incorporé aux dernières réserves d’alcool qu’ils leur restaient. L’heure était à la fête mais London ne perdait pas de vue les intérêts du Club et de ce côté, ça n’était pas franchement la grosse fiesta.
▬ Salut les nazes ! Lança-t-il à l’attention de ceux qui attendaient pour se faire peinturlurer la tronche, adressant un clin d’œil discret à Eden avant de se tourner vers Astrid et de lui chuchoter à l’oreille si jamais t’en as marre, j’ai branché des canons à peinture sur deux gros tonneaux sous pression. J’ai pas eu le temps de tester mais hein, bon… j'vais voir Layla et jreviens t'aider après ! Il désigna l’arrière-salle d’un vague mouvement du poignet avant de tapoter l’épaule de la bleue et d’interpeler Layla pour la rejoindre.
▬ HE, la grosse ! Tout va bien avec les réserves ? Questionna-t-il, le regard empli d’espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Lun 5 Mai - 12:54

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Ok, finalement cette soirée n’allait pas être cool, elle allait être dantesque étant donné que ça ne faisait que commencer et que c’était déjà n’importe quoi. A commencer par lui disant à la cousine de son meilleur pote que son torse était à elle. Pas si gêné que ça, il lui adressa quand même son sourire ultrabright quand il la reconnut avant de la laisser faire. A vrai dire, il aurait sans doute poussé le bouchon en lui demandant s’il n’était pas beau que l’AWH exauce ainsi les rêves des gens mais 1, ça n’aurait pas été gentil et il n’était pas forcément méchant, 2, la « séance » avec Alcide lui avait fait la voir sous un jour nouveau, 3, vous ne saurez pas les détails du jour en question parce que 3.a, ce ne serait pas drôle, 3.b, l’alcool commençait déjà à l’attaquer donc fausserait la réponse et 3.c, la réponse c, 4, j’ai déjà oublié ce dont je parlais donc continuons. Il se laissa faire, prenant des poses de beau gosse de temps à autres pour la forme, enfin jusqu’à ce qu’elle peigne un coeur vert sur son bras. Levant les yeux au ciel, il se pencha vers elle, posant sa main sur sa nuque pour lui glisser à l’oreille (bon, en criant légèrement pour se faire entendre) : Mais bordel, Astrid, je ne suis PAS amoureux d’Alcide, je me fous de la gueule de ce con. J’ai l’air gay à ce point ? Il n’était pas certain qu’elle ait entendu quoi que ce soit mais ce n’était pas grave car quelqu’un arriva un trombe, quelqu’un qu’il évita habilement au moment même où quelqu’un lui hurlait : MAELAN, REFLEXE ! Tel un beau gosse de l’extrême, il pivota sur ses talons, chopa sa batte avec dextérité et envoya promener le Cognarc-en-ciel dans la foule. (Enfin, si vous vouliez l’histoire vraie de vraie, il manqua de se prendre la batte dans la tronche, elle lui glissa des doigts mais il parvint, il ne savait pas comment lui-même, à faire en sorte de la garder en main et ce fut en la relevant vers lui qu’il envoya le Cognard tout à fait par hasard. Mais la partie dextérité de l’extrême rendant mieux, veuillez faire comme si cette parenthèse n’avait jamais existé).

Dansant d’un pied sur l’autre, il s’éloigna du chaudron maléfique et de la file de gens qui commençaient à s’agglutiner autour d’Astrid. Enfin, de gens … même en boîte avec Bart, il n’avait pas vu autant de peau à l’air. Well, no, mais disons qu’il n’avait pas l’habitude à Poudlard et ne put s’empêcher de lancer un tonitruant : DITES DONC LES FILLES, CHOUETTES MAILLOTS DE BAIN ! pour marquer sa désapprobation devant ce genre d’outfit. Mais après tout, les gens faisaient ce qu’ils voulaient. D’ailleurs, lui, il voulait vraiment aller retrouver London pour se faire un petit entraînement dans les règles avant qu’Eden ne leur tombe dessus pour les engueuler (mais comme elle se faisait peindre, ils avaient un peu de temps). Il n’eut cependant pas le temps de se faufiler jusqu’à son complice pour réclamer un fusil à couleur lui aussi que son oreille capta une expression superbe : Enchanté. On est le cadeau de Maelan, tu peux t’amuser ! Un CADEAU pour lui ? Bon par contre il lui fallait retourner vers la peinture mais voilà qui était intéressant : On m’a appelé ? C’est qui le cadeau ?? Il n’avait pas vu qui avait parlé, entre la lumière noire et la mousse, il ne voyait pas grand-chose pour tout dire. Pour éviter de trop passer pour un gamin à Noël, il posa la batte sur son épaule en gonflant ses pectoraux qui commençaient gentiment à … oui bon, ils n’avaient pas repris l’entraînement depuis longtemps. Mais vous avez compris l’idée !
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Mar 6 Mai - 17:16

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Ça ne faisait pas si longtemps que Joe avait quitté les rangs des étudiants, mais ça lui semblait une éternité. Les soirées d’adultes, c’était marrant 5 petites minutes, mais les soirées de l’AWH, pleines d’interdits et de risques de se faire choper par les profs, ça, c’était sa came. Il n’avait rejoint leurs rangs qu’en tant que membre, il avait refusé les grades supérieurs grâce à la bonne influence de l’autre Joe. Mais ça ne l’empêchait pas de s’amuser avec sa mauvaise influence, j’ai nommé Bart Vaughan. Partager ce retour en adolescence avec lui, ça n’avait pas de prix. « Finalement, on saura jamais qui a vraiment eu le fin mot de l’histoire. Même si, à n’en pas douter, il s’agit de moi. » Joe s’apprêta à répliquer quelque chose qui ferait grincer les dents des féministes du monde entier, puis décida de laisser couler. Vu comme il venait de se foutre de sa gueule, il méritait bien une petite victoire… « Tant mieux, au plus il sera surpris, au plus il aura l’air bête. » « Et il part déjà avec une belle longueur d’avance… » Lança Joe en riant. « Tu as révisé la chorégraphie ? » Il s’arrêta en prenant un air outré, présentant son corps de dieu du stade à Bart. « Ce corps ne ‘révise’ pas, okay, il feel la chorégraphie. Dois-je bootyshaker pour te le prouver ? » Mais ils étaient en plein milieu des couloirs de Poudlard, là où Bart n’aurait pas dû se trouver pour commencer, et travestis, en plus de ça. Donc valait mieux pas, quoi. « Personnellement, j’ai passé une heure devant le miroir à m’échauffer la voix… Dire que je voulais me déguiser en plante en pot. On aurait gâché notre potentiel. » « Parle pour toi, moi j’aurais fait un gardénia super sexy. »

La conversation n’eut pas l’occasion de continuer puisque, enfin, ils arrivèrent à l’ancienne Salle Commune des Serdaigles. Et cette soirée… C’était pas du foutage de gueule. Joe ouvrit de grands yeux en essayant de voir tout ce qui était prévu, tandis que Bart le traînait vers un coin de la pièce, où une petite demoiselle s’amusait à peigner les peaux nues, tellement de peaux nues, pensa sa conscience, avec de la peinture fluo. Est-ce que… est-ce que c’était une si bonne idée de venir faire la fête avec ses élèves ? Bart, comme toujours, coupa court à ces problèmes moraux. « Enchanté. On est le cadeau de Maelan, tu peux t’amuser ! » Bon, il était temps de rentrer dans le personnage. En piste. « Pour ma copine ici présente, je pensais à une licorne rose… » Puis, se tournant vers Bart : « Ma chérie tu seras magnifique ! » Un sourire éclatant aux lèvres, Joe mit une main aux fesses de Bart. Quoi, c’est pas ce que font les filles ? … vous voulez dire que c’est que dans les pornos ? « Travesti laid, bonsoir. » Joe se tourna vers la voix, sans réussir à distinguer aucun visage. « C’est pas une façon de parler à tes aînées, enfin, petite… » Mais déjà, avec une voix de gamin surexcité, un Maelan déjà peinturluré et quasiment nu se rapprochait d’eux. « On m’a appelé ? C’est qui le cadeau ?? » Joe forma sa main bardée de bagouzes et de faux ongles en ce qui était censé être une griffe, qu’il passa sur le torse du Gryffondor. « Graou, mais c’est que tu nous as manqué, hein, ma choute ? » Il lança une œillade à Bart. « Tu crois qu’il mérite son cadeau ? » Demanda-t-il d’une voix minaudante.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Jeu 8 Mai - 0:08

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Astrid était assaillie de toutes parts. Apparemment, le post de Gardienne de Peinture Fluo inspirait le mojo sacré, quelque chose comme ça, vu que tous avaient convergé vers elle. Une bonne chose qu’elle soit trop bourrée pour s’en soucier.
D’abord Layla, qui vint joyeusement se viander dans ses bras en beuglant quelque chose à propos de De Vinci, le vieux sorcier qu’on avait fini par exiler chez les Moldus pour qu’il fiche la paix à la communauté sorcière. Astrid se serait bien penchée pour la récupérer, mais elle glissait déjà sous la mousse et puis Eden arrivait, qui se fit un plaisir de se rattraper Layla par terre. Bon. Vérifiant que tous ses amis étaient bien en vie autour d’elle, la Serdaigle réalisa qu’Eden était habillée de façon plus qu’étrange – pourquoi diable avait-elle mis une tenue pour danser en club ? Ils allaient tous finir trempés, elle le savait ?
▬ Je te laisse t’amuser avec mon corps Astrid, mais pas de bêtise !
Astrid jeta un regard penaud à sa propre tenue. Sur son pauvre jean informe, elle avait enfilé le pire de ses vieux T-shirt… comme pour une soirée mousse, quoi. En voyant toutes ses amies impeccablement fringuées, elle commençait à le regretter. Ou plutôt, elle l’aurait regretté si elle n’était pas occupée à glousser nerveusement.
Pourquoi London n’était-il pas là ? Pour une fois, elle aurait eu besoin de lui : pour dessiner sur le corps nu d’Eden, pour vérifier que Layla ne mourrait pas étouffée sous la mousse, pour qu’elle évite de mourir de honte… et pour échapper à l’effrayant travesti qui venait de se planter devant elle.
▬ Enchanté. On est le cadeau de Maelan, tu peux t’amuser !
▬ Hein ?
Écarquillant les yeux, Astrid fit un pas en arrière, manquant de percuter Romy qui débarquait à toute barde. Pour une fois, la fille-qui-ne-parlait-pas-beaucoup parla pile-poil ce qu’il fallait, lui évitant un nouveau discours humiliant (des travestis ? pour Maelan ? ça commençait à devenir sérieusement pénible à suivre, ses histoires de cœur).
▬ Travesti laid, bonsoir.
▬ Joe ? articula une Astrid, un peu ralentie sous l’effet de l’alcool, en reconnaissant les deux drag queen. Bart Vaughan ? Mais… quoi ?
Quoi quoi quoi ? Cette soirée commençait à devenir vraiment n’importe quoi. Et, c’était bien connu, le meilleur moyen de remédier au n’importe quoi, c’était de l’ignorer jusqu’à ce qu’il se résolve tout seul. Astrid tourna résolument le dos à toute la clique, prête à fondre en larmes si quelqu’un l’embêtait encore.
▬ Je veux bien un verre, Romy, grinça-t-elle perdant une nouvelle fois l’équilibre, se raccrochant à ce qui passait.
Ce qui passait s’avéra être Lucy, qui déclara elle aussi vouloir être peinte. La Serdaigle commençait à en avoir marre de toutes ces demandes – sérieusement, ils n’avaient jamais entendu parler des 35 heures ? Elle agita son pinceau sur Lucy, dessinant vaguement une licorne en peinture multicolore.

▬ Absolument sublime, déclara-t-elle encore une fois.

Astrid se retourna ensuite vers les deux travestis – Josephina et Bartolomée – pour leur peindre le visage en rose (ça leur apprendrait), quand deux évènements survinrent simultanément.
D’un côté, Maelan lui attrapa la nuque et elle se retrouva dangereusement près de lui. Mais qu’est-ce qu’il faisait, exactement ? Elle se pencha pour lui dire que deux travestis le cherchaient et se retrouva nez-à-nez avec son oreille, tandis qu’il lui chuchotait quelque chose en hurlant.
▬ Mais bordel, Astrid, je ne suis PAS amoureux d’Alcide, je me fous de la gueule de ce con. J’ai l’air gay à ce point ?
▬ Mais qu’est-ce que tu raconte ? répéta-t-elle comme une idiote.
HEIN ? Elle hésita entre lui flanquer un grand coup de pied dans le ventre – pour lui apprendre à lui prendre la tête avec ses histoires de cœur – et l’embrasser, juste comme ça, parce qu’elle avait envie.
Elle ne fit ni l’un ni l’autre. D’abord, parce qu’elle était complètement sourde d’une oreille, et puis parce que London venait de se greffer à son autre bras en hurlant quelque chose.
▬ Si jamais t’en as marre, j’ai branché des canons à peinture sur deux gros tonneaux sous pression. J’ai pas eu le temps de tester mais hein, bon… j'vais voir Layla et jreviens t'aider après !
▬ VENDU, cria-t-elle à son tour alors que son cousin s’échappait.

Se retournant vers les survivants, Astrid constata que Joe était en train de tripoter Bart Vaughan, sous les yeux goguenards de Maelan-qui-n’était-plus-gay et du reste de la troupe. Elle ne comprenait plus rien à ce qui se passait, si ce n’est que les fesses de Lucy, Romy et Layla étaient toutes tâchées de peinture.
▬ Oh, et puis flûte, râla la Serdaigle.
Astrid lança le pinceau à Eden et fit demi-tour pour s’éloigner vers le dancefloor. Ce faisant, elle glissa une fois de plus (une fois de trop). Elle se rattrapa à la main de quelqu’un et l’entraîna en riant comme une démente. Shake ton booty baby.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Jeu 8 Mai - 1:01

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Et MERDE ! Pourquoi est-ce qu’Eden était en petite tenue pile à l’endroit où il allait ? Comprenez, ça n’excitait absolument pas l’attrapeur qui était définitivement révulsé par ce qui s’était passé deux week end plus tôt. Mais il était certain que ça n’allait pas décourager les autres mâles de la salle. Ses gênes irlandais et son habituelle surprotection envers la jeune femme le poussèrent à lancer un « Eden, mets un gilet bordel, j’en ai déjà vu deux te mater comme des gros dégueulasses ! » Quoi ? C’était sa petite sœur, il avait le droit. Et puis si vous croyez qu’il allait réfléchir deux secondes à ses paroles sans foncer dans le tas, c’était mal le connaître. Enfin, on ne semblait pas l’avoir entendu, et puis l’attention générale était déjà focalisée sur une autre personne. « Travesti laid, bonsoir. » Hein ? Travesti peut-être, laid, jamais ! Non mais suffisait de les regarder, lui et Joe pour identifier deux bombes sexuelles et mais… « Romy ? Mais tu bois ? » Bon, y’avait plein d’autres moyens d’ouvrir la conversation avec elle, en commençant par ne pas marmonner dans sa barbe (rasée de près pour l’occas) alors qu’elle lui tournait le dos et que la musique était si forte mais franchement, il était juste choqué de la voir.  Après l’expérience du restau, il ne s’était pas attendu à la  voir dans un bain de foule. Mais pas le temps de s’en soucier, elle ne l’avait même pas reconnu, car le roi de la soirée fonçait déjà dans leur direction. PAR SAINT POTTY KESKISPASS ! Trop de choses d’un coup leur tombaient dessus. Surtout sur Maelan qui venait vers eux, d’ailleurs. Enfin, il fut d’abord coupé dans son élan par un cognard sorti de nulle part qu’il réexpédia comme un gland mais dans le mille, avec sa batte. Ce gamin était cinglé avec cet instrument. Mais franchement… pour ce soir, Bart allait lui pardonner car il venait de leur tendre une perche bien trop facile à lui et Joe.

C’est donc entier qu’il fit une entrée fracassante près d’eux et… Bart explosa presque les côtes de l'assistant de vol avec son coup de coude : « Bordel, t’as vu ? Ce qu’il fait avec miss pinceau ! C’est moi où il est à deux doigts de lui mettre sa langue dans l’oreille ? Va falloir lui remontrer, il a rien compris à ce système d’orifices… » Puis le gamin se tourna plutôt vers eux en associant le mot cadeau à son prénom. Bart se pencha vite fait vers la jeune femme qui les reconnut puisqu’elle marmonna son nom avant d’être happée par monsieur-j’te-gobe-l’oreille. « C’est un gland, j’en connais un rayon, il sait pas faire. Va falloir que tu l’embrasses d’abord si tu veux quelque chose de ce superbe étalon. » Réponse : elle lui badigeonna la gueule de rose. Comme si leur déguisement n’était pas déjà suffisamment affreux. Et voilà que Joe l’interpelait. Quand Bart leur fit face, il put constater que Joe était en train de caresser le torse de leur victime. Le joueur de Quidditch aurait presque éclaté de rire. « Tu crois qu’il mérite son cadeau ? » osa demander Joe. Bart se mit un doigt dans la bouche, battant des cils, en adoptant une moue interrogative de potiche. Qu’il le mérite ou pas, il n’y couperait pas. « Je ne sais pas, est-ce qu’on a été sage, grand fou? » Demanda le blondinet en se plaçant derrière le batteur.

Et le voilà, le Maelan, transformé en homme sandwich entre deux tranches de travelos. Franchement, si même cette jeune fille qu’il ne connaissait pas avait pu le nommer, leur jeune prodige les avait forcément reconnus. Mais si ce n’était pas suffisant, il allait connaître pire. Bart fit un clin d’œil à Joe. Le spectacle allait commencer et, pour se faire, il attrapa la batte du Gryffondor (la vraie, celle pour jouer au Quidditch) et l’examina sous toutes les coutures, d'un air suggestif: « Oui, je crois qu’il mérite bien son cadeau. » Il lança la batte à Joe. « Il fait chaud ici, on devrait le rafraichir un peu. Mais d’abord… » Une chaise, voilà, il poussa Maelan sur la chaise. « Mais d’abord, reprit-il, mister president, chansoooon. » Bon, restait à savoir combien de temps allait passer avant que Maelan ne veuille stopper la soirée pour faire un démenti quant à son orientation sexuelle. Bart voulait bien parier sur un trois minutes douze. Sauf si la jeune fille acceptait de se faire gober l'oreille. Mais non, elle venait de filer sur la piste, tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Jeu 8 Mai - 23:40

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Et quand je dis, Abracadabra, on s'éclate !


Ce qui est bien et ce qui est facile sont rarement la même chose. ⊹ Ma BA de la soirée est faite, Layla est sur pied ! Maintenant, concentrons-nous sur le reste… Astrid me dévisage pendant que j’ôte ma veste, puis se fige en s’observant. Je la regarde, je me regarde, je la regarde… Effectivement, une fois de plus je suis à côté de la plaque et depuis que je suis rentrée dans l’ancienne salle commune des serdaigles, j’ai bien remarqué que je dénotais… Légèrement beaucoup avec la bikini party qui se déroule sous mes yeux. Surtout qu’avec toute la mousse qui s’étend à nos pieds il y a peu de chance que je ne finisse pas trempée. Je suis la seule à avoir fait péter la tenue de soirée, mais au moins je ne suis pas en blanc ! Ce n’est pas la première fois que je me retrouve habillée d’une façon complètement différente des autres, il y a eu la fameuse soirée où j’étais la seule en mode jaune poussin à une soirée black & white, ou encore celle où j’ai débarqué en pyjama quand pour le coup tout le monde était sur son 31… oooh et celle où j’étais en toge grecque pendant qu’ils étaient tous en mode viking… Je commence à rire bêtement, toute seule, quand Romy me salut. Je lui réponds sans vraiment faire attention, trop plongée dans mes souvenirs… La honte quand même, je vous jure !

Hoon, mais apparemment je ne suis pas la seule à avoir mal compris le dress code ! Lucy ma sauveuse en mode sexy tigresse arrive vers notre petite bande qui s’agrandit petit à petit. « Joe ? Bart Vaughan ? Mais… Quoi ? » La voix d’Astrid me glace instantanément BART VAUG. QUOI ? J’attrape la première chose derrière laquelle me cacher afin de ne pas être repérer. « Lucy surtout ne bouge pas ! Mission secrète, dis-moi ce que tu vois ! » J’écoute ses explications, mais ma curiosité l’emporte, je passe la tête afin de voir par moi-même tandis qu’elle se fait peindre par une Astrid déconfite. « Absolument sublime. » Je regarde l’œuvre de mon amie… Une licorne multicolore sans déconner ? « Chacun son délire Astrid… » Marmonnais-je plus pour la forme. Bref, je reporte mon attention sur la salle, je n’ai toujours pas repéré celui que je dois éviter… Je ne vois pas tout de suite ce que je cherche. Inconnue, inconnu, Layla, Romy, inconnu, inconnue, Lucy, Astrid, inconnu, travelo, travelo, inconnu, Maelan qui se penche sur Astrid… Maelan qui se penche sur Astrid ? J’esquisse un énorme sourire et commence à scander, oubliant toute la discrétion dont je faisais preuve un instant auparavant : « Le bisou, le bisou, le bisou… » Et après elle va me dire qu’elle ne l’aime pas !

*Pan* Je sursaute à cause de la sensation désagréable qui vient de s’abattre sur mon postérieur. Croyez-moi ou pas, mais avoir l’impression de s’être fait fouetter n’est pas des plus agréables. Je passe ma main sur mes fesses, c’est tout poisseux, c’est affreusement vert-bouse et je recommence à rire en voyant Lucy et Romy se retrouver avec une grosse tâche également. « Salut les nazes ! » Toujours avec autant de délicatesse et affublé de son sourire de débile profond, London arrive avec un fusil à pompe, dit un truc à l’oreille de sa cousine, me lance un clin d’œil, c’est lui !, puis repart avec sa tête des mauvaises idées… Il fait bien de partir ce… Non mais attends ? Mes deux neurones se reconnectent : TRAVELO ? Je fais volte-face. Je regarde à nouveau les deux travelos de tout à l’heure. Qu’est-ce que deux travelos font… « Je ne sais pas, est-ce qu’on a été sage, grand fou ? » Bart ! Je reconnaitrais sa voix entre mille, même avec cette musique boum-boum qui me brûle les tympans et m’empêche de réflexionner correctement ! Il est brune… Il porte une jupe ET des talons ! Et il prend Maelan en sandwich avec Joseph Costello, l’assistante de vol devenue blonde pour l’occasion. Non mais les tenus anti-sexe ! Un fou rire me prend en les observant afin de graver à jamais cette image dans ma tête, si seulement j’avais un appareil photo, sans déconner c’est l’info du siècle !  

Et là tout se fait vite ! Le pinceau magique se retrouve dans mon champ de vision. Je l’attrape avant de me le prendre en pleine face, barbouillant mes mains d’un bleu un peu douteux tandis qu’Astrid se dirige vers la piste sans même un regard en arrière. Quelqu’un me tape l’épaule, je me retourne et me retrouve devant une masse humaine attendant très clairement quelque chose de moi. J’hurle alors : « Non, mais hé ! Astrid ! C’est pas moi l’artiste de la famille ! » Athé n’est jamais là quand on a besoin d’elle ! Je commence à tracer des petits traits bleu sur le visage du premier venu tout en râlant de ma mauvaise fortune. « Je fais même pas partie de l’asso et je me retrouve enrôlée ! Et personne n’a eu la brillante idée d’inventer un pistolet à peinture ? » Mon dieu, j’espère qu’il ne verra pas sa tête celui-là, on dirait Saquedeneu, le pokémon trop bizarre ! « Non, mais il fout quoi Môsieur Antwerp ! » Et voilà deux cibles sur les joues du suivant… Juste horrible, s’il se fait frapper ça ne m’étonnerait pas, c’est trop tentant ! « Ma Lulu, tu m’aides s’teu plait. » Je fais mes yeux de chien battu à Lucy tout en lui piquant un bonbon dans son gobelet.




Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Ven 9 Mai - 12:16

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


    Le sang qui bat fort dans les veines, un agréable vertige... Madeleine White se déhanchait sur le dancefloor et se sentait plus que vivante, les sens à la fois alertes et engourdis. Elle attribuait cet état aux deux verres qu'elle avait ingurgités cul-sec lorsqu'elle était arrivée sur les lieux. Elle avait immédiatement remarqué qu'il ne s'agissait pas d'un alcool ordinaire et se demandait avec curiosité quels en seraient les effets. Vêtue d'une jolie robe bleue marine qui lui arrivait aux genoux mais couvrait comme à l'habitude entièrement ses bras, la Serdaigle profitait de cette formidable soirée mousse en solitaire pour le moment. Elle était ravie par le choix du lieu, bien qu'elle regrettait fortement qu'on ne puisse pas voir le ciel étoilé. La mousse répandue sur le sol l'amusait énormément et elle passait son temps à plonger les mains dedans, appréciant le contact de cette drôle de texture. Elle considérait aussi que la peinture fluo était une bonne idée, mais contrairement à la plupart des élèves peu vêtus et entièrement peinturlurés, elle avait opté pour seulement deux traits sur chaque joue.

    Vous l'aurez compris, Madeleine était de bonne humeur et appréciait grandement cette soirée. Elle avait pourtant décidé de n'adresser la parole à personne dans un premier temps. Mais, lorsqu'elle serait épuisée de danser et qu'elle irait se chercher un nouveau verre, elle irait trouver Maelan pour le remercier de l'invitation. Du moins c'était ce qu'elle avait prévu avant qu'une mystérieuse et maladroite personne ne lui attrape la main et l'entraîne au sol dans un fou rire. Madeleine sauta immédiatement sur ses deux pieds, la petite bulle magique dans laquelle elle évoluait depuis le début de la soirée venait d'être brisée... D'un ton glacial et méprisant elle s'adressa à celle qui l'avait renversée :

    Même l'Abominable Homme des Neiges est un être plus doux et délicat que toi. Tu aurais dû rester cloîtrée dans ton dortoir ce soir, cela aurait évité que tu imposes ta maladresse à tout le monde.


    En l'espace d'une demie-seconde, Maddie était passé d'un état d'ivresse et de bonheur à une très grande irritation. Mais alors qu'elle proférait ces paroles avec une voix de vipère, c'est la tête d'Astrid Ludwill qui sorti de l'épais tapis de mousse qui couvrait le sol. L'apparition de ce visage connue à la place de celui de n'importe quelle pimbêche ou pour effet d'adoucir immédiatement la Serdaigle qui tendit une main vers sa camarade pour l'aider à se relever.

    Oh excuse-moi Astrid, je n'avais pas vu que c'était toi. Allez, debout ! Et je t'offre un verre.

    Madeleine adressa un clin d’œil à sa cadette, bien sûr qu'elle savait que la boisson était gratuite. Il s'agissait surtout d'un moyen de se faire pardonner son attitude et de s'éloigner de la piste de danse.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Dim 18 Mai - 13:34

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Lucy observait les alentours, essayant de voir si elle connaissait d'autres personnes. Elle ne reconnut cependant personne et décida de stopper ses recherches alors que les lumières presque aveuglantes qui bougeaient au rythme de la musique commençaient à lui donner un sérieux mal de tête. A la vue du style vestimentaire de tous, elle sut derechef qu'elle n'était absolument pas dans le tableau ce soir. Le parchemin avait brûlé tellement vite dans  ses mains qu'elle n'avait pu lire que le look Welcome to the beach serait de vigueur. Elle regarda son pantalon noir qui serait dorénavant inutilisable à cause des tâches que créerait cette mousse étrange. Et ses chaussures n'étaient vraiment pas pratiques, plutôt carrément suicidaire avec ce sol mortellement glissant. Lucy soupira de soulagement lorsqu'elle aperçut la tenue d'Eden, bien plus habillée que la sienne. Apparemment, elle n'était pas la seul à ne pas avoir eu le temps de lire l'intégralité du parchemin avant qu'il ne se transforme en un tas de cendres.

Sans crier gare, son amie de longue date s'empara d'elle tel un bouclier vivant et la pria de lui raconter tout ce qu'elle arrivait à voir. Premièrement, la poufsouffle se mit à rire à cette réaction. Sérieusement ? Deuxièmement, elle essaya de voir ce qu'il se passait autour, ne comprenant toujours pas ce qu'il faisait réagir son amie de cette façon. Finalement, elle débuta une description de ce qu'elle arrivait à voir. " Eh bien.. C'est assez comique dis-donc ! Il y a deux créatures étranges, des sortes de femmes.. Enfin des femmes plutôt moches, il faut le dire ! " Lucy rit. Trop tentée, Eden releva la tête pour observer d'elle-même au dessus de son épaule. En deux temps, trois mouvements, Astrid clama que son oeuvre était absolument sublime ce qui attisa la curiosité de la jeune femme. Une licorne multicolore ? Quel cliché ! Oui, tout le monde savait que c'était une fervente de la cause animale, ce n'était plus un secret pour personne. Mais tout de même, elle ne s'attendait pas à un tel dessin sur son corps. " Le bisous, le bisou, le bisou... " Lucy se retourne avec étonnement vers Eden, et se retourne encore, suivant la destination de son regard. Maelan et.. Astrid ?! Que de surprises en cette soirée.

J'hallucine ou on vient de me tirer dans les fesses ?! Lucy porte sa main sur l'arrière de son pantalon, touchant un liquide plutôt visqueux. Ce ne pouvait être l'oeuvre que de London qui, sans surprise, passa dans son champ de vision, armé de deux pistolets à air comprimé. Son pantalon était définitivement inutilisable. Toutes les personnes présentes se retrouvaient à se toucher le popotin pour savoir ce qu'ils leur étaient arrivés. Ce fut d'ailleurs une image assez marrante à voir. Soudain, une seconde image attire l'oeil de Lucy. Maelan, pris en sandwich entre les deux travelos qu'elle avait observé plus tôt. Décidément, c'était une soirée plutôt dingue, voir assez ambiguë ! Au choix, ce spectacle pouvait ou être délirant, ou paraître écœurant. Un pinceau vint alors à lui passer sous le nez, à seulement quelques millimètres de son visage. Lucy recula d'un pas, perdant au même instant sa stabilité. Elle se battit pour garder son équilibre, réalisant des gestes amples et ridicules. Finalement, la jeune poufsouffle réussit à ne pas se retrouver le cul par terre. Elle regarda avec colère les chaussures à talon qu'elle avait mit se soir. Si elle avait pu, des éclairs seraient sortis de ses yeux et auraient réduits en cendre ces satanées sandales. N'ayant pas se pouvoir, elle décida simplement de se déchausser. " Ma Lulu, tu m'aides s'teu plait. " Lucy se redressa et regarda son amie qui se trouvait à présent avec le visage à moitié bleu, le pinceau entre les mains. Un homme passa devant elle, affublé de deux cibles sur les joues. La jeune femme ne put s'empêcher de rire. En espérant qu'il ne se fasse pas frapper durant la soirée. La tête de chien battu d'Eden lui fait esquisser un sourire. Elle se devait de l'aider, car Lucy voyait bien qu'elle ne s'en sortirait pas seule. Certes, elle ne savait pas non plus dessiner, mais ce ne serait que plus marrant. Elle s'empara alors d'un deuxième pinceau posé sur une table non loin et vint rejoindre son amie. " Allons amochir des gens ! "
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Dim 18 Mai - 13:41

PNJ

avatar
ACCIO PROFIL

27/08/2013 100 ϟ © : pouet

Event (suite)
  Soirée de rentrée de l'AWH

 

 
N'importe quoi is coming

 
Il est 22h30 et la soirée bat son plein. Les canons à mousse fonctionnement à plein régime et tous les fêtards en ont au moins jusqu’à la taille – une bonne chose qu’ils ne puissent pas se voir, parce qu’ils sont plein de peinture fluo.

Mais évidemment, tout serait trop facile si les évènements se déroulaient comme prévu. Ce n’est pas un hasard si la Salle Commune des Serdaigle a été abandonnée : la magie y fluctue et a des effets parfois… étranges. Ni la salle de fête, ni les invités, ni l’alcool trafiqué ne sont en reste.

Vous allez recevoir un MP vous informant de l'effet que la potion/la magie ont sur vous. Merci de respecter les consignes en postant !


Tremblez, misérables, voici ce qui va tomber :

Boing, boing, boing : Le sort empêchant les gens de tomber dans le vide se détraque et tu te mets à rebondir sur les murs de façon complètement aléatoire.

STOP, IN THE NAAAME OF LOOOVE ! Étrangement, tu te mets à chanter la moindre de tes paroles. "Alleeeez, allons aux toiletteeees". [Ce qui implique donc de faire des rimes si possible et de trouver une chanson pour l'air]

Your kiss, your kiss, is on my lips : Un sentiment de love très profond t'envahit et tu embrasses la première personne que tu croises. Puis la suivante. Puis celle d’après. Attention, tu ne sais pas où ils ont traîné ?!?

Wannabee : Ce cocktail était peut-être un peu trop épicé (ce qui étrange, tu le sauras, si c'était un mojito) mais ça y est, tu te prends pour une Spice Girl. Tu chantes, tu shakes ton booty comme personne et tu cherches les autres membres de ton groupe.

Jambon ! Personne ne sait si c'est la peinture ou la mousse bleue autour de toi mais tu commences à remplacer certains de tes mots (par schtroumpf, jambon ou un nom d'alcool au choix)



Concrètement
► Les effets sont contagieux : à chaque fois que quelqu'un vous touche, vous avez le choix entre être contaminé ou garder ce qui vous a été attribué précédemment.
► Vous recevrez par MP l'effet qui vous est attribué.
► Les effets ont été répartis aux dés, n’hésitez pas à nous contacter si vous n’êtes pas content (mais attention, on se vengera peut-être)
► Vous êtes sous l’effet de la magie détraquée jusqu’à ce qu’un nouveau post en Ink vous informe du contraire.
► Gardez en mémoire que tous vos actes pourront être retenus contre vous… Too bad (a)
Pour les retardataires : il vous est toujours possible de ramener vos popotins poilus. Contactez London ou Astrid par MP pour vous voir attribuer un effet.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Lun 19 Mai - 0:30

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Boing, boing, boing !
Le sort empêchant les gens de tomber dans le vide se détraque et tu te mets à rebondir sur les murs de façon complètement aléatoire.



Et quand je dis, Abracadabra, on s'éclate !


Ce qui est bien et ce qui est facile sont rarement la même chose. ⊹ Je fais ma plus belle tête de chien battu pour que mon amie se décide à partager ma peine. Ma moue est étudiée : ma bouche triste, mes sourcils abaissés, mes yeux larmoyants… « Allons amochir des gens ! » « Fait péter ton pinceau! » Je rigole de sa phrase d’assentiment et ne peux qu’acquiescer au vu des deux Picasso œuvres d’art que j’ai réalisé à l’instant sur les visages de mes camarades, puis je passe une main sur mon visage. Une main qui en redescendant se révèle être sacrément bleu… Un bleu tellement intense que je n’imagine  même pas ma tête à l’heure actuelle, mais l’avantage est que nous sommes tous pareil et dans une salle noire ! Je dois ressembler à Neytiri dans le film moldu Avatar ! Bouyah ! Je plonge mes mains dans le pot bleu et m’approche de Lucy, discrètement, dans le noir, tandis qu’elle commence à barbouiller un type. Je me place derrière elle et lui plaque mes mains sur le haut de la poitrine, afin de lui laisser deux belles empreintes bleues à cheval entre son bustier et sa peau nue. Un éclair blanc zèbre la salle comme un flash très puissant au moment où je me recule pour éviter sa contre-attaque. Je me retourne rapidement pour voir qui a pris quoi en photo ! Si c’est Bart et Costello, il me faut cette photo… On ne sait jamais, si Bart se marie un jour, il faut que je ressorte ça ! Et ça peut toujours servir de faire pression à un prof…

Rien… La salle est de nouveau noire, la mousse semble envahir de plus en plus la pièce. Elle m’arrive à la taille maintenant, j’y glisse mes mains, répandant du bleu un peu partout.  Ça serait tellement le pied de pouvoir nager dedans comme dans une piscine ! Je reporte mon attention sur la salle, je ne distingue plus trop les gens autour de moi. Le pinceau toujours à la main je tente de retourner vers ma file quand je me prends un mur. Un mur en pierre, solide et durable, qui ne devrait en aucun cas me faire voler littéralement contre mon binôme de peinture (Lucy E. Hormes) ! Je sens des boums et des bangs… *pan* Sauf que mon malheur ne s’arrête pas là. Me prendre Lucy me propulse irrémédiablement, et sans que je ne puisse diriger/éviter/changer d’orientation/choisir ma direction ni mon mode de déplacement, je rebondis vers le gang des travelos. Je fais littéralement des petits bonds, comme un caillou ricochant sur la mer, comme une balle rebondissante, mais sans pouvoir arrêter ma progression. Je vois donc Maelan sur sa chaise se rapprocher de moi, Costello et Bart debout devant lui… Le sort s’acharne… Je bute dans le dos de Bart (Bart Vaughan) « Oups, pardon… » Et aussi rapidement que je suis arrivée, ne demandant certainement pas à rester prêt des trois énergumènes, je poursuis mes bons sans pour autant être ravie de continuer à subir ce drôle de sortilège.

Mais qu’est-ce que c’est que ce merdier ! Alcool ? Je n’ai rien bu, ça ne peut pas être une nouvelle boisson de London… Peinture ? On exclut… Tout le monde rebondirait sinon… Mousse ? Pareil, ça nous contaminerait tous. Je ne vois pas d’où ça peut provenir, mais je vais tenter d’arrêter de rebondir à travers toute la salle. « Va falloir que ça s’arrête ce machin ! » Je brasse l’air de mes bras, essayant de choper un truc ou deux. Je passe devant la buvette quand ma main finit par se resserrer sur ce qui ressemble, au toucher, fortement à un bras. « Bouge pas ! » Je remarque une chevelure brune. « Qui que tu sois ! »  J’y plaque ma seconde main comme à une bouée de sauvetage, mais je continue toujours de rebondir inlassablement ce qui semble entraver l’équilibre de mon pilier de fortune et m’énerve prodigieusement. Elle glisse, je m’accroche toujours et dans notre mouvement la mousse s’envole comme une énorme vague. Je remarque que Romy (Romy Hodgkins) est ma sauveuse au moment où elle se ramasse au sol, que je m’étale sur elle, que nos bouches se touchent dans un baiser furtif avant que je rebondisse à nouveau. De surprise, je l’ai lâché, mes yeux se sont agrandit « j’ai embrassé Romy ! Elle va me tuer » et je pousse un hurlement en me sentant projeter au plafond, ne maîtrisant plus rien et ayant la très désagréable impression de me transformer en kangourou portant une tenue de soirée et avec le visage d'un schtroumpf.



Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Mar 20 Mai - 22:26

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

Your kiss, your kiss, is on my lips : Un sentiment de love très profond t'envahit et tu embrasses la première personne que tu croises. Puis la suivante. Puis celle d’après. Attention, tu ne sais pas où ils ont traîné ?!?


L’inconvénient, avec Madeleine, c’est qu’elle pouvait être un peu franche. Voire brutale. L’avantage, avec Astrid (et encore plus avec une Astrid bourrée), c’était qu’elle s’en fichait complètement.
▬ Oh excuse-moi Astrid, je n'avais pas vu que c'était toi. Allez, debout ! Et je t'offre un verre.
Astrid secoua la tête. Elle n’était pas vraiment tombée… mais peu importait. Et elle n’avait pas envie d’un verre ; elle n’avait pas besoin d’un verre, elle voulait danser. S’éclater dans la mousse, secouer des fesses, rigoler et bouger dans tous les sens en rythme. Elle voulait… Elle voulait embrasser Madeleine, là, tout de suite, passionnément.

Ce qu’elle fit. Les deux Serdaigle n’étaient pas encore arrivées sur la piste que la plus jeune se tourna vers son aînée et lui prit le visage entre les mains pour un baiser passionné. Ooh, c’était rigolo. Qu'est-ce qu'elle l'aimait !
Astrid était bien. Elle était heureuse. Amoureuse ? Elle gloussa en regardant Maddie, qui avait l’air un peu perdue. C’était parce que l’Amour était en train de rentrer dans son cœur. L’Amour devait rentrer dans les cœurs, ils le savaient tous, non ? L’Amour (et l’alcool – elle le prendrait bien, finalement, ce verre).
Mais l’Amour semblait rebondir sur les murs. Astrid regarda d’un air fasciné Eden qui volait, volait encore dans les airs. C’était gracieux, c’était parfait, et la Serdaigle sentit à nouveau l’amour de son prochain envahir son petit cœur. Tout était paillette, tout était beauté. Elle se sentait en paix avec l’univers.
Sautillant gaiement pour attraper Eden et lui dispenser son affection, Astrid réussit l’exploit de ne pas tomber. Elle se retrouva au milieu du groupe précédent – Lucy la peinturlureuse folle, à qui elle adressa un baiser du bout des doigts, sa chériiie Madeleine, et les deux plus charmants travestis de la planète.
Bouche bée, dansant d’un pied sur l’autre, Astrid gloussa encore.
▬ Oooh, les copains, je vous aime tous trop, confessa-t-elle en riant.
Ils étaient formidables. Ils brillaient de mille feux, c’est comme si un dieu s’était penché sur eux pour distribuer de la lumière et des confettis sur leurs auras… le plus beau spectacle du monde.
▬ Vous êtes trop beaux, ajouta la Serdaigle se faisant violemment percuter par Bart Vaughan, sur lequel Eden rebondissait de plus belle. Elle aurait bien embrassé la Gryffondor, mais elle était déjà repartie, volant dans la mousse et la cohue. Là-bas, dans un coin, l’un des bizuths avait l’air totalement perdu. Lui aussi avait besoin d’un bisou.
Des bisouuus, des bisouuus ! Se retournant, Astrid se dirigea en tanguant vers le trio des blondinets à mèche. Ils devaient savoir. Ils devaient se rendre compte. L’amour devait toucher leurs petits cœurs et ils seraient tellement heureux, tous ensemble… Ils pourraient briller et se sourire et s’embrasser et être heureux. Elle devait trouver London, aussi, pour lui dire qu’il était son cousin préféré de l’univers et des mondes connus et qu’elle n’était rien qu’un… qu’un rien du tout sans lui. Un rien du tout magique, certes, mais un rien du tout quand même.
Mais pour trouver son cousin, il lui fallait de l’aide.
▬ Wooh, Maelan, t’as vu London ? questionna-t-elle en s’accrochant au blond comme une huître à son rocher.
Ce qui était, pour être franche, un peu délicat, parce qu’il était tout mouillé de mousse et de peinture et qu’elle n’avait pas de t-shirt auquel se raccrocher (bigre).
▬ Je veux lui faire un bisou, avoua-t-elle avec un sourire parfaitement niais. Tu en veux un, toi aussi ?
Et sans attendre de réponse, Astrid attrapa le Gryffondor et l’attira à elle pour l’embrasser à son tour. L’Amour, vous dis-je, l’Amour.

[personnages potentiellement contaminés : Madeleine G. White, Maelan Carmichael]
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Mer 21 Mai - 8:35

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Your kiss, your kiss, is on my lips : Un sentiment de love très profond t'envahit et tu embrasses la première personne que tu croises. Puis la suivante. Puis celle d’après. Attention, tu ne sais pas où ils ont traîné ?!?

C'est après avoir reçu un tir dans les fesses (« OH MON DIEU MAIS... CASSE-TOI LONDON. »), compris -merci Astrid- qu'un des deux travestis était Bart (« Bart ?! Oh mais non. T'as pas le droit sérieusement. ») et fini son verre qu'elle compris que cette soirée, ça allait être un foutu bordel et qu'elle n'aurait jamais dû venir. Elle allait encore se fourrer dans des histoires pas possibles. « Romy ? Mais tu bois ? » Pourquoi est-ce que ça étonnait toujours tout le monde ? Oui, elle était loin d'être sociable, donc on la voyait rarement aux soirées, mais ça ne voulait absolument pas dire qu'elle ne buvait pas. Au contraire. « Bien sûr que je bois. Y'a bien des choses sur moi que t'ignores, blondasse. » C'est quand Astrid lui demanda un verre qu'elle en profita pour s'éloigner du groupe. Nan mais... qu'est-ce qui lui avait pris de venir ici ? Foutu Bart. Un jour, elle arrêterait de lui dire oui à tout.

Deux (ou trois peut-être) verres bus quasiment cul-sec plus tard (croyez-le ou non, mais Romy a plutôt une bonne descente. Enfin... il lui en faut beaucoup pour vomir, mais très peu pour être joyeuse.) elle remarqua enfin Bart et l'autre mi-homme-mi-femme et ne put que lever les yeux au ciel devant un tel spectacle. Vaughan, par Merlin ! Est-ce qu'un jour il finirait par arrêter ses conneries ? (L'espoir fait vivre, parait-il.) Elle reprit un verre avant de ramener celui qu'elle avait pris en plus à Astrid quand elle ressentit une étrange chaleur. Pas genre les bouffées qui arrivent avant la ménopause, nan. Elle se sentait juste drôlement bien. Pas comme quand elle avait un peu trop bu et qu'elle en était au stade "vieeeeens là poto t'es mon copaaain !", ni celui où elle finissait sa soirée devant la cuvette des toilettes. Nan nan. Elle ne saurait pas vraiment expliquer pourquoi, mais elle n'était désormais plus qu'amour et tendresse. Toute pleine de love la petite Hodgkins. Ironie du sort, quand tu nous tiens. Elle allait courir vers Astrid -pour lui donner son verre ou l'embrasser, elle ne savait pas réellement- quand une Eden un peu trop rebondissante lui attrapa le bras « Bouge pas ! Qui que tu sois ! » Personne ne saurait dire si c'est parce qu'Eden s'agrippait à elle comme à une bouée ou parce qu'elle commençait à sentir monter les effets de l'alcool, mais Romy finit à terre, la Gryffondor sur elle, leurs bouches collées l'une contre l'autre. Avant que la Serdaigle ait pu réellement réagir, Eden se retrouve projetée contre le plafond et Romy lui lance un « JE T'AAAIME EDEN. Arrête de rebondir partout tu vas te faire mal voyons ! » puis elle se releva rapidement, quelque peu vacillante et pleine de mousse et se mit à rire sans aucune raison (ou peut-être est-ce la mousse. Elle a toujours aimé la mousse.) Son fou rire passé, elle marcha tranquillement vers Astrid, toujours aussi déterminée à lui ramener son verre, laissant Eden bondir contre les gens et les murs, pas plus perturbée que ça. Elle embrassa une blonde au passage, n'ayant aucune idée de qui elle pouvait bien être ou de pourquoi, d'un coup, ça ne la dérange absolument pas d’embrasser les gens. Ça serait même plutôt agréable. « EHH ! EEEH ASTRID ! J'ai ton verre. » Courant vers la brune pour lui donner son verre, renversant au passage la moitié de l'alcool qu'il contenait, elle finit par se cogner contre un garçon et s'agrippa à son col pour éviter de tomber. Oh mais nooon ! Le verre d'Astrid il est tombé ! » Et ça la rendait drôlement triste d'un coup. Peut-être était-ce pour se consoler ou peut-être pour remercier le garçon de l'avoir sauvé d'un bleu certain sur ses fesses, mais elle s'agrippa à lui et lui roula la pelle de l'année. « Je sais pas qui t'es, mais je t'aime bien ! Est-ce que tu m'aimes ? Tu crois que si on avait des enfants, ils seraient aussi beaux que moi ? » Se retournant, elle repéra Eden à quelques mètres d'elle et lui fit un signe de la main, attrapant son nouveau futur mari par la main. « Edeeeeen ! Regarde ! Je sais pas qui c'est mais on va se marier !  Tu viendras au mariage ? »

[personnages potentiellement contaminés : Eden M. Lancaster et c'est tout. La blonde et le mec inconnu étant... bah inconnus.]


Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Lun 26 Mai - 22:37

Invité

ACCIO PROFIL


Invité


Wannabee : Ce cocktail était peut-être un peu trop épicé (ce qui étrange, tu le sauras, si c'était un mojito) mais ça y est, tu te prends pour une Spice Girl. Tu chantes, tu shakes ton booty comme personne et tu cherches les autres membres de ton groupe.

Quand Maelan se jeta sur Astrid, Joe eu tout le loisir de réaliser qu'il n'était pas le seul à les 'shipper', au vue des réactions. Il y avait, d'une part, celle toujours très classe de Bart : « C’est moi où il est à deux doigts de lui mettre sa langue dans l’oreille ? Va falloir lui remontrer, il a rien compris à ce système d’orifices… » et celle plus simple de la jeune Eden : « Le bisou, le bisou, le bisou… » L'assistant de Quidditch préféra réagir à cette réaction-ci en lui faisant un clin d’œil et en lui présentant sa main pour un high-five à la gloire de l'amoûr.

Pour Joe et Bart par contre, ce n'était pas la soirée où ils rencontreraient l'amour de leur vie, ou en tous cas il leur faudrait encore attendre plusieurs années avant de pouvoir rendre ça officiel, si bien qu'ils se concentraient sur quelqu'un qu'ils aimaient tellement... humilier. « Je ne sais pas, est-ce qu’on a été sage, grand fou? » Interrogea Bart en se postant de l'autre côté du joueur de Quidditch, attrapant sa batte au passage. Si vous n'aviez jamais sexualisé une batte de Quidditch, alors le simple regard dont Bart la caressa devrait vous perturber pour les années à venir. « Oui, je crois qu’il mérite bien son cadeau. » Il la lança dans les mains de Joe, qui la soupesa en haussant les sourcils. « Bel engin... » Pendant ce temps-là, Bart s'était débrouillé pour trouver une chaise et y installer le jeune Gryffondor. « Il fait chaud ici, on devrait le rafraichir un peu. Mais d’abord, mister president, chansoooon. » Se raclant la gorge d'une manière bien féminine (sentez l'ironie) pour coller au personnage, Joe s'assit sur les genoux de Maelan, bien conscient qu'il devait les broyer au passage, et croisa ses jolies jambes poilues. Avec un regard pour Bart, il marqua la mesure afin de se lancer en même temps. « Trois, quatre... Happy birthday to you... » Il prit une longue pause, histoire de coller au mieux à la référence. « Happy birthday to you... » Vous me direz, il aurait aussi pu vouloir coller à l’événement ayant lieu à cet instant précis, à savoir pas l'anniversaire de Maelan. Mais bon, fallait pas trop lui en demander, à lui comme à Bart. « Happy Birthday, Mister President... » Oui, on sait, Maelan n'était pas président mais As de Pique. Vous avez pas finit de critiquer ?

Leur petit numéro n'était pas terminé, mais déjà Joe sentait monter en lui une force contre laquelle il ne pouvait pas lutter, une espèce de volcans d'auvergne un soir de 14 juillet. « Yoooooooooo... » Il se leva d'un bond avant de se mettre à gigoter des bras dans tous les sens, tel une white girl qui essaierait tant bien que mal de raper. « I'll tell you what I want, what I really really want... » Il était à douter qu'il soit déjà capable de prononcer correctement ces paroles en étant sobre, mais le verre qu'il avait déjà bu ajouté à toute cette ambiance rendait les choses encore plus floues, si bien que ça ressemblait plus à « ITELLYOUWATAWANTWATARILIRILIWANT »

Trop occupé à rendre hommage au plus grand groupe que le monde moldu ai jamais connu (même s'il ne l'admettra jamais), Joe ne prêtait pas attention à ce qui se passait autour de lui. Là où je vais le laisser, il commençait à secouer son booty en attaquant la suite d'une voix suraiguë : « If you want my future, forget my past... »
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Mar 27 Mai - 17:47

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

STOP, IN THE NAAAAME OF LOVE
Étrangement, tu te mets à chanter la moindre de tes paroles. "Alleeeez, allons aux toiletteeees". [Ce qui implique donc de faire des rimes si possible et de trouver une chanson pour l’air]



Il y a des questions auxquelles on ne veut pas vraiment de réponse, enfin, pas profondément et on regrette de l’avoir posée. Et c’était exactement le cas de Maelan Carmichael quand il vit les griffes de la créature se poser sur lui. Parce qu’il vit immédiatement le visage qui allait avec et reconnut Joe en deux secondes, au moment même où une autre voix lui répondait, par-dessus son épaule : Je ne sais pas, est-ce qu’on a été sage, grand fou? Bart. Il n’avait pas besoin de se retourner pour imaginer ce qu’il était en train de faire. S’il n’avait pas été ivre, il leur en aurait sans doute voulu pour leur interprétation de « se montrer discret ». Mais grâce à la boisson trafiquée par London, il se contenta de se dire que c’était tout eux, il ne pensa pas trop au fait que le voir entouré de deux travestis n’était pas le meilleur plan du monde. Mais tant pis. Que l’alcool continue de couler à flots pour qu’il ne se barre pas en courant. Enfin, qu’on soit clair, il allait blaguer avec eux, leur botter le cul et retourner envoyer des Cognards colorés partout sur les gens. D’abord, laisser les deux faire leur numéros. Si seulement… Oui, je crois qu’il mérite bien son cadeau. Ma batte ! Mais ni l’un ni l’autre ne semblait s’être rendu compte de l’énorme erreur qu’ils venaient de faire : on ne délestait pas Maelan de son délicieux troisième membre (back off, pervs, on parle juste de son accessoire de Batteur). Il n’écoute pas la suite, comme les autres ne l’entendaient de toute façon pas et se retrouva, avant d’avoir eu le temps de dire « Quidditch » sur une chaise, avec Joe sur les genoux.

Wait. Avec Joe sur les genoux ???

Trois, quatre... Happy birthday to you… Et c’était parti. Il avait le droit à un duo « sexy » par ses deux « grands frères » déguisés en femmes. Il n’avait même pas le temps de se demander s’il devait en rire ou en pleurer. Il le regardait, complètement médusés, la bouche ouverte, quand Joe se leva, commença à bouger et qu’il put enfin voir qu’il avait laissé tomber : ARRÊTEZ VOUS ÊTES FOUS, VOUS N’AVEZ PAS LE DROIT, C’EST MA BATTE QUE VOUS AVEZ ARRACHÉ À MOI ARRÊTEEEEEEEEEZ ! Il ne manquait qu’un fond de musique et des costumes moulants de couleur rouge pour que tout soit parfait. Contournant Joe qui commençait vraiment à devenir dangereux, il récupéra son précieux bien pour se retourner vers eux : Je vous aime tant, et depuis si longtemps mais, là Barjo, c’est un peu trop. C’est ma batte, et si elle avait fait naufrage ? Ma batte, pas des crayons pour coloriage ! Ils n’avaient pas l’air de se rendre compte de ce qui se passait, mais peu importait, il avait le rythme dans la peau et retrouvé son instrument donc tout allait bien, il pouvait même …

Wooh, Maelan, t’as vu London ? Et Astrid qui venait de se coller à lui. Et il fallait dire que c’était une bonne question, et d’ailleurs : Londooooon, c’est vraiment mon brow. London, où es-tu hey oooooooh ? Mais pas de réponse, pas de London à l’horizon, et surtout, Astrid qui ne le lâchait pas et … Je veux lui faire un bisou. Tu en veux un, toi aussi ? Et Astrid l’embrassa. Sur le coup, il resta con. Deux secondes. Avant d’être emporté par une vague d’amour à l’état pur. Elle était tellement mignonne, et tellement jolie, et elle embrassait plutôt bien et … Quand elle fit mine de se décoller, il la ramena à lui d’une pression des mains sur le bassin, ses yeux fous d’amour dans les siens : Dites donc, ma jolie, où tu pensais partir comme ça ? Et ses lèvres retrouvèrent les siennes, douces et pourtant avides pour l’embrasser, encore et encore.


Maelan a donc été contaminé : Your kiss, your kiss, is on my lips :
Un sentiment de love très profond t'envahit et tu embrasses la première personne que tu croises. Puis la suivante. Puis celle d’après. Attention, tu ne sais pas où ils ont traîné ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Mer 28 Mai - 0:50

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

STOP, IN THE NAAAME OF LOOOVE !
Étrangement, tu te mets à chanter la moindre de tes paroles. "Alleeeez, allons aux toiletteeees". [Ce qui implique donc de faire des rimes si possible et de trouver une chanson pour l'air]


Lorsque Joe se laissa tomber sur les genoux de Maelan, Bart eut envie de jubiler. La proie était cernée. C’en était fini de Carmichael. Et le spectacle n’était pas fini ! D’ailleurs, son travelo de pote lui décocha une œillade : c’était le moment de chanter ! Afin d’éclaircir sa voix de cantatrice soprano, le joueur de Quidditch tendit la main et attrapa au hasard le verre d’un bizuth qui passait par là. Il l’avala d’une traite, le trouva drôlement acidulé pour de la vodka, et « Trois, quatre... Happy birthday to you... » Bart se joignit à la sérénade… et alors que Maelan assistait à son plus beau concerto en mi mineur, quelqu’un le percuta avec une violence inouie. Bart passa de debout devant Maelan en train de titiller sa jupette à à-moitié-écroulé sur la demoiselle qui s’était fait manger l’oreille. Mais il n’eut pas le temps de s’excuser. Alors que derrière-lui, Joseph Costello se mettait à concurrencer Miley Cyrus avec les honneurs en chantant un magma des plus poétiques, Bart identifia Eden qui rebondissait à l’opposé de lui pour échouer sur Romy. OH MON DIOS. Il fallait qu'il la rattrape, qu'il lui parle... « Arrête Eden, reviens. Arrête Eden, lâche-la, reviens! »  Mais pourquoi diable chantait-il sur cet air ridicule ? Oh! Et puis rien à faire c’était plus fort que lui. Sauf qu’il dû faire à nouveau volteface car Maelan avait profité du nouveau délire de Joe pour se libérer. Il braillait d’ailleurs dans leur direction des paroles incompréhensibles dans la cohue, mais qui semblaient chargées d’une vibrante émotion. Bart revint près de lui, mais pas trop quand même puisque le jeune homme leur faisait à présent face en pointant l’arme dérobée plus tôt. « Je vous aime tant, et depuis si longtemps mais, là Barjo, c’est un peu trop. C’est ma batte, et si elle avait fait naufrage ? Ma batte, pas des crayons pour coloriage ! » « Mais nous aus-si, on t’aime depuis longtemps… » Oh, c’était vrai quoi, il allait pas nous chier une pendule pour une batte en bois. Surtout que Bart lui déclamait son amour en chantant. C’est beau, merde. Il méritait vraiment une humiliation totale mais, encore une fois, rien ne se passait comme il le désirait.

La petite demoiselle ressurgit de nulle part et se colla à Maelan et ils se mirent à parler d'un certain London. Bonjour le prénom chelou (l'hopital, la charité...) ! Pire, de chanter que London était le brow de Mae sur un air douteux. Ni une, ni deux, Bart attrapa Mel B la Scary Spice par le poignet (Joseph Costello) et lui déclara « Le traitre, il nous a laissé… Il nous a même abandonné, pour un nouveau bro… Et son prénom n’est même pas beauuuuuuuu. Le traitre, il nous a laissé... » Mais il n’allait pas la jouer drama queen longtemps ! Sa machoire se décrocha en effet puisque sous ses yeux, son petit protégé se mit en mode tractopelle et décida de ratiboiser la façade buccale de cette fille. Mais… mais… ça voulait dire… qu’il avait PECHOOOOO ! Parce qu’il se sentait de plus en plus festif et qu’il avait envie de chanter et de déclamer sa joie, il donna une grande claque de fierté dans l’épaule de Mae (Maelan Carmichael), sans regard pour le fait qu’il avait dû provoquer un choc cataclysmique bucco-dentaire et s’époumona : « C’est trop coooooooooool ! J’vais t’app’ler monsieur ! Elle est fraicheeeeee, tu me vends du rêve ! » Puis c’est à la meuf fraiche qu’il s’adressa, si proche qu’on se demandait si tous ces mecs n’avaient pas un problème avec les oreilles de cette dernière (Astrid Ludwill) : « J’t’avais dit qu’c’était presque gagné ? C’était simple, fallait juste que tu l’choooooppes ! Maint’nant vas-y, r’tournes-y et mange-lui la glotte ! » Yolo. Et Bart s’en retourna vers Joe comme il était venu, plus euphorique que jamais.

Contagion possible : Joseph, Maelan, voire Astrid.
Airs utilisés : Fruit de la passion - Franky Vincent
Alice ça glisse - Franky Vincent
Aimer - Roméo & Juliette
You're the one that I want - Grease
Parle à ma main - Yelle.
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH Jeu 29 Mai - 14:29

Invité

ACCIO PROFIL


Invité

    Wannabee : Ce cocktail était peut-être un peu trop épicé (ce qui étrange, tu le sauras, si c'était un mojito) mais ça y est, tu te prends pour une Spice Girl. Tu chantes, tu shakes ton booty comme personne et tu cherches les autres membres de ton groupe.


    Alors qu'Astrid sortait de dessous la mousse, Madeleine se remémorait les quelques soirées de l'AWH auxquelles elle avait participé. Si l'on résumait cela donnait à peu près ça : elle avait fini dans le lit d'un Poufsouffle -dont nous tairons le nom ici, elle avait faillit friser le coma éthylique deux fois, elle s'était baignée nue dans le grand lac et elle avait aussi eu l'idée d'aller faire du rodéo sur Centaure (et bien heureusement cette idée avait été avortée). Bref, s'il y avait une chose à retenir c'est qu'il semblait impossible de prévoir comme Mademoiselle White terminerait la soirée ! Mais il semblait que le destin (aidé par une bonne dose d'alcool trafiqué) ait décidé que les événements prennent une tournure étrange beaucoup plus tôt que prévu.

    Il était 22h30, Madeleine s'apprêtait à se diriger une nouvelle fois vers le bar pendant que les canons crachaient leur mousse sans relâche lorsque sa camarade Serdaigle se jeta à son cou pour lui donner une baiser passionné. Le temps de réaliser ce qu'il venait de se passer, Astrid était déjà partie à l'autre bout de la pièce. Maddy resta quelques instants sans rien faire puis passa sa main sur ses lèvres et enfin éclata de rire. Se faire embrasser par une fille n'avait après tout rien de désagréable mais elle était surtout surprise que ce baiser lui ait été donné par la gentille et innocente Ludwill. Mais Madeleine ne resta pas bloquée bien longtemps car son pied qui tapait frénétiquement la cadence depuis quelque minute décida (si si c'est possible) qu'il était temps d'enflammer la piste de danse.

    Ni une, ni deux Maddy se jeta au milieu de la foule et enchaîna des mouvements de danse, plus improbables les uns que les autres. Seulement voilà, danser c'est drôle mais à plusieurs c'est encore mieux. La Serdaigle s'arrêta de secouer la tête quelques instants pour jeter un regard circulaire sur la pièce puis elle verrouilla sa cible : les deux travestis, là bas au fond. La brune s'élança avec passion vers ces deux étranges créatures et arrivée à leur niveau leur donna une tape sur les fesses. Elle s'arrêta quelques instants pour regarder Astrid rouler des pelles à Maëlan - décidément, elle était déchaînée ce soir - et reporta son attention sur les travestis. L'un deux semblait occuper à prodiguer des conseils tandis que l'autre chantait en s'époumonant. Elle reconnu immédiatement Costello et se sentit irrémédiablement attirée vers lui comme un aimant. Cette voix, cette manière de bouger... Il était son âme sœur, celui qu'elle cherchait depuis toujours, c'était certain. Il fallait qu'elle lui dise ce qu'elle avait sur le cœur, maintenant, tout de suite !

    Jooooooooe, je sens que toi et moi on est trop connectés, on devrait monter une chorégraphie tous les deux ! Dis ouiiiiiiii !!

    Pour achever de le convaincre, elle se trémoussa quelques instants, ses yeux plantés dans les siens ne réalisant pas à quel point elle était au moins autant ridicule que le reste de l'assemblée.


Contamination possible : Bart Vaughan
Revenir en haut Aller en bas
Message(ϟϟ) Sujet: Re: [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH


ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH
» [Event 1] Soirée d'intégration
» [EVENT TERMINE] Let's go camping
» [TERMINE] Soirée entre filles
» [EVENT HRP] Soirée Chatbox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Relashio :: Administration :: Les Archives :: Version 1 :: [V1] Archives RP-